S'identifier - S'inscrire - Ecrire un article - Contact

Annonce

NOUVEAU Bord à Bord - FLUVIAL Changement d'Administrateur
Objectif : Articles appronfondis et argumentés sur la Batellerie tels devoirs de mémoire (histoire) ou Actualités
Souhait : Complémentarité avec les bonnes informations, mais succintes sur les groupes batellerie de Facebook, et celles pointues des sites incontournables spécialisés.

Projecteur 24V

A quoi ça sert ?

Par VCA • Divers • Lundi 24/02/2014 • 3 commentaires  • Lu 2202 fois • Version imprimable

  • Currently 0/5

Note : 0/5 (0 note)

Bonjour,

je sollicite vos connaissances.
J'ai sur mon bateau (un ancien pétrole) un projecteur 24V un peu particulier.
En effet, en plus de l'ampoule principale, il y a deux autres ampoules situées au-dessus en en-dessous.
A noter que celle du dessus dispose de son propre optique.

Pourriez-vous SVP me donner la fonction des ces 2 ampoules supplémentaires dans ce phare.

En vous remerciant par avance.

cdt
Vincent


Commentaires

Projecteur 24 v par berjac le Lundi 24/02/2014 à 13:42

Bonjour
Ne serait-pas un ancien projecteur de camion reconverti en fluvial ou en projecteur supplementaire
Cordialement
Berjac


Re: Projecteur 24 v par Lougabier le Samedi 01/03/2014 à 00:02

Pour les bateaux du midi :

Lors de l'électrification de leur bateau, beaucoup d'artisans du Midi, ont utilisé des phares de camions achetés "aux puces" ou chez les "ferrailleurs" (aujourd'hui récupérateurs ou casses-auto).
Ils étaient ensuite fixés sur une tige bloquée dans un tube, par une ou deux vis papillons. Ce système permettait de les monter ou descendre ainsi que de les faire tourner pour régler la zone d' éclairage pour pas cher. 

Les camions, camionnettes et bus construits avant la 2ème guerre Mondiale avaient presque tous, des phares séparés de la carrosserie (à part peut-être Panhard-Levassor).
Exemples ci dessous :
 

 
Les principales marques de camion qui nous chargeaient ou déchargeaient, 
jusque dans les années 60.(il manque Panhard et Unic)

Après la guerre de 39-45  ou peut-être un peu avant,  les constructeurs de camions ont intégré les phares dans la carrosserie et bien sûr ça n'a plus été facile (dernier cas du Berliet sur le montage-photos)...

Dans l'optique des phares, il y avait bien sûr la veilleuse, d'où au moins une deuxième douille par phare. Par contre, pour le 3ème orifice, (il faudrait savoir s'il y a bien 3 douilles), ça peut être une séparation code/phare, soit une ampoule code et une ampoule phare ou un feu de stationnement, la question reste posée !!! Il faudrait voir les spécialistes des vieux-camions. 

Beaucoup de mariniers n'ont pas gardé le système code/phare. Ils n'ont utilisé que la fonction phare qui ne nécessitait qu'un seul circuit avec un seul interrupteur. La difficulté était de trouver des ampoules blanches car à cette époque elles étaient jaunes pour la route. Un autre problème était la recherche d'ampoule sans double filament code/phare. La veilleuse n'était pas du tout utilisée.
Pour les enfants, le jeu consistait à retrouver la marque du camion qui avait 'fourni" les phares des bateaux, le plus simple étant Renault qui avait le fameux losange sur le verre !!! La marque "Cibié" avait un "C" , "Marchal" avait la tête d'un chat (normal pour la nuit !).  Elles équipaient plusieurs marques de véhicules industriels.

Les compagnies utilisaient généralement du matériel fluvial bien adapté.

Remarque :
Dans notre langage méridional, on faisait la séparation entre les termes phare et projecteur. Les phares étaient ceux vus au-dessus, que l'on réglait au début de l'utilisation et que l'on ne touchait plus. Le projecteur était parfois monté sur une rotule et disposait d'une poignée  pour le manipuler. Il permettait la nuit de "fouiller l'horizon" pour rechercher un repère, un anneau d'amarrage sur la berge, etc.... On appelait ça "un fouilleur".

Il y avait du 12 Volts ou du 24V, le choix dépendait du démarreur pour ceux qui avaient un démarrage électrique.

Aucune connaissance, pour  les autres bassins de navigation qui étaient mieux achalandés en matériel fluvial que nous.

 


Re: Projecteur 24 v par mati le Samedi 01/03/2014 à 11:56

Juste un petit ajout, sur un exemple de "matériel fluvial" vu sur une pub. en 1954, sur la Revue de Navigation Intérieure et Rhénane n°10





                                                 

Guy BaB Idf



Identification

Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

Identifiez les nouveaux articles et commentaires, signez les, et plus !

S'inscrire

Dernières publications en images

Remorqueur et Chalands

MISE AU SEC DE LA MARIE-THERESE

BEN D'OR à Béthune

HOMMAGE A MONSIEUR MICHEL SERRES

L'histoire du bâtard ASTER

Un nouveau livre : Photos de Charles Fiquet dit "radar"

L'hiver 1929 a été froid (3e partie)

L'hiver 1929 a été froid (2e partie)

L'hiver 1929 a été froid (1re partie)

Barragiste sur la Petite-Saône, dans les années 30

RENOVATION DU PONT-CANAL DU CACOR

Mystère à bord

Un lundi de janvier 2019 à Varennes-sur-Seine

REPARATION DU PONT CANAL DE L'ORBIEL A TREBES

SEINE ET YONNE

MEMORIAL DES MARINIERS DU MIDI DE GARDOUCH (31)


Sites Incontournables

    
 






Rubrique courante


Recherche