S'identifier - S'inscrire - Ecrire un article - Contact

Annonce

NOUVEAU Bord à Bord - FLUVIAL Changement d'Administrateur
Objectif : Articles appronfondis et argumentés sur la Batellerie tels devoirs de mémoire (histoire) ou Actualités
Souhait : Complémentarité avec les bonnes informations, mais succintes sur les groupes batellerie de Facebook, et celles pointues des sites incontournables spécialisés.

les articles d'une râleuse

les joies de l'hiver

Par jiraquoi • Divers • Dimanche 12/11/2006 • 1 commentaire  • Lu 1576 fois • Version imprimable

  • Currently 0/5

Note : 0/5 (0 note)

Mots-clés :

Que nenni je ne vous oublie pas !
J'ai encore beaucoup d'anecdotes et de railleries dans mon sac.
Seulement voilà... je me suis surestimée en proposant un article par semaine, trop occupée que je suis par la tyrannie du Cashel.

Après le tirant d'eau,voila le tyran tout court !
La fin de la saison marque le début de la préparation de Monsieur Cashel pour l'hiver (le bateau est définitivement un garçon) et tout d'abord le retrait de tout ce qu'on a pu mettre dedans pendant la saison.

Ce n'est pas triste !
Un véritable déménagement.
Comment a-t-on pu fourrer tout ça dans un bateau de 10,50m et à quoi cela a-t-il pu bien nous servir ? encore un grand mystère de la navigation.
Petit inventaire : barbecue... servi 3 fois.
fauteuils de terrasse... on est deux pour 6 fauteuils.

vêtements... toujours les mêmes en service (beaucoup trop)
vaisselle pour 10...(à revoir)
nourriture... pour 10 personnes pendant un mois au moins (à revoir)


Notez qu'avec le Cashel je ne m'étonne plus, je peux d'après le certificat de jaugeage charger 5 tonnes à son bord.
5 tonnes ! mais 5 tonnes de quoi ? il faudrait alors outre les bagages, des personnes corpulentes et les broles les plus divers y ajouter 4 tonnes... de pommes de terre par exemple pour faire le compte en sachant que si on doit décharger, c'est qu'on l'a aussi remplit a un moment donné ; ce qui nous fait 2 déménagements par an rien que pour lui ! (un au printemps et un en automne), et les bras chargés avec les remous et les bords mouillés par la pluie je dis moi qu'on prend des risques ; au final je comptabilise... un rhume, un tour de rein, un pied foulé, un doigt coincé dans la porte de sortie et un sac à l'eau pressée que j'étais d'en finir avec cette corvée.
Je me suis rendue compte également que l'armoire à provisions était digne d'un rayon de magasin ; avec tout ça, on pouvait aisément tenir trois mois sans revenir à terre ! comme en mer quoi !

Cela fait,il faut lui faire ce que j'appelle sa grande toilette. Je passe sur l'entretien moteur spécialité de mon capitaine... qui confond les draps de lit avec des chiffons et qu'il lui faut d'urgence avoir sous la main (à cause de l'huile) afin de ne pas souiller le fond du bateau. Lui d'abord !

Retirer tous ses atours... j'entends par là les mâts, drapeaux, amarres, bouées et divers colifichets dont il était affublé. Il est tout nu !
Laver en profondeur dedans et dehors ; briquer... mais ça on le fait déjà une fois par semaine, à fond et dans tous les coins, ne serait-on pas un rien maniaques?
Le bateau nous révèle à nous même!

Enfin lorsque tout cela est terminé, que tout brille que plus rien ne traîne, on s'installe afin de prendre une tasse de café bien méritée et on se rend compte que le café... il est parti avec les reste des bagages puisqu'on a tout vidé.
On se contente d'un verre d'eau.
De retour à la maison... rebelote ! comme il y a six mois qu'on y est plus... il y a du boulot. Tout ça pour un bateau donc !
Pour couronner le tout, je me rend compte que mon bateau... j'y pense tout le temps ; est-il bien amarré ? n'y a -t-il pas ceci ou cela ? les portes sont-elles bien fermées ? n'a-on pas oublié de couper ce qui devait l'être ?

-Si j'ai oublié de couper les 12 volt et de fermer le hublot dans le wc ! ça c'est mon capitaine qui vient de se rappeler subitement ces petits détails.
Retour au bateau (60km) re-inspection.
Et si au coeur de l'hiver l'envie nous prend subitement de passer le week-end dessus ? hein ! je vous le demande.
Des valises à roulettes il n'y a que ça de valable.
On m'a déjà prévenue... attention aux plats bord gelés !

Je me pose sérieusement la question... un mobilhome, ce ne serait plus plus simple pour les vacances ?


Articles qui contiennent des mots-clés similaires


Commentaires

QUAND TOUT VA MAL PENSEZ A NOE par mousse le Mardi 14/11/2006 à 17:52

QUE DIRE SI ON AVAIT UNE ARCHE DE NOE !!!

LILLY BOYD



Identification

Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

Identifiez les nouveaux articles et commentaires, signez les, et plus !

S'inscrire

Dernières publications en images

HOMMAGE A MONSIEUR MICHEL SERRES

L'histoire du bâtard ASTER

Un nouveau livre : Photos de Charles Fiquet dit "radar"

L'hiver 1929 a été froid (3e partie)

L'hiver 1929 a été froid (2e partie)

L'hiver 1929 a été froid (1re partie)

Barragiste sur la Petite-Saône, dans les années 30

RENOVATION DU PONT-CANAL DU CACOR

Mystère à bord

Un lundi de janvier 2019 à Varennes-sur-Seine

REPARATION DU PONT CANAL DE L'ORBIEL A TREBES

SEINE ET YONNE

MEMORIAL DES MARINIERS DU MIDI DE GARDOUCH (31)

LE CANAL DU MIDI ET L'AEROPOSTALE

LA BELLE DE CHAMPAGNE, nouvelle arrivée au port de Mareuil-sur-Ay

15 OCTOBRE 2018 : INONDATIONS DANS L'AUDE (3 et fin)


Sites Transports Fluviaux


CNBA
 

Rubrique courante


Recherche