S'identifier - S'inscrire - Ecrire un article - Contact

Annonce

NOUVEAU Bord à Bord - FLUVIAL Changement d'Administrateur
Objectif : Articles appronfondis et argumentés sur la Batellerie tels devoirs de mémoire (histoire) ou Actualités
Souhait : Complémentarité avec les bonnes informations, mais succintes sur les groupes batellerie de Facebook, et celles pointues des sites incontournables spécialisés.

Un canal en guerre (4 sur 4)

La seconde Guerre Mondiale (vieux papiers), la Libération et l'affaire des péniches de Verdun

Par kikicmr • Les archives • Lundi 26/04/2010 • 5 commentaires  • Lu 10173 fois • Version imprimable

  • Currently 5/5

Note : 5/5 (3 notes)

(articles précédents : bordabord.org/news/un-canal-en-guerre-1-sur-4 ; bordabord.org/news/un-canal-en-guerre-2-sur-4 et bordabord.org/news/un-canal-en-guerre-3-sur-4)

Les papiers pour pouvoir naviguer sous le contrôle de l'occupant sont nombreux :
 
 
Ordre de mouvement, dressé en Français et en Allemand, le 16 décembre 1940, par la direction des transports militaires allemands.
Concernant le bateau
NV 2037 de la Société des Canaux du Centre, conduit par Gauchey,
qui doit partir de Paris-Austerlitz pour aller charger au Bassin-Rond et revenir en région parisienne.

 
Permis de circuler du bateau
NV2037 de la Société des Canaux du Centre, délivré le 20/2/1941
pour un voyage de Meurchin à Melun, chargé de boulets ; le marinier est Honoré Gauchey et sa femme, Lucienne.
Le document est tamponné, au recto, par la Commission de régulation de la navigation de Compiègne.
Au verso figurent les différents contrôles auxquels a été soumis le bateau, par exemple, le premier :
par l'éclusier chef Bourdon, dépendant de Dorignies, le 2 mars 1941.

Pour les voyages à l'étranger aussi, il faut un permis délivré par l'occupant :
 

Permis d'exportation délivré au bateau PHOQUE II P9751F (tiens! ça serait un gros numéro que ça ne m'étonnerait pas!)
à Van der Wee, pour un voyage de 272t de minerai du
de Rouen à destination de la Belgique, le 2 mars 1943.
 
 
Les mariniers, comme les civils, sont soumis au rationnement; voici quelques cartes d'alimentation :
 
 
Carte individuelle d'alimentation n°VN8CO (comme Voies Navigables - Compiègne) de Delcal Léon, marinier âgé de 56 ans,
né le 16 septembre 1884 à Rouen (
-inférieure), domicilié à bord du bateau BRIDOIE Li 8146.
Carte délivrée le 16 avril 1940 par la Commission régulatrice de la navigation de Compiègne,
exploitation militaire, bureau d'affrètement de Cambrai. A l'intérieur, divers tampons : "Feuilles de tickets de juin 41 délivrées à Béthune"
"Carte de textile délivrée", "Feuilles de tickets de Novembre 1941 délivrées à Valenciennes",
"Coupon achat de chaussures délivré à Reims, le 9/9/41"
"Ministère des
Publics - Office National de la Navigation - Bureau d'échange de VENDHUILE"
Dans les coins figure la lettre T, qui est la catégorie à laquelle appartient le bénéficiaire d'après l'arrêté du 20 octobre 1940 :
"Consommateurs de 14 à 70 ans se livrant à des
pénibles nécessitant une grande dépense de force musculaire"

 
Carte individuelle d'alimentation n°VN18NY6 (comme Voies Navigables - Nancy) de Marie Renaud, marinière âgée de 54 ans, née le 15 avril 1885 à Dun-sur-Auron (Cher)
domiciliée à bord du bateau EM. Carte délivrée le 17 avril 1940 par la Direction Régionale de Nancy, bureau de Langres. Tampon "Ponts et Chaussées -
de la à la ".
Les "T" dans les coins sont remplacés par des A : "Consommateurs de 12 à 70 ans  ne se livrant pas à des
de force".


Carte individuelle d'alimentation de Mathilde Hermann, marinière de 24 ans, née le 15 février 1916 à Weitbruch (Bas-
)
domiciliée à Igney (à bord d'un bateau sur le
de l'Est branche Sud?). Carte délivrée le 10 juillet 1940 par la mairie d'Igney (Vosges).
Cette fois, les A sont remplacés par des T manuscrits.


Carte individuelle d'alimentation d'Auguste Hermann, marinier de 26 ans, né le 6 décembre 1914 à Frouard (Meurthe-et-
)
domicilié à Igney. Carte délivrée le 10 juillet 1940 par la mairie d'Igney (Vosges). On a même le droit à un nom de bateau : Uni-fort!


Carte individuelle d'alimentation n°VN2NY de Louise Houtier (Hautier? Hontier? Hantier?), marinière de 48 ans, née le 19 novembre 1898 à ***bergues (Pas-de-Calais)
domiciliée sur le bateau SANGLIER. Carte délivrée le 29 mai 1941, portant les tampons "Service de la Navigation" et "
de la au - Subdivision de Vitry-le-François".
Catégorie T.
 
Et quelques tickets de charbon aussi :
 

Carte de charbon "Chauffage", valable du 1er avril 42 au 31 mars 43, délivrée à Pierre Pezet, bateau Île-de-France,
ménage de 3 personnes. Tampon du Service de la Navigation du
de la au , subdivision de Nancy.


Carte de charbon "Cuisine", valable du 1er avril 42 au 31 mars 43, délivrée à Pierre Pezet, bateau Île-de-France,
ménage de 3 personnes. Tampon du Service de la Navigation du
de la au , subdivision de Nancy.
 
     Dès 1943, les voies navigables subissent à nouveau de graves dommages, par suite des bombardements et des sabotages. En juin 1944, au niveau de l'étang de Parroy, ce sont 16 bateaux qui seront arrêtés pendant presqu'une année.
 

de Crévic, juin 1944.
Photo de Fr. Berenwanger, témoin de l'époque!
 
     Lors de leur retraite, en 1944, les Allemands procèdent à des destructions systématiques, de sorte qu'au 1er octobre 1944, la navigation est interrompue sur 8250km, plus de 1500 ouvrages, des ponts-routes aux ponts-canaux, en passant par les écluses, sont détruits.

La Résistance également fait sauter ponts et écluses, pour gêner le retrait des Allemands ; on en retrouve des traces, des années plus tard :
 
 
 
marque des Forces Françaises Libres sur le mur en retour aval de l'
de Mouacourt
(
de la au , versant Meurthe) - vers 1960
 
     Dès la Libération, la réfection commença, et en novembre 1944, la navigation était déjà reprise entre le bassin minier du Nord et Paris, ainsi qu'entre Paris et Rouen. L'hiver rigoureux interrompit les pendant trois mois, et en novembre 1945, c'est quasiment tout le réseau qui fonctionne normalement.

Comme en 1918, la reconstruction s'accompagne d'améliorations des voies navigables.

      Et comme en 1918, il faut reconstruire des bateaux : cette fois, ce n'est plus l'Allemagne qui doit les fournir à la France, mais c'est la Société de Reconstruction du Parc Fluvial qui est chargée de faire construire de nouveaux bateaux sur les chantiers français, et de les attribuer aux mariniers en remplacement de leurs bateaux détruits ou vétustes.

Ces nouvelles améliorations de l'infrastructure et du matériel font entrer la batellerie dans un nouvel, et dernier, âge d'or, qui durera jusqu'aux années 70.

      Pour finir, revenons-en au rationnement, qui dure quelques années encore après la Guerre : connaissez-vous l'affaire des péniches de Verdun?

En 1947, des péniches transportant en Allemagne du sucre américain raffiné en France sont bloqués par des "syndicalistes de gauche" à Verdun. Difficile en effet de comprendre que l'on manque de sucre en France alors qu'on en exporte en Allemagne, l'ancien ennemi... Les péniches sont donc déchargées sur cent quarante-trois camions militaires au
de Verdun.
 

Déblocage de portes d'écluses sur la

par un scaphandrier.


Bateaux déchargés sur des camions militaires.

(
et commentaires sur l'Affaire de péniches de Verdun parus dans France Illustration du 11 octobre 1947)
 
Après 1945, plus de Guerre mondiale, mais c'est la guerre avec la route qui aura finalement la peau de la batellerie...

(articles précédents : bordabord.org/news/un-canal-en-guerre-1-sur-4 ; http://bab.viabloga.com/news/un-canal-en-guerre-2-sur-4 et bordabord.org/news/un-canal-en-guerre-3-sur-4)

Commentaires

Bateaux sur les vieux papiers par mati le Lundi 26/04/2010 à 12:02

Il est toujours interressant de retrouver les bateaux cités sur cet excellent article !

-  Premier cité BOURGOGNE .
Le voici en photo sur le latéral à la Loire, juste apres guerre, elle a été postée en juin 1948.
C'est une flûte de Bourgogne en bois
On peut lire  son matricule NV2037F -lu aussi sur le document..

                                               

il n'est pas motorisé, surement halé par deux chevaux (ou anes?) que l'on devine à droite sur le chemin de halage

-le second le PHOQUE II est bien un gros numéro 

-le 4eme E.M. est un Tamsa de 1930 à cette date à Emile Renaud de St Amand- Berry-P10950F-ne sais pas ce qu'il est devenu


Pour les suivants trop difficiles de les retrouver, car plusieurs bateaux avec mêmes devises!

Guy BaB IdF


Re: Bateaux sur les vieux papiers par kikicmr le Lundi 26/04/2010 à 22:32

kikicmr Et bien! Merci pour la carte et les infos! Toujours intéressant d'en savoir plus!

Et tu dis que les autres c'est trop dur! Mais attend, on a quand même le BRIDOIE Li 8146! Une devise et un matricule!


Bravo par nicola le Lundi 26/04/2010 à 17:18

nicola Et bien Guillaume, je te félicite pour ces 4 articles hors normes ^^
Grâce à toi (et à tous les participants) ce site est et restera incontournable !

Bravo et merci


Re: Bravo par kikicmr le Lundi 26/04/2010 à 22:35

kikicmr De rien... J'avais quelques vieilles photos et des vieux papiers dont je ne savais pas quoi faire, je me suis dit que ça ferait bien sur BàB...


par 25081963 le Mardi 27/04/2010 à 19:55

Bravo pour ces 4 articles !



Identification

Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

Identifiez les nouveaux articles et commentaires, signez les, et plus !

S'inscrire

Dernières publications en images

Un nouveau livre : Photos de Charles Fiquet dit "radar"

L'hiver 1929 a été froid (3e partie)

L'hiver 1929 a été froid (2e partie)

L'hiver 1929 a été froid (1re partie)

Barragiste sur la Petite-Saône, dans les années 30

RENOVATION DU PONT-CANAL DU CACOR

Mystère à bord

Un lundi de janvier 2019 à Varennes-sur-Seine

REPARATION DU PONT CANAL DE L'ORBIEL A TREBES

SEINE ET YONNE

MEMORIAL DES MARINIERS DU MIDI DE GARDOUCH (31)

LE CANAL DU MIDI ET L'AEROPOSTALE

LA BELLE DE CHAMPAGNE, nouvelle arrivée au port de Mareuil-sur-Ay

15 OCTOBRE 2018 : INONDATIONS DANS L'AUDE (3 et fin)

Toujours l'écluse de Neuilly-sur-Marne

15 OCTOBRE 2018 : INONDATIONS DANS L'AUDE (2)


Sites Transports Fluviaux


CNBA
 

Rubrique courante


Recherche