S'identifier - S'inscrire - Ecrire un article - Contact

Annonce

NOUVEAU Bord à Bord - FLUVIAL Changement d'Administrateur
Objectif : Articles appronfondis et argumentés sur la Batellerie tels devoirs de mémoire (histoire) ou Actualités
Souhait : Complémentarité avec les bonnes informations, mais succintes sur les groupes batellerie de Facebook, et celles pointues des sites incontournables spécialisés.

Les BERRICHONS : Chapitre 1 - EN FER

Par mati • Les archives • Lundi 16/04/2018 • 6 commentaires  • Lu 2378 fois • Version imprimable

  • Currently 5/5

Note : 5/5 (1 note)

                                                        

Les "petits bateaux berrichons" fascinent encore les amateurs de fluvial, et les mariniers dont certains d'origine du centre. Leurs grands-parents et même parents ont été patron de berrichons, avant par obligation du métier de remonter vers le Nord et d'évoluer vers les 38m...

L'année de la sauvegarde du dernier berrichon construit: le CHER, il me parait opportun d'en garder un souvenir sous forme d'un catalogue 

(liste exhaustive pour les berrichons en fer, ou en bois des années 60, liste incomplète pour les berrichons de bois d'avant guerre)

Je prévois plusieurs chapitres dont une bibliographie (restreinte),

Avant tout quelques infos que je vous recommande de consulter sur le site, celui de Charles Berg, un des deux  propriétaires de
bateau berrichon transformé en logement.

                                                    projetbabel.org/fluvial/berrichon

sans oublier le Musée du Canal de Berry  bab.viabloga.com/news/petit-canal-grand-patrimoine



1-BERRICHONS EN FER classés par date

-1897  Plusieurs berrichons de la Société des MINES de BLANZY tous disparus. En 1931 il est encore catalogué :

-----------N° 507 D1359F construit à Montceau devenu SCRIN (?) à SA Gillet & Fils
-----------N° 509 D1225F construit à Génelard devenu VAISE à SA Gillet & Fils
-----------N° 511 D 298F construit à Montceau devenu VILLEURBANNE à SA Gillet & Fils, puis en 1920 descendu sur le Midi, Bx501
-----------N° 512 D1342F construit à Montceau devenu IZIEUX.

-1916- AURORE puis RECORD - P10862 - construit à Willebrock (Belgique)
en fait c'est un baquet de Charleroi , acheté par un marinier berrichon (M.Barilllet de Dun sur Auron) dans les années 30, devenu RECORD à M.Amoignon au moins à partir de 1939, 29,57x2,67m

                                                   (Journal de la Navigation du 22 avril 1977)

Il en reste un témoignage- juste l'arrière) au Musée de la Batellerie et des Voies navigables :
                                                     (Photo GM)

-1924- X - P9334 puis NV2193 - construit au chantier Montagne Frères d'Ile St Denis - à Lucien Moreau de Bourges puis à CITE - moteur Climax de 16cv - 27x2,68m

-1927- NULLITE - P10353 - construit au chantier Montagne Frères d'Ile St Denis - à Jules Beaune de Drevant - moteur Tuxham de 22cv - 27,63x2,61m
devenu NOEL puis en habitation BERRICHON et actuellemnt M/S BLUE BERRY
  


-1929 et 1930 - Une série de 12 berrichons pour la CITE (ex POLIET et CHAUSSON), non motorisés,
construits au chantier Montagne Frères d'Ile St Denis, 27,68x2,61m

LE CHENE P 10637
L'ORME P 10664
LE BOULEAU  P 10706
L'ACACIA P 10707
LE FRENE P 10708
LE HETRE P 10709
LE NOYER P 10710
LE PEUPLIER P 10711
LE SAPIN P 10712
LE TREMBLE P 10715
LE SAULE P 10713
LE SUREAU P 10714
 
Un souvenir de L'ORME sur une carte postale, halé à Léré :

                                          

et le FRENE restauré et sauvegardé au Musée du canal de Berry à Magnette :
                                            



-1930 - Une série de 4 construits aux chantiers navals du Pas de Calais de Boulogne/Mer, achetés par des artisans,
motorisés par un DEUTZ de 25cv, 27,70x2,64m  

DIVA                                  Li 8604 à Edmond Blond de St Mammes
SUAVE                             
Li 8584 à Lucien Blond de St Amand
DIXI                                   
Li 8604 à Marcel Laurent de St Amand
BOULOGNE                     
Li 8614 à René Allegret de Marseille les Aubigny

Le DIXI sur une CP de St Symphorien :

                                            


Le SUAVE est "reconstruit" et sauvegardé à Fay aux Loges par "les Chemins de l'Eau de Combleux"
 
 

(avant à Roanne en 1988 -Coll. Ch;Berg)                                    à Fay aux Loges

Le BOULOGNE est en habitaion à Conflans-ste-Honorine

 


-1931- ORIA - P 11188 - construit au chantier Dhenain de Sermaize - 27,80x2,67m - à Hyppolite Boulanger & Cie de Choisy le Roi
puis a subi une transformation "extraordinaire" pour passer au gabarit Freycinet

Acheté ensuite par M.Bourdin puis par Camille Barillet qui l'a agrandi successivement en largeur, pour devenir batard, puis en longueur pour devenir 38m.

On le voit ici toujours berrichon sur une CP des années 50 :
 
                                                      



-1932- VALET DE TREFLE - NY 3178 - construit comme citerne au chantier Dhenain de Sermaize  - à Lancelot de Vierzon - 27,89x2,61m - moteur DEUTZ de 30cv

                                                   
Valet de Trefle à Sermaize



devenu en marchandise générale  ROGER à Martin puis actuellement en habitation comme SOLEIL
 
     
                 SOLEIL années 1960                                                  SOLEIL en 2016
                                                                             et en 2017:
                                                    


-1933- DIVIN - P 11542 - construit au chantier Jabon d'Ombret - à Martial Bacon de Sr Léger - 27x2,60m - moteur de 30cv
a fini sur le Lac Léman

                                                     (cliquez pour agrandir)

-1934- PERNOD - P 11533 - construit comme citerne au Chantier de Choisy le Roi - à Société Bourbonnaise Entrepositaires de Grandes Marques de Montluçon - 28,1x2,63m - Moteur diesel de 17cv
  
le seul souvenir est une photo sur le livre "Canal de Berry" de René Chambarraud :
                                                    

-1934- ALLIER - P 11544 - construit comme citerne au Chantier Franco-Belge de Villeneuve la Garennede - à Société DESMARAIS Frères de  Paris- 27,54x2,56m - Moteur diesel SULZER de 17cv

                                                    
                                                            ALLIER et CHER (extrait CP Coll. GM)

-1941- CHER - P 11864 - construit comme citerne au Chantier de Choisy le Roi - à Société DESMARAIS Frères de  - 27,57x2,57m - Moteur BAUDOIN de 25cv (du moins en 1955), longtemps avitailleur de la Société EXCELSIOR à Paris
                                     
            CHER années 50                                                        abandonné à Paris en 2007
    

racheté restauré et sauvegardé par l'association ARECABE.

                                                          

                                                      

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


GM BaB

   

Commentaires

Les Berrichons en fer par lougabier le Mardi 17/04/2018 à 14:26


Super, cet article sur les berrichons en acier.

Nous qui trouvions que nos logements étaient petits, comment faisaient les famille de mariniers pour y contenir ?

Je me demande comment ces bateaux étroits se comportaient en eaux-vives.


par mati le Dimanche 23/02/2020 à 17:09

 Ai rajouté un cliché du DIXI , un des 4 "boulonnais";   il reste le DIVA qui n'est pas représenté.

Guy BaBFluvial 


VILLEURBANNE par Alain Marie le Samedi 29/08/2020 à 15:03

Bonjour.
Le VILLEURBANNE, bateau en fer construit à Monceau-les -Mines, mesure 27.54m x 2.60m.
Est-ce un berrichon?
D298F puis BX501F.
Louis


Re: VILLEURBANNE par mati le Mercredi 02/09/2020 à 08:27

 Oui, cela m'a tout l'air compte-tenu des dimensions, bien que marqué chaland sur le Veritas de 1931.

C'est l'ex N°511 des MINES DE BLANZY, il y en a d'autres mais sont disparus avant 1940, je les ai rajouté au debut de l'article.

(je n'étais pas sur qu'ils étaient en fer)

Guy


VILLEURBANNE par Alain Marie le Mercredi 02/09/2020 à 09:49

Bonjour.
Je confirme, il est ''fer''.
Lui aussi à appartenu à SA Gillet et fils à Lyon.
D'où sa devise.
Louis


Re: VILLEURBANNE par mati le Mercredi 02/09/2020 à 13:37

 Merci,

VILLEURBANNE, IZIEUX, VAISE à SA Gillet de Lyon je comprends

mais SCRIN , pas trouvé sa signification !

Guy



Identification

Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

Identifiez les nouveaux articles et commentaires, signez les, et plus !

S'inscrire

Dernières publications en images

L'ALTAIR DANS LES CIEUX

MIDI : SIMULATION DE TRANSPORT FLUVIAL

L'hiver 1929 a été froid (4e partie)

TEMPETE DANS LE LAURAGAIS

ALTAIR en route vers la pente d'eau de Montech

La messe des mariniers de Béthune

En 1966 - SURSIS pour les BATARDS et BERRICHONS

Ordre de couler L'EMPEREUR DE LA MEUSE

GENS DE L'EAU A SAINT FERREOL

INONDATIONS DE VILLENEUVE-LES-BEZIERS LE 23-10-2019

Remorqueur et Chalands

MISE AU SEC DE LA MARIE-THERESE

BEN D'OR à Béthune

HOMMAGE A MONSIEUR MICHEL SERRES

L'histoire du bâtard ASTER

Un nouveau livre : Photos de Charles Fiquet dit "radar"


Sites Incontournables

    
 






Rubrique courante


Recherche