S'identifier - S'inscrire - Ecrire un article - Contact

Annonce

NOUVEAU Bord à Bord - FLUVIAL Changement d'Administrateur
Objectif : Articles appronfondis et argumentés sur la Batellerie tels devoirs de mémoire (histoire) ou Actualités
Souhait : Complémentarité avec les bonnes informations, mais succintes sur les groupes batellerie de Facebook, et celles pointues des sites incontournables spécialisés.

"Timmy the Tug"

Par BOA • Littérature Fluviale • Vendredi 23/09/2011 • 2 commentaires  • Lu 2154 fois • Version imprimable

  • Currently 5/5

Note : 5/5 (1 note)




"Timmy était un bateau à roues à aubes, solide comme un gong,
Pas un ver dans ses bois de construction,
fraîche partout.
Il était vigoureux comme une baleine et deux fois plus fort,
Et il naviguait sur la rivière paisible".

Habitué à son univers fluvial, il échappe à son amarrage et explore la haute mer. Ainsi commence le conte enchanté des aventures de Timmy le Remorqueur. Avec son coeur à la bonne place, Timmy lutte d'abord pour être aussi utile qu'il voudrait l'être, malgré tous ses efforts, mais en essayant et essayant et essayant de nouveau il sauve enfin un beau bateau en détresse et récupère ainsi son sens de fierté.

À l'origine, écrite entre 1953 et 1956 et redécouverte en 2008, la poésie de Ted Hughes, rédigée pour accompagner une histoire qui a été conçue et délicatement illustrée en aquarelle par son ami Jim Downer, est présentée comme un fac-similé du manuscrit original. L'aspect vieilli de l'ouvrage et sa présentation est particulièrement réussie.

C'est en Anglais ! Pour les enfants de 7 à 77 ans et plus, qui aiment les  et la poésie. Les illustrations à la fois naïves et avant-gardistes en couleur sont beaucoup plus élaborées qu'il n'y paraît au premier abord et le texte de Ted Hugues est délicieux......Un régal pour les yeux et l'esprit !

L'AFTERWORD (LA POSTFACE) tient une place importante dans le . Vous découvrirez la vie dans un immeuble d'époque géorgienne dans les années d'après-guerre à Londres, le foisonnement d'artistes et non des moindres, habitant le quartier, qui influencèrent cette période et la suivante.
Vous apprendrez également comment ce  a trouvé son aboutissement en 2008.

A mon humble , il est plutôt fait pour des personnes ayant connu les années 1950, l'encre violette de la plume, les textes dactylographiés et possédant une attirance très marquée pour les bateaux. La compréhension de certaines expressions un peu désuètes n'est pas évidente. Heureusement Timothy H. m'a aidé, je le remercie !

Enfin, c'est au Thyssen de Madrid que je l'ai découvert, dissimulé parmi tant de livres d'art, c'est troublant !  

BOA


Commentaires

par kikicmr le Samedi 24/09/2011 à 21:55

kikicmr Et moi quand j'avais l'âge de lire ce Timmy, je lisais Oui-Oui...


par BOA le Jeudi 10/11/2011 à 08:46

BOA Après traduction complète, j'ai étoffé le texte de mon article du 23/9/2011.

En effet, ce livre le mérite.
BOA



Identification

Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

Identifiez les nouveaux articles et commentaires, signez les, et plus !

S'inscrire

Dernières publications en images

MIDI : SIMULATION DE TRANSPORT FLUVIAL

L'hiver 1929 a été froid (4e partie)

TEMPETE DANS LE LAURAGAIS

ALTAIR en route vers la pente d'eau de Montech

La messe des mariniers de Béthune

En 1966 - SURSIS pour les BATARDS et BERRICHONS

Ordre de couler L'EMPEREUR DE LA MEUSE

GENS DE L'EAU A SAINT FERREOL

INONDATIONS DE VILLENEUVE-LES-BEZIERS LE 23-10-2019

Remorqueur et Chalands

MISE AU SEC DE LA MARIE-THERESE

BEN D'OR à Béthune

HOMMAGE A MONSIEUR MICHEL SERRES

L'histoire du bâtard ASTER

Un nouveau livre : Photos de Charles Fiquet dit "radar"

L'hiver 1929 a été froid (3e partie)


Sites Incontournables

    
 






Rubrique courante


Recherche