S'identifier - S'inscrire - Ecrire un article - Contact

Annonce

NOUVEAU Bord à Bord - FLUVIAL Changement d'Administrateur
Objectif : Articles appronfondis et argumentés sur la Batellerie tels devoirs de mémoire (histoire) ou Actualités
Souhait : Complémentarité avec les bonnes informations, mais succintes sur les groupes batellerie de Facebook, et celles pointues des sites incontournables spécialisés.

DECES DE FERNAND BICAN

Un Ancien du Midi nous quitte

Par lougabier • BaB 2 mers • Vendredi 26/01/2018 • 5 commentaires  • Lu 802 fois • Version imprimable

  • Currently 5/5

Note : 5/5 (1 note)


Durant la nuit du 24 au 25 janvier 2018, vers 2 heures, Fernand a rendu son dernier souffle en dormant.
Né en 1925, c'était le fils de Marcel BICAN du bateau Claudine évoqué il y a 10 ans dans un article de BaB intitulé Saga Tubencia (Vol 19) :

bab.viabloga.com/news/saga-tubencia-vol-19

Fernand a navigué sur tous les canaux du Midi, du Rhône à l'Estuaire de la Gironde. Tant que sa santé lui a permise, il participait au repas de l'Amicale.


Il avait fait partie des anciens qui évoquaient la vie des mariniers sur une vidéo intitulée "Le canal de Garonne", production Iximage.
Il nous reste cette vue extraite du film, avec sa casquette de marinier vissée sur sa tête.



Il avait navigué au "pétrole" dans plusieurs compagnies BP, Desmarais, Citerna... , puis comme patron,il avait travaillé dans l'entreprise de granulats Jean DIAZ à Bordeaux, célèbre par ses nombreux bateaux bleus. Il avait d'abord mené la Brunette, une gabarre en acier d'une centaine de tonnes construite à BX en 1906. Muni d'un mat de charge l'habile marinier piochait aux meilleurs endroits des "3 rivières" (Garonne-Dordogne-Gironde).

En 1953, il prend l'Artémis, un bateau de 30m sur 5m30 toujours chez Jean Diaz. Cette fois, il est équipé d'une grue. Rare chez les "Gravious", la famille vit à bord aux cadences des marées, car Fernand n'est pas du genre à en "louper une".
Pour donner une idée, d'un extracteur de graves, voir photo ci-dessous, vers 1950 lors d'une marée aux pontons de Bordeaux.
A chaque marée, c'est le branlebas de combat, les "canalous" vont au large pour soulager les pontons et les "gravious" vont "à la pêche".

En 1960, Fernand achète la Marcelle, qu'il baptise Pourquoi-pas. C'est une sapine en bois. Des photos de ce bateau sont visibles dans l'article de BaB cité.

Plus tard en 1966, il fait l'acquisition  du Elisa, construit en Hollande en 1894. Il l'appelle Adage.(voir photos de Bab). Il remplace le moteur par un Berliet à plat (ou couché). Ce choix, sans doute guidé par la place fait sensation et anime les discussions aux pontons et bistrots du coin. Fernand plaisantera souvent avec son "fainéant" (moteur couché) !
Ce bateau navigue encore sous la devise Haricot Noir. Transformé en luxueux hôtel, il balade les touristes de Beaucaire à l'Estuaire de la Gironde.
Ci dessous, au mois de mai 2014, sous Carcassonne, avant une rénovation.

 
 

Enfin, il achète le freycinet Leila, un forge de Strasbourg.
Voir photos : bab.viabloga.com/news/saga-tubencia-p20

Il fera un peu le Rhône :  Sète - Le Pontet ou l'Ardoise. Après l'avoir coupé pour passer les 120km du Canal du midi restés à 30m, il rejoint le Canal Latéral pour le transport de marchandises générales, ce sera essentiellement des céréales entre Toulouse et l'Estuaire.

Le travail fléchissant, il transportera un peu de graviers, chargé à la drague de Barie, un peu en amont de Castets-en-Dorthe.

Sur la vue au-dessus, c'est le Rocambole et le Caravelle. Hasard de la photo, le Caravelle appartient à Bruno marié avec Sylviane, la deuxième fille de Fernand.

Il vend le Leila au groupement Maître Prunille pour en faire un ERP flottant (Voir article de BaB vol 20)

Comme toujours dans la famille Bican, Fernand était prêt à rendre service et à partager ses connaissances de la Garonne.
 
Sincères condoléances à la famille, de la part des bateaux Arc-en-Ciel puis Concorde et Hérault puis Montségur..


 
 
 
 

Commentaires

par mati le Vendredi 26/01/2018 à 20:22

 En souvenir de Fernand BIcan, je ne peux oublier qu'il fut mon premier contact avec la batellerie du Sud Ouest....

En décembre 2001, paraissait un article de lui sur LA VIE BATELIERE N° 117
                                                         (cliquez sur l'article pour le lire)


Ces voyages jusqu'en Allemagne m'ont tres intrigués.

J'ai essayé de le trouver sur l'annuaire autour de Bordeaux, et en élargissant la recherche je l'ai trouvé à Floirac.

Il m'a répondu au telephone très gentiment, et j'appris alors l'existence de ses bateaux, et du LEILA, et que ses 3 compagnons des grands voyages au Nord-Est étaient le TALISMAN, le NIL, le VAL D'ARAN...

Ensuite nous avons correspondus, il écrivait sur des feuilles de cahier d'écolier avec une écriture tres belle, tant que son état de santé lui permettait.

Guy BaB


 


Re: Le Fer de Thionville par lougabier le Vendredi 26/01/2018 à 23:45

 C'est super d'avoir retrouvé cet article de la Navette qui raconte les souvenirs de ces voyages surprenant.
On ne partait pas seul mais en convoi, en canaux inconnus, mieux vaut être plusieurs !

On a fait, en septembre 1970, un Thionville-Toulouse avec du fer à béton. Nous étions partis de Sète avec laTramontane et l'Ariège. On n'était pas monté si haut ! 
Je crois que le Journal de la Navigation avait consacré un article à ces bateaux du midi. 

A cette époque, l'idée de la coopé, c'était d'ouvrir des routes vers l'Europe du Nord pour prouver que l'allongement du canal du Midi avait des raisons commerciales.Sur l'en-tête du papier à lettre de la Coopérative il y avait marqué : " L'Europe en bateau" dans un macaron. Alex qui venait de se monter avait appelé son bateau L'Europe.



par lougabier le Vendredi 26/01/2018 à 23:49

 Ci joint l'avis de décès de Fernand BICAN paru dans le quotidien Sud-Ouest.
 


Re: par pinquet le Mercredi 31/01/2018 à 01:12

 Sincères Condoléances , encore un de nos anciens qui s'en va !!! Bon voyage Fernand.


Remerciements, amitié et partage par lougabier le Mercredi 31/01/2018 à 22:59


La famille BICAN a fait parvenir sur le site internet du journal Sud-Ouest, ses remerciements :


Ci-dessous une photo souvenir prise lors d'un repas de "la Coopé", autour de 1970. Fernand est au centre :


L'amitié, le partage étaient présents chaque année à l'assemblée générale de la CTF et Fernand n'était pas le dernier à les montrer..



Identification

Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

Identifiez les nouveaux articles et commentaires, signez les, et plus !

S'inscrire

Achat/Vente


Dernières publications en images

Incident au chantier de Sète

Croisement à l'écluse de garde de FROMONVILLE

Mes 2 Dernières TOILES

LES 3 ECLUSES DE CASTETS-EN-DORTHE

Barrage de Champagne-sur-Seine

Recherche historique Ecluse n° 53 entre canal latéral et Garonne

LE LIBRON BLOQUE LE CANAL !

Evacuation des Bateaux sur le LOING

Les BERRICHONS : Chapitre 1 - EN FER

PK0 - CE JEUDI 12 AVRIL 2018

ESCALE FLUVIALE ET MARITIME A SETE 2018

Peinture Batelière avec un cheval

Peinture de péniche

DECONSTRUCTION DU BARRAGE DE LACHAUX

Le Gamin du PICARDIE (6)

DECES DE FERNAND BICAN


Sites Transports Fluviaux


CNBA
 

Recherche par tableau


Sites Incontournables

    
 






Rubrique courante