S'identifier - S'inscrire - Ecrire un article - Contact

Annonce

NOUVEAU Bord à Bord - FLUVIAL Changement d'Administrateur
Objectif : Articles appronfondis et argumentés sur la Batellerie tels devoirs de mémoire (histoire) ou Actualités
Souhait : Complémentarité avec les bonnes informations, mais succintes sur les groupes batellerie de Facebook, et celles pointues des sites incontournables spécialisés.

La fin du RESCATOR

Par marite • Les archives • Jeudi 31/03/2011 • 5 commentaires  • Lu 5494 fois • Version imprimable

  • Currently 5/5

Note : 5/5 (1 note)

                                        
  
 

Ce bateau a coulé dans le P de Fos sur mer la veille de N avec mon fils a bord de 15ans, il s'en est sorti.

Une bobine de tôle s'est destabilisée de son berceau entraînant les autres , un docker est mort noyé.

Je n'étais pas a bord ,peut être un signe du destin , car a l'époque j'avais un autre fils tres jeune qui au moment du drame aurait dormi
alors en pleine nuit et en plein hiver!!!!!!

je met cette article pour que les visiteurs de terre comprennent que ce n est pas toujours facile de naviguer

je m'excuse auprès de fortuna   (cf sujet ARELATE)     

Marite




Commentaires

Dangers du métier par Lougabier le Jeudi 31/03/2011 à 15:35

Merci Marité, d'avoir exprimé ce vécu.
Combien de fois nous a-on raillés d'être  des "marins d'eau douce" !  
Je crois que tous ceux qui ont navigué en eaux vives se sont fait de belles frayeurs et même ont  crû que c'était la fin, au moins pour le bateau. 
Je me souviens qu'on avait toujours une boîte à portée de main où il y avait tous les principaux papiers au cas où... de même on ne dormait jamais tout nu au cas où l'on se retrouverait subitement sur le quai... Dans des passages dangereux, ma mère nous amenait dans la timonerie, mon père vérifiait l'accès et le bon état du matériel de sécurité, il y avait plein de petits gestes comme ça qui montraient que le métier était (et reste) dangereux.
Le pire c'est quand on se croit en sécurité, comme là, à quai en train de charger ou sans doute le 13 janvier 2011 quand le "Waldhof" à chaviré à LORELEI (Rhin). Un jeune père de famille et un homme de 64 ans ont péri.
Je pense qu'après tout ça, on ne regarde pas les épaves sans un petit pincement au coeur...


rescator par andré le Jeudi 31/03/2011 à 23:51

andré C'est certain on ne fait pas un métier facile, vous en avez fait l'expérience.......c'était un beau bateau, désolé mais l'équipage n'a pas subi de dommage c'est un miracle.....je compatie, cordialement ......  


par Phebe le Samedi 22/06/2013 à 21:20


Bonjour,

Je vient de tomber par hasard sur cet article. Je me souvient que cet accident est survenu alors que mes parent venaient d'arriver sur le Rhône. J'avait 7 ou 8 ans j'était a bord (vacance scolaire!). J'ai demander a mon père comment cela était arriver et il me l'a expliquer. Cela m'a tellement impressionné qu'a partir de là, et durant quelques années, chaque fois que j'était à bord et que nous allions à Fos charger des coils, je restait a la timonerie.... et je surveiller le chargement de la haut.


Re: la vie pourrie par marite le Dimanche 23/06/2013 à 12:18

bonjour 
moi aussi cela ma pourrie la vie , apres cette accident  j avais toujours peur de tout
la vie  a bord plus vue de la même façon 
pour un marinier c est le pire de perdre sa maison , sont boulot et ses souvenirs
et je me dit toujours que cela aurais pu se produire quand j avais mes trois enfants tout petits 
et là je me dit que j ai peut etre eu beaucoup de chance ,


Re: la vie pourrie par marite le Dimanche 23/06/2013 à 14:37

quand je regarde les photos  , toujours ce pincement au coeur et
la HAINE  pour
la nègligence de certains et la connerie d autres
et se pauvre docker qui lui as payè de sa vie a peine trente ans!!!!
un soir de reveillon , sa femme et ses enfants l attendaient



Identification

Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

Identifiez les nouveaux articles et commentaires, signez les, et plus !

S'inscrire

Dernières publications en images

HOMMAGE A MONSIEUR MICHEL SERRES

L'histoire du bâtard ASTER

Un nouveau livre : Photos de Charles Fiquet dit "radar"

L'hiver 1929 a été froid (3e partie)

L'hiver 1929 a été froid (2e partie)

L'hiver 1929 a été froid (1re partie)

Barragiste sur la Petite-Saône, dans les années 30

RENOVATION DU PONT-CANAL DU CACOR

Mystère à bord

Un lundi de janvier 2019 à Varennes-sur-Seine

REPARATION DU PONT CANAL DE L'ORBIEL A TREBES

SEINE ET YONNE

MEMORIAL DES MARINIERS DU MIDI DE GARDOUCH (31)

LE CANAL DU MIDI ET L'AEROPOSTALE

LA BELLE DE CHAMPAGNE, nouvelle arrivée au port de Mareuil-sur-Ay

15 OCTOBRE 2018 : INONDATIONS DANS L'AUDE (3 et fin)


Sites Transports Fluviaux


CNBA
 

Rubrique courante


Recherche