S'identifier - S'inscrire - Ecrire un article - Contact

Annonce

NOUVEAU Bord à Bord - FLUVIAL Changement d'Administrateur
Objectif : Articles appronfondis et argumentés sur la Batellerie tels devoirs de mémoire (histoire) ou Actualités
Souhait : Complémentarité avec les bonnes informations, mais succintes sur les groupes batellerie de Facebook, et celles pointues des sites incontournables spécialisés.

Aire-sur-la-Lys (62) article 2.

Images d'autrefois.

Par BOA • NPC • Vendredi 28/01/2011 • 1 commentaire  • Lu 5173 fois • Version imprimable

  • Currently 5/5

Note : 5/5 (1 note)


LA PLACE DU RIVAGE SITUEE AU COEUR DE LA VILLE HISTORIQUE:

--- Carte de mai 1905 envoyée à Montceau-les-MInes:


(Pour les collectionneurs de  : celle-ci est de type "nuage" ou "nuageux". Comme vous l'apercevez, le texte est à côté de l'image et l'adresse du destinataire est au dos).
site WIKIPEDIA:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Carte_postale


LE BASSIN DES QUATRES FACES: 

Situé au dehors de la ville, il apparaît sur le Plan Relief datant de 1745. C'est le ministre de la guerre Louvois qui créa sous le règne de Louis XIV la collection des Plans Reliefs en 1668. Après le traité d'Aix-La-Chapelle, et d'autres villes de Flandre devenaient françaises et Vauban les dota d'un nouveau système de défenses.  perdit ses remparts du XII ème siècle au profit de nouvelles fortifications construites de 1680 à 1685.

Un primitif a été creusé vers l'an 1045 entre et la forêt de sur ordre de Baudouin V, comte de Flandre.
Vauban a visité et Saint-Omer et il a pu voir "ce vieux fossé fameux par son antiquité et par l'usage que les flamands en ont tant de fois fait". Des vestiges d'un grand fossé étaient encore visibles à l'entrée de la commune de Renescure (59) il y a encore une dizaine d'années. Son raccordement à la Lys devait très probablement aboutir au niveau de ce bassin d'.

Sites WIKIPEDIA:  
http://fr.wikipedia.org/wiki/Canal_de_Neufoss%C3%A9
http://www.pba-lille.fr/spip.php?article63 (Plans reliefs Lille)

--- Au début du XXème siècle:

Voici 2 cartes remarquables du même bateau de petit gabarit ( 60-80 tonnes environ), très courant dans la région de Calais  Saint-Omer. Sa construction est apparentée au "bacop" ou "bacove", de taille plus modeste que l'on rencontre encore dans le marais audomarois. Les images sont prises au même emplacement et  il y a assurément un bon nombre d'années qui séparent ces prises de vue.

Elles sont réunies ici pour la première fois, à ma connaissance dans un media. Je rends hommage au photographe, visionnaire, qui a su capter ces deux scènes des plus banales à l'époque et qui paraissent presque exceptionnelles aujourd'hui. C'est la même maison d'imprimerie locale qui les a diffusées. 
( Une de mes tantes, décédée dans les années 1990 est née et a vécu jusqu'à son mariage sur ce type de "" près de Bois-en-Ardres ).


Sur l'avant: sous le porte-câble et sous le niveau des "veules",  une plaque est visible. 
En haut sa devise: LE COURRIER D'
               dessous: SERVICE ACCELERE
                 en bas: AUTORISATION ........(ensuite, c'est illisible)

Donc cette embarcation était autorisée à trémater aux s et aux écluses. 

L' s'affaire à l'entretien sous un temps ensoleillé. L'un d'entre-eux, debout, goudronne avec son "guipon" tandis que la personne au chapeau de paille fignole au pinceau.
Important: remarquez le petit losange noir sur le pavois, nous aurons l'occasion de l'évoquer plus bas dans le texte.

Au loin, la maison du pontonnier-éclusier n'existe pas encore mais on aperçoit la collégiale et le beffroi.


       
La maison du pontonnier-éclusier.  De nos jours le joli petit -levis est cerné de protections métalliques. 

 

La bitte d'amarrage bien caractéristique en pierre au premier plan est peut-être celle qui a été déplacée et qui est visible dans la ville sur la route d'Hazebrouck.



Sur l'arrière: Cette image a été reproduite à de nombreuses reprises dans les livres car elle montre bien comment s'organisaient la cuisine et le repas sur les "veules" arrières aux beaux jours. Vu le petit logement qui devait  exister, ça devait être beaucoup moins drôle l'hiver et par mauvais temps......
Remarquez sur le pavois les 2 petits losanges noirs comme celui visible sur l'avant de la carte précédente. Le père de famille est très probablement le jeune homme qui goudronnait sur la 1ère carte postale.
La maison du pontonnier est maintenant construite.
   
--- Dans les années 1950:


Vue aérienne du bassin. 
En haut et à gauche, la route d'Hazebrouck. En haut et à droite, la Lys qui coule vers Saint-Venant et la Belgique. A l'extrême droite, l'ancien d' à La Bassée, et à l'extrême gauche le de Neuffossé qui mène à Saint-Omer. Tout en bas, la Lys qui sort de la ville et entre dans le bassin.

Un bateau halé par une "machine" va entrer dans le bassin.
Un autre en sort. La "sémaque" (voile) est établie sur les écoutilles, grand mât levé. Le marinier va peut-être l'utiliser si le vent le permet après l' du Fort Gassion située au bout de la presqu'île dans les bras de la Lys. (le Fort est visible au fond à gauche et c'est le Roi d'Espagne qui le fit construire vers 1650) . C'étaient des tracteurs LATIL qui assuraient la , non obligatoire et la voile était encore utilisée sur cette portion de rivière au début des années 1950.

   
Le Fort Gassion. 



Mon crayon représente approximativement l'axe de la dérivation d' à grand gabarit qui existe aujourd'hui.



A l'extrême gauche, le -levis n'est plus là et le est comblé après la route. Au fond, la maison blanche était celle du pontonnier et celle de droite en brique était un commerce d'articles de marine.



J'aime beaucoup cette carte que j'ai déjà montrée sur ce site.

Elle représente le joli remorqueur TRAHO construit par Quille à Merville dans les années 1930. Je l'ai connu enfant quand il halait le bateau de mes parents. Je sais qu'il est toujours au travail pour V.N.F. aujourd'hui dans la région de Compiègne mais en , bien sûr. Il n'a été que très peu dénaturé et surtout superbement rénové avec sa timonerie  en bois bien ouvragée et le logement de l' refait à neuf, façon années 30 (lambrissé).
Je croise les doigts pour qu'il ne finisse pas à la casse quand l'heure de la retraite viendra.

Voici un article de Mati datant juillet 2007 à son sujet: 
http://bab.viabloga.com/news/janville-partie-3-passage-pousseur-vnf-sns



Voici l'EMBARGO qui passe le . Son patron est à la manoeuvre au "bouteur".



Puis le tractionné  C ou plus probablement G. MADELEINE.



LA DERIVATION A GRAND GABARIT:

---Dans les années 1970-80:


Voici le néerlandais VIOD S à pleine puissance. Je l'ai revu à Arques fin des années 80 ou 90. Le "denbord" avait été réhaussé. 

           

Enfin voici 3 livres remarquables parus en 1947, 1989 et 1990 sur l'histoire de la ville  et de ses industries en grande partie liées de près ou de loin à l'eau que l'on trouve partout ici.
-sur-la-Lys a été un centre fluvial et une ville marinière de grande importance depuis des temps très anciens. De nos jours, des bateaux de commerce continuent d'y passer et d'y accoster pour charger ou décharger leur cargaison.

     

   

Puis pour conclure 3 sites internet sur la ville.
http://www.ville-airesurlalys.fr/accueil.htm
http://www.ville-airesurlalys.fr/militaire.htm
http://bab.viabloga.com/news/aire-sur-la-lys-62

Bonne lecture....
BOA
 


Commentaires

par kikicmr le Vendredi 28/01/2011 à 11:42

kikicmr Bravo pour cet article, et merci! De l'histoire, des cartes postales anciennes et des photos d'aujourd'hui... tout ce que j'aime!



Identification

Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

Identifiez les nouveaux articles et commentaires, signez les, et plus !

S'inscrire

Achat/Vente


Dernières publications en images

15 OCTOBRE 2018 : INONDATIONS DANS L'AUDE (3 et fin)

Toujours l'écluse de Neuilly-sur-Marne

15 OCTOBRE 2018 : INONDATIONS DANS L'AUDE (2)

15 OCTOBRE 2018 : INONDATIONS DANS L'AUDE (1)

Sur la passerelle des écluses de JANVILLE

REPAS GUINGUETTE le DIMANCHE 18 NOVEMBRE 2018

BRIARE : Un berrichon prend la route pour Vierzon

RENTREE DES CLASSES

Les VENELLES de SAINT-MAMMES

Incident au chantier de Sète

Croisement à l'écluse de garde de FROMONVILLE

Mes 2 Dernières TOILES

LES 3 ECLUSES DE CASTETS-EN-DORTHE

Barrage de Champagne-sur-Seine

Recherche historique Ecluse n° 53 entre canal latéral et Garonne

LE LIBRON BLOQUE LE CANAL !


Sites Transports Fluviaux


CNBA
 

Recherche par tableau


Sites Incontournables

    
 






Rubrique courante