S'identifier - S'inscrire - Ecrire un article - Contact

Annonce

NOUVEAU Bord à Bord - FLUVIAL Changement d'Administrateur
Objectif : Articles appronfondis et argumentés sur la Batellerie tels devoirs de mémoire (histoire) ou Actualités
Souhait : Complémentarité avec les bonnes informations, mais succintes sur les groupes batellerie de Facebook, et celles pointues des sites incontournables spécialisés.

LE GABIAN ÉCHOUÉ SUR LE RHÔNE A MARCOULE

PAS PAYÉ DE RETOUR!!

Par Bat07 • BaB Val.Rhône • Lundi 26/01/2009 • 2 commentaires  • Lu 8404 fois • Version imprimable

  • Currently 4.5/5

Note : 4.5/5 (2 notes)

Mots-clés :

On se souvient que lors du dernier du cargo fluvio-matitime NATISSA, l’un des deux bateaux à avoir porté secours pour dégager le cargo bloqué sous un était le GABIAN, un automoteur à grand gabarit de type (bordabord.org/news/accident-sur-le-rhone-dernieres-photos) …….. Deux mois plus tard ce bateau et son capitaine, Lucien MODET ne sont vraiment pas payés en retour !!!

                   
   
Le GABIAN s’est échoué à Marcoule, sur le , Jeudi 22 Janvier, suite à à une de la barre de conduite.
Cet a entraîné une réaction administrative de la section d’Arles de VNF qui a téléphoné au batelier pour lui demander si ses papiers étaient en règle …… et pour lui souhaiter bon courage et un bon week-end ! Un à la batellerie a été lancé.

Le bateau étant avarié, il devait être allégé de quelques tonnes. Le propriétaire du Gabian ayant à sa disposition un et une capable de reprendre sa marchandise, il restait à trouver un ponton équipé d’une grue. L’assureur du GABIAN s’est adressé à une entreprise de Bollène (à 21 Kms du lieu de l’) qui dispose du matériel nécessaire. Cette entreprise a répondu que les ouvriers ayant atteint leur quota d’heures, personne ne pouvait se déplacer.

               

L’association AGISSONS POUR LA BATELLERIE, créée l’an dernier pour défendre les (en particulier sur le ) a tenu à réagir immédiatement. Voici un extrait du communiqué que m'a adressé Pierre DUBOURG, président d'
AGISSONS POUR LA BATELLERIE :

« Mais que fait l’administration pendant ce temps? Rien. Aucune annonce n’est faite par les agents aux usagers passant les écluses de Bollène ou Caderouse. Aucune réquisition n’est demandée.
Agissons Pour la Batellerie s’indigne que de l’argent soit dépensé dans la télé conduite des écluses du
, alors qu’aucun moyen n’est à la disposition des usagers en cas d’avarie.
Cela fait 3 jours que ce bateau est bloqué.
Ce n’est pas la première fois que ce type d’
arrive. La Compagnie National du ne doit pas compter seulement sur la solidarité des artisans et des compagnies fluviales. Il y a des limites que nous ne pouvons pas dépasser. On nous parle de sécurité, mais cela doit s’appliquer au-delà des écluses.

En comparant avec nos voisins européens, nous pouvons citer le cas, parmi d’autres, de ce bateau cassant ,en cours de route, sous la charge de 3 000 tonnes de rails de chemin de fer. 48 heures après le bateau était relevé. … »


                

Comme on le voit, des progrès restent à faire en matière de sécurité et de soutien véritable à l’exercice et au développement du transport fluvial.

Bord à Bord tient à exprimer sa solidarité aux du GABIAN et espère que ce problème sera résolu sans plus de délai. Aux dernières nouvelles, un ponton avec grue devrait arriver sur place, ce soir et les opérations d'allègement du chargement devrait avoir lieu demain matin (Mardi 27/01).

Merci à Viviane et Pierrot DUBOURG pour les informations et les (prises depuis le )
Merci à Philippe HACHE pour ses (prises depuis la berge)

Jean Louis VEY

Articles qui contiennent des mots-clés similaires


Commentaires

par BaB le Lundi 02/02/2009 à 07:07

BaB

 

Je ne comprend pas bien ou est la responsabilité de la CNR,lorqu'un bateau s'échoue(dans le milieu d'un bief) suite à un accident de Barre,(ou d'un appareil à gouverner; ou lorqu'un cargo laisse sa timonerie sous un pont.Je souhaite volontiers que l'on m'explique.Par contre,je pense que VNF est lui impliqué.La réglementation et la police lui incombe,si j'ai bien tout compris l'histoire
Dragon



relire l'article par Viviane le Mercredi 04/02/2009 à 19:42

Bonsoir monsieur l'éclusier,
A.P.B. ne mets pas la C.N.R. en "cause" seulement elle regrette qu'il n'y est pas de moyen pour aider les bateaux de tous types lors d'un accident.
Dommage que les Ponts et Chaussées n'existent plus.
Il y a 2 semaines, le navire Gunay 2 s'est échoué en rade de Marseille, voir sur
www.meretmarine les moyens mis en oeuvre pour le retirer et vous comprendrez mieux.
Même si nous n'en demandons pas autant en ce qui concerne l'accident du "gabian".
De toute façon, même lorsque les agents levent les barrages pour évacuer les bois et que ceux ci bloquent les hélices des bateaux provoquant des chocs importants altérant à l'usure les appareils à gouverner, la C.N.R n'assument pas sa responsabilité.
cordialement viviane



Identification

Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

Identifiez les nouveaux articles et commentaires, signez les, et plus !

S'inscrire

Dernières publications en images

L'histoire du bâtard ASTER

Un nouveau livre : Photos de Charles Fiquet dit "radar"

L'hiver 1929 a été froid (3e partie)

L'hiver 1929 a été froid (2e partie)

L'hiver 1929 a été froid (1re partie)

Barragiste sur la Petite-Saône, dans les années 30

RENOVATION DU PONT-CANAL DU CACOR

Mystère à bord

Un lundi de janvier 2019 à Varennes-sur-Seine

REPARATION DU PONT CANAL DE L'ORBIEL A TREBES

SEINE ET YONNE

MEMORIAL DES MARINIERS DU MIDI DE GARDOUCH (31)

LE CANAL DU MIDI ET L'AEROPOSTALE

LA BELLE DE CHAMPAGNE, nouvelle arrivée au port de Mareuil-sur-Ay

15 OCTOBRE 2018 : INONDATIONS DANS L'AUDE (3 et fin)

Toujours l'écluse de Neuilly-sur-Marne


Sites Transports Fluviaux


CNBA
 

Rubrique courante


Recherche