S'identifier - S'inscrire - Ecrire un article - Contact

Annonce

NOUVEAU Bord à Bord - FLUVIAL Changement d'Administrateur
Objectif : Articles appronfondis et argumentés sur la Batellerie tels devoirs de mémoire (histoire) ou Actualités
Souhait : Complémentarité avec les bonnes informations, mais succintes sur les groupes batellerie de Facebook, et celles pointues des sites incontournables spécialisés.

Le tunnel de Mauvages (3/3) :

passage du Hendaye

Par kikicmr • BaB NordEst.fr • Lundi 08/09/2008 • 5 commentaires  • Lu 7133 fois • Version imprimable

  • Currently 5/5

Note : 5/5 (4 notes)

En mai 2008, j'ai pu assister au passage du bateau Hendaye, cette fois avec le . Nous sommes côté Mauvages.
 



Qui a parlé de petits problèmes d'eau? (voir partie 1/3)
 
 
Le bateau arrive par la tranchée.
 
 

Le , lui, arrive de Demange-aux-Eaux.

 
 

 
 Gros plans sur les poulies par lesquelles la chaîne monte puis retourne au fond de l'eau.
 

à un bout du bateau...

 
...et à l'autre bout
 
      Petit arrêt sur un détail technique : vous l'aurez sûrement remarqué, dans les légendes des deux précédentes, je parle d'un "bout" et d'un "autre bout" du ; en effet, difficile de parler d'avant et d'arrière : cet engin est amphidrome (merci au lexique fluvial de M. Berg), c'est à dire qu'il se déplace tout aussi bien dans un sens que dans l'autre (pour se faire, il a notamment un gouvernail à chaque bout), et heureusement, car ça ne serait pas simple de faire demi-tour à chaque fois qu'il va entrer sous la voûte!!
Dans le domaine fluvial, il existe d'autres engins amphidromes : par exemple, les bacs qui permettent de traverser les rivières et les fleuves, ou bien encore la plupart des modèles de tracteurs qui tiraient les bateaux "dans le temps" (bien sûr ceux sur rails (voir partie 2/3), et aussi des modèles électriques sur pneus).

Fin du texte, retour des images.


Le bateau est amarré au .
 

 
Puis c'est le départ.
 

Hendaye Li9783F 1822168S
38,70m x 5,06m   387t
 
Au fait, vous vous demandez peut-être combien de temps prend la traversée du tunnel. Figurez-vous que j'ai demandé... mais je ne m'en rappelle plus...

 

Articles qui contiennent des mots-clés similaires


Commentaires

par mati le Jeudi 11/09/2008 à 15:52

J'ajoute modestement ces infos:

-la durée si je me souviens bien est plutot 1h30 , avec un seul bateau, mais est beaucoup plus longue quand la rame s'allonge. Il faut savoir que le toueur prend sa vitesse de croisiere au bout d'un "certain temps" et donc il faudrait mesurer au milieu de la voûte.


-Le HENDAYE est un Carel & Fouché construit à Petite Synthe en 1962,
c'était avant le DESTRIER le bateau de Mr Martial Chantre,bien connu à Conflans, peintre et dessinateur humoristique (voir LA PENICHE MA VIE CAHIER DE LABATELLERIE n° 48)


-Voici une photo de l'entrée côté Mauvages début septembre 2005, seuls deux plaisances pour la rame dde l'apres-midi




Guy BaB IdF


nouvelles images par kikicmr le Vendredi 12/09/2008 à 15:17

kikicmr Je rajoute ces trois photos, extraites d'un article de l'Est Républicain en date du 28 août 1996 :

- le toueur à la sortie du tunnel


- un bateau sortant de la voûte : LE REDOUTABLE P12378F 1821271 ex CREDO II C'est un PLAQUET de HALLUIN n°123 de 1949 à Mr Maingaut
- la chaîne

 
Dans cet article, le temps de passage donnée pour un convoi d'un seul bateau est de 2h... Pour les plaisances, qui ne sont pas tirés (mais que le toueur suit) il est de 45min.


par tony le Lundi 21/09/2009 à 22:45

beau  reportage  qui  rappelle  bien  des  souvenirs !
cordialement 
tony


Re: mauvages par andré le Mercredi 07/10/2009 à 02:16

andré bonjour, je suis passé avec le " MIREILLE " en mai 2008 derrière le toueur c'est une sacrée mécanique et le tunnel un
ouvrage d'exception pour l'époque de sa construction. Quel ouvrage, je pense aux ouvriers et moyens qu'ils possedaient
lors de la réalisation, c'est autre chose que poser des rails pour les tgv .........
cordialement.
andré.


Re: mauvages par kikicmr le Mercredi 07/10/2009 à 17:43

kikicmr C'est là toute la magie du réseau fluvial français : des ouvrages remarquables construits à différentes époques, avec les techniques de pointe de l'époque... C'est déjà impressionnant pour ce canal construit à la fin de la première moitié du XIXe siècle, mais pensons aussi au canal de Briare ou au canal du Midi, qui ont deux siècles de plus que le canal de la Marne au Rhin!

On pourrait lancer un long débat en ajoutant : "et on arrive pas à entretenir ce patrimoine avec tous nos moyens modernes". Quoique ça ne ferait pas une grosse discussion, puisque je pense que sur Bord-à-Bord, tout le monde est du même avis!



Identification

Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

Identifiez les nouveaux articles et commentaires, signez les, et plus !

S'inscrire

Dernières publications en images

L'histoire du bâtard ASTER

Un nouveau livre : Photos de Charles Fiquet dit "radar"

L'hiver 1929 a été froid (3e partie)

L'hiver 1929 a été froid (2e partie)

L'hiver 1929 a été froid (1re partie)

Barragiste sur la Petite-Saône, dans les années 30

RENOVATION DU PONT-CANAL DU CACOR

Mystère à bord

Un lundi de janvier 2019 à Varennes-sur-Seine

REPARATION DU PONT CANAL DE L'ORBIEL A TREBES

SEINE ET YONNE

MEMORIAL DES MARINIERS DU MIDI DE GARDOUCH (31)

LE CANAL DU MIDI ET L'AEROPOSTALE

LA BELLE DE CHAMPAGNE, nouvelle arrivée au port de Mareuil-sur-Ay

15 OCTOBRE 2018 : INONDATIONS DANS L'AUDE (3 et fin)

Toujours l'écluse de Neuilly-sur-Marne


Sites Transports Fluviaux


CNBA
 

Rubrique courante


Recherche