S'identifier - S'inscrire - Ecrire un article - Contact

Annonce

NOUVEAU Bord à Bord - FLUVIAL Changement d'Administrateur
Objectif : Articles appronfondis et argumentés sur la Batellerie tels devoirs de mémoire (histoire) ou Actualités
Souhait : Complémentarité avec les bonnes informations, mais succintes sur les groupes batellerie de Facebook, et celles pointues des sites incontournables spécialisés.

Petit marinier nostalgique...

Qu'est devenu le bonheur au fil de l'eau ?

Par Félix • Divers • Jeudi 21/02/2008 • 11 commentaires  • Lu 6961 fois • Version imprimable

  • Currently 0/5

Note : 0/5 (0 note)

Au plus loin que remonte ma mémoire, je vois ces chalands "nickels", fierté des mariniers et objet de toutes leurs attentions ! Aujourd'hui, les femmes diraient:: "nos hommes, ils aiment leur bateau plus que nous !" A cette époque-pas si lointaine...-, les hommes faisaient corps avec leur outil, et de génération en génération, on se transmettait le savoir et la finesse d'un travail vécu comme une vocation.

Dans ma famille, il y avait pas mal d'artisans, surtout des automoteurs: Fidès, Fidus, Fidélis, Délicat, Manon... Sur la , des grandes compagnies, telles que SENECO, HPLM, ESSO, DESMARAIS, SHELL, JULES ROY, CITERNA, , MOBIL, SSA, SOFLUMAR, FINA, etc... puis plus tard SOGESTRAN, emplissait les fleuves, les rivières et les canaux d'une activité incessante et humainement gratifiante !

Je me souviens des fiers et pimpants, un peu la vitrine de leurs compagnies, qui se croisaient avec leurs convois et se saluaient au passage à coups de corne et de sifflets.Pax, Chimène, Triton, Guèpe, Nungesser, Conquérant, Motrix, Radio... Ah! En me remémorant ces noms, je crois sentir l'odeur si particulière des chaudières à vapeur, des fumées et du halètement sourd des énormes diésels !

Sur les canaux, c'est la CGPVN qui prenait le relais et les tracteurs nous halaient tranquilement du lever au coucher du soleil. Aux écluses on trouvait parfois des oeufs, une poule ou un lapin et les soirs d'été, mes parents nous mettaient "à terre" pour cueillir des pissenlits (que nous confondions souvent avec des "coins d'âne d'ailleurs !) On se baignait, surtout en amont de Paris, dans une eau verte et odorante; dans les endroits que mon Père savait poissonneus, il ne manquait pas d'aller en bachot jeter son épervier pour nous rapporter une belle friture !

Certains hivers étaient très froids; les matins glacés faisaient briller les plats bords et raidissaient les cordes que mon Père avait du mal à "faire sauter" tellement il avait les doigts gourds... Je revois le du Loing bordé d'arbres dénudés et blancs de givre, les cantonniers qui faisaient bruler les branches d'élagage dans le matin blème... On croisait les derniers "berrichons", déjà avec ...

Une vingtaine d'anées plus tard, je me suis retrouvé comme beaucoup, sur des pousseurs. La vie, le mêtier, allaient irrémédiablement changer.
L'esprit devenait "usine" et tous ces nouveaux professionnels allaient porter un coup décisif à la batellerie de papa... Pendant ce temps, les compagnies se restructuraient et donnaient naissance à quelques grands groupes qui se sont partagé les marchés de transport fluvial, déja mis à mal par le "tout route". Ite misa es : les petits artisans ont doucement disparus et ceux qui n'ont pas pu vendre leur beau bateau pour en faire des logements, l'ont envoyé au déchirage... Mon beau mêtier, tu t'es à jamais enfui, mais je te dois mes plus beaux jours, mes plus beaux souvenirs d'enfant et pour celà, je te serais toujours reconnaissant...

Articles qui contiennent des mots-clés similaires


Commentaires

Message pour Félix par Bat07 le Vendredi 22/02/2008 à 11:16

Bat07 Bonjour,

Votre article m'a touché. Je m'intéresse beaucoup à la batellerie et je réalise des films sur ce sujet. Je viens de déposer un article "Un film sur les Mariniers du Rhône" situé juste au-dessus du vôtre dans la liste des articles.

J'ai plein d'autres envies de film sur la batellerie. Je souhaiterai vous rencontrer pour filmer vos témoignages et vos souvenirs. Si vous en êtes d'accord, vous pouvez me contacter à mon adresse e.mail que vous trouverez à la fin de mon article.

A bientôt, jespère

Jean Louis  (Bat07)


Re: Message pour Félix par sunriseliliane le Mardi 26/02/2008 à 00:39

bonsoir  !!! FELIX comme il y a du bonheur et nostalgie  dans votre texte   nous avons  fait le méme chemin  je suis née sur le NORVEGIEN  a conflans st honorine  et puis mon papa et venu chez  CITERNA  premier bateau  le FUCA et le TROMBE je me  souviens pas ensuite  le VIRAZONet ma marraine le VARDAR la je m'  en souviens bien  les chemins de halage  le velo a ( terre)  les noix  sur le canal de BOUGOGNE  les escargots les pissenlits  et oui et comme jétais une petite fille  je cueillais  des fleurs!!!  j allais voir l  eclusier pour  l aider aux manoeuvres de l ecluse   et je revenais  toujours avec  des oeufs  salade  et fruit de saison !!! j ai encorela saveur des frambroises!!:et surtout les grosseilles a maquereaux que l eclusiere me donner  .le bief plus loin  mon pere me debarquer  a la sauterelle  avec  les hurlement de maman  !!! moi je m amusais!!!  quelle liberté       tous mes souvenirs sonts tellement  presents   je pourrais raconter toute ma vie   et quelle vie que du bonheur!!!! et changement de bateau  le MOLAN  toujours a citerna  les canneaux de l est  la meuse le rhin le douds  LA BELGIQUE la HOLLAND  le nord  enfin tous  ......papa etait  a prendretous les voyages que citerna  lui donner   sa vie     apres l internat  a LAMBERSART  et un nouveau bateau  l orus   l ouragan le   cyclone  et pour lui  son dernier bateau  CITERNA 61  dans port  du HAVRE     des souvenirs  a ecrire  peut  etre    bonsoir  FELIX        LILIANE


Re: Message pour Félix par Félix le Mardi 26/02/2008 à 11:04

Bonjour Liliane !

Tes mots m'ont réconfortés car je me rends compte que je ne suis pas seul à partager la nostalgie du passé...Je travaille sur un projet de livre, peut-être aurons nous la possibilité de reprendre contact ?
En tous cas, grand merci à toi pour ta sensibilité et ta solidarité !

Félix.


Re: Message pour Félix par sunriseliliane le Jeudi 28/02/2008 à 11:37

bonjour FELIX                           cela me fait plaisir ton idée de raconter notre vie   pourquoi pas  j ai tellement  de (  terriens  ) qui me demande   d ecrire mes memoires!!!! alors   cela peut devenir possible   voici   mon   mail     sunriseliliane@yahoo.fr        amicalement   liliane


Re: Message pour Félix par Arrow le Dimanche 23/03/2008 à 03:01

Arrow Aaahhhhhh ... souvenirs souvenirs une enfance et une vie .. pour ne pas dire une vocation aussi ... J'ais aussi de tres bons souvenirs de mes annees Citerna .... je travallais aussi sur le CYCLONE et le CITERNA 61 ... Est ce quelqu'un a des photos des ces deux bateaux ?
Vive l'eau !
Patrick L


Re: Message pour Félix par sunriseliliane le Mardi 25/03/2008 à 00:54

bonsoir            bien joyeux  le ahhhhhhh et bien oui  je connais le cyclone mon pere aurelien vinot  il etais le capitaine   et je suis sa  fille  liliane  et ma soeur anny    tu dois nous  connaitre!!!!!  mon pere a pris le citerna 61  mon beau frere  picarel pierrot l a repri quand papa est allé a la retraite   nous avons pleins de photos des deux bateaux a  bientot   amicalement   liliane


Re: Message pour Liliane par Arrow le Mardi 25/03/2008 à 02:54

Arrow et encore plus joyeux apres avoir lu la reponse a mon blog ! Je travaillais sur le 61 pendant l'ete 70 et ais conserve beaucoup de bons souvenirs , je me rapelles bien de tout le monde Y compris Pierrot , j'etais matelot / cuistot a cette epoque , impossible d'oublier la pompe ( ou plutot manque de .. ) pour monter la fleche et il fallait pomper a la main .. quelle galere ! pour le Cyclone je travaillais avec la famille Cirette fin 60 debut 70 , la aussi avec de tres bons souvenirs mais helas pas de photos , en effet il est tres possible que l'on se connaisse , je suis presque tempte d'afficher ma photo ... a suivre ! j'ais quitte le Cyclone fin 71 pour aller en Grande Bretagne ( Pays de Galles ) ou je me trouves encore . Heureusement BaB est la et m'a deja permi de retrouver pas mal de monde apres un ecart de presque 40 ans ! Pendant longtemps je croyais que ca serait impossible ... J'avais tort !
Merci encore pour la reponse et bien le bonjour a tout le monde ... mon e.mail : psrisat@hotmail.com .
Vive l'eau !
Patrick L


Re: Message pour Félix par Félix le Mardi 26/02/2008 à 11:20

Bonjour Jean Louis !

Je reviens vers toi pour savoir si tu as reçu mon dernier message ?

Cordialement,

Félix.


Re: Message pour Félix par Bat07 le Jeudi 28/02/2008 à 21:54

Bat07 Bonsoir Félix,

Je ne trouve pas trace de ton message en réponse à mon commentaire.

Merci de me le renvoyer à vey.jl@wanadoo.fr

Cordialement


Jean Louis


Message pour Felix par Bordenave le Mardi 26/02/2008 à 14:00

Bordenave Bonjour Felix 
Un grand merci pour avoir su par des mots justes exprimer ce que nous sommes nombreux à ressentir du coté de BaB 2 mers. Ce canal sur lequel nous avons grandi et qu'avec insoucience nous parcourrions sans imaginer qu'il serait un jour classé au patrimoine mondial. Ce quai Sainte Croix à Bordeaux avec sa bourse d'affrêtement et l'animation qui va avec. Le mascaret qui oblige à partir au large pour ne pas affaiblir les pontons. La navigation de nuit ( en dérogation) sur la Robine avec des nuées de moustiques en accompagnement et combien d'anecdotes encore dont je ne connais qu'une infime partie par rapport à des collègues qui, eux, ont pratiqué le metier 365/365 j/an. Michel.


Re: Message pour Felix par Félix le Mardi 26/02/2008 à 15:21

Bonjour Michel !

Je te suis reconnaissant de partager cet nostalgie et cet amour du beau mêtier ! Tu sais, en lisant tes lignes, parlant du mascaret et de la navigation de nuit, je me suis revu enfant, sur le chaland de mon père...Entre Le Havre ou Port Jérome et Rouen ( les pieux de Longboêl) on partait à la marée de jour comme de nuit, et je revois mon père scrutant le feu à pétrole à l'avant, qui l'avertissait d'une "balance" tandis que loin devant (le Béarn était souvent second ou troisième), on entendait le son régulier du moteur du remorqueur, perdu dans  l'obscurité et le brouillard...
Cordialement,
Willy.



Identification

Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

Identifiez les nouveaux articles et commentaires, signez les, et plus !

S'inscrire

Dernières publications en images

HOMMAGE A MONSIEUR MICHEL SERRES

L'histoire du bâtard ASTER

Un nouveau livre : Photos de Charles Fiquet dit "radar"

L'hiver 1929 a été froid (3e partie)

L'hiver 1929 a été froid (2e partie)

L'hiver 1929 a été froid (1re partie)

Barragiste sur la Petite-Saône, dans les années 30

RENOVATION DU PONT-CANAL DU CACOR

Mystère à bord

Un lundi de janvier 2019 à Varennes-sur-Seine

REPARATION DU PONT CANAL DE L'ORBIEL A TREBES

SEINE ET YONNE

MEMORIAL DES MARINIERS DU MIDI DE GARDOUCH (31)

LE CANAL DU MIDI ET L'AEROPOSTALE

LA BELLE DE CHAMPAGNE, nouvelle arrivée au port de Mareuil-sur-Ay

15 OCTOBRE 2018 : INONDATIONS DANS L'AUDE (3 et fin)


Sites Transports Fluviaux


CNBA
 

Rubrique courante


Recherche