S'identifier - S'inscrire - Ecrire un article - Contact

Annonce

NOUVEAU Bord à Bord - FLUVIAL Changement d'Administrateur
Objectif : Articles appronfondis et argumentés sur la Batellerie tels devoirs de mémoire (histoire) ou Actualités
Souhait : Complémentarité avec les bonnes informations, mais succintes sur les groupes batellerie de Facebook, et celles pointues des sites incontournables spécialisés.

Fleur de Paris... 8

Si Paris m'était conté

Par marc debeer •  • Mardi 09/09/2008 • 1 commentaire  • Lu 4507 fois • Version imprimable

Maître je vous le demande comme une faveur, acceptez vous que je vous tutoie pour cette petite conversation entre amis et connaissances de bonne compagnie ?
Oui je t'en prie...
Sacha, de toi j'aime ton cinéma en noir et blanc, ton théâtre de boulevard, des grands boulevards pour être précis, ta voix unique, ton sens des beaux mots, avec toi la langue Française n'est pas cruelle, elle est piquante de noblesses et de vérité.

Tu as su avec talent conter Paris comme personne, se sont les Rois de France qui ont été jaloux et l'un d'entre eux en à même perdu la tête, et des têtes tu en a fait tourner beaucoup, surtout celles des jolies femmes, tu ne laisse aucune trace d'indifférence dans la mémoire collective, tu n'es pas absent, tu es si présent, homme d'hier tu l'es encore d'aujourd'hui; Sacha les immortels ne meurent jamais, ils sont éternels aux yeux de tous.

Dans une époque à peine révolue, certains mesquins envieux ont voulu te traîner dans la boue en t'enfermant pour un temps à Fleury, sous le prétexte fallacieux de collaboration avec l'occupant; Sacha tu n'étais pas un collabo de la première heure, ni un résistant de la dernière minute, tu étais toi, un Artiste tout simplement.
Sacha, tu a l'ironie d'un maître, un maître de l'ironie.
Sacha une dernière petite chose, j'aimerais tant pouvoir aimer les femmes comme tu as su si bien le faire.
Merci Sacha, Merci à vous Monsieur Guitry
au revoir Maître
Au revoir mon ami...
 
 
le trafic vers le Iena
 

quelques bateaux sur la rive gauche
 
trafic vers le Alexandre 3
 
 

en bonne compagnie au quartier du Trocadero
 
Un bus passe au-dessus d'un bateau mouche au de l'Alma et en passant ensuite sous le Alexandre 3 avec une vue sur le Grand Palais
 
le Grand Palais et les détails du Alexandre 3
 
Le Alexandre 3 et la tour Eiffefl et l'affiche du film, un film ou flotte comme un parfum de fleur, de fleur de Paris...

Être parisien, ce n'est pas être né à Paris, c'est y renaître
signé Sacha Guitry.

Crédit : Maryse & Marc debeer MF Lille




Articles qui contiennent des mots-clés similaires


Commentaires

par lysandra le Mercredi 10/09/2008 à 01:03

Monsieur Debeer savez vous que vous avez des points en commun avec monsieur Guitry
tout d'abord les belles femmes et aussi les belles phrases

encore merci à maryse pour ses belles photos
















Identification

Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

Identifiez les nouveaux articles et commentaires, signez les, et plus !

S'inscrire

Dernières publications en images

Ordre de couler L'EMPEREUR DE LA MEUSE

GENS DE L'EAU A SAINT FERREOL

INONDATIONS DE VILLENEUVE-LES-BEZIERS LE 23-10-2019

Remorqueur et Chalands

MISE AU SEC DE LA MARIE-THERESE

BEN D'OR à Béthune

HOMMAGE A MONSIEUR MICHEL SERRES

L'histoire du bâtard ASTER

Un nouveau livre : Photos de Charles Fiquet dit "radar"

L'hiver 1929 a été froid (3e partie)

L'hiver 1929 a été froid (2e partie)

L'hiver 1929 a été froid (1re partie)

Barragiste sur la Petite-Saône, dans les années 30

RENOVATION DU PONT-CANAL DU CACOR

Mystère à bord

Un lundi de janvier 2019 à Varennes-sur-Seine


Sites Incontournables

    
 






Rubrique courante


Recherche