S'identifier - S'inscrire - Ecrire un article - Contact

Annonce

NOUVEAU Bord à Bord - FLUVIAL Changement d'Administrateur
Objectif : Articles appronfondis et argumentés sur la Batellerie tels devoirs de mémoire (histoire) ou Actualités
Souhait : Complémentarité avec les bonnes informations, mais succintes sur les groupes batellerie de Facebook, et celles pointues des sites incontournables spécialisés.

Midi: AZF et le Canal

Par Alain Marie • BaB 2 mers • Lundi 23/02/2009 • 2 commentaires  • Lu 6622 fois • Version imprimable

  • Currently 4.7/5

Note : 4.7/5 (3 notes)

Bonjour ,

Lundi s'ouvre le procès dit d '' AZF '' relatif à l'explosion de l'usine d'engrais de 2001 qui a fait 30 victimes et des milliers de blessés.Les vidéos de cet sont visibles sur le site de France 3 Sud.

Pour les Gens du cette Usine est connu sous le nom de l'ONIA.

Petit historique :

Logo sur un sac d'engrais :

Au démarrage de l'usine une grande partie du transport a été assurée par la voie d'eau.
L'ONIA utilisait les bateaux disponibles et en plus avait acheté un bateau le -Dame-de-la-Garde.
Les bateaux sortaient du de Brienne pour prendre la Garonne juste au-dessus de la chaussée du Bazacle,en général,par sécurité avec un bout pour mettre le bateau bien face au courant.Puis un travers et c'est la remontée de la Garonne: on passe devant les Hôpitaux de la Grave et de l'Hôtel-Dieu,sous les ponts Neuf et St-Michel et on rentre directement dans l'Usine en empruntant un petit dont on peut encore voir des traces.
Pour se rendre en Ville il fallait prendre le tram dont le terminus se situait au quartier Empalot.
Deux images pour situer le site:


Mais le tirant d'eau était insuffisant : les bateaux étaient chargés à 80-100 tonnes dans l'Usine et le complément apporté aux Ponts-Jumeaux par un bateau-navette.
Peut-être que quelqu'un possède des de cette époque .....
En 1952 les inondations ont détruit les digues du de l'Usine et là c'est arrêté la navigation sur la Garonne.
Le bateau de l'ONIA ,-Dame-de-la-Garde était à l'origine une barque construite en 1852 sous le numéro 252 et motorisée par la suite.
Dans les années 50 il été mené par le couple Laurent-Paulette.
Sur cette photo parue dans le '' Transport du Vin '' des éditions Causse,on voit la bateau passant devant la gare Matabiau pour rejoindre Bordeaux.


Souvenirs : ce bateau portait des couleurs chatoyantes,possédait un moteur Alsthom et avait eu l'étrave refaite façon M.Hurmic(chantier de Langoiran).Deux autres bateaux avaient le même style d'étrave la Ville-de-Trèbes et la gabarre Henriette.

Puis le transport par eau a été abandonné et le bateau cédé à Laurent-Paulette pour faire le divers.
Sur cette carte on voit le bateau remonter un chargement de pyrite de fer destiné à la 2ème usine d'engrais toulousaine située à Lacourtensourt ( fermée après l' d'AZF ).



Losque le couple Laurent-Paulette ont acheté le 38m Artisan ( devenu Motus , déjà vu sur ce site ),le -Dame-de-la-Garde a été vendu à Pierre, descendant d'une grande famille de mariniers du ,en particulier à cette époque son frère Noël avait la Ville-de-Trèbes et son frère Jacques le Dixmude (déjà vu sur ce site).

Un jour en Garonne Pierre a eu un petit problème : voir les journaux de l'époque.



Et comme le monde du du est petit....le -Dame-de-la-Garde a été mené dans les années 1900 par nos Grands-parents: Jacques (1864-1940) et Thérèse (1871-1955).C'est ainsi que sont nés à bord de ce bateau oncle Louis (1899-1978) et tante Louisette (1902-1909 tombée à l'eau).
Et je présume que les enfants de Laurent-Paulette sont nés, eux aussi dans ce bateau.
Peut-être qu'un membre de la famille nous en dira plus.

Merci de me corriger si nécessaire ma mémoire peut défailler !!!!


Alain Marie

Articles qui contiennent des mots-clés similaires


Commentaires

par mati le Vendredi 06/03/2009 à 14:29

Un petit complément à cet article tres instructif , dans lequel Alain-Marie nous dit au sujet du NOTRE-DAME-DE.-LA-GARDE :

Souvenirs : ce bateau portait des couleurs chatoyantes

il éxiste la même carte postale que dans l'article colorisée c'est à dire coloriée à la main sur le négatif noir et blanc,
et avec un peu de chance si l'éditeur avait une certaine conscience professionnelle, le photographe devait noter les couleurs pour donner des instructions au "peintre"..

Si c'est le cas on aurait ainsi une idée des couleurs :






Guy BaB IdF


Notre Dame de la Garde par Alain Marie le Lundi 18/09/2017 à 10:20

Bonjour,
Quelques renseignements complémentaires à voir ici:
www.vagus-vagrant.fr/forum/viewtopic.php
Louis



Identification

Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

Identifiez les nouveaux articles et commentaires, signez les, et plus !

S'inscrire

Achat/Vente


Dernières publications en images

BRIARE : Un berrichon prend la route pour Vierzon

RENTREE DES CLASSES

Les VENELLES de SAINT-MAMMES

Incident au chantier de Sète

Croisement à l'écluse de garde de FROMONVILLE

Mes 2 Dernières TOILES

LES 3 ECLUSES DE CASTETS-EN-DORTHE

Barrage de Champagne-sur-Seine

Recherche historique Ecluse n° 53 entre canal latéral et Garonne

LE LIBRON BLOQUE LE CANAL !

Evacuation des Bateaux sur le LOING

Les BERRICHONS : Chapitre 1 - EN FER

PK0 - CE JEUDI 12 AVRIL 2018

ESCALE FLUVIALE ET MARITIME A SETE 2018

Peinture Batelière avec un cheval

Peinture de péniche


Sites Transports Fluviaux


CNBA
 

Recherche par tableau


Sites Incontournables

    
 






Rubrique courante