S'identifier - S'inscrire - Ecrire un article - Contact

Annonce

NOUVEAU Bord à Bord - FLUVIAL Changement d'Administrateur
Objectif : Articles appronfondis et argumentés sur la Batellerie tels devoirs de mémoire (histoire) ou Actualités
Souhait : Complémentarité avec les bonnes informations, mais succintes sur les groupes batellerie de Facebook, et celles pointues des sites incontournables spécialisés.

1500 km de voies navigables en Belgique! Quelle place pour les bateaux-logements?

Un état des lieux en ligne, par et pour tous!

Par Laurie •  • Jeudi 28/05/2015 • 0 commentaires  • Lu 1666 fois • Version imprimable

Mots-clés :

Depuis de nombreuses années, à l'instar de leurs voisins français et néerlandais, les fleuves belges accueillent sur leurs eaux d’anciennes péniches de commerce transformées en habitations: des bateaux-logements.

Il faut dire qu’avec plus de 1500 km de voies navigables bordées de magnifiques paysages et une quantité non-négligeable de cales dites “de petits gabarits” - dont une partie d'entre elles sont des réchappées de la casse - pays réunit beaucoup de conditions favorables au développement de ce type de logements.

Dans les faits, le cadre est-il aussi idyllique qu'il y paraît? Installés au coeur de grandes villes ou en lisière de petits villages, les habitants fluviaux doivent négocier leur présence prolongée. Ici bienvenus et soutenus, là-bas à peine tolérés par les autorités, malgré les conflits répétés pour accéder aux services minimum (eau, gaz, électricité, poubelles,...), habiter sur l'eau reste associé à un grand sentiment de liberté.

Pourtant, depuis quelques temps, certains habitants disent sentir le vent tourner: les abords de fleuves et canaux, longtemps laissés en paix, attirent soudain les investisseurs immobiliers. Bureaux, logements, activités touristiques se redéploient sur les quais. Quelle place est donnée à l'habitat fluvial? A nouveau, on expulse ici, on regroupe là-bas, on "met en scène" ailleurs... Demain, y aura-t-il encore une place pour... le choix?

Pour connaître l'ampleur actuelle de l'habitat fluvial en Belgique, les différentes situations auxquelles les habitants font face, mais aussi les changements en cours ou prévus, une application de cartographie en ligne vient d'être lancée dans le cadre d'une étude. Via un formulaire, toute personne (habitant fluvial mais aussi promeneurs, amoureux des voies d'eau,...) est invitée à partager ses connaissances sur les différentes zones d'habitat fluvial belge. L'objectif est notamment d'aider les habitants de différentes zones à faire valoir leurs droits et leurs desideratas, en s'appuyant sur des exemples belges ainsi que sur un large réseau.

Attention cependant: le respect de la vie privée est bien entendu primordial! L'intérêt n'est certainement pas de répertorier les bateaux eux-mêmes, mais bien de construire une vision globale de la situation. Les dérives sont fermement découragées par un mécanisme d'anonymisation, de modération et de filtrage pour chaque soumission.




A nous de jouer! :)

>> Participez à l'état des lieux
>> Suivez, partagez et likez sur Facebook
>> Transférez à vos réseaux/connaissances/amis/voisins/...! 



Identification

Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

Identifiez les nouveaux articles et commentaires, signez les, et plus !

S'inscrire

Dernières publications en images

L'histoire de la devise ESCAUT - 3ème partie et FIN

L'histoire de la devise ESCAUT - 2ème partie

L'histoire de la devise ESCAUT - 1ère partie

Une peinture/Une devinette

EXPOSITION à CAZERES

ENCORE UN TRANSPORT EXCEPTIONNEL !

MOTUS ex TOOLHOUSE ex MOTUS ex ARTISAN

3 RIEN PERDU, pour 2 RIEN TROUVÉ

QUAND LES PETROLIERS SILLONNAIENT LA LOIRE

DRAGAGE AU CANAL DU MIDI

L'ALTAIR DANS LES CIEUX

MIDI : SIMULATION DE TRANSPORT FLUVIAL

L'hiver 1929 a été froid (4e partie)

TEMPETE DANS LE LAURAGAIS

ALTAIR en route vers la pente d'eau de Montech

La messe des mariniers de Béthune


Sites Incontournables

    
 






Rubrique courante


Recherche