S'identifier - S'inscrire - Contact

Annonce


UN VOYAGE POUR LE CLIMAT (1)

De Bordeaux en Avignon à bord du Tourmente

Par Lougabier • BaB 2 mers • Samedi 31/10/2015 • 33 commentaires  • Lu 4795 fois • Version imprimable

  • Currently 5/5

Note : 5/5 (2 notes)

 
Dans le dernier article du 15-09-2015, " en (2), on avait vu la présentation sur le stand du transport Fluvial, d'un voyage "Bordeaux-Paris par la voie d'eau, un voyage pour le climat." :
http://bab.viabloga.com/news/toulouse-canal-en-fete-2-et-fin



 


Une banderole sur le Tourmente mentionnait aussi : " Le Transport fluvial, une alternative éco-logistique"



En guise d'avant-propos, un article sur le quotidien La dépêche du , présentait cette action lors d'une table ronde le 11 septembre 2015 à Toulouse.

 

Après le en , le Tourmente a levé l'ancre pour se rendre à Agen.
Ci dessous à l' "Bayard" (Toulouse).


Il a affronté les restes de la tempête du 31 août 2015 qui a causé de gros dégâts dans le Latéral à la Garonne, notamment dans le département du Tarn-et-Garonne, comme le relate la régionale.

  

d'Agen : 1ère étape sur le trajet de Bordeaux, avec une conférence sur la voie d'eau, voir extraits article ci-dessous :
 

Sam prendra quelques caisses de "Buzet", à destination d'un restaurateur Bordelais.
Le journal Agenais, "Le Petit-Bleu" (groupe La Dépêche-du-) informe la population Agenaise.


Remarque :
L'histoire de ce "Petit Bleu" est intéressante : il est né en 1914, pour relayer les télégrammes que recevait la Mairie d'Agen, 2 fois par jour, donnant des nouvelles (souvent mauvaises pour les familles) du Front. Il était imprimé sur du papier bleu comme les télégrammes, d'où son nom. A la fin des hostilités, il est devenu un quotidien de l'Agenais.

Pour en revenir au Tourmente, c'est le départ pour Bordeaux.

La descente de la Garonne se fera dans la tourmente (!) ... En effet, nous sommes dans les mois où la navigation est sous l'influence  de brouillard. Tantôt, il est "à couper au couteau" pendant 2 ou 3 jours, et tantôt il se révèle sous forme d'épais bouchons dans des courbes Garonnaises...
C'est cette dernière "version" qui est la plus dangereuse. On part sous un soleil radieux et tout à coup, plus de visibilité !  Les passages des ponts (Langon, Cadillac, etc.) s'avèrent "sportifs" ! Bien qu'une "vigie" se place tout à la proue du bateau pour signaler tout danger à l'homme de barre, Jean-Marc a vu défiler quelques piles de de très près... (Avec le radar, c'est mieux !!)

Enfin le Tourmente est à poste au   Richelieu, après le de Pierre.
Vu que le bateau est presque au niveau du , on doit être autour du "plein-mer".Une conférence est organisée à la Maison Ecocitoyenne toute proche.

 

Des palettes à destination de Paris,sont chargées dans la cale, avec bien-sûr l'application du dicton, "après l'effort, le réconfort"...

 

Ce voyage de promotion du Transport Fluvial est organisé à l'occasion de La COP21, conférence des Nations-Unies sur le changement climatique qui se tiendra du 30 novembre au 11 décembre.à Paris.

Bonne route aux équipages du Tourmente et de L'Alizarine.
****************

Suite de l'aventure : http://bab.viabloga.com/news/un-voyage-pour-le-climat-2

 




Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :


Commentaires

Départ de Bordeaux par Lougabier le Jeudi 01/10/2015 à 01:35

  
Le Tourmente a levé l'ancre le 29-09-15 !

Une vidéo retrace son passage du Pont de Pierre : https://www.youtube.com/watch?v=_gojjKvDv6c

Il a rencontré le Brion, un des 2 bateaux utilisés par Airbus pour transporter de Pauillac à Langon, soit une centaine de Km, les éléments des A380.

Ci joint, photos extraites de la vidéo :

 

Le Tourmente passe le Pont de Pierre à Bordeaux, c'est toujours impressionnant et dangereux, mais Cap'tain SAM assure !!!
De temps en temps, il y en a eu qui "se sont empégués" des piles et là, la sanction est terrible ...

A l'origine, les piles peintes en blanc, n'étaient pas des piles maritimes. Elles ont été peintes ainsi pendant l'Occupation (1940-1944) pour indiquer le passage car les Allemands avaient posé des filets sur les autres passes pour récupérer les mines flottantes. Maintenant il est possible que ça ait changé... 

Selon le courant, on passait plutôt "en Bastide", côté Rive droite,
 

Le Tourmente est arrivé à Castets, là on se sent mieux !! surtout par fortes eaux ou brouillard !!


Bon Latéral Sam !!



Prochaine escale : Ramonville (près de Toulouse), le 3 octobre 2015.






Re: Départ de Bordeaux par mati le Jeudi 01/10/2015 à 08:38

 Nous les attendons de pieed ferme à Conflans, puis Paris (Sam, et la cargaison)

Guy


par cayor le Jeudi 01/10/2015 à 16:44

cayor Toujours un beau reportage détaillé de Lougabier. Dommage que ce voyage soit effectué tard en saison.


Etape de Ramonville par Lougabier le Vendredi 02/10/2015 à 23:34


Le Tourmente est arrivé à Ramonville, à Port-Sud.

Le programme de cette étape a été déjà mentionnée.

Quelques photos du voyage :

Le Tourmente dans le brouillard :


Le poste d'attente en Garonne est situé à quelques centaines de mètres, en aval du pont des Castets-en-Dorthes.
Le problème, c'est que le ponton n'est pas relié à la berge, sans canot et sans escalade impossible d'aller se ravitailler au village.


Lors de la montée vers Toulouse, une petite vidéo a été tournée à l'écluse des Gravières (N° 47).


Bonne étape Jean-Marc !





Re: Etape de Ramonville par josyan le Samedi 03/10/2015 à 09:22

                                                                         Bonjour
          Le coin a bien changer          Bonne journée
                                                                                   JOSYAN


Castets en Dorthe par Alain Marie le Dimanche 04/10/2015 à 06:24

Bonjour à Tous,
Josyan, quel est le bateau de terre ?
De large on reonnait le FREDERIC, BX1563-F, construit au chantier Hurmic à Langoiran en 1965.
Bonne journée à Tous.
Louis


Re: Castets en Dorthe par josyan le Mercredi 07/10/2015 à 17:11

                                Bonjour
  Celui qui est en dedans du Frédéric,je pense que c'est
le Berre, mais cela n'engage que moi!!!
@+                                                          JOSYAN


Re: Castets en Dorthe par pinquet le Jeudi 08/10/2015 à 18:18

 à l'extérieur c'est le "Frederic 2" , à l'intérieur le "Splendide" (bateau transformé avec une partie du "Berre").


Re: Castets en Dorthe par Galissaire le Dimanche 11/10/2015 à 07:36

 Bonjour , je confirme l'assemblage des deux péniches avec le Berre pour l'avant et le
splendide pour l'arriére , il aura servi aux cailloux jusqu'à l'interdiction de draguage de
dame Garonne vers 1986..... Tout une époque.... Ch.Galissaire...


Re: Castets en Dorthe par pinquet le Dimanche 11/10/2015 à 19:51

 oui , jusque dans ces années là , c'est mon frère Louis qui le menait en dernier.


Splendid par Alain Marie le Lundi 12/10/2015 à 07:41

Bonjour,
Pour info à l'avant 23m du BERRE et à l'arrière 17m du SPLENDID
Soit un bateau de 40 m avec un bricolage pour raccorder les 5.30m de l'un au 5.00m de l'autre.
Je serai curieux de voir une photo !
Je présume que la famille Hurmic photographiait tous ses enfants.
Louis


Le Tourmente à Ramonville par Lougabier le Lundi 05/10/2015 à 01:00

 
Ci joint l'article paru sur le quotidien "La Dépêche du Midi" le samedi 3 octobre 2015 :



Et la route continue...
 


Route du Tourmente par Lougabier le Mercredi 07/10/2015 à 14:12


Ci joint un article du quotidien La Dépêche du Midi concernant l'étape de Ramonville.


Lundi 5-10-15 vers 18h, il arrivait au Fresquel.



Prochaine étape Narbonne...


Re: Route du Tourmente par josyan le Mercredi 07/10/2015 à 17:31

                                            Salut à vous
           Je ne sais pas si cela faisait du bien pour la planète
            Mais ça faisait du bien au porte monnai
           150 T  de colza pour Bassens en 1976 un des derniers
            voyages @+               JOSYAN


Re: Route du Tourmente par jmp le Mercredi 07/10/2015 à 18:17

chargement au fresquel . moi de là je suis allez a blaye avec du colza aussi.


Chargement au Fresquel par Lougabier le Jeudi 08/10/2015 à 01:27


A l'origine c'était un poste de chargement des Mines de Salsigne. Dans les années 1950, on y chargeait de la matte pour BX ou pour La Nouvelle.

Le dernier voyage qu'on y a fait c'était en 1957, des poussières bismuthifères... On devait être propre !!!

Après, c'est resté longtemps à l'abandon...


Etape de Narbonne par Lougabier le Jeudi 08/10/2015 à 17:18


Le Tourmente  "fait sa route"...
Il a passé la nuit du 6 au 7 octobre à Roubia, son port d'attache.
Ci dessous, une photo de 2013.


Il est amarré "Aux Barques", (derrière le "Pays d'Oc" ) à Narbonne depuis le Mercredi 7-10 jusqu'au 10-10-2015. 



Ce matin, il y avait une conférence de presse à bord sur le transport fluvial.
L'Équipage vous attend...


Re: Etape de Narbonne par Jean-Marc le Dimanche 11/10/2015 à 20:20

 Merci à tous pour les commentaires, anecdotes et autres photos. L'escale de Narbonne s'est terminée cet après midi, demi-tour avant le pont de l'autoroute, prêt à partir pour Sète. J'ai voulu faire escale à Sète (tiens, ça me rappelle quelque chose.....) car c'est quand même l'origine à l'est du canal du Midi, ce qui est un peu oublié aujourd'hui, et la destination des bateaux du Rhône qui viennent y charger ou décharger leur 1000 tonnes. Nous serons au quai d'Alger de vendredi à dimanche au soir, pour repartir vers Avignon ensuite. Boenvenue à bord !


Re: Etape de Narbonne par Lougabier le Dimanche 11/10/2015 à 22:53

Merci Jean-Marc,

Donc prochaine étape au quai d'Alger de Sète du 16 au 19 octobre 2015.

Ci joint, l'article du Midi-Libre du 09-10-2015.




 
 


 

A la prochaine Escale.


par marite le Lundi 12/10/2015 à 07:29

marite joli parcours
bravo messieurs pour votre reportage , c est agréable a suivre


Le Tourmente à Sète par Lougabier le Dimanche 18/10/2015 à 10:21

Le Tourmente fait une escale à Sète, car ce port a été créé par Paul Riquet pour terminer son ouvrage.

 
Le Tourmente a quitté le canal du Midi.

Ci dessous au Terminus du Canal aux Onglous.


Dans l'étang, peu de bateaux de commerce aujourd'hui....


Arrivé à la "Pointe" (nom exact la Pointe-Courte), il faut se faire une place parmi les pêcheurs de dorades... avec la Tramontane "d'à poupe" en plus, ce n'est pas évident ... Les bateaux du Midi n'étaient pas les seuls à rencontrer ces problèmes...





Passage des ponts de la pointe (Chemin de fer et route)


Direction, le quai d'Alger.
On s'amarrait au quai d'Alger, du Maroc et Cdt Samary en attendant de débarquer aux silos du môle Masselin.




 
Bonne escale !




par marite le Dimanche 18/10/2015 à 11:48

marite et oui souvenirs , lougabier
notre  passage pour rentrer dans sète, il y a du vent et pleine èpoque de la pêche a la daurade
superbe
bonne route

 
 


Le Tourmente en Avignon par Lougabier le Samedi 24/10/2015 à 04:22


Le Tourmente était amarré au quai d'Alger à Sète.

Avec l'accord de Cap'tain SAM, ci joint quelques photos du site de Facebook "Un voyage pour le climat".

 



Il a traversé le port de Sète "en eaux profondes", on ne débarque plus aux Silos du môle Masselin depuis longtemps. Leurs démolitions a fait l'objet d'un article sur ce site.



Il a ensuite emprunté le Canal du Rhône à Sète qui contourne la ville de Frontignan. Le gabarit des bateaux a changé !!!


A St Gilles, il a pris une cargaison de produits locaux afin d'être acheminée dans la Capitale. La Gardiane de Taureaux, doit en faire partie...




Ensuite, c'est l'écluse de St Gilles, on ne passe plus par Beaucaire depuis de nombreuses années pour quitter le Canal du Rhône à Sète...


 
 ........et rejoindre le Petit Rhône.... puis le Grand.
 


Passé l'écluse, c'est l'aventure Rhodanienne, "Entre la dimension des bateaux et le Rhône, on se sent un peu plus humble !!! " plaisante le Patron du 30m Tourmente.

Comme par hasard, le "chasseur de nuages" (Mistral) était aussi au rendez-vous, comme le témoigne cette vue issue d'une petite vidéo...
Pas grave "il a du bord"...


 

Lors de sa remontée rhodanienne, l'ex-Coaltar (le Tourmente) va retrouver des anciens pétroliers du Midi, dont 2 "Villeneuve-la-Garenne", le Drac (ex Bura et Nathalie) et le Languedoc qui ont fait l'objet chacun d'un article sur BaB lors de retrouvailles faites par le "fin limier" Mati.

Ci dessous le Languedoc à poste en Avignon.


Le Tourmente est amarré au quai de la Ligne. 



Le passage du relais (transbordement) du Tourmente à l'Alizarine doit se faire ici.
 
Rendez-vous au quai de la ligne du 23 au 25 octobre 2015.


Le Tourmente à St Gilles par Lougabier le Lundi 02/11/2015 à 00:11


Le quotidien Midi-Libre publie le 31-10-2015, un article sur le chargement à St Gilles 

 


par marite le Samedi 24/10/2015 à 07:08

marite le voilà dans le rhône
pas besoin de dessaler le bateau , le mistral s en charge
nous faisions les sables avec le nacre mondragon le pontet  en 1986 , le languedoc déjà a la même place
bonne navigation

 
 
 


Dessaler le bateau par Lougabier le Samedi 24/10/2015 à 12:13


C'est bien vrai !!

Après la traversée de l'étang de Thau, on dessalait le bateau à la fontaine tournante de la "Pointe", ça consistait à jeter des seaux d'eau de l'avant à l'arrière sur les ponts, plats bords et écoutilles, sinon c'était de la rouille qui apparaissait dès le lendemain, là on regrettait nos bateaux en bois !!

Pour l'autre côté, aux Onglous, on faisait ça lorsqu'on traversait l'Hérault à Agde, entre l'écluse du Bagnas et le Bassin-Rond (écluse d'Agde). Mais ce n'était pas le Rhône, on ne pouvait pas compter sur le Mistral !! Il fallait puiser dans l'Hérault avec les seaux, et sans lâcher la corde du seau !!! Heureusement qu'elle se terminait par un noeud d'arrêt !!

Dans ce cas, la pluie était bénéfique ...


Re: Dessaler le bateau par Citerna 12 le Dimanche 25/10/2015 à 07:44

 J'ai vu le dessalage à la tinette, mais personnellement, je ne l'ai jamais pratiqué. Après un bon rinçage, nous utilisions la pompe de câle qui alimentait des tuyaux caoutchouc de 25 mm.
 Pas de chance, je dois passer au quai de La Ligne, mais seulement le mardi 27/10 et, sauf retard l'ALIZARINE n'y sera plus. Nous attendons impatiemment le reportage de sa remontée du Rhône.
 Coïncidence, l'alizarine, colorant rouge extrait de la racine de la garance, a fait un temps la richesse du Vaucluse. Importée par Jean Althen, qui a donné son nom au village d'Althen-des-Paluds, la garance a été cultivée dans une bonne partie du département, puis abandonnée à l'apparition de l'alizarine de synthèse. Jean Althen a une statue dans le jardin du rocher des Doms qui domine le fameux pont d'Avignon.


Re: Dessaler le bateau par Lougabier le Dimanche 25/10/2015 à 10:34

Merci pour ces remarques très pertinentes.

1. Dessalage :Nous étions bien moins équipés que les Citerna.... On lavait au jet avec le "Petit-Bernard" mais il fallait sortir les manches et tuyaux...

2. Alizarine :
J'étais loin de penser à une signification technique, je pensais à une compression de début de prénoms, pourtant j'avais vu la statue de Jean Althen (1709-1774) au Jardin du Rocher des Doms d'Avignon. L'histoire de cette teinture rappelle celle du Pastel dans la région de Toulouse, devenu le "Pays de Cocagne".


 
Vue du rocher des Doms :

 


 





Re: Dessaler le bateau par Citerna 12 le Dimanche 25/10/2015 à 16:27

 Merci Lougabier pour les deux photos qui illustrent bien le propos.
Eh oui, ALIZARINE, cela aurait pu être ALIne et MaZARINE ou aussi ALI et MaZARINE !...


par marite le Lundi 26/10/2015 à 09:02

marite
nos 2 bateaux au quai de la ligne en Avignon
photo michel ollieverie

 
 


Re: par Citerna 12 le Lundi 26/10/2015 à 16:35

 Merci au photographe avignonnais et à Marité qui a fait suivre. Le Rhône est bien calme et sur l'île de La Barthelasse, on voit l'automne arriver.


Du Tourmente à l'Alizarine en Avignon par Lougabier le Mercredi 28/10/2015 à 01:41

 
L'Alizarine a donc rejoint le Tourmente au Quai de la Ligne d'une célèbre ville papale dont un indice est placé ci-dessous...

Les deux bateaux sont bord-à-bord justifiant ainsi notre site préféré !

Les petits fanions qui les pavoisent, partent de l'arrière de l'Alizarine et rejoignent le mat du Tourmente : ce lien prouve l'entente cordiale du "Noord" au Midi dans le transport fluvial.




Les 2 cales sont ouvertes. 
Petite remarque : le panneau d'entrée de la cale de l'Alizarine, rappelle celui de nos Barques pontées mais la grue remplace le cheval de trait...



La première opération consiste à amener le "trans" (transpalette) pour déplacer les palettes dans la cale du Tourmente.


 

Ensuite c'est au tour du lève-palette vide de quitter l'Alizarine
.

 

A l'aide du "trans", les charges du Tourmente sont amenées sur le lève-palette.




Un petit réglage de l'anneau de levage du lève-palette est fait pour équilibrer la précieuse charge.

La palanquée de bouteilles est amenée très délicatement à l'intérieur de l'Alizarine, afin de ne pas courroucer Dyonisos ou  Bacchus (à chacun, selon sa religion antique préférée) ...


Pour le reste de la cargaison, il faut "monter" les palettes et les "filmer" si nécessaire (avec un film plastique de maintien et non une caméra !)




Sur les emballages, les étiquettes précisent le mode de transport utilisé.


Ainsi se termine le voyage du Tourmente et débute celui de l'Alizarine.

Aux dernières nouvelles, ils étaient autour de La Voulte ce mardi 27-10 vers 11h00 car le Tourmente continue à vide "sur St Jean" a annoncé son Pitaine, traduction pour nous, c'est  "St Jean-de Lossne".

La moitié du travail est fait et dans les délais ! 

Bonne route aux deux équipages !


*****  FIN DE L'ÉPISODE **** 


Et le  voyage continue :
  http://bab.viabloga.com/news/un-voyage-pour-le-climat-2


Re: Du Tourmente à l'Alizarine à Paris par Lougabier le Lundi 04/01/2016 à 14:02

On en parle encore !!
Pendant les périodes des fêtes de fin d'année, ci dessous un article du quotidien Sud-Ouset du 26-12-2015



Souhaitons que le transport fluvial puisse retrouver sa vraie place dans l'économie....



Identification

Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

Identifiez les nouveaux articles et commentaires, signez les, et plus !

S'inscrire

Achat/Vente


Dernières publications en images

GOUACHE D YVES DELFO

VIDANGE DU LAC DE SAINT FERREOL

MAINTENANCE DE L'ECLUSE DE VALLABREGUES

Péniche loft de luxe naviguant TBE A VENDRE

La Pénichette RONFLEUR est à VENDRE

jeudi 23 février 2017 à 20h : " PK 0, Les rendez-vous du Fleuve "

Décès du Père Gosselet

HENRIETTE

OCCITANIA

La Vie Batelière n° 193 est parue

Santa Maria

Les ARDENNAIS de WARCQ

Les ARDENNAIS de CHARLEVILLE-MEZIERES


Annonceurs


Recherche par tableau


batellerie.org


Rubrique courante


Recherche

Recherche sur bordabord.org


Étendre votre recherche sur les Sites Fluviaux Incontournables

Élargissez votre investigation via le MEGAMOTEUR FLUVIAL de "Bord à Bord"


Articles aléatoires


Petites Annonces



www.batellerie.org

RETOUR À L'ACCUEIL