S'identifier - S'inscrire - Ecrire un article - Contact

Annonce

NOUVEAU Bord à Bord - FLUVIAL Changement d'Administrateur
Objectif : Articles appronfondis et argumentés sur la Batellerie tels devoirs de mémoire (histoire) ou Actualités
Souhait : Complémentarité avec les bonnes informations, mais succintes sur les groupes batellerie de Facebook, et celles pointues des sites incontournables spécialisés.

Cap à l'amont n° 25

Par Nico • Infos • Mercredi 14/04/2010 • 1 commentaire  • Lu 2134 fois • Version imprimable

  • Currently 0/5

Note : 0/5 (0 note)

Mots-clés :


Enfin un courrier du Ministère

La Glissoire y répond

 

Monsieur le Ministre,

 

Nous avons été fort agréablement surpris de recevoir enfin une réponse à l’un de nos courriers, en l’occurrence celui du 9 Février 2010 : nous sommes toutefois contraints de constater que la profession batelière reste à ce jour exclue de la signature du Ministre qui confie à ses services le soin…Ceci est considéré par la profession comme un signe fort du peu d’intérêt porté par le gouvernement sur les problèmes rencontrés par la profession qui est en phase d’extermination finale orchestrée par les donneurs d’ordre.

Dans le même temps, nous avons eu la douloureuse surprise d’apprendre par les écrits de VNF que le transport Fluvial se portait bien et avait de très beaux jours devant lui :une superbe publication de 24 pages de Mars 2010 intitulée « Guide pour une alternative Logistique Durable » affirme que tous les voyants sont au vert dans le Fluvial : un nouveau plan de communication est ainsi lancé par VNF qui a conduit FR3 à publier un reportage enthousiaste le jeudi 8 Avril sur les perspectives de développement du transport fluvial avec intervention de Mr Dalaise, Président du CAF (Comité des Armateurs Fluviaux) , du de Gennevilliers et autres clients. En fait, côté des gros armements et des clients, tout va bien : ce n’est que pour la batellerie Artisanale que la crise existe .

Vous comprendrez, Monsieur le Ministre que l’analyse est simple à faire : le manque à gagner de la flotte artisanale va gonfler les marges des plus nantis : ceci avec l’accompagnement de VNF et la complicité de vos services auxquels vous confiez le soin d’examiner avec attention les problèmes posés.

A ce stade, nous sommes convaincus qu’il s’agit de soins palliatifs pour accompagner la profession dans son agonie (comme le souhaite le rapport St Pulgent en proposant de déclasser 1350 km de voies navigables). La réponse de vos services signée par Monsieur Patrick Vieu nous conforte dans cette analyse : ce courrier est bourré de bonnes intentions affirmées comme « …geste fort et coordonné des institutions nationales et communautaires en faveur de la profession… ». Cela va d’un report de dispositifs d’aménagements coûteux pour répondre aux nouvelles normes Rhénanes, passe par une vague affirmation de tenter avec la Commission Européenne de mettre en place un dispositif équivalent à article 209 du CDPF interdisant le travail à perte, revient sur une réflexion en cours dans les domaines fiscal et commercial…pour soutenir le développement du secteur avec référence au Grenelle de l’environnement. En bref, des choses intellectuellement très satisfaisantes mais qui ne règlent rien.

Cependant, nous n’avons aucune réponse à la demande de vous rencontrer avant le 17 Avril date de l’assemblée générale de syndicat qui va fixer le seuil de prix de transport en dessous duquel la profession définira le travail à perte.

Je me fais le porte parole de la profession, Monsieur le Ministre pour vous redire l’urgence absolue qu’il y a de mettre en place des dispositifs qui permettent de revenir à des prix permettant d’assurer la survie de nos entreprises. Nous ne sommes plus en mesure de nous satisfaire de déclarations de bonnes intentions qui apparaissent comme des actes de provocation qui confortent les pratiques scandaleuses des donneurs d’ordre.

Je vous remercie, Monsieur le Ministre, de répondre à demande d’audience déjà formulée dans courrier du 29 Mars 2010 pour déboucher sur des décisions concrètes : la publication d’un décret d’application de l’article 209 du CDPF fixant le seuil légal de rémunération du transport fluvial et les dispositifs de contrôle .

Je vous prie de croire à mes salutations respectueuses.

Le Président, Daniel CLAEYS

Rencontre de La Glissoire avec les courtiers d’affrètement cet après  :

Compte rendu demain dans le N° 26

*********

Un préavis d’actions et de grèves été déposé par le syndicat auprès des préfets concernés : l’assemblée générale de La Glissoire du 17 Avril 2010 prendra les décisions.

*********

 


Commentaires

par Batelier18 le Mercredi 14/04/2010 à 14:54

Tres bien ,le gouvernement nous laisse tomber lachement !

Et je ne pressent pas de bonnes chose pour la reunion de cet apres midi!  
Ca va peter tres bientot et j'ai hate d'aller tout bloquer avec nos camarades batelier pour leur montrer qu'on n'est pas des cafards a exterminer !



Identification

Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

Identifiez les nouveaux articles et commentaires, signez les, et plus !

S'inscrire

Dernières publications en images

HOMMAGE A MONSIEUR MICHEL SERRES

L'histoire du bâtard ASTER

Un nouveau livre : Photos de Charles Fiquet dit "radar"

L'hiver 1929 a été froid (3e partie)

L'hiver 1929 a été froid (2e partie)

L'hiver 1929 a été froid (1re partie)

Barragiste sur la Petite-Saône, dans les années 30

RENOVATION DU PONT-CANAL DU CACOR

Mystère à bord

Un lundi de janvier 2019 à Varennes-sur-Seine

REPARATION DU PONT CANAL DE L'ORBIEL A TREBES

SEINE ET YONNE

MEMORIAL DES MARINIERS DU MIDI DE GARDOUCH (31)

LE CANAL DU MIDI ET L'AEROPOSTALE

LA BELLE DE CHAMPAGNE, nouvelle arrivée au port de Mareuil-sur-Ay

15 OCTOBRE 2018 : INONDATIONS DANS L'AUDE (3 et fin)


Sites Transports Fluviaux


CNBA
 

Rubrique courante


Recherche