S'identifier - S'inscrire - Ecrire un article - Contact

Annonce

NOUVEAU Bord à Bord - FLUVIAL Changement d'Administrateur
Objectif : Articles appronfondis et argumentés sur la Batellerie tels devoirs de mémoire (histoire) ou Actualités
Souhait : Complémentarité avec les bonnes informations, mais succintes sur les groupes batellerie de Facebook, et celles pointues des sites incontournables spécialisés.

PITORINO

Bienvenue à bord !!

Par Lougabier • BaB 2 mers • Vendredi 15/06/2012 • 9 commentaires  • Lu 6491 fois • Version imprimable

  • Currently 5/5

Note : 5/5 (3 notes)

 
Depuis quelque jours, un nouvel utilisateur à montré le bout de son étrave ! Il a bien voulu déposer son profil, qu'il est souhaitable de consulter...
Son pseudo est "PITORINO", comme beaucoup parmi nous, c'est le nom de son bateau... De plus ce remorqueur transformé en , a appartenu à PITTORINO, Société de Dragages et Maritimes de Beaucaire ou de ses environs. Dans les , parfois, on le retrouve avec 2 "T".

En lisant donc son profil, PITORINO annonce que le virus lui a pris consécutivement à un voyage sur le navire "LOULEA", dès l'âge de 12 ans... Celui là, il ne rentrera pas dans nos écluses, mises à part celles du Bassin à Flot de Bordeaux !!
(Il a navigué sous les couleurs des "Chargeurs Réunis" et de "Delmas-Vieljeux", regroupées plus tard.)

C'est une des multiples entrées qui permettent de rejoindre la navigation en eau douce. C'était prémonitoire dans la mesure où ce cargo a été construit chez "PENHOET", qui ne nous est pas inconnu sur BaB.
D'après le cursus du sieur PITORINO, il a eu un certain nombre de bateaux du , que l'on va passer en revue selon nos modestes informations.

D'abord, son logement de Gardouch, près de Toulouse, "ZECUBE", tronçon de 9 m du  CAMBALES raccourci à 30m.Ce 38m de CITERNA, équipé d'un DK6, faisait ce que l'on appelait "le bas" à Bordeaux avant que le Latéral à la Garonne ne soit mis au gabarit Freycinet.
   

A côté du "cube", un des 2 "sisters-ships" du CAMBALES, le BARRAN (en entier !) sur le d'Agen.

Pour la "FLEURETTE", construite au des demoiselles à Toulouse, elle a été mise à l'eau en 1956, André laissant le MARIUS (en bois) à Ferdinand.Plusieurs articles ont paru sur le quotidien du Pays Toulousain, La Dépêche.
       

Concernant un autre bateau de PITORINO, c'est une "marie-salope" des P&C, qu'il nomme "bac à glaçon", en rapport de sa forme qui lui rappelle l'heure du pastis !! C'était le "PV1" ou "PV2", le terme "Porteur de Vase" paraissant plus fleuri aux oreilles !!!

La carte postale ci-dessous permet de faire le lien avec l'objet de sa , le remorqueur- "PITORINO". En effet on voit cette ancienne unité de VNF pousser un "PV", dans le bassin "d'en haut" de Foncerannes.
On ne voit pas de N° d'immatriculation. 
Ce remorqueur appartenait donc à la Sté de dragages et maritimes PITORINO. Cette société effectuait souvent des dragages dans le du à Sète avec une drague en bois.
Nous l'avons vu arriver au "Parc" à Toulouse au début des années 60. Bien sûr avant de pousser, il tirait. D'après ce que disait Gilbert, un ancien marinier qui le menait, il tirait bien car il ne "s'acculait" pas. Avec son DB3, il allait mieux que l'autre remorqueur des P&C (VNF), la "MARIE-THERESE" qui possédait un DB4. Peut-être qu'il y avait un peu de chauvinisme, même salarié, on aime bien son bateau !!
Le hasard fait qu'ils sont aujourd'hui côte à côte !!! Sauvée de la ferraille par Alain, la "MARIE-THERESE" a été transformée en logement.
   

  

D'après des , on sait que Paul PITTORINO, a acheté à Bordeaux en 1941, un remorqueur BX1233 F du nom de "VERDUN".Ce remorqueur avait été construit à La Rochelle-La Pallice en 1920 et possédait un moteur à vapeur de 125 CV. Il mesurait 15,16m de long et 3,61m de large. Le Pitorino actuel fait 11m, il semblerait donc que ce ne soit pas lui. Pour ma part, du fait qu'il soit classé dans les "bons ", je ne pense pas que ce soit une baleinière bricolée. 
Mais peut-être, que d'autres le reconnaîtront et que l'on en saura un peu plus d'ici quelques temps...

Lougabier


 

Commentaires

par BOA le Mardi 19/06/2012 à 09:33

BOA

Je ne le connaissais pas, c'est une découverte pour moi et vu sous cet angle, il a de l'allure "L'Elfe".

Pour ma part, je ne pense pas que la coque du "Pitorino" soit celle d'un remorqueur d'origine. Mais pourquoi pas,  le monde est fait de diversité ?

En voici un autre, fluvial, de forme particulière et plus méditerranéen (1) encore:
                                          
(1) Je veux dire plus au Sud.
BOA


Re: Pitorino par pitorino le Lundi 25/06/2012 à 00:19

pitorino  Merci pour vote riche documentation car à VNF TOULOUSE aucune archive, alors que pour la Marie Thérese, Alain  a tout obtenu y compris les courrier échangés avec SMB pour le DB4 ainsi que le décompte des temps d'ouvriers pour la construction dans les ateliers du parc.

Les infos comme quoi Pitorino serait construit d'après un coque de chaloupe de sauvetage pour un bateau de mer reste possibles, certains indices tendent à renforcer ces renseignements:
4 crochets rivetés sur des contre plaques de 20 mm réparties pour un bon équilibre de la coque et le fait que la coque rivetée soit rehaussée par soudure jusqu'au pont avec des reprise de couple soudées.


  


les ligne de la coque m'ont encouragé à me lancer dans cette restauration en plus de l'intérêt historique:

  


bon pour le poussage et les course avec l'Elfe 



les travaux reprennent avec l'installation d'un authentique crochet de remorquage ( offert par Bernado Olivarés de las manivellas de Gardouch) la plaque de secteur et ses renforts sont encore présents sur le rouf.
Merci à tous

Pitorino


Re: Pitorino par Lougabier le Lundi 25/06/2012 à 23:25

Superbe, ces photos !!
Effectivement ces anneaux rivés sur la coque font penser à une chaloupe.
En cherchant sur le net, j'en ai regardé une du Queen Mary (1), je n'ai pas retrouvé ses dimensions ni des photos qui permettent de zoomer.
       

Un indice pourrait être des traces de "lames ou barres ou encore ailerons anti-roulis" sur la coque.
Il est possible que la Société PITTORINO ait acheté ou à qui on a donné en compensation ou dommage de guerre, une baleinière d'un bateau ayant participé au débarquement en Provence en août 1944 et qui a été détruit.

Autre piste : en cherchant dans les archives des chantiers de la NORMED, on constate qu'il a été réalisé une chaloupe à vapeur pour  le Pilotage de Dunkerque, 13m X 3,60m X 1,75m dans les années 1923/24.
Par contre, ce qui serait intéressant, c'est de connaître son N° d'immatriculation.
Il me semble que je connais quelqu'un sur la photo...La cale de radoub, n'est pas celle de la Purfina avant Béziers ?

Bon courage pour les travaux !!!



Re: Pitorino par BOA le Mardi 26/06/2012 à 07:32

BOA





Bonjour,

Voici quelques images extraites du site:
http://pages14-18.mesdiscussions.net/pages1418/Forum-Pages-d-Histoire-aviation-marine/marine-1914-1918/vapeur-duguay-trouin-sujet_3522_1.htm
 
                                       
                                         
                                     

BOA


Re: Pitorino par pitorino le Mardi 26/06/2012 à 23:59

pitorino  ces images de mauvaise qualité offre quelques ressemblances de coque avec la chaloupe foncée située à tribord sur la deuxième photo.
                                             


Re: Pitorino par pitorino le Mercredi 27/06/2012 à 00:02

pitorino Pardon Je voulais dire la 3 ème photo et la chaloupe à bâbord


Re: Pitorino par pitorino le Mardi 26/06/2012 à 23:45

pitorino  Merci pour les encouragements.
La silouhette sur le bateau est celle de "Poisson sec" qui travaillait sur les bateaux à Toulouse dans les années 90 / 2000, cependant Alain m'a accompagné lors de ma première visite avant de l'acheter aux enchères en 2002.
la cale est en fait la pente d'eau de Béziers, on peut la deviner derrière la grue.


je n'ais pas pour l'instant l'ancien N° d'immatriculation, le nouveau obtenu en 2011 est TO090072F et celui du ZEKUB TO090073F pour ainsi créer un parfait convoi poussé.

Et ici la transplantation du moteur avec l'aide de Bernardo Olivarès de las manivellas. 
   
sur la deuxième photo on voit la plaque de secteur du crochet de remorquage


Pitorino en convoi ! par BO le Mercredi 12/09/2012 à 17:44

BO Les 5 et 6 septembre,le "pitorino" à repris du service,en effet, notre ami Jean Yves a poussé sa maison flottante le" ZECUBE" de gardouch à castelnaudary pour rejoindre la cale sêche oû le convoi complet va y reçevoir un carénage et quelques couches de peinture à l'huile (de coude bien sur!!)


par mati le Vendredi 17/01/2014 à 12:00

 Quelques photos du PITORINO lors de la fête à Toulouse du 15 septembre 2013:

 
                 PITORINO seul                                                     PITORINO suit l' ELFE


 A noter qu'il s'est fait inscrire comme Bateau d'Intéret Patrimonial ;
http://www.patrimoine-maritime-fluvial.org/spip.php?article49

Guy Bab IdF



Identification

Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

Identifiez les nouveaux articles et commentaires, signez les, et plus !

S'inscrire

Achat/Vente


Dernières publications en images

15 OCTOBRE 2018 : INONDATIONS DANS L'AUDE (3 et fin)

Toujours l'écluse de Neuilly-sur-Marne

15 OCTOBRE 2018 : INONDATIONS DANS L'AUDE (2)

15 OCTOBRE 2018 : INONDATIONS DANS L'AUDE (1)

Sur la passerelle des écluses de JANVILLE

REPAS GUINGUETTE le DIMANCHE 18 NOVEMBRE 2018

BRIARE : Un berrichon prend la route pour Vierzon

RENTREE DES CLASSES

Les VENELLES de SAINT-MAMMES

Incident au chantier de Sète

Croisement à l'écluse de garde de FROMONVILLE

Mes 2 Dernières TOILES

LES 3 ECLUSES DE CASTETS-EN-DORTHE

Barrage de Champagne-sur-Seine

Recherche historique Ecluse n° 53 entre canal latéral et Garonne

LE LIBRON BLOQUE LE CANAL !


Sites Transports Fluviaux


CNBA
 

Recherche par tableau


Sites Incontournables

    
 






Rubrique courante