S'identifier - S'inscrire - Contact

Annonce

NOUVEAU Bord à Bord - FLUVIAL Changement d'Administrateur
Objectif : Articles appronfondis et argumentés sur la Batellerie tels devoirs de mémoire (histoire) ou Actualités
Souhait : Complémentarité avec les bonnes informations mais succintes sur les groupes batellerie de Facebook, et des sites incontournables spécialisés.

LE TENACE AU CHANTIER

Cale de radoub de Ramonville

Par Lougabier • BaB 2 mers • Mardi 09/09/2014 • 5 commentaires  • Lu 3045 fois • Version imprimable

  • Currently 5/5

Note : 5/5 (2 notes)

 
Le TENACE est "au sec" dans la forme de radoub de Ramonville, près de Toulouse, c'est la seule cale au gabarit Freycinet, Bordeaux mis à part, de cette portion de .

 

C'est l'occasion de faire le tour de ce bateau en s'attachant à quelques points particuliers.
Commençons par les vues plein axe. Le fanion VNF flotte devant, C'est un "Spit(s ou z)", (plusieurs orthographes de ce mot d'origine hollandaise).

 

Sous l'ancre, la barre soudée à l'étrave servait à fixer la drome qui éloignait les embâcles.
Ci-dessous, un petit rappel quand il était "à poste" en Garonne.

 

Faisons un petit zoom sur l'avant tribord et bâbord....

 
 
.... et pareil à l'arrière...

 

Maintenant, une petite vue de profil de la proue et de la poupe.

 


Maintenant, "les formes " ! ça permet de se faire une idée sur la résistance à l'eau de la proue et l'arrivée d'eau à l"hélice. On peut ainsi voir si c'est un bateau "marcheur" ou plutôt "porteur". Pour un "spits", le TENACE n'a pas mal de forme.

 

 A la suite des formes, la partie qui relie la bordaille à la sole donne aussi des indications : est-ce des bouchains ou des cornières ?
La réponse est sur les ci dessous. Un bateau à bouchains roule davantage en "eaux vives", mais "retient" un peu moins, il permet de se sortir un peu mieux d'un envasement. Les bateaux à cornières, font davantage "boîte à chaussure", mais dans le cadre d'un remplacement ou d'un renforçage, l'opération est moins onéreuse que d'intervenir sur les bouchains. Le bateau est aussi un peu plus "porteur". Ici, les cornières sont en excellent état.
Au passage, on voir l'état des électrodes situées à quelques mètres de différence l'une de l'autre. La différence de leur attaque par les courants (électriques) galvaniques a toujours été une énigme pour nous, mais tant que l'hélice ne fait pas électrode, ça va...

 

Bien sûr l'état de l'hélice et sa facilité de rotation sont inspectées. Le système à gouverner a aussi son importance : 1 ou 2 raquettes ? Si le gouvernail unique est plus simple, il a l'inconvénient d'être en face la poussée du "papillon" et donc de freiner la marche du bateau. Pour le , la solution 2 gouvernails n'est peut-etre pas idéale, pour affronter les contours de Villesèque ou de Capestang !! 
Ces raquettes ont un bon avant-bec et le tunnel est bien étayé.

 

Autres détails particuliers, sur la "bande" (bordée), au dessus de l'échelle (de mesure d'enfoncement)  du milieu, le gravage du N° d'immatriculation et du plus grand enfoncement autorisé (ici 2m 20), indispensables pour "la jauge du ".

Pour les 38m qui sont venus dans le , une attention toute particulière est portée à la découpe puis à la soudure, et/ou au raccourcissement s'il doit rester en 30m. La tonture du bateau doit être sauvegardée, ainsi que la continuité des "bandes". Les risques sont, lors du découpage dans l'eau, d'avoir la sole qui se plie un peu... bonjour pour le raccordement !!!

 
 
Son emploi en tant que restaurant "Arrêt O " à la Daurade a laissé quelques traces : à l'avant le système d'ancrage de la passerelle et à l'arrière en plus, la "viabilité" pour employer un terme de "lotisseur immobilier". (Voir au début).

Les branchement électriques et téléphoniques sont à côté du raccordement au réseau d'eau potable et aux égouts "vannes", (ils étaient sous la passerelle arrière. Certains pensent  que la cause du naufrage serait à chercher de côté là, mais pour le moment, il n'y a pas eu de résultats d'expertises publiés.

 
 
Nota : la passerelle que l'on voit à l'avant, est celle du , ce n'est pas celle  du TENACE en Garonne.

Il est à remarquer que ce bateau lors de son utilisation en transport, a été très bien tenu, entretenu et mené. Il est rare de voir des bateaux de cet âge sans enfoncements, ni de pouvoir "compter les membrures" !!

J'ai ouïe dire que la sole avait été refaite un peu avant la fin de son exploitation "en transport", qu'il avait une bonne écurie à bord et qu'il avait la jauge du . Il avait été passé aussi au "Rustol".
 
 Bref loin "d'une vieille péniche pourrie", comme parfois on a entendu dire...

Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :


Commentaires

par Citerna 12 le Mardi 09/09/2014 à 07:45

 Belles photos, analyse d'expert, bravo. Et beau bateau !..qui reflottera.


les Appellations: SPITS >> oui / SPITZ >> oui par p boum le Jeudi 11/09/2014 à 10:45

javascript:void(0);/*1410424429716*/   Premiere VUE     SPITZ  et  SPITS ( traduction automatique: possible sur Vos-écrans)

D'après l'historique (variations >> aussi)  cette désignation "attribuée"  a la  K  ou C  - lassification  germanique et aurait comme base   SPITZ  Ville sur le Danube > chantier bateau depuis la Légion-Romaine :  Qui a été pour permettre la progression du Danube vers les Affluents (moins de courant) la Construction  de Bateau "porteurs".......... une des ::variantes......... Chaque Pays tire a Soi les "faits" positifs.......

DEUTZ:  né a PARIS, premier Moteur > construit a BAR LE DUC  Meuse,  EIFFEL  origine Allemagne  etc ........

Le Bateau de Toulouse: une réussite de Construction, les Bordailles "ondulées"  sont le fait de l'Exploitation : une-passe-unique > Chargements/ Déch  : Les Bateaux ayants fait beaucoup de FERS en long: "macaronis" et autres . >> vérins pour remettre les auvergants par ex. 


slts   p  boum


Le TENACE en attente par Lougabier le Mercredi 10/12/2014 à 22:58

 Le Tenace est sorti de la cale de radoub de la zone technique de Ramonville depuis longtemps.
Il est amarré à quai de la zone Technique.


Il attend les décisions des autorités compétentes...
.


 
 


Re: Le TENACE en attente par mati le Jeudi 11/12/2014 à 16:15

 Merci, on attend la suite ...

Guy


Le TENACE en attente de décision par Lougabier le Samedi 03/01/2015 à 02:02

L'année a changé, mais toujours pas de décisions prises quant à l'avenir du Tenace.
 
Ci dessous article du quotidien "La Dépêche du Midi" du 02-01-2015.

 

Une petite précision : le TENACE est à Ramonville depuis  le 04-09-2014. Il a été renfloué le 19 février 2014, mais il n'a été amené que le 04-09-2014 car il fallait que les eaux soient propices.
 



Identification

Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

Identifiez les nouveaux articles et commentaires, signez les, et plus !

S'inscrire

Achat/Vente


Dernières publications en images

DECHARGEMENT D'UN TRANSFORMATEUR (2)

DECES D'AIME MIR

DECHARGEMENT D'UN TRANSFORMATEUR (1)

SAUVONS LE CANAL de ROANNE - Déjà en 1978

REPAS APRES MIDI GUINGUETTE (avec les Anciens et Amis de la Batellerie de Poses)

"LE PATRIMOINE" SPECIAL CANAL DU MIDI

IRENE S'EN EST ALLEE

CONVOI EXCEPTIONNEL POUR LE MIDI

GOUACHE D YVES DELFO

VIDANGE DU LAC DE SAINT FERREOL

MAINTENANCE DE L'ECLUSE DE VALLABREGUES

Péniche loft de luxe naviguant TBE A VENDRE


Sites Transports Fluviaux


CNBA
 

Recherche par tableau


Sites Incontournables

    
 


Rubrique courante