S'identifier - S'inscrire - Ecrire un article - Contact

Annonce

NOUVEAU Bord à Bord - FLUVIAL Changement d'Administrateur
Objectif : Articles appronfondis et argumentés sur la Batellerie tels devoirs de mémoire (histoire) ou Actualités
Souhait : Complémentarité avec les bonnes informations, mais succintes sur les groupes batellerie de Facebook, et celles pointues des sites incontournables spécialisés.

DERNIER BATEAU "en CIMENT" du MIDI

Triste fin, son déchirage sur place

Par Lougabier • BaB 2 mers • Vendredi 26/10/2012 • 7 commentaires  • Lu 5085 fois • Version imprimable

  • Currently 5/5

Note : 5/5 (3 notes)

Rappel :
Le 20 septembre 2011, coulait le bateau "en ciment" du club de ski nautique de Toulouse. Ce bateau était le dernier encore "en activité", il était amarré un peu en amont du Neuf, à la Prairie des Filtres à Toulouse.
Ci-dessous, quelques prises quelques jours après son "naufrage".

  

Pour sa démolition, l'espace entre la berge et le bateau sera comblé provisoirement par des pierres pour que la pelle mécanique atteigne la bordée bâbord.  
 

Ce bateau avait été construit vers 1918 par la Poudrerie Nationale de Toulouse, sur les plans des coutrillons en bois des Canaux du .
Alain-Marie y a consacré un article en 2010 :

http://bab.viabloga.com/news/midi-bateaux-dit-en-ciment

Cet hiver une petite de la Garonne l'a en partie submergé.

La tentative de renflouement par deux grosses pompes s'est soldée par un échec. Les plongeurs ont constaté que la sole s'était rompue à plusieurs endroits. La décision de le démolir sur place est alors prise.
Depuis la mi-octobre 2012 une entreprise spécialisée s'y affère.
Trop tard, la partie visible a déjà disparu,le a avancé plus vite que prévu !

En plus de l'enrochement , une couche de gravier a été déposée pour stabiliser la berge et permettre l'accès des camions venant prendre les gravats.
   


Le bateau a d'abord été cisaillé par quelques coups de pince ensuite la benne est rentrée en jeu, elle s'ouvre.....
  
 
                                                                          elle plonge, ça résiste un peu puis elle sort de l'eau...
  

Des ferrailles restent figées en fond de "Garonne", ce sont probablement celles des membrures.
 

D'après le conducteur de la pelle, la ferraille se sépare facilement du béton car il s'effritait. Beaucoup de fers à béton avaient été utilisés  pour sa construction. L'épaisseur de la coque et de la sole est d'environs 6 cm. Pour les dimensions des membrures, des varangues et des croisillons qui les réunissaient, il n'a pas pu juger. Avant d'accéder à la sole, il a fallu sortir une quantité importante de limons qui s'étaient accumulés en période de .Le pelliste a aussi remonté des briques qui semblaient provenir de cloisonnement .

Ci desous, un bloc de béton donné par le conducteur de la pelle...
 

                                                                                  ........... en souvenir du dernier bateau en ciment du .
   


En fin de , l'enrochement sera démonté et le site sera remis à l'état naturel.

Seule la vue panoramique qui est scellée sur le parapet du Neuf, perpétuera le souvenir du dernier bateau en ciment démoli dans l'indifférence générale...

                                                       ........... jusqu'à l'implantation d'une nouvelle vue sur le parapet !




Commentaires

bateau en ciment par trinidad le Vendredi 26/10/2012 à 12:03

mes souvenirs me font dire que la chapelle <JE SERS> a conflans saint honorine est en ciment aussi et qu'il est encore en service:je ne pense pas me tromper


Re: bateau en ciment par mati le Vendredi 26/10/2012 à 12:37

 Je pense que lougabier voulait dire : "le dernier bateau en ciment de Toulouse, ou du midi",

sinon il en reste bien, hors le JE SERS :
-voir le cahier de la batellerie cité dans l'article
-ex armee du Salut http://bab.viabloga.com/news/l-ex-peniche-de-l-armee-du-salut
-et au moins une dizaine des anciens remorqueurs en ciment devenus habitation (sur le bassin de la Seine)

Guy BaB IdF


Re: bateau en ciment par Lougabier le Vendredi 26/10/2012 à 14:42

 Exact !  merci pour ces judicieuses remarques.
J'ai une vision un peu trop méridionale ! !
Je viens de rectifier dans le titre. en précisant :  " DU MIDI".
La Marine Nationale a aussi utilisé ce procédé de construction.
Pour le côté historique, il aurait été intéressant d'analyser le béton.En 1918, je pense que l'on tâtonne encore dans le béton. Le conducteur de l'engin habitué à la démolition de constructions en béton m'a dit "qu'il n'avait plus de tenue, et qu'il était pourri". La ferraille s'est désolidarisée du béton facilement.




par thothos le Vendredi 26/10/2012 à 19:17

bonsoir
non ce n'est pas la derniere. il en reste une sur les huit.
elle est coulée un peu plus en amont, à l'autre bout de la prairie des filtres.
j'ai été mandaté pour récupérer ce qui l'était et ... bein je n'ai pu récupérer que les passerelles et le toit cintré.
après huit mois d'attente, il a fallu tout organiser en 6 jours.
entre temps, tout avait été pillé et/ou saccagé.
les briques retrouvées par le grutier étaient en fait une surélévation sur la moitié de sa longueur.
la tentative de renflouement n'avais pas échoué mais le niveau d'étiage n'avait pas permis de la faire flotter.
les plongeurs n'ont donc pas réussi à aller en dessous.
la frigidité des différentes personnes décideuses nous a empéchés de la sauver ...
cordialement
Serge


Re: Epaves de bateaux en ciment par Lougabier le Samedi 27/10/2012 à 00:59

Intéressant,  où est l'épave plus précisément  et peut-on l'apercevoir ? presque sous le Pont Saint Michel ? Une photo de l'emplacement serait super !!

Fin des années 50/ début 60, il y avait 2 bateaux en ciment entre le Pont Neuf et le Pont Saint Michel, puis après il n'y avait que celui du Touring Club de France qui était amarré au début en face, (voir l'article d'Alain-Marie).  Celui qui manque à l'appel serait-il celui-là ?

Des épaves de bateaux en ciments, il y en a aussi "à la côte" en Garonne ou Gironde vers Bordeaux.

Le nombre de huit bateaux correspont-il à tous les bateaux en ciment construits dans le Midi ou seulement à une série ?  A Bordeaux, il y en avait 4  qui servait de pontons, les deux de la "Coopé" étaient différents.

Leur identification est difficile car ça fait longtemps qu'ils ont été utilisés à d'autres fins qu'aux transports et n'ont pas de N° d'immatriculation ou de nom peint sur la coque.


par andré le Samedi 27/10/2012 à 02:46

andré

Les personnes qui pratiquent le ski nautique ne sont pas des bateliers et ne se sont pas manifestés, peu leurs importent le bateau .......dans peu de temps ils auront si ce n'est pas fait un ponton flambant neuf et une voie balisée pour ne pas les gener.....
avec la puissance des moteurs ils déteriorent les rives
......il sera bien vite oublié ce bateau ciment.......


Partage de la Garonne par Lougabier le Samedi 27/10/2012 à 09:51

La Garonne à Toulouse, ce n'est pas le Rhin !!!
Effectivement, il y a des problèmes de partage de l'espace et malheureusement la conservation du patrimoine fluvial n'est pas à l'ordre du jour. Peu à peu en moins d'un siècle, tous les acteurs économiques ont disparu : bateliers, pêcheur de sable, pêcheurs professionnels, etc. Tout a été oublié, le fleuve est redécouvert mais d'une autre façon...



Identification

Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

Identifiez les nouveaux articles et commentaires, signez les, et plus !

S'inscrire

Achat/Vente


Dernières publications en images

15 OCTOBRE 2018 : INONDATIONS DANS L'AUDE (3 et fin)

Toujours l'écluse de Neuilly-sur-Marne

15 OCTOBRE 2018 : INONDATIONS DANS L'AUDE (2)

15 OCTOBRE 2018 : INONDATIONS DANS L'AUDE (1)

Sur la passerelle des écluses de JANVILLE

REPAS GUINGUETTE le DIMANCHE 18 NOVEMBRE 2018

BRIARE : Un berrichon prend la route pour Vierzon

RENTREE DES CLASSES

Les VENELLES de SAINT-MAMMES

Incident au chantier de Sète

Croisement à l'écluse de garde de FROMONVILLE

Mes 2 Dernières TOILES

LES 3 ECLUSES DE CASTETS-EN-DORTHE

Barrage de Champagne-sur-Seine

Recherche historique Ecluse n° 53 entre canal latéral et Garonne

LE LIBRON BLOQUE LE CANAL !


Sites Transports Fluviaux


CNBA
 

Recherche par tableau


Sites Incontournables

    
 






Rubrique courante