S'identifier - S'inscrire - Ecrire un article - Contact

Annonce

NOUVEAU Bord à Bord - FLUVIAL Changement d'Administrateur
Objectif : Articles appronfondis et argumentés sur la Batellerie tels devoirs de mémoire (histoire) ou Actualités
Souhait : Complémentarité avec les bonnes informations, mais succintes sur les groupes batellerie de Facebook, et celles pointues des sites incontournables spécialisés.

ANDANCE, 2° Partie: MARC SEGUIN

HISTOIRE ET INVENTIONS

Par Bat07 • BaB Val.Rhône • Jeudi 30/04/2009 • 0 commentaires  • Lu 12624 fois • Version imprimable

  • Currently 0/5

Note : 0/5 (0 note)

Mots-clés :

Dans la première partie, j'ai évoqué et présenté en images les deux villages qui se font face sur les deux rives du : ANDANCE et ANDANCETTE. Aujourd'hui, je voudrais revenir sur les réalisations du grand inventeur ardéchois, Marc SEGUIN et sur qui l'attachent à Andance et au au XIX° siècle.
Marc SEGUIN est l'inventeur des ponts suspendus; il en a construit huit sur le . Celui d'Andance date de 1827 (deux ans après le premier édifié à Tournon sur . Voir: bordabord.org/news/tournon-sur-rhone-deuxieme-partie


            
          Vu depuis Andance                         Vu vers l'aval depuis Andancette       Vu vers l'amont depuis Andancette

Avec ses câbles de fer et sa pile centrale, le d'Andance compte parmi les plus vieux ponts suspendus encore utilisés en France. Détruit en grande partie le 30 Août 1944, il fut reconstruit et surélevé en 1946 pour permettre le passage des bateaux à vapeur.

            

Marc SEGUIN n'a pas seulement inventé les ponts suspendus. Son invention la plus connue est, sans doute, celle de la chaudière tubulaire qu'il développa essentiellement pour les locomotives à vapeur des premiers trains. Mais il s'intéressa aussi beaucoup à la navigation: En 1825, il fonde une société de par la vapeur sur le . Pour fournir des bateaux à vapeur à cette société, il met en place, à Andance, un chantier naval en Février 1826. A cette époque, le concept de bateau à vapeur est très peu répandu et il doit donc adapter le principe même de la machine à vapeur à la navigation fluviale. Trois bateaux sortiront de ce chantier: un remorqueur baptisé ..... "LE REMORQUEUR"! et deux voltigeurs dont le premier est baptisé 'VILLE d'ANNONAY" (la mission du voltigeur consiste à remonter le fleuve afin d'amarrer à la berge le long câble de chanvre utilisé par les .)
Ces tentatives ne furent pas vraiment couronnées de succès. Coûteuses et prématurées, elles aboutirent à la liquidation de la société de en 1828.

                 

Comme dernière illustration des liens unissant Marc SEGUIN et Andance, il y a l'invention de la pompe à bras utilisée par les pompiers, parfois jusqu'à une époque assez récente pour combattre les incendies dans des endroits difficiles d'accès. La commune d'Andance a conservé une pompe à bras construite par Marc SEGUIN qu'elle sort dans les grandes occasions (ici pour le tournage d'un film).

               

Prochain article: Andance et Bernard CLAVEL


Jean Louis VEY


Identification

Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

Identifiez les nouveaux articles et commentaires, signez les, et plus !

S'inscrire

Dernières publications en images

QUAND LES PETROLIERS SILLONNAIENT LA LOIRE

DRAGAGE AU CANAL DU MIDI

L'ALTAIR DANS LES CIEUX

MIDI : SIMULATION DE TRANSPORT FLUVIAL

L'hiver 1929 a été froid (4e partie)

TEMPETE DANS LE LAURAGAIS

ALTAIR en route vers la pente d'eau de Montech

La messe des mariniers de Béthune

En 1966 - SURSIS pour les BATARDS et BERRICHONS

Ordre de couler L'EMPEREUR DE LA MEUSE

GENS DE L'EAU A SAINT FERREOL

INONDATIONS DE VILLENEUVE-LES-BEZIERS LE 23-10-2019

Remorqueur et Chalands

MISE AU SEC DE LA MARIE-THERESE

BEN D'OR à Béthune

HOMMAGE A MONSIEUR MICHEL SERRES


Sites Incontournables

    
 






Rubrique courante


Recherche