S'identifier - S'inscrire - Ecrire un article - Contact

Annonce

NOUVEAU Bord à Bord - FLUVIAL Changement d'Administrateur
Objectif : Articles appronfondis et argumentés sur la Batellerie tels devoirs de mémoire (histoire) ou Actualités
Souhait : Complémentarité avec les bonnes informations, mais succintes sur les groupes batellerie de Facebook, et celles pointues des sites incontournables spécialisés.

GENS DE L'EAU A SAINT FERREOL

Exposition au Réservoir du 19 juin 2019 au 5 janvier 2020

Par lougabier • BaB 2 mers • Jeudi 07/11/2019 • 2 commentaires  • Lu 214 fois • Version imprimable

  • Currently 0/5

Note : 0/5 (0 note)

 
Le Réservoir est l'espace Découverte du Canal du Midi au Lac de Saint Ferréol.
Du temps de Riquet, cet ouvrage inédit, était appelé le Réservoir ou le Magasin d'eau, le terme barrage n'étant pas encore employé.


Cet espace découverte, (appelé anciennement Musée de St Ferréol) organise une exposition sur la vie des mariniers au 20ème siècle.


Pour le lieu (St Ferréol) voir l'article de BaB du 27-03-2017 "vidange du Lac"  : bab.viabloga.com/news/vidange-du-lac-de-saint-ferreol

Ainsi, après les expositions de :

- Agde bab.viabloga.com/news/visitez-sur-bab-l-expo-vie-des-mariniers-a-agde

- Lunel bab.viabloga.com/news/le-canal-de-lunel-en-3-expositions

- Castets-en-Dorthe :bab.viabloga.com/news/le-canal-de-garonne-en-images

c'est un peu à la source du Canal du Midi, que cet espace découverte propose "Gens de l'eau, les mariniers du Canal du Midi au XXème siècle".
.

L'exposition est présentée en 3 modules :

- Le travail du marinier
- La vie du marinier
- La fin d'un monde [pour les Canaux du Midi]

Difficile de retracer en quelques photos, cette exposition très dense...

Introduction :

 

Temps du halage et temps de la motorisation : 


Les bateaux des canaux du Midi : Barques, sapines et coutrillons


Les marchandises transportées :

 

Habiter et travailler en famille :


Organisation à bord : des espaces bien définis.


Femmes de Marinier :

 

Les enfants de mariniers :


La religion :

C'est à Toulouse, qu'est née la croyance à "Notre-Dame des Eaux" sous l'impulsion de Mlle Madeleine SICRE, assistante sociale de l'Entraide-Sociale-Batelière toulousaine.

 

Nota : La statue est une copie de celle du "JE SERS" à Conflans-Ste-Honorine.

Retour à la terre : 


Fin de la batellerie du Midi :


Habiter le Canal autrement :


plusieurs évènements ont suivis l'expos :

Le vernissage :
 

Suivi de chants de mariniers en Occitan :


Une conférence de M. Le Sueur sur la navigation intérieure :

 

Une visite de l'Amicale des anciens des Canaux du Midi :


Un petit livret ludique est donné aux enfants pour faciliter la découverte du monde de la marine intérieure :


Et enfin, cet Espace Découverte du Canal du Midi, propose un grand choix de livres aux visiteurs.


Exposition à voir et à revoir jusqu'au 5 janvier 2020.


Commentaires

par mati le Jeudi 07/11/2019 à 19:57

 Quelle belle expo., bravo aux organisateurs..

et j'aperçois un tableau de la bourse d'affretements de Toulouse, je pense... A l'époque était-il présenté tourné de 90° ? car c'est bizarre la présentation de l'offre de gravillons....

Guy BaBFluvial


Tableau d'affrètements par lougabier le Vendredi 08/11/2019 à 10:24

 
Pour la petite histoire, (avec un petit pincement au coeur), c'était le tableau d'affrètements de Toulouse, 2 port St Etienne où siègeaient les Ponts et Chaussées et l'ONN (Office National de la Navigation.). Aujourd'hui c'est VNF.

C'était vers la fin de la navigation du transport de marchandises, autour des années 1977. Pour construire l'autoroute A61 (Narbonne-Toulouse) il fallait beaucoup de "petits cailloux". Les gravières étaient (et sont encore) proches de la Garonne, dans le Nord-ouest de Toulouse, pas loin du Canal Latéral, aujourd'hui Canal de Garonne. Or l'A61 se termine au Sud-Est, pour éviter la traversée de Toulouse, le transport fluvial a été retenu pour le transport de ces gravillons. Le trajet était St Jory sur le Latéral à Montgiscard sur le Canal du Midi..
Comme c'était un fret spécial par lot de 4500 tonnes avec des frais d'approche et d'enlèvement, le tableau en utilisation "normale" ne convenait pas bien, d'où son utilisation à la verticale.


Par contre, que l'on se rassure ! il a été utilisé en position horizontale  comme on peut se rendre compte sur une partie mal effacée.


En haut, on y voit des traces d'un voyage de maïs Damazan (Lot et Garonne) -sans doute vers Sète ou La Nouvelle. Quand le lot n'avait pas un "tonnage impératif", il était marque "1 cht", sinon c'était le tonnage exact. Là aussi, on voit que la fin approche. Ces voyages étaient habituellement en bourse à BX, mais le canal Latéral était en 38m et Le Midi en 30 m.Il ne restait que quelques 30m qui n'ont pas voulu "se taper les écluses du Midi" alors qu'il y avait du travail sur BX. Il a alors était mis en bourse à Toulouse où il n'y avait que des 30m qui pouvaient aller partout...

Pour en revenir au tableau, plein c'était le tableau du bonheur et vide ou avec 1 ou 2 lignes, celui du malheur.

Comme on peut le voir, ce tableau a toute sa place dans cette exposition, il est un des éléments représentatifs de la vie des mariniers du Midi. 



Identification

Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

Identifiez les nouveaux articles et commentaires, signez les, et plus !

S'inscrire

Dernières publications en images

Ordre de couler L'EMPEREUR DE LA MEUSE

GENS DE L'EAU A SAINT FERREOL

INONDATIONS DE VILLENEUVE-LES-BEZIERS LE 23-10-2019

Remorqueur et Chalands

MISE AU SEC DE LA MARIE-THERESE

BEN D'OR à Béthune

HOMMAGE A MONSIEUR MICHEL SERRES

L'histoire du bâtard ASTER

Un nouveau livre : Photos de Charles Fiquet dit "radar"

L'hiver 1929 a été froid (3e partie)

L'hiver 1929 a été froid (2e partie)

L'hiver 1929 a été froid (1re partie)

Barragiste sur la Petite-Saône, dans les années 30

RENOVATION DU PONT-CANAL DU CACOR

Mystère à bord

Un lundi de janvier 2019 à Varennes-sur-Seine


Sites Incontournables

    
 






Rubrique courante


Recherche