S'identifier - S'inscrire - Contact

Annonce

NOUVEAU Bord à Bord - FLUVIAL Changement d'Administrateur
Objectif : Articles appronfondis et argumentés sur la Batellerie tels devoirs de mémoire (histoire) ou Actualités
Souhait : Complémentarité avec les bonnes informations mais succintes sur les groupes batellerie de Facebook, et des sites incontournables spécialisés.

Logistique fluviale pour la construction de la LGV Est : vers la fin

Par kikicmr • BaB NordEst.fr • Mardi 08/05/2012 • 6 commentaires  • Lu 5437 fois • Version imprimable

  • Currently 5/5

Note : 5/5 (3 notes)

En partenariat avec RFF, Réseau Ferré de France, VNF a mis en place en ce début d'année une importante opération de logistique fluviale dans le cadre du de la construction de la deuxième phase de la LGV (Ligne à Grande Vitesse) Est-Européenne.

Il s'agit d'utiliser le
de la au entre Dettwiller et Eckwersheim, pour transporter les déblais provenant du creusement du tunnel de Saverne (deux souterrains à un seul sens de circulation) et destinés à la construction de l'ouvrage de raccordement à l'ancienne ligne ferroviaire. Ce sont au total quatorze bateaux (AMIGO, ANDORRA, BANCO, ELO-YAN, HOLIDAY, LA PAIX, MY WAY, OLYMPE, OPA SIGI, PAX MEA, PIRATE, SATOURNE, SATURNE et VERDUN, rejoints un temps par le SEQUENS) qui assurent en permanence des rotations d'une vingtaine de kilomètres avec le franchissement de 10 écluses (de la 37 à la 46).

Pour assurer au mieux ce trafic, il a fallu mener de nombreux
de fiabilisation et de modernisation :

- aménagement du
de déchargement de Dettwiller

- création d'un
de déchargement d'Eckwersheim

- réalisation de la zone de virement de Brumath (les bateaux effectuant environ trois kilomètres en marche arrière après déchargement pour virer)

-
du pour assurer un enfoncement à 2,20m

- réparation et remplacement de portes aux écluses

- confortement de 1800 mètres de digues et des aqueducs traversant le


soit au total 7 millions d'euros de
.

Dès la fin du mois de janvier, les premiers bateaux sont arrivés, ayant emprunté le
de la au depuis Vitry-le-François :



Passage de l'ELO-YAN à Crévic, n°20 du de la
au
, branche Est, versant Meurthe, fin janvier 2012.


HOLIDAY à Sommerviller, bief 21 du
de la
au , branche Est, versant Meurthe, fin janvier 2012.


PAX MEA à la sortie de l' 13 de Lagarde, sur
le
de la au , branche Est, versant Meurthe, début février 2012.


ANDORRA précédé du brise-glace LE DUROC à l' n°9 de Moussey, sur
le
de la au , branche Est, versant Meurthe, début février 2012.
 
La vague de froid se faisant de plus en plus intense en ce début du mois de février, les bateaux se retrouvèrent arrêtés avant d'être arrivés : à Steinbourg (67), Saverne (67), à Gondrexange (57) et pour les plus nombreux, à Lutzelbourg (57) :
 

ELO-YAN, PIRATE, BANCO, OPA SIGI
et SATURNE à Lutzelbourg, février 2012.



PAX MEA, MY WAY, LA PAIX
et OLYMPE à Lutzelbourg, février 2012.

 
Après plusieurs semaines, le dégel permet enfin aux quatorze bateaux de rejoindre Dettwiller, et les rotations commencent :
 

OPA SIGI quitte le de chargement
de Dettwiller ; ELO YAN en chargement.



HOLIDAY en déchargement à Eckwersheim.
 
L'inauguration a lieu le 12 mars 2012, à Dettwiller, en présence, entre autres, de M. Papinutti, DG de VNF et de M. Bisch, préfet du Bas- :
 

Inauguration officielle : à gauche, M. Papinutti,
M. Bisch coupe le ruban tricolore.

 
Le projet porte au total sur 100 000 tonnes de matériaux gréseux à transporter sur quatre mois. Le de la au n'avait pas connu pareil activité depuis plusieurs décennies !
 
 
A noter au passage que tous les ponts du parcours, ou presque, présentent des passes rétrécies.


Des bateaux chargés coisent des bateaux vides...

 
...pendant que des bateaux vides croisent des bateaux chargés...


...le tout sous l'oeil attentif de l'emblème régionale, la cigogne !
 
Finalement, après deux mois et demi, cette opération prendra fin dans quelques jours, il paraîtrait que le transport fluvial reviendrait trop cher... Le de la au n'aura donc plus que la plaisance pour l'animer, et les quelques commerces qui y passent encore...

 

SATURNE, OLYMPE, OPA SIGI et ELO YAN
au
de chargement de Dettwiller.

Retrouvez pleins de et les récits des différentes aventures qui se sont produites pendant cette opération sur le blog d'ELO YAN : elo-yan.skyrock.com

Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :


Commentaires

par mati le Mercredi 09/05/2012 à 17:27

Plein d'espoir au début, efficacité ensuite, et fin brutale, c'est désespérant..

est ce la route qui a gagneé?

Guy BaB IdF


Re: par kikicmr le Mercredi 09/05/2012 à 18:36

kikicmr et oui... les poids-lourds continuent leur ronde, eux...


Re: par plaquet76780 le Mercredi 09/05/2012 à 19:04

peut  etre manque de stucture  gie pour ce chantier


Re: par elo-yan le Jeudi 10/05/2012 à 11:09

L'infrastructure était refaite de A-Z: portes des écluses, quais de chargement/déchargement, aggrandissement du bassin de virement dans la Forêt de Brumath, qui est devenu un grand large pouvant accueillir jusqu'à 12 Freycinets.

VNF a tout mis en oeuvre que le chantier se passe au mieux - le roulement était impeccable, les agents présents, des gros pépins (chute d'une porte, incendie de bateaux de plaisance) étaient surmontés dans les meilleurs délais (quelques heures pour la porte, une journée et demie pour les carcasses de bateaux coulées).

Côté fluvial, RAS, côté responsables LGV ????


par Batelier18 le Jeudi 10/05/2012 à 20:49

faudrait m'expliquer comment c'est possible que le transport par la route puisse etre moins cher que par le fluvial, a moins que ces messieurs les routiers roulent gratuitement pour le plaisir de travailler ,car sachant que nos frets sont déja pas brillant sur les bateaux ,alors je vois pas comment quelqu'un pourrais transporter encore moins cher!

bientot on donnera de l'argent pour transporter ? ça doit etre super rentable de faire transporter des trucs de nos jours !

et encore une fois les pouvoirs publiques foutent de l'argent a la poubelle ,d'abord vnf investit dans le secteur pour le projet LGV ensuite ils laissent tomber au profit de la route , encore une fois on voit ou passe nos impots!


Re: par kikicmr le Jeudi 10/05/2012 à 21:00

kikicmr peut-être l'histoire de la rupture de charge : le matériau arrivant depuis le chantier du tunnel par semi-remorque jusqu'au port de chargement ?? et il ne parcourt qu'une vingtaine de kilomètres, peut-être pas assez pour compenser le coût de la manutention ? mais ce ne sont que des hypothèses...



Identification

Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

Identifiez les nouveaux articles et commentaires, signez les, et plus !

S'inscrire

Achat/Vente


Dernières publications en images

DECHARGEMENT D'UN TRANSFORMATEUR (2)

DECES D'AIME MIR

DECHARGEMENT D'UN TRANSFORMATEUR (1)

SAUVONS LE CANAL de ROANNE - Déjà en 1978

REPAS APRES MIDI GUINGUETTE (avec les Anciens et Amis de la Batellerie de Poses)

"LE PATRIMOINE" SPECIAL CANAL DU MIDI

IRENE S'EN EST ALLEE

CONVOI EXCEPTIONNEL POUR LE MIDI

GOUACHE D YVES DELFO

VIDANGE DU LAC DE SAINT FERREOL

MAINTENANCE DE L'ECLUSE DE VALLABREGUES

Péniche loft de luxe naviguant TBE A VENDRE


Sites Transports Fluviaux


CNBA
 

Recherche par tableau


Sites Incontournables

    
 


Rubrique courante