S'identifier - S'inscrire - Ecrire un article - Contact

Annonce

NOUVEAU Bord à Bord - FLUVIAL Changement d'Administrateur
Objectif : Articles appronfondis et argumentés sur la Batellerie tels devoirs de mémoire (histoire) ou Actualités
Souhait : Complémentarité avec les bonnes informations, mais succintes sur les groupes batellerie de Facebook, et celles pointues des sites incontournables spécialisés.

CFT ex SOGESTRAN, part.2

TRANSPORT FLUVIAL rhone & saone

Par •  • Samedi 24/06/2006 • 17 commentaires  • Lu 26266 fois • Version imprimable


PARTIE 2

VIGILANT P 17091 F .EX caesar .EX thionville STR 994 F long 18.90.larg 10.85 chantier VANDERSLUIS EN KAMPERS puttershoek nederland année 1988 puissance 953 X 2 moteur CUMMINS

VAL D'AMOR NA 1687 F long 27.50.larg 10.80 chantier GLEHEN LE GUILVINEC douarnenez année 2003 puissance 975 X 3 moteur CATERPILLAR

.AUDACIEUX P 17256 F Longueur : 22.20m Largeur : 9.45m Tirant d'eau : 2.80m Hauteur timonerie : 14m du plan d'eau chantier SOCARENAM boulogne sur mer. année 2006 puissance 1200ch X 2 VOLVO PENTA V12 arrivé sur le LE 8 juin 2006

automoteur gazier PAMPERO PO 16721 F long 120 larg 11.40 ton 2302 t chantier DE KAAP meppel nederland

automoteur gazier SAMOEN P 016722 F long 120. larg 11.40 ton 2302 chantier DE KAAP meppel nederland

automoteur gazier PASSAAT P 16503 F long 120.larg 11.40 ton 2302 chantier DE KAAP
meppel nederland
LA FURKA EX fanto 50 petrolier 08.01690 long 79.96.larg 9.46.ton 1600 annee 1958 chantier hizler lauenburg
automoteur pétrolier MASSILIA LY 1682 F long 94.94 larg 11.44. ton 1908 chantier LANGERBRUGGE année 1973
REDOUTABLE P 14631 F EX esso lutece long 22.50 larg 9.50 année 1964 chantier BIESBOSCH SCHEEPWERVEN dordrecht nederland puissance 1197 X2 MITSUBISI
coule le 18 janvier 2004 LA VOULTE ancien de la société ESSO
Dans les mois à venir , j'espère terminer la flotte de la société CFT région
avec les pousseurs TRIOMPHANT . VAL DE . DECIDER. CONQUERANT .TENACE et le petit dernier, arrivage prévu sur le juillet VAILLANT
Je remercie mr STEPHANE PLUENET et l'ensemble du personnel de la société CFT pour leur contribution ,mr BRUNO LEROY éclusier à SARRON ainsi que les éclusiers de la CNR compagnie nationale du ,
jean paul ex salarié de la societe SOGESTRAN

Articles qui contiennent des mots-clés similaires


Commentaires

Ancien SOGESTRAN par Félix le Samedi 05/04/2008 à 12:51

Bonjour à tous !

C'est avec beaucoup d'intérêt que j'ai regardé les photos de pousseurs et sont ressurgits de ma mémoire des noms connus de collègues.
J'ai connu la plupart de ces personnes à leurs touts débuts car mon père était lui-même parmi les premiers mariniers à être embauchés par Monsieur Edmond GIRARDET, patron de SOGESTRAN  à l'époque.
Mon père était capitaine d'un chaland nommé "Béarn" et la flotte ne comportait que deux autres chalands: l'Aisne et le Savoie. On était tractionné par des automoteurs d'autres compagnies: le Saratoga, le Passy, le Muriel, etc... jusqu'à ce que notre premier automoteur soit construit aux chantiers "Duchèsne et Bossières", le Provence. Selon les besoins, on était tractionné par le Provence ou le BP Le Havre (plus tard appelé Flandres) dont le capitaine était un homme formidable, au charisme qui n'avait d'égal que son talent de manoeuvrier: l'excellent René LABEYLIE.
J'ai bien connu ses fils: Jean, Roger et Bernard qui sont devenus plus tard parmi les premiers commandants de pousseurs, avec les Gilbert REGENT, "Bouboule" QUENNEVILLE et autres Henri PLUENET, que j'ai connu matelot avec son père sur un petit chaland qui faisait la navette du pétrole brut entre Amilly et Vernou sur Seine.
Pour revenir aux débuts, c'est à partir de l'époque glorieuse des premiers chalands que la société s'est donné les moyensa d'acheter ses premiers remorqueurs: d'abord l'ancien "Radio" de la Mobil baptisé Aunis, puis le Conquérant de chez Shell.
On travaillait jour et nuit avec des bateaux qui prenaient l'eau ( il y avait au fond du Béarn, 7 couénnes de lard (pour aveugler les voies d'eau) et 11 boulons plongeurs, tandis qu'un "petit Bernard" (moto-pompe) asséchait la cale deux à trois heures par jour !
Le Béarn était reconnaissable: c'était le seul a avoir 20 centimètres de gite, à cause des cloisons des tanks qui étaient percées...
C'est à partir de là que la flotte s'est développée par l'entrée d'automoteurs "maison" et d'artisans: Soeur Aniceta, Passy, Lugano, Nigéria,  etc...
Ensuite on est embarqué sur un automoteur nommé Limousin sur lequel mon père est mort dans un accident le 24/03/1962 à Amilly.
Moi j'ai continué sur les Stockeurs à Villeneuve le Roi et ce n'est qu'après mon service militaire que je suis retourné à la navigation, avec Jean LABEYLIE sur le Normandie, puis avec Edouard POQUET sur l'Audacieux et avec lui sur le Biarritz dans le nord, et le Sinbéu sur le Rhone ou j'ai retrouvé Henri PLUENET qui lui, était devenu commandant de l'autre pousseur, avec lequel nous avons fait ensemble le premier relevé topographique du lit du Rhone avec un sonar, car à l'époque, même les pilotes n'étaient pas sur de leurs passages pour les grands gabarits !
Ah! Quelle époque ! Que ceux que j'ai cité et qui sont aujourd'hui disparus, reposent en paix; ils ont exercé leur mêtier avec dévouement et abnégation pour faire de la CFT, ex-SOGESTRAN, ce qu'elle est aujourd'hui.
Quand aux autres, qu'ils soient assurés de mon amical souvenir. Ah! J'oubliais : je m'appelle Willy TOUZELET.


Re: Ancien SOGESTRAN par hospalette le Samedi 05/04/2008 à 21:17

salut


je me souviens pas de toi ,je m'appelle jean paul ,belle hommage aux anciens de SOGESTRAN ,comme je l'ai deja dit precedemment mon grand pere a fait partie avec son ancien BYEN des pionners de la SOGESTRAN ,etant à la traction et faisant DUNKERQUE DENAIN ,le bateau a fini comme degazeur à LOON PLAGE dans les annees 70 sous le nom de ARTOIS ,le chef de marine à l'epoque etait un certain MOULS que mon oncle a balancè au potage ,ainsi que mon beau frere JAMES ET VIOLETTE sur le GATINAIS qu'ils ont quittes en 78 pour reprendre le VERCORS du pere MARTEL jusqu'en 1994 date de la pre retraite en 1994, j'ai connus ce magnifique bateau qui etait le FLANDRES en avitailleur ,les anciens sur les  automoteurs pousseurs  GATINAIS  VIVARAIS ANGOUMOIS AVRANCHAIN  CALAIS COLMAR BETHUNE etc la liste est longue ayant ddes photos pretees par mon beau frere 

fluvialement et cordialement jean paul  ancien de chez SOGESTRAN


Re: Souvenirs par Arrow le Dimanche 06/04/2008 à 00:24

Arrow Ouh la la ... je me souviens bien de Mr Mouls mais il n'etait pas toujours la , ayant dit ca j'aurais ete curieux de le voir faire la brasse dans le potage !... il y avait aussi son accolyte Mr Gouanvic ( pas sur si ca s'ecrit comme ca ) ... je travaillais beaucoup avec " Nono " du Boulonais ... le Morvan aussi , le Gatinais me rappelles quelque chose aussi dans mes souvenirs et aussi l'inoubliable et unique RPN 4 avec lequel je faisait Lille ( Seclin entre autres ) .. puis aussi les avitaillements a Dunkerque avec " Po " et Dede Coute avec un bateau dont j'ais oublie le nom , .. pas sur si ce bateau avait une fleche pour monter les flexibles et je me rappelles avoir fait ca a la main avec une corde ! Je me rappelles ausi de l'Abeville avec lequel on etait coinces en aval du sas pendant les greves 68 , non loin des Byen qui languissaient a l'abandon au bout du canal , l'Abeville a ete transforme en barge aux chantiers Landy par la suite et pas sur ou son equipage est parti , le Flandres est aussi quelque part dans mes souvenirs ( il avait un GM ? ) ... ensuite je suis reparti sur la Seine pour faire beaucoup de remplacements et pas mal de temps sur le Conquerant et le Resolu ... A suivre !
Vive l'eau .
Patrick L


Re: Ah ! Les gars, vous me faites chaud au coeur ! par Félix le Lundi 07/04/2008 à 09:53

C'est formidable de se retrouver autour de ces souvenirs; je croyais être condamné à ruminer dans mon coin et voilà que je retrouve après toutes ces années, des noms familiers de lieux, de personnes,  de bateaux...
Je me rappelle bien sur de Monsieur MOULS notre chef de marine, qui n'était pas facile mais très humain ! Mr GOANVIC aussi, mais il y avait aussi à l'époque des grands noms de personnages administratifs, avec lesquels il y avait parfois des engueulades, mais toujours ce respect finalement, celui que l'on manifeste aux pionniers ! Parmi ceux là, je citerais M.M. Van Baelinghem, surnommé Van Ba, Jouan notre comptable, Barbenchon responsable d'exploitation, Poupel, qui nous apportait les ordres quand on faisait les avitaillements au Havre, Julien, un brave homme qui nous amenait les fils de fer depuis le Pont 5, ou il n'y avait qu'un entrepot et un petit atelier ou officiait le seul mécanicien de la société, Mr Massé, qui avait une affection particulière pour les GM et les gros marteaux...
Et puis aussi quelques petits jeunes qui montaient: Pierru, Terrain, Thibault...Aujourd'hui, c'est avec nostalgie que je pense à eux, nostalgie d'un mêtier mais aussi de personnes véritablement impliquées dans la réussite de l'entreprise et capables de nous accompagner dans les pires difficultés ! A l'époque, les "cols blancs" mouillaient leur liquette à nos côtés !
Pour en témoigner, juste cette anecdote qui est resté un grand souvenir : on était sur le Béarn, tractionné par un petit automoteur, le Saratoga. On était à vide, revenant de Yainville et retournat charger au bassin 10 (le fameux, l'unique !). Manque de chance, un automoteur un peu pressé nous serre de près dans le sas de Tancarville et nous casse notre lunette. Pour les petits nouveaux qui ne connaitraient pas, la lunette était une plaque le plus souvent en bois, qui se dépliait au bout du gouvernail des chalands pour augmenter le travail du governail dans les manoeuvres, surtout à vide. Impossible de naviguer avec une lunette cassée !
Le Saratoga nous laisse au Pont 5 qui n'était à l'époque qu'un désert. Quelques heures plus tard, un camion grue arrive avec une lunette neuve et accompagné d'un Monsieur en costume cravate; il descend avec mon père dans le "bachot" et l'aide à remettre la lunette neuve en place, les manches retroussées et les mains dans l'eau sale du canal; j'étais enfant, mais je me rappelle du nom qu'à pronocé mon père quand l'homme est parti: Monsieur Edmond GIRARDET...

SALUT LES ANCIENS !
 


par hospalette le Lundi 07/04/2008 à 12:11

salut

faites connaitre le site autour de vous ,vous qui vient de faire connaissance avec BAB ,malheureusement beaucoup de personnes a la retraite parmi les mariniers ne viendront peut etre pas à cause de l'informatique à manipuler 
fluvialement et cordialement jean paul

voici une lunette 


Et vive la nostalgie par Arrow le Mardi 08/04/2008 à 23:46

Arrow Ben en fin de compte on est jamais vraiment seul , j'ais mois aussi cru pendant un bon moment que retrouver les anciens serait impossible .. erreur !  .. BaB existe et rends cela possible ; j'ais deja retrouve pas mal de gens que je conaissait et avait perdu de vue , possible aussi de revoir ces bateaux que j'aimais voir et entendre  ( si les regime lents pouvaient revenir .... ) Les souvenirs reviennent et s'ajoutent a mes memoires ... Je suis maintenant en Grande Bretagne et le temps passe , je vois qu'il y a eu beaucoup de changements surtout dans le nord ... a mon epoque le canal de la Deule etait noir comme de l'encre et le gabarit limite a 38 m ... maintenant le Port de Lille a change completement et le gabarit aussi . Je me rapelles bien de Mr Julien et son Estafette ... il me demandait si j'avais la trouille quand on roulait a 100 !  . Ayant passe pas mal de temps au Pont V je connaissait bien tout le monde , c'est Mr Pierru qui m'avait embauche et en effet Mr Girardet etait la quand il le fallait aussi ... meme au Bassin 10 ! Cette epoque fut aussi la fin des tractions et je me rapelles du dernier remorqueur de Sogestran ( Aunis )  ; il a fini au Pont V et je me rapelles qu'il y a vait eu un accident mortel a bord lors de travaux sur le moteur alors que l'equipage revenait de vacances . Le CHER , un berrichon etait aussi amarre dans le bassin de degasage au Pont V pendant longtemps , Je me rapelles aussi du bac a vapeur de Port Jerome , c'est pendant une traversee a Quillebeuf que j'ais apris la separation des Beatles ! Port Jerome n'etais pas un endroit de repos .... les marees , les navires , les longueurs de cables qui petaient souvent dans les remous , etre sur le " qui vive " a toute heure ... on avait pas souvent le temps de dormir , puis il y avait le sas de Tancarville avec Mr Debra avec qui on ne pouvait absolument pas plaisanter !
A suivre ........... Vive la nostalgie et vive l'eau !
Patrick L


Re: Ah ! Les gars, vous me faites chaud au coeur ! par buys le Vendredi 11/04/2008 à 11:44

Salut  je suis en ancien de sogestran,et nous avons naviguer ensemble sur le rhone, et nous nous somme conus,a Villeneuve


Re: Ancien SOGESTRAN par ledoux le Samedi 12/04/2008 à 09:08

Salut Willy 
a tu retrouvé ta montre????????
BIEN LE BONJOUR
L'Ile de france ex galiéni et le Chalons ex Mobilgas


Re: Ah ! Les gars, vous me faites chaud au coeur ! par Félix le Samedi 12/04/2008 à 19:20

Bonjour !

Je suis véritablement heureux de ta réponse ! Cela dit, pourrais-tu m'en dire un peu plus ? Dans quelles circonstances nous sommes nous connus et avons nous bossé ensemble ? Ah ! Villeneuve... C'est loin déja !

Reçois mes amitiés,
Willy.


Re: Ancien SOGESTRAN par Félix le Samedi 12/04/2008 à 19:25

Salut l'Ancien !

Tu as l'air de bien me connaître, mais pourrais-tu m'en dire un peu plus sur toi ? Et rafraichis-moi la mémoire sur cette histoire de montre, je ne me rappelle pas ?

Cordialement,

Willy.


Re: par Félix le Samedi 12/04/2008 à 19:33

Salut Jean Paul !

Grand merçi pour avoir mis ce beau dessin de lunette sur le site ! Que de souvenirs ! Je pense que nous devons entretenir ce devoir de mémoire !
Quand je vois sur ce site tous les témoignages de collègues ex-navigants et encore navigants qui ont tous en commun ce même amour du fleuve, du bateau...

Je suis devenu "terrien" par la force des choses, mais jusqu'à ma mort, je serais dans mon âme, un marinier...
Amitiés.
Willy.


par ledoux le Dimanche 13/04/2008 à 15:06

Bonjour Willy 
J'etais sur le Morvan avec Eli quand tu étais sur les stockeur a V L R  ,On c'est retrouvé a Metz au 2 R G .Le coup de ta montre c'était aux Lavabos tu l'avais posé et on te la tiré  .On est tous passé devant les gendarmes   avec fouille de nos placards pour la retrouver.La tete du Gendarme en voyant que l'on etait a plusieurs a avoir la meme  Adresse<<107 Bl de Stasbourg>>
En rentrant de l'armée j'ai embarqué sur le Novice j'usque Mars 68 et je suis parti chez Morillon  pendant  35 Ans et Maintenant la retraite en Champagne
Voila 2 Photos qui va rappeler des souvenirs a quelques Mariniers


Re: Ah ! Les gars, vous me faites chaud au coeur ! par buys le Mercredi 16/04/2008 à 10:01

Salut willy, j'étais sur le Gatinais a l'époque de Villeneuve,ensuite sur le kangourou,jusqu'en 73,et ensuite sur le Rhone ou nous avons naviguer ensemble sue le Simbeu,et toi que devien tu
a+ Robert


Re: Merci mon ami ! par Félix le Mercredi 16/04/2008 à 10:38

Coucou vieille baderne !
Oui je me souviens de toi et de cette époque bénie ou on faisait des "mises à l'eau" avec nos Gillois dans la Moselle...Te rappelles-tu d'un pilote qui s'appelle Dumontant ? On l'appelait "la bête" car c'était une vraie force de la nature !
Ecoute mon vieux, si tu le souhaites, nous pouvons nous retrouver.
Je te laisses mon mail perso si tu veux me joindre en direct.
Reçois mes biens sincères amitiés !
A+
willy_touzelet@hotmail.com


Re: Salut Robert ! par Félix le Mercredi 16/04/2008 à 10:47

Ca fait vraiment plaisir d'avoir de tes nouvelles !
Est-ce qu'on a pas été dans le nord ensemble avec Edouard Poquet ? A moins que ma mémoire me fasse défaut (ce qui peut arriver à cause de mon grand age, ah ! Alzheimer quand tu nous tient...), n'étais-tu pas le capitaine de relève ?
Je te re-contacte car la, je suis sur le départ. Je te donnerais de plus amples informations.
Amitiés fluviales !
Willy.


Re: par Bibi le Vendredi 18/04/2008 à 19:23

bonjour il n y a plus de gillois ni de vedettes dans cette caserne comme au bon vieux temps.compagnie 2 - 11 section franchissement


dumontant par trinidad le Vendredi 18/04/2008 à 20:45

oui je connais bien la famille dumontant:la bete c'est Pierrot ils a des freres Daniel avec qui j'ai fait l'armée a la caserne Thomassin 2 eme génie j'ai connu ses parents a l'union normande et ils ont ete a morillon aussi (je crois)je suis sorti avec eux chez julia sur l'oise le 3eme frere frere je ne me rappele plus de son prenom et une soeur marié avec un Dépinoy a l'union normande qui etait gaillarde comme ses freres c'est vieux et c'etait le bon temps(avec daniel on etait a Metz  aussi que dany bucaille,jean pierre richasse ,alain theuret,et j'ai connu aussi une bete qui s'appelait guy lesant et son frangin qui etait aussi costaud, c'est ça l'histoire des copains de la batellerie et c'est magnifique d'en parler comme ça  a plus au fait le 3 eme dumontant c'est dédé et l'ainé c'est Daniel(je complete)



Identification

Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

Identifiez les nouveaux articles et commentaires, signez les, et plus !

S'inscrire

Dernières publications en images

L'histoire de la devise ESCAUT - 3ème partie et FIN

L'histoire de la devise ESCAUT - 2ème partie

L'histoire de la devise ESCAUT - 1ère partie

Une peinture/Une devinette

EXPOSITION à CAZERES

ENCORE UN TRANSPORT EXCEPTIONNEL !

MOTUS ex TOOLHOUSE ex MOTUS ex ARTISAN

3 RIEN PERDU, pour 2 RIEN TROUVÉ

QUAND LES PETROLIERS SILLONNAIENT LA LOIRE

DRAGAGE AU CANAL DU MIDI

L'ALTAIR DANS LES CIEUX

MIDI : SIMULATION DE TRANSPORT FLUVIAL

L'hiver 1929 a été froid (4e partie)

TEMPETE DANS LE LAURAGAIS

ALTAIR en route vers la pente d'eau de Montech

La messe des mariniers de Béthune


Sites Incontournables

    
 






Rubrique courante


Recherche