S'identifier - S'inscrire - Ecrire un article - Contact

Annonce

NOUVEAU Bord à Bord - FLUVIAL Changement d'Administrateur
Objectif : Articles appronfondis et argumentés sur la Batellerie tels devoirs de mémoire (histoire) ou Actualités
Souhait : Complémentarité avec les bonnes informations, mais succintes sur les groupes batellerie de Facebook, et celles pointues des sites incontournables spécialisés.

Sabliers sur la Saône

Par marite • Les archives • Dimanche 13/01/2013 • 78 commentaires  • Lu 13485 fois • Version imprimable

  • Currently 5/5

Note : 5/5 (1 note)

                                                     
le commodore ce joli bateau a la
il avais 160CV a l époque tout neuf
comme nous faisions aussi les sables pour la société
avec le st therese de lisieux bateau de papa et que nous avions 180CV
comme nous ne chargions pas au même endroit ,si l un arrivez a rattraper
autre, c était la guerre pour arriver le premier a lyon ,
tu doit te souvenir de tout ça marc
le france , c était   aussi il me semble
après ,  je suis rentre a la société les dragueurs lyonnais sur la jeanne
pendant 5ans, nous faisions neuville, lyon vaise
a ce barrage de l île barbe  des que il y avez un peu d eau ,
surtout quand nous étions le dernier a rentrer dans l
il nous en a fait voir
   
coll marite                                                                                                    


Commentaires

par marcdarcon le Dimanche 13/01/2013 à 16:23

marcdarcon c'est tout a fait ça on etait a la rhone saone
et il y avait pas mal d'artisans qui faisait les sable comme vous( qui etait le plus rapide)
le present,joice3,internos,le lilas,et aussi des hplm
le miquelon,ajaccio,le pornichet,le calvi,le cholon
j'etait pas grand mais je m'en souviens encore
j'ai encore un souvenir du ST  therese-de-lisieux
c'etait en1970 j'etait a citerna sur le cit10et comme il y avait les eaux basse on avait un petit tonnage(450ou500t)
donc plus charge sur l'avant et donc ont avait tres peu d'arriere(on ballastait les 2 cuves arriere qui restaient vides quant on etait dans le canal pour donc avoir de la marche arriere)un soir on couche a l'ARDOISE et le lendemain matain on part il faisait nuitet,arrive a CODOLET
le patron qui etait(LEON MALZIEUX)il y a un yacht d'echoue comme on ne pouvait pas s'arreter facillement on ait parti sur le gravier et ace moment la on est monte sur le st therese qui etait coule et sa lui a couche un partie de la bordail tribord bon et bien on a ballaste et on c'est s

ortie tout seul la le jour etait bien leve sur la digue il yavait les gendarmes on leur a dit qu'il pouvais nous voir a l'ecluse de bollene mais le clou de ça c'est arrive a bollene l'eclusier descent nous voir et nous previent q'au pk208 le st therese de lisieux avait coule
voila encore un souvenir


la fin du st therese de lisieux par marite le Dimanche 13/01/2013 à 16:58

marite    
le st therese coule
                                                                                       
                                                                                                     en arles il enleve le moteur
                                                                                                    ensuite a la ferraille au chantier de barriol
                                                                                                    triste fin,derriere l ampere a ma soeur
                                                                                  

  photos f. monnerat                                                                                                  
                                                                                               


Re: la fin du st therese de lisieux par a le Dimanche 13/01/2013 à 18:33

bonjour marc s'est pépée la soeur a paul


Re: la fin du st therese de lisieux par marcdarcon le Lundi 14/01/2013 à 12:07

marcdarcon bonjour pepee et bonne annee avous tous et a jo


Re: la fin du st therese de lisieux par marcdarcon le Lundi 14/01/2013 à 15:29

marcdarcon le commodore a ete achete par MARCEL ROLLANDen1983. dans les les annees 60 il avait travaille a la rhone-saone sur le lilas
et ensuite il a achete un bateau (le gribouille un cul de poule)et etait revenu faire les sable sur lyon
et en1983 c'estmon pere qui etait en retraite et moi qui lui avons enmene le commodore a conflans saint honorine
car il avait une sabliere par la bas


Re: par Citerna 12 le Lundi 14/01/2013 à 09:56

  Très intéressant souvenir dont je n'avais pas entendu parler.
 Mon père a repris le 10 le 18 mai 1971 à Givors. Marc, y étais-tu encore ?
L'équipage cité à cette époque est : Frank stébernac, Puletti, Cukcov Roko, Bussi, Bouveur et Altier. Peut-être les as-tu connus ?
En 2011, j'ai revu, à Montfaucon, Josette Malzieu et son mari Rouby qui était mécanicien à Citerna Lyon puis indépendant à Perrache avec Dédé Dupont et d'autres anciens du port Edouard Herriot.


Re: par marcdarcon le Lundi 14/01/2013 à 13:44

marcdarcon bonjour cit12 en mai 7i je n'y etait plus car on faisait les avitaillement a MARSEILLE depuis 3ou 4 mois et'LEON MALZIEU etant en vacances ou en pre-retraite,j'avais ,GALLANT comme capitaine remplacent et avec lui ce n'etait pas tout rose il laissait faire les maneuvre au pilote maritime que l'on avait(il s'apellait l'allemant)etsans arret il fallait les 3 bouteilles ouvertes et lecompresseur qui tounais sans arret (moteur reversible)avec tout ça on a eu un avarie a lavera sur un mole (la bordail enfoncee sur au moins 3 metres au niveau des cuves avant)la cause plus d'air
et GALLANT etait chiant mais comme c'etait un bon copin d'ALLEN on ne pouvais rien dire  alors j'ai quitte le 10 a marseillefin avril 71 et j'ai atteri sur le cit 13 avec PAUL CHILD et au moi de juin 71 je suis parti a l'arme
alors frank,et bouveur j'ai tres bien connu jeannot bouveur etait cuisinier de metier il nous des bon plats mais son defaut il aimait la bouteille
(comment je suis arrive sur le 10 comme second)enjuin 69 ALLEN m'a enleve du cit 14(cap marquet)pour aller comme matelot sur uncanalou le BARRAN un 38m qui venait de BORDEAUX car j'avait deja fait les canaux et en aout 1969arrive au port E H ALLEN me dit  demain tu part a MARSEILLE avec LEON MALZIEU et ROBERT ROUBYB chercher le TEMPETE onla remonte a llyon etALLEN m'a dit tu vas achalons/saone sur le 10(iletait au chantier et ils avaient refait les domes) et si tu ti plait tu y restes le bateau etait pas bien beau a voir  car avec les reparations il y avait de la rouille partout sur le pont et comme matelot il yavait JEANNOT BOUVEUR
ça c'est avant le service militaire
part hasard aurais-tu des nouvelle du fils rouby


Re: par Citerna 12 le Mardi 15/01/2013 à 09:18

 Episode intéressant à propos du citerna 10. Le pilote était bien Allemand. J'ai aussi beaucoup travaillé sur Marseille pendant mes périodes sur le 12.
 Je me rappelle de Galland, pas si "Aimable" que ça. Son frère Aimé était sur la barque citerna 23  au parc à pétrole à Marseille, spécialisée dans les dégazages et les nettoyages après le fuel N°2.
J'ai également bien connu Paul Schield originaire de Mothern en Alsace. Les deux frères de sa femme Liline, Fanfan et Dédé Mattéo ont aussi travaillé à Citerna. Les deux filles Schield, Josiane et Monique sont de mon âge. Le frère de Paul, Antoine,  a été capitaine du Citerna 20 quand il s'appelait encore 10. Sa femme Rosette était "cantatrice" à Lyon.
 Je n'ai pas de nouvelles directement du fils Rouby mais il m'a déjà répondu sur ce site.Tu peux retrouver le numéro de téléphone de ses parents à Montfaucon dans le Gard. Sinon transmets-moi ton mail.


Re: par marcdarcon le Mardi 15/01/2013 à 12:02

marcdarcon bonjour cit 12 a propos de marseille c'est exat c'est meme cette annee-la que le citerna12 est parti au CONGO BELGE(1971)
ALTIER qui a ete sur le 10 en 1972 es-que c'etait le frere de josiane qui etait auparavant sur le cit12 avec.JACKY DEBASTIANI
si c'est lui je l'ai bien connu
quant a ANTOINE SCHIELD il avait quitte citerna et avait achete un 38m qui s'appelait (adma) je me souvient plus de l'ancien proprietere
mai  lui avait rachete le colbert a l'HPLM et antoine l'avait rappele (MIREILLE) et ila fait les sables sur la saone et un jour de grosse crue
de la saone dans la traversee de lyon il c'est pris le pont du change(qui etait tres dangereux en temps de crue) c'est bien avarie et vennu couler derriere le viaduc de la quarantaine a perrache voila la fin du bateau d'antoine
dis moi en un peu plus sur toi  car je ne te situ pas
voici mon mail
marc.darcon2@orange.fr
maintenent il est midi bonne apetie  a plus


Re: par marcdarcon le Mardi 15/01/2013 à 17:14

marcdarcon as-tu des detail sur l'ancien cit 10  car il me semble que Leonce Malzieu m'avait dit que c'etait le GEORGES BIZET
et c'est PALETTE de valence qui l'avait transforme apres la guerre


Re: par Citerna 12 le Mercredi 16/01/2013 à 09:46

En 1949, dans le "Trou" ( port Edouard Herriot à Lyon), il est mentionné la présence d'un citerna 12 non opérationnel. Dans son livre, Le peuple du Rhône, PACUF Editions, 17 rue des balais à 26000 VALENCE, P.-C. Tracol consacre le chapitre 25 à Brunel Maurice dit Palette et il dit que le Georges Bizet est l'ancien citerna 12. Un autre document précise du Georges BIZET : construction à Biesbosch au Pays-bas en 1934 et restauration (par Palette) en 1956, 58,2m par 5,04 et un moteur S.G.C.M. de 560CV. Si c'est vrai, il ne devait pas compter les cailloux des digues !...


Re: par marcdarcon le Mercredi 16/01/2013 à 11:52

marcdarcon bonjour cit 12 as-tu eu mon mail
c'est peut-etre ça c'est vrai  10ou 12
il parrait que palette sur le G BIZET avait MIS un moteur  de sous-marin
quant j'etait sur la vedette rhone aux ponts et c
j'avait vu plusieurs fois  palette a valence
et il m'avait dit que son vrai metier etait horloger
et m'avait raconte de belles histoires sur la navigation du rhone
a plus


Re: S G C M >> Moteur Français (licence M A N) par p boum le Mercredi 16/01/2013 à 14:09

Il serait "utilile" un jour d'énumérer TOUTES les Marques de moteurs-fluviaux ayant éffectivement "montés" sur des¨Péniches et/ou Automoteurs . Il faut admettre que la mention de la licence soit accolée au Nom/Marque.

Particulierement "amateur" de la partie motorisation quelques "états" sur les moteurs : S G C M: Société Générale de Construction Mécanique.. Base/ Siége: JOUET sur l' AUBOIS  CHER >  Licence M A N (absorbe SULZER)  et Autres........ Fin en 1962.........

  375 cv  380/400 t/m

 

Moteurs présents sur la ligne :  MAGINOT  >> également des C L M (licence:: JUNKER)

Nota: études et/ou montages "réalisés" en liaison avec les Agences-françaises des Sociétés allemandes.... faut le faire !!!

Profite du présent site:>  DIESEL: disparu le 29 09 1913 en Mer ( serait tombé par dessus-bord) .............en partance pour Londres pour conclure l'exploitation de SES brevets a l'échelle planétaire::  Angleterre: domine l'industrie et la marine :  monde .... 

Toujours connu sous le patronyme complet de : RUDOLF CHRISTIAN KARL  DIESEL  "aucune autre "dénomination"  en Allemagne..(acceptée et/ou tolérée)

POURTANT...  Né le 18 Mars 1958 a PARIS     : RODOLPHE CHRETIEN CHARLES  DIESEL

  PARIS 6°

A créé a Bar le Duc une usine de moteurs: production "effective" de moteurs Diesel :: voir + haut,  bureau d'études pour les aspects-mécaniques:  batis mecaniques:  Gustave EIFFEL  ainsi va  l'histoire.......

slts  p.  boum


Re: par Citerna 12 le Lundi 14/01/2013 à 09:56

  Très intéressant souvenir dont je n'avais pas entendu parler.
 Mon père a repris le 10 le 18 mai 1971 à Givors. Marc, y étais-tu encore ?
L'équipage cité à cette époque est : Frank stébernac, Puletti, Cukcov Roko, Bussi, Bouveur et Altier. Peut-être les as-tu connus ?
En 2011, j'ai revu, à Montfaucon, Josette Malzieu et son mari Rouby qui était mécanicien à Citerna Lyon puis indépendant à Perrache avec Dédé Dupont et d'autres anciens du port Edouard Herriot.


les sabliers par marite le Mardi 15/01/2013 à 18:04

marite                                  
bonjour marc
te souviens tu de ces bateaux ?
tu a parle de rhône,saône,il y avais richonnier aussi
port ou nous vidions pour richonnier,
pour les dragueurs le patron un alsacien( heynnold)
nous vidions avant la gare d eau
je pense que j ai retrouvee ton bateau a rhône saône 
si ce n est pas  lui, c est le lilas 
a bientôt 

photo f. monnerat
coll marite


Re: les sabliers par marcdarcon le Mercredi 16/01/2013 à 11:32

marcdarcon bonjour Marite
tout a fait  car mes parent  on travaille chez R ICHONNIER EN 1951 j'avais 6 moi quant  il sont arrive a lyon
sur la photo  c'est l'atlas 6 et 19 et ensuite en  1954 a la rhone saone
ecoute je te donne mon mail  pour parler des vieux souvenirs  marc.darcon2@orange.fr
car cela ne doit pas interesse  beaucoup de gens a part nous qui etions de la region lyonnaise
on pourra s'en dire plus
ps  je ne sais pas comment faire  pour metre des photos sur bord a bord
et cit 12 excuse moi pour la photo  que jai mi  mais je voulais metre celle du cit10
et je ne sais plus l'enlever car apart repondre aux articles sa s'arette la
a bientot


Re: les sabliers par marite le Mercredi 16/01/2013 à 11:57

marite bonjour marc 
je t envoie un message,
a bientôt bonne appétit


Re: les sabliers par marcdarcon le Jeudi 17/01/2013 à 12:59

marcdarcon as-tu reçu mon mail


Re: les sabliers par marite le Lundi 21/01/2013 à 18:02

marite  
france ou lilas?
marc va nous le dire
il a de tres jolies photos des sabliers
peut etre va t il les mettent sur bab?


Re: les sabliers par marcdarcon le Mardi 22/01/2013 à 12:37

marcdarcon rectificatif je n'avais pas zoome sur la photos ce n'est pas la france
mais par exemple on dirait bien le MIREILLE dANTOINE SCHIELD(ancien capitaine a citerna)
qui faisait les sable a la rhone-saone


Re: les sabliers par marite le Mardi 22/01/2013 à 18:05

marite  
vue la photo du france que tu ma envoye
il lui ressemble
le france dans l ecluse  de couzon
 c est toi sur l avant?cela a quelques annees

coll marc darcon


Re: les sabliers par marite le Mercredi 23/01/2013 à 10:14

marite  deux sabliers a neuville sur saône
en 1950
il me semble me rappeller de ces bateaux,
mais aucun nom ne viens
celui devant ressemble au france
coll marite


Re: les sabliers par marcdarcon le Mercredi 23/01/2013 à 11:15

marcdarcon dificile a dire mais ça se peu car je re connais la petite cabine devant la
marquise  qui n'etait pas la meme que la serie de ses 5 bateaux cosntruis
a vitri le françois chez la veuve BROUTIN
et ça devait etre en 1954 ou 1955 quant mon pere la pris
car il y a encore le tabernacle au milieu ou alors avant ses annees la
du temps de l'ancien proprietaire qui l'avait fait construire en 1929
il s'appelait MR JACOB qui ensuite a fait le pilote sur la saone


Re: les sabliers par mati le Jeudi 24/01/2013 à 13:13

Juste pour confirmer et compléter, ce LA FRANCE né en 1930 au chantier Broutin de Vitry, NY3044F

pour JB Antonius Jacobs de Vitry le François, moteur MOES de 55cv à l'origine...

On en voit de belles photos ICI , en 80 85 sur la Marne..

Guy BaB IdF


Re: les sabliers par marcdarcon le Jeudi 24/01/2013 à 15:50

marcdarcon superbe les photos la seul chose de changee sur la france(par rapport ala serie des 5) c'est la petite cabine devant la marquise
car du temps du pere JACOB elle avait pris feu et il la vait faire refaire
pour le moteur j'ai connu c'etait un semi-diesel il falait chauffer les boules au dessus ducylindre
pour le demarer les photos doivent datees un peu plus tart que 1980 car mon pere etait encore dessus
et le bateau appartenait  au dragage rhone saone a LYON et il a du etre vendu en 1985
le moes a ete change en1958 au chantier de chalon s/saone par un deutz  qui ne developait
que 100cv a 1500t car le refroidissement n'etait pas assez abondant par rapport a un camion(170cv a 2200t)
les essais se sont fait a LYON et on devais remonter charge du port a sable de saint antoine (a l'avaldu pont du change rive gauche de la saone) au portde vaise(quai arloing)et la saone etait en crue et ce jour-la le LUGANO charge de charbon c'est mis en travers du pont du change(montant) alors du fait les essais termine et remonte a vide
oubli! c'est un v8 refroidissement a air


Rers e: Refroidissement a Air > moteur DEUTZ par p boum le Jeudi 28/02/2013 à 14:44

Bonne description du vécu: motorisation bateau >>>  petite  suite >>>>>>    ( pas de photos > problèmes::scanner)

 A priori "idéal" en tant que remotorisation: toute la partie "tuyauterie"  Eau pas "non-nécessaire"  ARGUMENT majeur des Vendeurs de Radiateurs-electrique "maison".......(une fois acheté:: tant pis pour l'acheteur)

Il faut admettre qu'a cette époque le "bricolage" n'était pas absent: adaptations de moteurs-routiers sur bateaux, sans avis  "techniques" très recherchés: quasi toutes les "adaptations"  routiers > bateaux ont posés des "aleas" notamment  "refroidissement/air".

le véhicule routier: aucune GèNE d'approche de l'air en + il avance dans l'air:>> fond de salle de machine  !! en + un bateau est "immobile" ou presque:> des ventilateurs "additionnels"  essayés :  prise de puissance et bruit:  non efficace : même sur des Vedettes......

A l'époque un moteur routier > équipé d'une d'injection a "régulateur" type RQU : lié a un accélérateur / pied (variation permanente du régime/moteur)  régime non-stabilisé .......

L'injection pour Bateau et/ou industriel :  >  Régulateur necessaire:  RQU V:  régime variable (demandé) ..Mais stabilisé dans les tours-demandés:  un moteur provenant d'un Camion équipé d'une prise de force:: entrainement d'un équipement: grue/toupie a béton etc ..> présence d'un accélateur a main dans la cabine :  c'était  BON.

Un moteur de bateau est a consdéré comme "industriel" au niveau application (très proche).

Une "historiette" de ratage avec : moteur a refroidissement AIR / Opération > demoustiquage  CAMARGUE.

Mise en place d'un pulvérisateur (produit anti-moustique) sur le plateau dun 4 X4 (GROS) avec un Moteur (le même)  Groupe autonome/amovible : opération lancée (grande densité de moustiques)  quelques "temps" plus tard: arrét du moteur (équipé sonde température) démontage des toles de guidage-air >>>>> tout bouché inclus les ailettes-cylindres: solution retenue : inverser les "pales" ventilateur: soit au-lieu d'aspirer l'air de refroidissement en inversant le flux ( un cabenage avec un "mousticaire"  recouvrait le groupe-moteur.:(sauf Buse aspiration) TOUS les Soirs rinçage du cabenage. NOTA: c'est un Mécanicien Agricole qui a trouvé la solution: Comme  QUOI  : l'Instruction n'est pas toujours a la base de l'intel.........MOTEUR prélevé sur un MAGIRUS quasi-neuf (rupture chassis)

Le moteur mal refroidit n'a pas duré , malgré une réduction de puissance ( HS a la 3% campagne)..

les Véhicules suivant: groupes a refroidissement EAU:  >> l'inversion du ventilateur adapté  pour eviter le colmatage du nid-d'abeille du radiateur::  marche normale sans problèmes sur xxxx années. 

Pour passer le Temps...bonne  lecture   slts  p.  boum





Re: les sabliers par Anonyme le Dimanche 08/02/2015 à 23:22

 bonjours a touse;souvenir incroiable,mon pere travaillait o dragage rhone saone,il vidait les barge au port de vaise(arloin),mazarik,pont pasteur,feyssine,rambaut;il s appel pepino clementelli ;ci sa vous parle hesiter a me contacter 


Re: les sabliers par mati le Lundi 28/01/2013 à 10:56

Ah, j'avais oublié, on avait déjà parlé de LA FRANCE suite à avis de recherche de Terafosa


Guy BaB IdF




Re: les sabliers par Thigat le Lundi 04/07/2016 à 22:15

Salut à tous !
Enfin je trouve des infos sur la péniche France. Mon beau père (73 ans) est le fils de Antonius. Il a vécu sur le france dans sa jeunesse.
Merci


Re: les sabliers par mondaine claude le Mercredi 10/04/2013 à 10:58

les bateaux sont la France de monsieur jacop est le langon d adrien mondaine des atlas du midi


Re: les sabliers par marite le Lundi 28/01/2013 à 06:03

marite marc ma envoye des photos du france en bateau logement
je vais lui demander si je peut les mettent sur le site 
cela donnera une idee a" terafosa" pour sa maquette


Re: les sabliers par marcdarcon le Lundi 28/01/2013 à 12:28

marcdarcon je vois aucun probleme tu fait comme si c'etait pour toi


Re: les sabliers par Lougabier le Jeudi 28/02/2013 à 10:32

Avec un peu de retard...
Le bateau qui a la proue sur la poupe de l'autre, semble être une "Fluviale du Midi". Elle fait partie d'une trentaine de ces "Atlas" commandés des années 1922 à 1930, construites à Lyon (Mouche), Arles (Barriol) et Sète (Chantiers Généraux) pour la CGN-HPLM et sa filiale la CFM (Compagnie Fluviale du Midi) de Bordeaux. Les dimensions varient un peu d'un élément à un autre. Leurs dimensions sont d'autour de 29,50m pour leur longueur et 5,33m pour leur largeur.


Re: les sabliers par marcdarcon le Jeudi 28/02/2013 à 11:50

marcdarcon non c'etait les sabliers de la(ste le dragueur plus connue du nom de richonnier ou marchant de fromages)
il avait 3 atlas le 6/ 7 et 19 ils faisaient tous 38,50 et la il sont tractionnès
par l'ALIZE qui est peut-etre un ancien paquebot c'est a l'aval du pont de NEUVILLE


Re: les sabliers par Lougabier le Jeudi 28/02/2013 à 14:55

Merci Marc
Les bateaux se ressemblent...
C'est pour cela que j'ai mentionné la longueur... 
Ceux du Midi ont tous été construits en 30m, ce n'étaient pas des 38m recoupés comme ça c'est fait par la suite. Leur largeur n'est pas de 5,05m mais de 5,33m les rendant inaccessibles au réseau Freycinet. Les 5 premiers avaient des Delaunay-Belleville, remplacés par des 2 cylindres CLM (50cv), et les autres des monocylindres Bolinders de 32CV. C'était tous des automoteurs. Vu leur faible puissance, ils étaient souvent remorqués... 
Les 5 premiers avaient des noms de "Ville de....." et les autres les noms des villes et villages des Canaux du Midi d'Agde à Bassens. (Le "Frontignan" et le "Berre" ont changé de nom quand ils ont été affectés au pétroles). 
Le fait de donner les principales caractéristiques évite bien des erreurs. 


Re: les sabliers par marcdarcon le Mercredi 23/01/2013 à 11:02

marcdarcon oui cela a quelques annees mais
c'est mon pere a l'avant du bateau


Re: les sabliers par marite le Jeudi 24/01/2013 à 14:52

marite  
le france a lyon vaise
premier pardon de la batellerie a lyon
marc  en qu elle annee ?,je presume en 1973
pour la communion des enfants
et super la bordaille


coll marc darcon


Re: les sabliers par marite le Jeudi 24/01/2013 à 18:57

marite quand je regarde ces photos,
que de souvenirs reviennent 
l hiver 1962/63 nous sommes restes 3mois a vaise pris par les glaces,l a époque nous étions salaries ,nous avions comme salaire un fixe
et des primes aux voyages, cela veut dire arrêtes pas grand chose
j aimais bien les sables,une vie régulière et tous nos week-ends


Re: les sabliers par marite le Samedi 26/01/2013 à 08:39

marite commodore


      
               


coll marc darcon


Re: les sabliers par marite le Lundi 28/01/2013 à 11:11

marite  


il me semble lire lilas
tu te rappel marc les week ends a trevoux
parfois nous etions plusieurs bateaux  ,un joli village

coll marite
 


Re: les sabliers par marcdarcon le Lundi 28/01/2013 à 12:26

marcdarcon je m'en souviens on etait jeunes a l'epoque
c'est bien le LILAS car il a 2 ancres a l'avant


Re: les sabliers par marite le Mardi 29/01/2013 à 17:32

marite  
atlas dans la ville de lyon
il appartenait a richonnier( sablier)
c est la vedette le rhône a quai

coll marite


Re: les sabliers par marite le Jeudi 07/02/2013 à 09:01

marite

     
l atlas 6 et le regis a l epoque ou nous faisions 
les sables pour richonnier
lyon vaise en dechargement 
                                  
       

                                                                                                        
photos que marc darcon ma envoye
je lui laisse les commentaires


Re: les sabliers par marcdarcon le Jeudi 07/02/2013 à 11:24

marcdarcon je vais creuser ma memoire pour MARITE
la premiere photo(port a sable de la Societe(le dragueur)quai du commerce a vaise juste a l'aval du pont mazarick
la 2  viaduc de la quarantaine remorquage jusqu'au 2iem port qui se cituait entre les 2 ponts (kitchener et la quarantaine RG) en temps de crue se n'etait pas
facile de l'attindre a l'epoque les atlas 6 et 19 avaient un moteur BERLIET(80 ou 120cv)(l'atlas 7 lui avait un deutz 2 cylindre 50cv)
la 3 dragage dans ile ROY rive gauche atlas 6 ou 19
la 4 le 19 avalant a l'entree de l'ile ROY(RD) et remorqué par je ne sais pas qui
ses photos doivent datees des annees 58/60 pour certaines peut-etre bien avant
ensuite les 3atlas 6 7 19 ont etes equipes de moteur GM 6/71 DE 165 CV  la c'est pareil je me souviens pa l'annee
je vous racontrais un petit historique sur la societe le dragueur cette apres midi


Re: les sabliers par marcdarcon le Jeudi 07/02/2013 à 15:15

marcdarcon societe le dragueur
ils etaient 2 associes RICHONNIER et VEUILLON
richonnier avait une fromagerie a lyon vaise
veuillon je crois que c'etait un garage  et lui il boitait alors il le surnomait ( pied-d'alu)
et la societe( les marchands de fromages)
les 3 atlas appartenais a richonnier d'ailleur ils passaient en bourse car mes parents ont fait les grands voyages
et les sables en petite seine vers balois
mais a eux deux ils avaient aussi l'alize,et le blanche-marguerite plus 2 dragues donc une en bois
blanche-marguerite etait les prenoms de leurs femmes
ensuite ils ont achete le FB qui travaillait  pour eux en tant qu'artisant.FB etait les initiales du proprietaire
je me souviens plus de son nom mais je pense que mon copain le sais et cet hommelà se srait tue en debarquant
a fontaine/saone ilserait tombe sur les pierres vers l'ancien pont RG
c'est tout les souvenirque mes parent mon racontes donc de 1951 a1955
car ensuite on ait parti aux dragages rhone/saone
apres la guerre d'algerie la societe a ete rachetee par les pieds noir  se qu'il lui a value un nouveau surnom

(ca c'est pour mon copain)tu me dira  pour ses annes là si c'est assez complet et c'est bien ce que nos anciens nous dit
car pour l'istoire on etait pas haut a l'epoque pour la continuitee tu pouras peut-etre nous en apprendrent plus


Re: les sabliers par alain chauveau le Dimanche 10/02/2013 à 06:40

slt marc et maité c la que g connue mon épouse yvette a trévoux , elle bosser chez chapolard un comercant qui vender de la volailles,son oncle et son cousin etait sur le stif petit remorqueur transformé en pousseur qui fesait les sable , mais vous avait du la conaitre car c la cousine a jacky , il i avait aussi le denise un gros numéro la c des cousin a moi , tout sa nous rageni de pas loin de 47 ans en arriere ( ouf )


Re: les sabliers par marite le Dimanche 10/02/2013 à 08:42

marite salut alain
vous venez rejoindre les sabliers de la saône
et je suis très contente nous étions tous très jeunes
mais grâce aux témoignages des uns et des autres les souvenirs reviennent
marc ,me disait   depuis  que je suis sur bab beaucoups de souvenirs,des bons ou des moins bons
mais cela fais partie de la vie
je vais  mettre le stiff ,marc ma envoyé un tas de photos et comme il a encore des contactes avec certains
sabliers les photos afflues
a toute a l heure


Re: les sabliers par marite le Dimanche 10/02/2013 à 15:35

marite    
le stiff a perrache
je me souviens quand nous vidions a st antoine ,
quand il y avais  la crue ,nous etions obliges de venir virer 
apres le pont de perrache ensuite remonter" galere'
nous avions tous des trapadelles                                               

                            



                                                                                          

                                
photos de marc darcon
je lui laisse les commentaires
 c est tous des photos des annees 1960
j ai un repere ma fille est nee a lyon en 1962 
quand nous faisions les sables sur le regis chez richonnier

                                                                                                                                      


Re: les sabliers par alain chauveau le Dimanche 10/02/2013 à 20:24

slt  marité tous dabord je tien a ce kon ce dise tu si sa ne te derange pas,car je pence etre dans le meme ages a kelque année en moin ou en+ , je suis né en 1950 a marseille , pour en revenir aux sabliers que j'ai beaucoup fréquanté quand j'aiter sur le BORA de 64 à 68 dans la région LYONAISE a l'époque on chargé a FEYZIN et le + loin on allez j'usqua ST JEAN DE LOSNE merci a MARC pour c trés belle photos du STIF , on vider parfois a MACON ? GERGY ET ST JEAN DE LOSNE  a + sur bord a bord


Re: les sabliers par marcdarcon le Lundi 11/02/2013 à 09:09

marcdarcon salut ALAIN pour les photos c'est un bon copain qui me les envoient
mais comme il veut rester anonyme je vais l'appeler CHARLIE
comme il vas sur le cite il se reconnaitra
alors merci a CHARLIE pour ses belles pphotos
il y en a encore de tres belles a venir


Re: les sabliers par marcdarcon le Lundi 11/02/2013 à 09:20

marcdarcon 1)le sablier que le stiff remorque,on dirait le STRASBOURG de la societe (servanin et rosier)
qui a toujours fait les sables  chez (le dragueur)
2) stiff a vaise (quai du commerce)
3)stiff avalant a l'amont de l'ile barbe
4)le blanche-marguerite et un atlas(6 ou 19)
et de l'autre cote  de la saone ,le grand batiment etait les biscuiteries VIGNAL


Re: les sabliers par marcdarcon le Jeudi 21/02/2013 à 10:50

marcdarcon photo n1
port a sable quai  du commerce (lyon vaise) en temps de crue de la saone
n2 . atlas 7 en sur un chantier improviser toujours quai du commerce( rampe de mise a l'eau comme il y en à beaucoup sur tout le cour de la saone)
n3 traction de 3 sablier a l'aval du pont de neuville sur saone il y a l'alize en tete l'atlas 7 et peut etre l'atlas 19 ou 6
on appellaient  cette traction sur (la fesse ou en callome)
n4 l'ailze remorquant l'atlas 7 a l'aval de l'ile barbe.(pour cause: atlas7 (pere) alize(fils) )
a savoir que l'alize etait avec le sainte therese de lisieux les 2 sabliers
les plus rapides  et qui faisaient la pige aux citerna
pour ses belles photos grand merci a CHARLIE

et merci a MARITE car c'est-elle qui mets les photos sur bab
car moi je ne sais pas faire
il y a un tres bonne entente cordiale entre-nous


Re: les sabliers par marite le Jeudi 21/02/2013 à 11:17

marite marc
je ne me souviens plus de l alize
c est un ancien paquebot?
dit moi le nom du proprietaire et le nom du capitaine 
cele vas peut etre me revenir
a bientôt


Re: les sabliers par marcdarcon le Jeudi 21/02/2013 à 11:28

marcdarcon peut-etre un ancien paquebot
il appartenait a ux marchant de fromage
j'avais appris que a part la coq toute la superstucture
etait demontable( il etait tout boullonner)
il avait le meme moteur que le saint therese de lisieux
quant aux capitaine il en a eu plusieurs
DUPLAND?ALEXIS(je me souvient de son nom de famille) charbonnier,berthomier
voila les nom que je me souvient (cela fait plus de 50 ans)
MARITE.creuse ta memoire je suis sur que tu vas t'en souvenir


Re: les sabliers par marite le Jeudi 07/03/2013 à 09:23

marite     
photos marc darcon
a ta  plume
ben lèu
                                                                                                                                                                                 


Re: les sabliers par marcdarcon le Jeudi 07/03/2013 à 14:35

marcdarcon photos
1)le lou souleu en poussant une barge  au port de macon sud
2) pousseur PALETUVIER
ancien remorqueur venant de BREST transforme en pousseur
2 fois 600cv moteurs vivian(canada) de 10 cylindres en ligne (regime lent)
la salle de machine impressionante
3)le lou-souleu avec une barge montant au pont d'ARCIA sur la saone
 
merci CHARLIE pour tes photos
j'ai oublie.
l'homme qui marche sur le plat-bord du blanzy
c'est JEAN un tres brave homme et copain de mon pere
et c'etait un papa virtuel pour moi


Re: les sabliers par suzy le Vendredi 08/03/2013 à 20:24

Bonsoir
J'ai lu avec plaisir ces articles sur les sabliers du Rhône; Je suis le fils d'Alexis Albano qui a été pilote de l'Alizé en 1955;j'étais sur ce bateau pour les vacances; mon père a travaillé sur la Saône au gravier en 1951 et 1952 avec les "fluviales" bateaux du canal du Midi:
La Ville de Toulouse et La ville d'Agen (qui était piloté par Léo Rolland).En 1953, nous sommes revenus dans le Midi, toujours salariés de la Cie Fluviale, et en 1955, nous sommes revenus sur la Saône , sur L'Alizé que Adrien Duplan pilotait jusqu'alors.IL est allé sur Le Lilas la même année;Un an aprés, nous revenions dans le Midi, sur La Ville de Béziers où nous sommes restés prés de 6 ans.


Re: les sabliers par mondaine claude le Mardi 09/04/2013 à 19:45

bonjour marc je pance que tu va me reconaitre pour parler des sabliers de la saone jai ancore queques souvenirs j espere que tu te rappelle de la famille mondaine adrien et francoise sur le bblance margueritte est par la suite sur le stiff pour la photo an aval du pont de neuville ces lalize atlas 7 et le blanche margueritte on aperçois jean charbonier est moi meme claude mondaineje suis heureus de dialoguer avc toi bien le bonjour ainssi qua joel


Re: les sabliers par marcdarcon le Jeudi 11/04/2013 à 16:36

marcdarcon

bonjour CLAUDE bien sur que je me souviens bien de vous
je vois ma marraine a verdun a l'occasion de la rencontre
des marinier a peu pres tout les 2 ans a part ça tu vois
on echange de vieux souvenir sur la toile sa passe un moment
bien le bonjour a vous et a ceux qui me connaissent
 a MONTMERLE a bientot


Re: les sabliers par Muyard le Samedi 14/02/2015 à 10:02

Je viens de tomber sur vos échanges sur les sabliers de la Saône. Sur aucune de ces photos, je reconnais le Strasbourg. J'ai d'ailleurs une grande photo de lui sous le pont de Fontaines. Le patron était Marius Muyard. Etant son fils, j'ai vécu toute ma jeunesse sur ce bateau. Il faisait en effet partie de la Société Servanin et Rosier. On chargeait au nord de Belleville et l'on a déchargeait dans plusieurs endroits de Lyon : D'abord au quai Rambaud puis entre le pont de chemin de fer de Perrache et le pont Kitchener à l'endroit où passe actuellement l'autoroute. On a finit à Vaise près le passerelle Masaryk.


Re: les sabliers par Muyard le Samedi 14/02/2015 à 10:18

Je m'excuse, je n'avais pas vu la bonne photo. Cela me parait être en effet le Strasbourg sous le pont de chemin de fer de Perrache. Cela devait être en période de crue car l'on faisait demi tour en dessous du pont. Quand la crue était forte, on avait toute les peines du monde à remonter et passer le pont pour accoster avant le Pont Kitchener. Il arrivait qu'on se fasse tirer par un remorqueur.


Re: les sabliers par marcdarcon le Samedi 14/02/2015 à 15:56

marcdarcon
je pense que tu est MICHOU! voici donc le strasbourg,et le marie-louise a servanin-rosier


Re: les sabliers par MUYARD le Dimanche 15/02/2015 à 11:53

Merci pour la photo du Strasbourg avec ma mère devant.
Peux tu m'envoyer ton adresse mali ? Celle que j'ai trouvé sur le site, apparemment, n'est plus la bonne.
La mienne est: albert.descormes@wanadoo.fr


Re: les sabliers par Anonyme le Dimanche 08/02/2015 à 23:25

 chantier de peppino clementelli(le grutier)


les sabliers sur la Saône par suzy le Samedi 09/03/2013 à 19:21

Alain vient de retrouver des photos de l'Alizé au temps où Alexis Albano le pilotait.
Sur la photo,, sur le chantier, c'est à Chalons sur saône pour changer les bouchains, et l'autre photo, c'est au quai de déchargement à Vaise en 1956.


Re: les sabliers sur la Saône par marite le Dimanche 10/03/2013 à 07:12

marite bonjour 
merci pour c est jolies photos
je ne me souviens plus de l  alize ,pourtant c est l époque
ou nous faisions les sables avec le bateau de mes parents "ste therese de lisieux
mais il y a beaucoup de sabliers qui se souviennent  qui sont sur ce site
 ravis de voir c est photos
a bientôt
p s
a peu pres la même façon que le ste therese de lisieux
taille pour la course


Famille ALBANO par Lougabier le Dimanche 10/03/2013 à 15:50

Merci Suzy, 
On était loin de se douter qu'Alexis avait fait les sables et graviers à cet endroit !!! 
Idem pour la famille Rolland. Etant jeunes, ils sont tombés dans le tas de sable, ce qui peut expliquer leur carrières !!

Sur la photo de la Ville d'Agen, le petit est-ce Jean-Claude ? Le grand, serait plutôt Jeannot que Marcel ?
C'est drôle, car on a passé un bout de jeunesse ensemble et on en n'a jamais parlé...
Merci encore.


le rhône ou la saône par marite le Vendredi 26/04/2013 à 16:28

marite  
le rhône et la saône
dans l ecluse de couzon









coll marite


Re: les sabliers sur la Saône par marcdarcon le Jeudi 12/02/2015 à 11:45

marcdarcon l
'ALIZE construit au chantier de la MOUCHE a LYONen 1913
ils etaient 3 bateaux de ce type  L'ARLESIEN? LE BRISE LAME,etL'ALISE
particularité de l'alizé, il avait les plats bord demontable pour faire des grosses pieces


Re: les sabliers sur la Saône par cyrano le Samedi 14/02/2015 à 11:20

Bernard 88 recherche informationsur le pousseur ARAMIS. Voir sur le site Modélisme, en date 7/09/2014. Marc avec toutes tes connaissances et d'autres anciens de la Saone pourraient peut être l'aider ?


Re: les sabliers sur la Saône par marcdarcon le Samedi 14/02/2015 à 12:12

marcdarcon je crois qu' il est parti sur paris avec l'albatros mais je me souviens plus l'année


automoteur COMMODORE chantier DRU 1952 par MOUROT le Dimanche 09/03/2014 à 14:28

Bonjour
je viens d'acheter un ancien sablier, le COMMODORE, chantier DRU à Bouchain, de 1952 avec moteur DUVANT 150cv 3 cylindres de 1931.
j'ai vu deux photos du commodore lors de son activité entre 1952 et 1984, dans le site, dans l'article de Marite
Je souhaiterai pour avoir l'histoire de ce magnifique automoteur, savoir si quelqu'un pourrait m'aider dans mes recherches : je recherche des des photos ou des témoignages de navigation...
voici mon mail : fr.mourot@laposte.net
merci
Franck


Re: automoteur COMMODORE chantier DRU 1952 par Franck mourot le Lundi 10/03/2014 à 11:11

bonjour,
voici en complément du message ci dessus les informations dont je dispose, associées à de premiers témoignages qui m ont été envoyés par D.M.
il s agit d un DRU construit à Bouchain bassin rond mis en service le 27 juin 1952. il est équipe d un moteur DUVANT 3 cylindres 3VHKM de 1931. qui tourne encore parfaitement.
voici les infos que j ai :
après son exploitation par la société des dragages Saône-Rhône entre 1952 et 1985 (je ne suis pas sur de la date d arret d activite), il a été acheté par M. Rolland Marcel le 11 février 1985 ( est ce un marinier ?) à Paris, puis il a été vendu le 1er juillet 1986 à M. Hache, expert en assurance fluviale, habitant à Ablon. M. hache a l à rénove et transforme en plaisance ( raccourcissement à 30m et superstructure en tôle, percement hublots). depuis la fin des années 1980 il était stationné à proximité du pont de chemin de fer au chantier de Villeneuve CHS. M Haché n à pu venir à bout des travaux. Homme âge il a décidé de le revendre. en 2011 le commodore à été vendu à un particulier pour en faire une résidence sur Paris. mais faute d autorisation le vendeur s est rétracte. je l ai acquis en janvier dernier. le bateau est en cours de convoiement aujourd'hui par monsieur Couteau. j ai mis le bateau en conformité (expertise,travaux coque et expertise à flots) le moteur tourne comme une horloge. il va avoir sa nouvelle vie sur le canal de la Marne au Rhin au relais nautique de ligny en Barrois. je vais poursuivre son aménagement dans le respect de ce très bel automoteur. je m intéresse au patrimoine fluvial, naviguant depuis 12 ans, j ai réuni aussi des documents ancien ( notamment beaucoup de cartes postales) sur la partie menu sienne de la Marne au Rhin et le cours de la Meuse.
je suis à la recherche d informations sur sa période d exploitation entre 1952 et 1985. d après ce que je sais, quand il était à la société Rhône Saône, le capitaine était Amiot ( le connaissez vous ?, à t il été le seul capitaine du commodore?). en 1950-60, le chargement de sable se faisait aux dragues entre Lyon et thoissey et le déchargement à Lyon vaise pont serin St. Antoine, pont du change étau barrage de la mulatiere...
avez vous des témoignages complémentaires, documents ou photos ,
en vous remerciant par avance
Franck


Re: automoteur COMMODORE chantier DRU 1952 par mistral le Lundi 10/03/2014 à 11:19

j'ai recopie votre mail
et je vous donnerais des info sur le commodore dans la journee
car là je n'ai pas trop le temps
c'est moi et mon pere qui l'avons emmene a conflans
pour le compte de MARCEL ROLLAND


Re: automoteur COMMODORE chantier DRU 1952 par Lougabier le Lundi 10/03/2014 à 11:42

Le hasard fait bien les choses.
Léo, le père de Marcel a fait le sable à bord de la "Ville d'Agen" que l'on retrouve un peu plus haut dans cet article, en couple avec la "Ville de Toulouse". 
Sur la photo, il y a ses deux frères, sa mère et son père. Je pense que Marcel était à l'école à cette époque là...


Re: automoteur COMMODORE chantier DRU 1952 par mistral le Lundi 10/03/2014 à 16:20

alors MARCEL ROLLAND
a travaille au dragage rhone saone a lyon
dans les annees 60 sur le lilas(bateau de la societe un cul de poule que la societe avait achete a mr  donez ou donnez)
ensuite il a quitte et est revenu a lyon avec un petit chalutier
il faisait la securite a la mulatiere quant le pont de l'autoroute a ete construit
apres sa il est encore revenu a lyon avec un bateau qu'il avait achete
il s'apellait le GRIBOUILLE et il faisait les sables au dragage rhone saone
ensuite je ne sais ce qu'il a fait et donc je l'ai revu
quant j'ai emmene le commodore a conflans


Re: automoteur COMMODORE chantier DRU 1952 par Franck le Vendredi 14/03/2014 à 22:07

Bonsoir, savez vous en quelle année a été rachetée la compagnie des draguage d' Rhône Saône? Est ce en 1985 ?
Merci


Re: automoteur COMMODORE chantier DRU 1952 par mistral le Samedi 15/03/2014 à 11:21

je ne m'en souviens plus exactement
mais demande a  mr amiot
que vous avez eu au tel
lui doit le savoir



Identification

Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

Identifiez les nouveaux articles et commentaires, signez les, et plus !

S'inscrire

Achat/Vente


Dernières publications en images

LA BELLE DE CHAMPAGNE, nouvelle arrivée au port de Mareuil-sur-Ay

15 OCTOBRE 2018 : INONDATIONS DANS L'AUDE (3 et fin)

Toujours l'écluse de Neuilly-sur-Marne

15 OCTOBRE 2018 : INONDATIONS DANS L'AUDE (2)

15 OCTOBRE 2018 : INONDATIONS DANS L'AUDE (1)

Sur la passerelle des écluses de JANVILLE

REPAS GUINGUETTE le DIMANCHE 18 NOVEMBRE 2018

BRIARE : Un berrichon prend la route pour Vierzon

RENTREE DES CLASSES

Les VENELLES de SAINT-MAMMES

Incident au chantier de Sète

Croisement à l'écluse de garde de FROMONVILLE

Mes 2 Dernières TOILES

LES 3 ECLUSES DE CASTETS-EN-DORTHE

Barrage de Champagne-sur-Seine

Recherche historique Ecluse n° 53 entre canal latéral et Garonne


Sites Transports Fluviaux


CNBA
 

Recherche par tableau


Sites Incontournables

    
 






Rubrique courante