S'identifier - S'inscrire - Contact

Annonce


Coup de gue... Tardif mais coup de gu... quand même!

Ou comment la bêtise et l'inconscience conjuguées peuvent côuter la vie ou la perte d'un bien

Par alaro11 • Premiers pas sur l'eau • Mardi 29/12/2009 • 6 commentaires  • Lu 3481 fois • Version imprimable

  • Currently 0/5

Note : 0/5 (0 note)

Au hasard des recherches d’un hébergement futur pour mon bateau, j’ai consulté le site du Club d’Anseremme (YCA) qui se situe en amont de la jolie ville de Dinant. Il y a quelques années, une darse à été créée, joliment située, au calme et très bien équipée. 
Passé le joli de pierres, on découvre un univers de calme et de vacances, même au cœur de l’hiver, c’est un endroit où ma compagne et moi allons souvent promener pour sentir la présence des bateaux et rêver d’y voir un jour le .
Le Club d’Anseremme possède également un appontement situé le long de la , un peu en amont de l’ et du barrage, sur la rive droite. Ces pontons sont également très bien équipés, en eau et en électricité.
Il y a peu, un gros effort de sécurisation des lieux a été fait et des caméras ont été installées. 
Voilà qui aurait du rassurer les plaisanciers désireux de passer un peu de temps dans cette jolie région.
Mais, car il y a toujours un « mais » quelque part, dans la nuit du 27 octobre 2009, deux jeunes voyous ont trouvé très amusant et instructif d’aller larguer les amarres des bateaux stationnés aux pontons et ensuite, histoire de ne pas rentrer les mains vides, de se rendre à la marina pour y visiter les bateaux stationnés et y dérober une bouteille d’apéritif (ben oui quoi être con ça donne soif !) en plus, ces vandales ont trouvé un flacon de durcisseur et un extincteur (amusant ça les extincteurs, lorsqu’on les percute, il y a de la poudre qui sort et qui vole partout). 
Ils ont signé leur passage comme les sales chiens, qui laissent leurs déjections partout en badigeonnant les bateaux avec le durcisseur. Ils ont été filmés, mais les caméras n’étant pas des appareils de haute résolution équipés pour la vision de nuit, les images n’ont pas pu être exploitées valablement par les autorités.
 
La solution est elle de faire surveiller les lieux par des équipes de gardiennage et ainsi de voir le prix des  stationnements grimper en flèche ? Ou alors faudra t’il entourer le charmant petit de clôtures surmontées par des rouleaux de concertinas électrifiés et encadrés par des miradors ?
Faudra t'il faire des patrouilles avec des chiens? Ou encore imposer un couvre-feu pour tous les jeunes?
 
La folie de ces jeunes « désœuvrés » qui s’ennuient parce-qu’ils sont sans travail, ou qu’il n’y a rien à la télé ou que la consommation de substances diverses rend idiots aurait pu tourner au drame si ce soir là il y avait eu du courant sur le fleuve.
Les bateaux auraient été jetés dans le barrage, avec toutes les conséquences que cela aurait pu entrainer, dommages matériels, mais aussi et c’est beaucoup plus grave, physiques si un des bateaux avait été occupé. Un naufrage de nuit dans un barrage, ça tue!!!
 
Que faire ? Je n’ai pas de solution toute faite, mais je sais quelle serait ma réaction face à ce genre de personnages, mais je ne l’écrirai pas!
 
Je sais que rien ne les arrête et que des situations semblables sont arrivées à des professionnels, qui se sont retrouvés largués avec des automoteurs chargés. Certains ont eu de la chance qu’un membre de l’ se réveille et donne l’alerte, sauvant de la sorte, l’ et le bateau, mais d’autres se sont retrouvés coincés dans les câbles des ou jetés sur des piles de ponts.
 
Je suis en colère contre ces sales gosses, mais surtout contre les parents qui n’ont pas fait leur devoir de parents, à savoir inculquer des valeurs de bases à leurs mômes, des parents qui sous prétexte de modernité et de dialogue n’ont pas expliqué les limites de l’acceptable à leurs rejetons. 
J’en veux à une société de plus en plus permissive, une société qui a enlevé tous les garde-fous qui protégeaient le citoyen et les biens, publics et privés.
 
Je ne désire pas que mon propos soit aigre ou rétrograde, mais il est temps que des solutions constructives et efficaces à court, moyen et long terme soient appliquées à ce genre de délinquance, celle qui fait le lit de l’insécurité laquelle engendre racisme, sectarisme et repli sur soi d’une société qui se voulant pacifique est devenue d’une violence inconnue il y a des décennies.

C'était mon coup de gueule contre l'imbécilité universelle.
 
Voici le lien qui vous permettra de lire l’article paru sur le site du YCA :
 
http://www.yca.be/
 
Si quelqu’un peu les aider, qu’il le fasse, pour le plus grand bien des amoureux de la navigation et pour la sécurité de tous.
 
A bientôt et soyez vigilants !
 
Alain

Commentaires

Lien direct par sansrouge le Mardi 29/12/2009 à 12:18

sansrouge Le lien direct vers l'article ---> http://www.yca.be/asp/articles/detailed.asp?doc_id=47

C'est clair !
Personnellement j'ai déjà vécu 2 désamarrages... ce qui revient au même que si quelqu'un arrive dans votre salon, jette un peu d'essence ici et là, boute le feu et à vous d'éteindre... c'est la même chose !


par 25081963 le Mardi 29/12/2009 à 20:20

Incroyable !  J'espère qu'il y a des solutions mais encore une fois; une minorité de lâches fout la merde
et une majorité de gens tranquilles doit vivre dans l'angoisse !  et peut-être dépenser de l'argent pour investir
dans la sécurité !  On pourrait débattre longuement sur le comment on en est arrivé là mais pour ceux qui vivent
les événements, des solutions et des soutiens de la part des pouvoirs publics s'imposent et rapidement.
bon courage,
Pierre


Re: par jean-claude le Samedi 02/01/2010 à 08:51

jean-claude Bonjour,

C'est pitoyable en effet mais bien d'actualité dans une Société qui est malade. Trop de liberté accordées = Trop de laxisme. Encore cette nuit de StSylvestre avec plus de 1100 voitures incendiées en France. 10 DE MOINS que l'an dernier nous dit-on!On s'en accoutume mais pas ceux qui vivent dans ce contexte. Jusqu'où va-t-on laisser aller ce genre d'excès? Nous avons la chance de vivre dans des pays où l'on peut s'exprimer librement sans crainte mais avec de bien tristes situations qui remettent en cause toute liberté même, celle qui se termine là où celle du voisin commence!
Je trouve celà terriblement inquiétant car on s'en va vers des débordements de plus en plus difficile à supporter créant ainsi un climat de crainte et d'auto-défense  qui risque bien d'en inspirer certain.

J.Claude


Re: Et soudain un grand silence!!! par alaro11 le Samedi 02/01/2010 à 18:24

Comme vous avez raison, je partage à 100% votre point de vue. Lorsque j'ai demandé au commodore de ce port de plaisance quelles étaient les suites de ces actes et quelles mesures allaient être prises pour augmenter la sécurité et éviter autant que possible la répétition de tels actes, je n'ai eu comme réponse qu'un grand silence embarrassé, silence que je comprends lorsqu'on en est réduit à subir les évènements.
Comme je le disais, il me semble qu'il est urgent de constater officiellement l'échec de la prévention et qu'il est plus que temps de passer la vitesse supérieure.
Lorsque j'avais dix-sept ans et que je m'ennuyais, je prennais mon vélo et j'allais voir passer les bateaux à dix km de la maison, mais j'avais intérrêt à être rentré à l'heure. Pas question de sortir seul la nuit.
En ce temps là, les parents avaient et usaient de leur autorité sans risquer de se retrouver assignés au tribunal par leur progéniture pour "fessée" ou "manquement à leur dignité" comme disent certains pédo-psychiatres. 
Tiens! j'en suis pas mort!!! 
Pas normal ça!

Mais à part ça, madame le Marquise tout va très bien et bonne année!!!


Re: par plaquet76780 le Samedi 02/01/2010 à 18:46

1/0 se genre de violance o/o le goouvernement  nous dit  ameliorer, sacrer pourcentage


Suites... par alaro11 le Lundi 04/01/2010 à 12:42

Le commodore du port m'a répondu pour me dire que le club nautique n'ayant pas eu à subir de préjudice, n'a pas déposé plainte, logique, par contre les plaisanciers n'ont pas déposé plainte non plus. immobilisme ou crainte de représailles? 
Allez savoir, l'insécurité au bord de la voie d'eau c'est aussi lorsqu'on craint de se défendre, légalement s'entend, bien sûr!

Une seule solution: contrôler régulièrement son bateau et y assurer une présence régulière si on ne vis pas à bord.



Identification

Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

Identifiez les nouveaux articles et commentaires, signez les, et plus !

S'inscrire

Achat/Vente


Dernières publications en images

IRENE S'EN EST ALLEE

CONVOI EXCEPTIONNEL POUR LE MIDI

GOUACHE D YVES DELFO

VIDANGE DU LAC DE SAINT FERREOL

MAINTENANCE DE L'ECLUSE DE VALLABREGUES

Péniche loft de luxe naviguant TBE A VENDRE

La Pénichette RONFLEUR est à VENDRE

jeudi 23 février 2017 à 20h : " PK 0, Les rendez-vous du Fleuve "

Décès du Père Gosselet

HENRIETTE

OCCITANIA

La Vie Batelière n° 193 est parue

Santa Maria


Annonceurs


Recherche par tableau


batellerie.org


Rubrique courante


Recherche

Recherche sur bordabord.org


Étendre votre recherche sur les Sites Fluviaux Incontournables

Élargissez votre investigation via le MEGAMOTEUR FLUVIAL de "Bord à Bord"


Articles aléatoires


Petites Annonces



www.batellerie.org

RETOUR À L'ACCUEIL