S'identifier - S'inscrire - Ecrire un article - Contact

Annonce

NOUVEAU Bord à Bord - FLUVIAL Changement d'Administrateur
Objectif : Articles appronfondis et argumentés sur la Batellerie tels devoirs de mémoire (histoire) ou Actualités
Souhait : Complémentarité avec les bonnes informations, mais succintes sur les groupes batellerie de Facebook, et celles pointues des sites incontournables spécialisés.

Les PENICHES au Service des Parisiens......

Par p boum • Les archives • Dimanche 13/03/2011 • 16 commentaires  • Lu 5246 fois • Version imprimable

  • Currently 0/5

Note : 0/5 (0 note)

Lors d'un voyage sur la , un souvenir lié au "passé":  Lieu LA BRICHE (sortie de St DENIS).

Malgré des recherches aucune imformation trouvée:  pourtant activité/transport ayant existé.

Une photo/carte postale (bateau y affecté): autorisation au proprio en cours pour publication:

Sujet concerné:  transport contenu:  Fosses Septique des "parigos" vers les jardins/maraichers  de la plaine d'Achères et environ.

Ces péniches avaient leur lieu de regroupage pour d'un  au lieu évoqué en début texte.

Participation pour étoffer le "sujet"  merci


Commentaires

par dep 69 le Dimanche 13/03/2011 à 10:09

 bonjour

c'est quoi ce charabia  ( ces peniches avaient leur lieu de regroupage pour formation d'un convoi  au lieu evoquè ) .....................
cordialement 


Re: par p boum le Dimanche 13/03/2011 à 10:22

Faudrait toujours relire: en effet une forme de charabia dont acte et excuses.

Il s'agit d'une activité qui était réelle: en clair le transport de la "merde" des parisiens vers Achères, raccordement par "pipeline"  vers la station de traitement dans les années 1970.

Ces bateaux avec des équipages "famille" avec des Enfants a bord dont les ages actuels 60/70 ans seraient a même de temoigner.


Re: par Anonyme le Dimanche 13/03/2011 à 10:50

cette societé etait surnommée "les merdeux"en fait  la "societe d assainissement de la region parisienne"SARPcette societé doit encore exister ce jour, leur lieu de regroupement etait epinay en aval du canal saint denis.ils avaient des bateaux qui s apellaient citerne avec un numero ou de ville de la RP"epinay versailles clichy.....ils chargeaient a epinay clichy bercy avec leurs citernes en bois(du chene) c est ce qui resistait le mieux aux agressions des produits de l epoque et les reparations s effectuaient sur le chantier van praat de villeneuve la garenne.effectivement des familles vivaient a bord,le logement etait au millieu du bateau genre roulotte un peu,tous des tractionnés par des petits remorqueurs qui trafiquent encore apres avoir ete transformés.ce trafic a continue par barges a cale ouverte (bonjour les odeurs)ces dechets sont traités a l usine d acheres ,qu en font ils???la meme chose que les paysans je suppose comme les boues du retraitement des eaux usées par epandage dans les champs.tout ca reste a confirmer.


par Anonyme le Dimanche 13/03/2011 à 10:57

mais c etait pas de la "merde" a proprement parler,c etait surtout les cochonneries qui s accumulaient dans les egouts et que les ouvriers recuperaient dans les collecteurs du reseau feuilles d arbres,papiers detritus de toutes sorte qui sont pour le plupart jetés dans la rue et sur les trottoirs quand y pas de poubelles et meme quand il y en a,il suffit d observer le comportement des gens.mais des fois ca sentait tellement mauvais que ca piquait les yeux!!!!


Re: par alain71 le Vendredi 14/03/2014 à 03:50

et si c'etais belle et bien de la "merde" comme dis m jeanpierre coffe
les camions allaient pomper les fosses septiques et allaient vider dans les bateaux il y avait plusieurs endroits comme nationale sous le pont de Bercy st ouen Clichy Argenteuil (voir carte postale) epinay la briche
ou etais d'ailleur vider toutes les citerne ainsi que les automoteurs sa repartais par pipeline de l'autre coté de la nationale 14 à la station d'epuration et s'était rechargé sous forme de boue dans des barges en fer direction achere et le port de lamay.


Re Les Merdeux" par frey le Jeudi 29/10/2015 à 09:41

 Bonjours,J'ai 75 ans et j'ai vécu l'époque des "Merdeux" 
Mon grand père était employé sur une péniche qui chargeait au pont de saint cloud (ou sèvre) ? pres de l'usine Renault
le contenu de  camions citernes en provenance de fosses septiques
Ensuite le déchargement se faisait à Saint denis .
Mes grands parents vivaient sur cette péniche et ma plus grande joie était pendant les vacances scolaires d'aller sur la péniche y passer quelques jours .ce qui m'a permis de traverser paris sur la seine souvent.
Je précise qu'il n'y avait pas d'odeurs désagréables mai c'était bien les Merdeux!!!
 Louis Frey


par mati le Dimanche 13/03/2011 à 10:57

Il ne faut pas hésiter à l'écrire,
ces bateaux étaient dénommés les "merdeux",

la compagnie la Société d'Assaissinissement de la Région Parisienne - la SARP

En voici un éxemple :

                                             


On les voyait encore en plein Paris juqu'à Bercy, fin des années 60, tirées par deux, par des petits remorqueurs     (je pense les derniers à ne pas utiliser le poussage, compte tenu de la forme des barges!)

Guy BaB IdF
 


Re: DEVINETTE en + par p boum le Dimanche 13/03/2011 à 19:04

D'abord merci a MATI pour la photo:  Les "merdeux" avaient une particularité dans leur conception

En dehors de la coque "spécifique" citerne a m...,  en dehors de l'amintot et tout ce qui concerne les  équipements d'exploitation.

Un des Intervenenants y a fait en partie allusion:   de  QUOI s'agit'il.

Aucune  "odeur" de solution sera fournie............


Re: DEVINETTE en + par p boum le Jeudi 17/03/2011 à 09:42

La particularité est au niveau de la construction: bien que les conditions des bateliers soient équivalentes a leurs collègues de la profession, il a été tenu compte de la cargaison "odorante":   Le Pont/veules est étanche:  le logement est "posé" et non intégré comme sur une péniche traditionnelle: > (remarque PAS de gravelaine.)  Cela se voit par la surélévation du "chemin" de poussée a chevrons sous l'amintot. 

Maraichéres: plantations légumes en terrain marécageux: aval de Paris.  Bien que une approche a été faite entre  marais et Achéres ce terme n'en découle pas.  Ce n'est que le "parlé" pour les appros destinés a Paris pour en désigner l'origine "cultures".

Maraichères  =  association:  marais   et  "chéres" désignant les denrées ( la bonne chère ).  Dont l'exploitation: marais poitevin / Somme etc..depuis 1600 env (traces dico)

La région d'Achères est désormais considérée comme polluée......raison  de la station construite.

La Métropole Marseille 2° ville du Pays est en COURS de programmes "épurations"  Un tuyau sous-marin de 5 kms ? relache les eaux sanitaires en Mer.


Re: DEVINETTE en + par BOA le Vendredi 18/03/2011 à 09:51

BOA Bonjour "p boum"

Cette surélévation de l'espace de maneuvre de l'amintot, visible sur la carte postale, correspond approximativement à l'enfoncement de la cabine dans un bateau "divers", c'est à dire dans un bateau similaire avec cale et écoutilles.

Dans la cabine qui m'a vu naître, il y avait un petit escalier de 5 marches pour descendre de la graveleine. Ici, sur la carte, c'est une petite échelle avec des barreaux plus espacés.

Concernant l'étanchéité, tous les bateaux couverts étaient conçus pour être étanche à l'eau ce qui constituait une gageure. C'était d'ailleurs un vrai problème dans les rivages quand il faisait chaud l'été. A vide, quand le stationnement durait plusieurs jours ou parfois plus d'une semaine les bois se resserraient y compris ceux de la bordaille au-dessus du niveau d'eau. C'est un sujet qui mériterait un article à lui seul sur les parades parfois cocaces et les conséquenses sur les cargaisons et l'embarcation.

J'étais trop jeune pour m'en souvenir mais mon père, qui a bien connu cette époque, m'avait souvent parlé des "merdeux" venant de la ville portuaire de Calais qui venaient déverser leur cargaison dans le marais situé entre Saint-Omer et Watten. A la belle saison, les cabines de ces bateaux étaient très généralement entourées de jardinières ou de pots fleuris. Vous imaginez  la raison......

Accessoirement, beaucoup de noms ayant un petit côté péjoratif se terminaient en "eux" à l'époque de la marine en bois: merdeux que nous venons de voir. Mais aussi baqueteux, bouseux, etc.....

BOA


Embarquons les voyageurs par Arrow le Dimanche 13/03/2011 à 19:41

Arrow Je crois qu'ils ont etes convertis en Bateau-Mouches ....
" Allez y m'sieurs dames embarquez vite ... allez allez ....


Une mouche sans bateau , mieux que rien

Vive l'eau de ... aie ..... 

Patrick L .


par Anonyme le Dimanche 13/03/2011 à 12:20

je crois me souvenir qu une citerne a ete transformée en barge pour etre poussée mais la structure bois et charpente bois ne s y est pas totalement preté.les remorqueurs ont ete transforme en pousseur peu de temps,MICHEL JEAN MICHEL et j en oublie,on en voit encore un en service de temps en temps,mais je pense pas que ce trafic ai disparu totalement,les naviguants d encore aujourd hui devraient pouvoir confirmer.


par marite le Jeudi 29/10/2015 à 11:33

marite  
quelques cartes de ma collection
         

 
 


merdeux sur la seine par marite le Jeudi 29/10/2015 à 11:36

marite                               

 
 


Re: merdeux sur la seine par P.Papillon .71 le Vendredi 30/10/2015 à 09:41

 Appeler merdeux , mais dans mon souvenir ils étaient toujours bien entretenu propre ,et bien peint . Il y avait aussi les bateaux poubelles qui chargeait dans Paris , les camions poubelles vidait dedans à des quais prévus pour . J'en profite pour signaler que les codes pour valider les textes sont limites pour les lires , mauvaise impression ? ........


par mati le Dimanche 01/11/2015 à 18:12

J'en avais encore un en réserve :

Le HENRY à Epinay (d'apres la carte postale)

                                          

Guy  BaB IdF




Identification

Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

Identifiez les nouveaux articles et commentaires, signez les, et plus !

S'inscrire

Achat/Vente


Dernières publications en images

15 OCTOBRE 2018 : INONDATIONS DANS L'AUDE (3 et fin)

Toujours l'écluse de Neuilly-sur-Marne

15 OCTOBRE 2018 : INONDATIONS DANS L'AUDE (2)

15 OCTOBRE 2018 : INONDATIONS DANS L'AUDE (1)

Sur la passerelle des écluses de JANVILLE

REPAS GUINGUETTE le DIMANCHE 18 NOVEMBRE 2018

BRIARE : Un berrichon prend la route pour Vierzon

RENTREE DES CLASSES

Les VENELLES de SAINT-MAMMES

Incident au chantier de Sète

Croisement à l'écluse de garde de FROMONVILLE

Mes 2 Dernières TOILES

LES 3 ECLUSES DE CASTETS-EN-DORTHE

Barrage de Champagne-sur-Seine

Recherche historique Ecluse n° 53 entre canal latéral et Garonne

LE LIBRON BLOQUE LE CANAL !


Sites Transports Fluviaux


CNBA
 

Recherche par tableau


Sites Incontournables

    
 






Rubrique courante