S'identifier - S'inscrire - Ecrire un article - Contact

Annonce

NOUVEAU Bord à Bord - FLUVIAL Changement d'Administrateur
Objectif : Articles appronfondis et argumentés sur la Batellerie tels devoirs de mémoire (histoire) ou Actualités
Souhait : Complémentarité avec les bonnes informations, mais succintes sur les groupes batellerie de Facebook, et celles pointues des sites incontournables spécialisés.

POÈME EN HOMMAGE AUX BATELIERS

QUAND UN HOMME DE LA TERRE REND HOMMAGE AUX GENS DE L'EAU

Par Bat07 • BaB Val.Rhône • Vendredi 06/03/2009 • 1 commentaire  • Lu 6979 fois • Version imprimable

  • Currently 4.7/5

Note : 4.7/5 (3 notes)

Mots-clés :

Samedi dernier (28 Février) a eu lieu, à Annonay, la projection du film Femmes de l'Eau (bordabord.org/news/un-film-sur-les-femmes-batelieres-disponible) en présence de deux familles de du : La famille BUCHMULLER (bateau POLARIS) et la famille DUBOURG (bateau BAYCHIMO). Le débat qui a suivi a été d'une très grande richesse et a permis à de nombreuses personnes d'à terre de découvrir un métier et une vie dont ils ignoraient tout (ou presque).

       Pendant l'échange avec le public, de gauche à droite: Pierrot et Viviane DUBOURG, Sylvain et Diana BUCHMULLER.     (Photo: François BASSAGET pour le journal "Le Dauphiné Libéré")

Au cours de cet échange, l'ami Jacques DEPLACE a lu un poème qu'il avait écrit pendant la soirée. Un vibrant hommage aux gens de l'eau qu'il m'a autorisé à publier:

                     Je vous voyais passer
                     sous les ponts,
                     lentement,
                     majestueusement,
                     péniche, bateau
                     comme rêve d’enfant.

                    Je vous voyais passer,
                    déchiffrant quelques noms,
                    lointains échos
                    de sons évocateurs,
                    Alfra, Speranza, Polaris, Baychimo.

                   Je vous voyais passer,
                   mais ne vous voyais pas vraiment,
                   , batelières,
                   en votre vie nomade,
                   entre ici et demain,
                   rives du temps comme lierre.

                  Je vous verrai passer,
                  caravane sable ou charbon,
                  moi, paysan pleine terre,
                  des terres que vous frôlez
                  en vos machines de fer.

                  Je vous verrai passer
                  êtres de chair
                  de joies, de doutes,
                  luttant pour ce métier,
                  terre d’avenir,
                  le fleuve comme route.

                 Je vous verrai passer
                 la terre et l’eau,
                 l’air et le feu
                 enfants tristes et joyeux,
                 transmettre l’exigence
                 d’être au monde
                 simplement,
                 d’humanité, la reliance.


                         
Aux batelières et du à la ,
                               à tous les qui font vivre les fleuves,
                               à Jean Louis Vey qui a su, talent et amitié mêlés, nous les faire rencontrer.


                                      Annonay, 28 février 2009
                                             Jacques Deplace


Jacques DEPLACE habite sur les "contreforts" du plateau Ardéchois à Saint-Victor, à quelques kilomètres au-dessus du . Il est paysan et enseignant au Lycée Agricole d'Annonay. Humaniste et militant, il est de ceux qui vous font croire à la possibilité d'un monde meilleur et vous invite à contribuer à le construire avec lui.


Jean Louis VEY

   

Articles qui contiennent des mots-clés similaires


Commentaires

par blanchet serge le Vendredi 06/03/2009 à 19:22

Qand on est un canal
On s'arrete aux écluses
Pour entendre gueuler
Les marins qui s'amusent.
Et les filles en valsent
On de ses rires de george
Qui font tomber les hommes
Plus rouge que des forges.
Et le lendemain matin
On porte sur le dos
Leurs péniches alourdies 
De souvenir nouveaux.

parole de Pierre Bachelet



Identification

Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

Identifiez les nouveaux articles et commentaires, signez les, et plus !

S'inscrire

Dernières publications en images

MISE AU SEC DE LA MARIE-THERESE

BEN D'OR à Béthune

HOMMAGE A MONSIEUR MICHEL SERRES

L'histoire du bâtard ASTER

Un nouveau livre : Photos de Charles Fiquet dit "radar"

L'hiver 1929 a été froid (3e partie)

L'hiver 1929 a été froid (2e partie)

L'hiver 1929 a été froid (1re partie)

Barragiste sur la Petite-Saône, dans les années 30

RENOVATION DU PONT-CANAL DU CACOR

Mystère à bord

Un lundi de janvier 2019 à Varennes-sur-Seine

REPARATION DU PONT CANAL DE L'ORBIEL A TREBES

SEINE ET YONNE

MEMORIAL DES MARINIERS DU MIDI DE GARDOUCH (31)

LE CANAL DU MIDI ET L'AEROPOSTALE


Sites Incontournables

    
 






Rubrique courante


Recherche