S'identifier - S'inscrire - Ecrire un article - Contact

Annonce

NOUVEAU Bord à Bord - FLUVIAL Changement d'Administrateur
Objectif : Articles appronfondis et argumentés sur la Batellerie tels devoirs de mémoire (histoire) ou Actualités
Souhait : Complémentarité avec les bonnes informations, mais succintes sur les groupes batellerie de Facebook, et celles pointues des sites incontournables spécialisés.

ACCIDENT SUR LE RHÔNE

Au pont, ça passe ou ça casse .....

Par Bat07 • BaB Val.Rhône • Jeudi 20/11/2008 • 9 commentaires  • Lu 10259 fois • Version imprimable

  • Currently 5/5

Note : 5/5 (1 note)

Mots-clés :

Mardi 18 Novembre à 21h.30, le NATISSA (un battant pavillon maltais) a heurté une pile du viaduc TGV de Mornas situé au PK 202 entre Bollène et Orange. Le bateau a, tout d'abord, réussi à se maintenir hors du chenal navigable en lâchant ses ancres. Mais le Mercredi 19 Novembre à 13h., les ancres ont ripé et le NATISSA s'est mis en travers du , ce qui a eu pour conséquence de bloquer la navigation sur toute cette partie du .

               

             

Aux toutes dernières nouvelles, le NATISSA a été tiré de cette mauvaise passe grâce à l'intervention de deux pousseurs et un automoteur et la navigation vient d'être rétablie, il y a peu (Jeudi 20 Novembre vers 13h). Les causes de ce spectaculaire ne sont, pour l'instant pas connues.

Cette information ainsi que les m'ont été transmises par des que je remercie

Jean Louis VEY

Articles qui contiennent des mots-clés similaires


Commentaires

Les reconnaisez-vous!!!!!!!! par soizic le Jeudi 20/11/2008 à 15:19

soizic Les reconnaisez-vous ? Deux batelieres en ballade a Toulouse en 1956 Yvonne Fountas du carlitte et sa soeur Paulette Gouriou.


Re: Les reconnaisez-vous!!!!!!!! par mati le Vendredi 21/11/2008 à 10:43

Ce commentaire aurait plutot sa place ici :

http://bab.viabloga.com/news/femmes-de-l-eau-en-vadrouille

Guy


NATISSA bis par mati le Vendredi 21/11/2008 à 10:53

Article interressant :

et je vois que c'est le second incident (ou accident) du NATISSA :

voir ici : http://bab.viabloga.com/news/accident-sur-le-rhone-la-voulte   

où il était dans une mauvaise position.


Il doit y avoir une autre explication que le hasard?

Guy BaB IdF


Re: NATISSA bis par Bat07 le Vendredi 21/11/2008 à 14:52

Bat07 Merci Guy de ce rappel ...... J'avais effectivement vu cet article, mais je n'avais pas fait le rapprochement ......  Tout cela confirme ce que je pense et que j'ai, parfois, suggéré ou écrit: Ces cargos fluvio-maritimes qui sont de plus en plus nombreux sur le Rhône constituent un danger permanent pour la sécurité et l'environnement. En regardant tous ces commentaires, on observe que le NATISSA a changé de pavillon de complaisance après son premier accident!! (Voir les photos): En juillet 2007, il était immatriculé à Kingstown (Iles Grenadines) et en Septembre 2007, il battait pavillon maltais!!!
Parions que lors de son prochain passage sur le Rhône, l'armateur aura trouvé un nouveau pavillon de complaisance et aura, peut-être même, changé carrément la devise du bateau (cf. ALISSA devenu WATERWAY, en quelques mois) ..... mais, sans doute, l'armateur aura-t-il également changé, lui aussi!!

Pour les atteintes à l'environnement, voir aussi mon récent article "Dégazage sauvage sur le Rhône": bordabord.org/news/degazage-sauvage-sur-le-rhone
où, là encore, un fluvio-maritime (l'EURIKA, au nom prédestiné! se trouve en cause). Ce scandale des pavillons de complaisance qui permettent aux armateurs peu scrupuleux d'échapper à toute règlementation est bien triste pour les bateliers, pour le Rhône, ses usagers et ses riverains, mais aussi pour le personnel de ces bateaux, bien souvent recrutés en Europe de l'Est, très certainement payés au lance-pierre et dont les conditions de travail ne doivent faire l'objet d'aucun contrôle ......... Si je me trompe et si je vais trop loin, qu'on me le dise ...ça me rassurerait un peu!

Jean Louis


Re: NATISSA bis par Phebe le Lundi 24/11/2008 à 16:43

Bonjours,

Il semblerait en l'occurrence que l'accident soit du au fait que le système qui abaisse la cabine de pilotage n'ai pas fonctionné, le choc et le courant aidant le bateau s’est mis en travers. Heureusement il n'y aurait que des blessés légers, malgré l'état de la cabine.
Ce genre d'incident est très courant vu l'entretien du matériel, et je pence que si cela ne se solde pas toujours par de spectaculaires accidents, c'est sans doute du au savoir faire des pilotes.
Concernant le NATISSA, la timonerie va être découpée puis dans la semaine il va redescendre sur Arles avec un pousseur pour vider sa marchandise et partir ensuite en réparation.
 


Re: NATISSA bis par pinquet le Lundi 01/12/2008 à 23:18

Bonsoir a tous  
Je viens juste apporter une precision sur un fluvio-maritime qui a changé de devise suite a sa vente "Alissa" devenu "Waterway" ,
J ' ai été le Pilote de l' "Alissa" sur la Garonne pour les premiers transports de pièces pour Airbus , ne mettons pas tout le monde dans le même panier ,
l' ancien proprietaire est un marinier hollandais qui a  l'age de 35 ans a eu l' opportunité de faire construire l' "Alissa" (ses parents avaient un 38 mètres ) ,
l'équipage était composé de : Simon , sa femme , leurs 2 filles (qui fesaient des cours par correspondance ) , et 3 matelots ,
j' ai un formidable souvenir de cet experience en Garonne de ce bateau quasiment neuf construit en Allemagne (il avait 3 ans ) et c'est loin d'être une 
poubelle , j' avais moi aussi à cette époque un bateau de construction Allemande le "Babette" un Tamsa de 1930 ( j' avais pas l' air CON comme bon
marinier Français )
Avec mon dernier bateau le "Bordelais" sur la Seine , j'ai croisé 2 fois Simon l' ancien proprietaire de l' "Alissa" qui si j'ai bien compris à la VHF et en
anglais qu' il avait vendu l' "Alissa" pour en racheter un autre , je l'ai aussi aperçu pour l' instant sur un 38 mêtres le "Gondel" 
Donc ne faisons pas une généralité des navires ,de complaisance , pollueurs ,en mauvais état ,......
il y a aussi des personnes sympa ,qui ont reussi a évoluer dans la navigation 


    Petit Paul , le "Bordelais"


Re: NATISSA bis par Bat07 le Mardi 02/12/2008 à 08:00

Bat07 Bonjour Paul,

J'ai apporté des précisions sur plusieurs fluvios: DIAMANT, EURIKA et WATERWAY (ex ALISSA) qui m'ont été données par le nouvel armateur français de ces trois bateaux. Elles vont dans le sens de ce que vous écrivez. Si vous avez rater l'article, vous pouvez y aller sur:bordabord.org/news/precisions-a-propos-de-degazage-sauvage-sur-le-rhone  (dans l'article, il y a une photo de l'ALISSA juste avant qu'il ne devienne WATERWAY)

Jean Louis


Re: NATISSA bis par Eric le Vendredi 21/11/2008 à 19:41

Bonsoir ,étonné de voir encore ce bateau accidenté,car en Juillet 2007 c'est moi qui avait ecrit l'article et les photos sur son avarie spectaculaire,mais il y avait pas euh de gros dégat ,petit rectificatif son incident ne c'est pas passé a la voulte mais a la hauteur de la passerelle de Chasse/Rhone ,en dessous de Givors.
*ERIC*


Re: NATISSA bis par sebnad2000 le Jeudi 27/11/2008 à 00:03

Autre événement du Natissa: 
http://www.meretmarine.com/article.cfm?id=107320
http://www.lefigaro.fr/actualites/2008/04/01/01001-20080401ARTFIG00567-un-cimentier-echoue-sur-l-ile-de-porquerolles.php

L'Artemis a également fait beaucoup parlé de lui aux Sables d'Olonnes, on le voit passer régulièrement sur le Rhône et la Saône:
http://www.meretmarine.com/article.cfm?id=107080
http://vosphotos.20minutes-blogs.fr/album/l_artemis_echoue_aux_sables-d_olonne/

Nous avons également pris un soir de septembre 2008 en flagrant délit un bateau, un vraquier de Kingston (autre que l'Eurika), en train de "nettoyer" sa cale sur la saone au Quai Rambaud, à Lyon., pendant un accostage destiné à remplir les ballasts. La police est venue mais a pris le problème à la légère et une équipe de pompier est venu constater la nappe sans pouvoir dire formellement que le bateau était à l'origine de la pollution.

Manque de chance, le nouveau siège du journal le Progrès se trouve à 50 mètres. Le lendemain matin, l'odeur a incommodé les journalistes qui sont venus voir de plus près. Ils ont appelé les autorités pour savoir si elles étaient au courant, qu'un article allait être écris, et là, on a vu plusieurs équipes de police débarquer sur le port pour prendre les témoignages, une équipe de pompier avec tout l'équipement qui va bien... enfin surtout des produits pour dissiper les nappes.

quelques jours plus tard, le bateau a été arrêté à l'écluse de Pierre-Bénite. On ne sait pas vraiment ce qui est arrivé au capitaine. Il semble que la police l'a présenté au tribunal... mais rien de concret.

J'ai cherché à discuter avec l'équipage pendant qu'ils remplissaient les ballasts. Un équipage à priori Russe ou Ukrainien, mais j'ai également réussi à discuter avec un français plutôt agacé par mes questions concernant les ordeurs fortes provenant de son bateau est des alentours. Si j'ai bien compris, les équipage étrangers remontant le Rhône et la Saône doivent être accompagnés d'un "local". Il semblait par ses propos et attitudes ne pas voir de problème aux odeurs de gasoil ambiant.

Encore beaucoup de travail sur les fleuves. Les traques vont s'intensifier en mer pour les polleurs, et nos fleuves semblent une bonne alternative pour eux vu le manque de contrôle... ce qui est bien dommage.



Identification

Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

Identifiez les nouveaux articles et commentaires, signez les, et plus !

S'inscrire

Dernières publications en images

HOMMAGE A MONSIEUR MICHEL SERRES

L'histoire du bâtard ASTER

Un nouveau livre : Photos de Charles Fiquet dit "radar"

L'hiver 1929 a été froid (3e partie)

L'hiver 1929 a été froid (2e partie)

L'hiver 1929 a été froid (1re partie)

Barragiste sur la Petite-Saône, dans les années 30

RENOVATION DU PONT-CANAL DU CACOR

Mystère à bord

Un lundi de janvier 2019 à Varennes-sur-Seine

REPARATION DU PONT CANAL DE L'ORBIEL A TREBES

SEINE ET YONNE

MEMORIAL DES MARINIERS DU MIDI DE GARDOUCH (31)

LE CANAL DU MIDI ET L'AEROPOSTALE

LA BELLE DE CHAMPAGNE, nouvelle arrivée au port de Mareuil-sur-Ay

15 OCTOBRE 2018 : INONDATIONS DANS L'AUDE (3 et fin)


Sites Incontournables

    
 






Rubrique courante


Recherche