S'identifier - S'inscrire - Ecrire un article - Contact

Annonce

NOUVEAU Bord à Bord - FLUVIAL Changement d'Administrateur
Objectif : Articles appronfondis et argumentés sur la Batellerie tels devoirs de mémoire (histoire) ou Actualités
Souhait : Complémentarité avec les bonnes informations, mais succintes sur les groupes batellerie de Facebook, et celles pointues des sites incontournables spécialisés.

MERCI DE NE PAS OUBLIER LE TRANSPORT FLUVIAL SUR LE RHÔNE (suite)

PRÉCISIONS

Par Bat07 • BaB Val.Rhône • Lundi 22/09/2008 • 0 commentaires  • Lu 2321 fois • Version imprimable

  • Currently 0/5

Note : 0/5 (0 note)

Suite à l'article publié Samedi (bordabord.org/news/merci-de-ne-pas-oublier-le-transport-fluvial-sur-le-rhone), je tiens à apporter un complément d'information de nature à tempérer (très légèrement) mon propos en ce qui concerne la position des élus du Conseil général de l'Ardèche:

En cherchant très attentivement sur le site du Conseil Général de l'Ardèche, je viens de retrouver une déclaration commune des neuf présidents de Conseils généraux concernés par la politique des transports dans la Vallée du datant des années 200 5/2006. Pour les élus des neuf départements (Ardèche, Drôme, Vaucluse, Gard, Aude, Hérault, Isère, Bouches-du , Pyrénées-Orientales), la résolution des problèmes de saturation des transports dans la vallée du , passe aussi par le développement du fluvial. Un (des rares) extraits de cette déclaration évoquant le fluvial:

Parmi les demandes au gouvernement, on relève:

"3) sur le volet maritime et fluvial
 - qu’il mette en oeuvre les projets de développement des autoroutes maritimes avec l’aide du programme européen Marco Polo II, et accompagne les efforts de la filière pour l’indispensable réorganisation de la chaîne logistique.
 
- qu’il développe l’accroissement de la capacité du du à Sète, et bien au- delà, de la zone étudiée, qu’il reprenne la réflexion sur une liaison entre Mer du nord et Méditerranée.
 
- qu’il développe un véritable réseau de ports fluviaux et maritimes : Salaise sur Sanne (Isère), de Portes les Valence (Drôme), du Pouzin (Ardèche), Bollène, Avignon (Vaucluse) et les ports de la basse vallée du   (Arles et Beaucaire notamment) d’une part, Marseille, Sète, la Nouvelle, Vendres d’autre part pour constituer une alternative crédible au tout routier".

L'existence de cette déclaration a le le mérite de prouver que les élus des Conseils Généraux reconnaissent l'impérieuse nécessité de développer le transport fluvial. Pourquoi manifestent-ils aussi peu d'empressement à faire connaître et à défendre cette position lorsque le sujet des transports en vallée du devient brulant? Pourquoi en restent-ils au niveau de la déclaration perdue et oubliée dans les méandres d'un site internet? Pour quand des actes .....?

Jean Louis VEY


Articles qui contiennent des mots-clés similaires


Identification

Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

Identifiez les nouveaux articles et commentaires, signez les, et plus !

S'inscrire

Dernières publications en images

QUAND LES PETROLIERS SILLONNAIENT LA LOIRE

DRAGAGE AU CANAL DU MIDI

L'ALTAIR DANS LES CIEUX

MIDI : SIMULATION DE TRANSPORT FLUVIAL

L'hiver 1929 a été froid (4e partie)

TEMPETE DANS LE LAURAGAIS

ALTAIR en route vers la pente d'eau de Montech

La messe des mariniers de Béthune

En 1966 - SURSIS pour les BATARDS et BERRICHONS

Ordre de couler L'EMPEREUR DE LA MEUSE

GENS DE L'EAU A SAINT FERREOL

INONDATIONS DE VILLENEUVE-LES-BEZIERS LE 23-10-2019

Remorqueur et Chalands

MISE AU SEC DE LA MARIE-THERESE

BEN D'OR à Béthune

HOMMAGE A MONSIEUR MICHEL SERRES


Sites Incontournables

    
 






Rubrique courante


Recherche