S'identifier - S'inscrire - Contact

Annonce


PASSAGE DES PONTS A SETE

Le Tourmente rejoint la Criée dans le cadre des festivités "Escales à Sète" 2016

Par Lougabier • BaB 2 mers • Jeudi 31/03/2016 • 2 commentaires  • Lu 2836 fois • Version imprimable

  • Currently 5/5

Note : 5/5 (1 note)

 
Sète, c'était 5 ponts à passer en venant de l'étang de Thau et des Eaux-Blanches, pour rejoindre le môle Masselin et la sortie maritime.
Et c'est grandiose !!

Ça commence toujours par l'attente de "l'ouverture".
Ci dessous, une carte cavalière du , le passage des bateaux est tout au bas de la carte.


Pour le Tourmente, l'attente commence à la "Pointe", diminutif  de "La Pointe-Courte". Il n'est pas le seul à passer dans le cadre des Festivités "Escales à Sète 2016", couplée cette année avec le 350ème anniversaire de la création du " de Cette" par Pierre-Paul Riquet.

Quand l'heure de l'ouverture approche, le bout de devant est largué, petite marche arrière pour que l'amarre passe "en garde-montante", la poupe, protégée par une défense, s'appuie sur le . L'avant du bateau s'écarte "tranquillou", Capt'ain Sam est aux manettes.




Le à surveiller est le Maréchal Foch, appelé le plus souvent par le " du Chemin de Fer ou SNCF" et aussi le "-rail". Son ouverture, est conditionnée par les horaires de train, et de temps en temps, les trains ont du retard...
C'est un qui en impose par sa masse, comparativement à son frère de la route. Ci dessous, une exposée lors des festivités.


 

Le s'ouvre, un matelot "décapelle" la borne de "la garde" et c'est parti ! Derrière, les bateaux qui "faisaient des ronds dans l'eau" dans l'étang en attendant l'ouverture, suivent. Après le SNCF, c'est celui "de la route", de son vrai nom Sadi Carnot.


 

Du temps de la navigation de commerce, il y avait un dicton quand on passait les ponts : "A Sète, toujours un devant !" Effectivement, les ouvertures des ponts entraînaient un mouvement de bateaux qui rentraient ou sortaient de toutes tailles et bien que ça apparaisse calme, il y a toujours du courant. La vigie à l'avant prévenait car, pas de phonie, on ne savait jamais qui on allait rencontrer et ça pouvait aller jusqu'à un navire guidé par un ou deux ...

Tradition oblige, en passant les ponts, un coup d'oeil au poste de commande suivi d'un geste de salut aux pontiers qui ne manquent pas de répondre.

   

Passé, les 2 ponts de la "Pointe", on tourne à gauche pour emprunter le " Latéral" et se diriger vers le " de la Gare".
Là, c'était zone !! Les immeubles ont remplacé les chais...

 

Passage du de la Gare. Un  ponton muni d'une grue nous laisse passer. Un petit le pousse, tandis qu'à l'avant du ponton, un "barcot" fait propulseur d'étrave, bien vu les gars !!!


 

Le est en Pour les piétons, une passerelle flottante a été installée, avec une partie mobile pour libérer la passe.


 

Passé le de la gare, devant nous c'est le "Bassin du " et à gauche "Cayenne" . Nous appelions cette partie du "aux oranges", car jusqu'au début des années 1960, c'était là où débarquaient les "Balancelles" espagnoles chargées d'oranges en vrac.
Le Hangar n'existe plus, c'est la plaisance qui a succédé aux bricks à voile espagnols, qui furent les derniers voiliers de fret.

Coup de barre à tribord, pour prendre le Maritime. Le suivant est celui "du Tivoli", que les anciens désignaient par " des Moulins". 

Celui-ci étant resté baissé, peut-être pour équilibrer la circulation automobile dans la ville, en attendant que le Sadi Carnot se ferme, le de la Gare restant ouvert pendant la durée des ...
Certains bateaux s'amarrent au Mailhol (le François), d'autres font du sur-place (ponton).

 

 L'astuce pour surveiller son ouverture, était de regarder aux jumelles, les barrières de la route. Quand elles se fermaient, l'ouverture était imminente. Enfin, il se lève..

  

Passage du récemment  rénové, voir article BaB : http://bab.viabloga.com/news/le-pont-tivoli-de-sete

 

Après ce , à gauche, c'était le départ du de La Peyrade. Il commence maintenant par un fixe, puis par un autre qui était mobile, comme celui de Frontignan. On passait quelque fois à vide par ce , pour rejoindre le du à Sète, à la Peyrade. Ainsi, on évitait l'ouverture des ponts de la "Pointe"...


Derrière, ça suit...puis on se présente devant le dernier , appelé " de la Victoire".


    

Il est tournant, souvent les piétons et automobilistes nous regardaient passer, d'où un point d'honneur à avoir un bateau propre aux cuivres étincelant !
 

Sorti de "la Victoire", à droite , le de la République accueille un chasseur de mine et 2 vieux gréements.
A gauche, 2 chalutiers sont amarrés au A en avant du bassin Orsetti.



Ensuite, c'est la darse (ou le bassin) "Orsetti", avec ses quais B, C et D. A droite sur le B, on y chargeait pyrites et phosphates quand on pouvait au navire, car c'était mieux payé que prises "à terre"...

  

Face à cette darse, il y a un bout de d'Alger et à droite le "du Commandant Samary", dit Samary.
On attendait, chargés pour débarquer aux silos ou vides pour l'ouverture des ponts.

 

Au bout, le d'Alger et à gauche le du Maroc. 
Cette partie du a servi pendant quelques années de gare de voyageurs pour les ferries. Le 1er et le plus célèbre était le Marrakech, que les Sètois appelaient "Le Canabis-Express" à la vue de nombreux problèmes de drogue rencontrés au début de la liaison avec le Maroc.


Après avoir passé, ces darses et quais, le dernier est le Môle Masselin, avec à l'arrière la darse des pétroles.
C'est là que l'on déchargeait les céréales aux silos, démolis le 27 mars 2013. 
Un article y a été consacré : http://bab.viabloga.com/news/destruction-des-anciens-silos-de-sete 





Face au môle Masselin, la Capitainerie du .

Ainsi nous terminons "trajet céréalier" fait par les bateaux du et ceux du .

Quant au Tourmente, il va poursuivre sa route en tournant à droite après "la Cap" jusqu'à la Criée où son poste a été désigné pour les festivités d'Escales à Sète ainsi que les 350 ans de la création du ..
 










Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :


Commentaires

par mati le Jeudi 31/03/2016 à 09:30

 Cela fait plaisir de lire cet article et de voir Captain'Sam heureux sur le TOURMENTE; Je crois qu'il a réçu plus de 8000 visiteurs!

Guy


par Citerna 12 le Samedi 02/04/2016 à 08:39

Encore un excellent article, "comme si on y était".
Merci Lougabier. 



Identification

Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

Identifiez les nouveaux articles et commentaires, signez les, et plus !

S'inscrire

Achat/Vente


Dernières publications en images

GOUACHE D YVES DELFO

VIDANGE DU LAC DE SAINT FERREOL

MAINTENANCE DE L'ECLUSE DE VALLABREGUES

Péniche loft de luxe naviguant TBE A VENDRE

La Pénichette RONFLEUR est à VENDRE

jeudi 23 février 2017 à 20h : " PK 0, Les rendez-vous du Fleuve "

Décès du Père Gosselet

HENRIETTE

OCCITANIA

La Vie Batelière n° 193 est parue

Santa Maria

Les ARDENNAIS de WARCQ

Les ARDENNAIS de CHARLEVILLE-MEZIERES


Annonceurs


Recherche par tableau


batellerie.org


Rubrique courante


Recherche

Recherche sur bordabord.org


Étendre votre recherche sur les Sites Fluviaux Incontournables

Élargissez votre investigation via le MEGAMOTEUR FLUVIAL de "Bord à Bord"


Articles aléatoires


Petites Annonces



www.batellerie.org

RETOUR À L'ACCUEIL