S'identifier - S'inscrire - Ecrire un article - Contact

Annonce

NOUVEAU Bord à Bord - FLUVIAL Changement d'Administrateur
Objectif : Articles appronfondis et argumentés sur la Batellerie tels devoirs de mémoire (histoire) ou Actualités
Souhait : Complémentarité avec les bonnes informations, mais succintes sur les groupes batellerie de Facebook, et celles pointues des sites incontournables spécialisés.

Navigation rhénane, ch. 11 : Ecluses de Gambsheim

Par kikicmr • BaB NordEst.fr • Samedi 10/01/2009 • 0 commentaires  • Lu 7053 fois • Version imprimable

  • Currently 4/5

Note : 4/5 (1 note)

     Nous avons vu dans les articles précédents que le projet original de René Koechlin pour l'aménagement du à des fins de navigation et de production d'hydro-électricité prévoyait un latéral au lit du fleuve de Kembs à Strasbourg. Commencé en 1932 avec l'ouverture à la navigation des écluses de Kembs, ce projet fût modifié après 1959 (ouverture de l'aménagement de Vogelgrün). Suivant la Convention de Luxembourg de 1956, on se mit à construire des aménagements en festons (écluses et centrales placées sur de courtes dérivations, et navigation dans le lit du ). C'est ainsi qu'en 1970, avec l'ouverture à la navigation des écluses de Strasbourg, le projet de R. Koechlin vît le jour dans sa totalité, bien que modifié.

     Après la construction de chaque nouvelle centrale, un problème d'érosion du lit du
 se produisait en aval du de fuite, dû aux lâchers des débits turbinés en période d'étiage. On remarqua que ce phénomène ne provoquait pas réellement une gêne à la navigation pendant la durée de construction de l'aménagement aval (en moyenne, trois ans), mais au-delà le passage des bateaux pouvait devenir difficile. Comme il ne devait pas y avoir de nouvelles constructions en aval de Strasbourg, il fallait trouver une réponse à ce phénomène.

     On a donc pensé à paver le lit du fleuve en aval des usines, mais cette technique se serait révélée difficile et coûteuse à mettre en oeuvre en aval de Strasbourg, à cause de la présence du
. Il fallait reporter ce pavage plus loin, et donc créer un plan d'eau entre le barrage et le de fuite pour éviter l'affouillement du lit. C'est ainsi qu'est née l'idée de créer une neuvième chute, à Gambsheim.

     Seulement, le traité de Versailles de 1919 ne donnait à la France le privilège de n'utiliser le
pour elle seule que jusqu'à Strasbourg, il fallait compter avec l'Allemagne pour la création d'une chute en aval. La Convention de Paris du 4 juillet 1969 aboutit à un accord franco-allemand pour la poursuite de l'aménagement du  après Strasbourg avec 3 centrales franco-allemandes : Gambsheim, Iffezheim et Lauterbourg.

     Les deux États ont financé à parts égales les ouvrages non-énergétiques (barrage, écluses, digues). Le financement et l'exploitation des centrales électriques sont revenus à EDF et à l'allemand Badenwerk (EnBW), qui ont créée des filiales à 50%, CERGA (Centrale Électrique Rhénane de Gambsheim) de droit français pour Gambsheim (exploité par EDF), et RKI (RheinKraftwerk Iffezheim) de droit allemand pour Iffezheim (exploité par EnBW). La production électrique est partagée à parts égales.

La gestion des écluses de Gambsheim est confiée à VNF (pour rappel, c'est EDF qui s'occupe des huit écluses en amont).

Nous verrons encore quelques détails au sujet de ces écluses dans l'article suivant. Passons aux  (prises en août 2003).

 

 

   Sas Est (rive droite).      Sas Ouest (rive gauche).



Vue sur le sas rive droite.

Porte aval Ouest :
 

Vue du -route en aval.      Vue de la face amont.   


Quatre montants dans le sas Est :

 
TADORNA 2203558   107,85m x 9,50m x 3,02m   2069t
construit en 1958 au chantier de l'Union navale ("
Scheepsbouw Unie") de Grüningen (NL)
à l'origine 79,85m (1074t), rallongé à 89,85m (1599t) en 1970 puis 107,85m en 1985
moteur Volvo 2x660cv (à l'origine Caterpillar 2x300cv)
ex ARCTURUS (2203558) , NEDLLOYD 52 , OOSTHINDER , EVELIJN , LOUISE , TALING , MY WAY
depuis 2006 TADORNA 6004255




en haut, à gauche :   RP BIRSFELDEN   7001705   105m x 10,50m x 3,19m   2500t
construit en 1987 au chantier Alblas de Hendrik Ido Ambacht (NL)
moteur Caterpillar 1280cv
ex ATLANTIS (2318088) puis ATLANTIS 7001705 en 1997

 
le dernier dans le sas :   INTRUDER 4014030   82,00m x 9,10m x 2,90m   1463t
construit en 1969 au chantier Buesching & Ros d'Uffeln-Vlotho (D)
moteur Deutz 750cv
ex ARO 3 , MARION , MARION BECKMANN et FRIEDRICH W. BECKMANN


 

Un avalant prend leur place :


 SOMTRANS VIII   8023148   109,00m x 10,50m x 3,00m   2100t
construit en 1992 au chantier Plocka Stocznia Rzeczna de Plock (Pologne)
moteur Caterpillar 1630cv
ex DIERSBUTTEL 2320356 et DIERSBUTTEL 7001575 (1995 à 2000)

 
Maintenant, des de l'été 2008 :
 
Le sas rive gauche ; au premier
plan, le pare-choc protégeant le mur masque.

 
Porte aval levante ; côté sas, le pare-choc suit le niveau de l'eau.


Porte amont abaissante, rive gauche.



CARISMA I   2323258   92,50m x 1145m x 3,50m   2585t
construit en 1998 au chantier naval SA d'Orsova (Roumanie)
moteur Wärtsilä 2 x 1345 pk
ex BERDINA II et SARON II


La porte abaissante amont se refermant,
rive droite.

 
 

 
Mes sources pour la rédaction de cet article : le bulletin des Koechlin et Au fil du Rhin.
Sans oublier, comme pour tous les articles, la base de données des bateaux :
http://www.debinnenvaart.nl/schependb/index_alle.php.

__________________________________________________________________________________________

Retrouvez tous les articles de la série (le suivant est en vert) :

Articles qui contiennent des mots-clés similaires


Identification

Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

Identifiez les nouveaux articles et commentaires, signez les, et plus !

S'inscrire

Dernières publications en images

MISE AU SEC DE LA MARIE-THERESE

BEN D'OR à Béthune

HOMMAGE A MONSIEUR MICHEL SERRES

L'histoire du bâtard ASTER

Un nouveau livre : Photos de Charles Fiquet dit "radar"

L'hiver 1929 a été froid (3e partie)

L'hiver 1929 a été froid (2e partie)

L'hiver 1929 a été froid (1re partie)

Barragiste sur la Petite-Saône, dans les années 30

RENOVATION DU PONT-CANAL DU CACOR

Mystère à bord

Un lundi de janvier 2019 à Varennes-sur-Seine

REPARATION DU PONT CANAL DE L'ORBIEL A TREBES

SEINE ET YONNE

MEMORIAL DES MARINIERS DU MIDI DE GARDOUCH (31)

LE CANAL DU MIDI ET L'AEROPOSTALE


Sites Incontournables

    
 






Rubrique courante


Recherche