S'identifier - S'inscrire - Contact

Annonce

NOUVEAU Bord à Bord - FLUVIAL Changement d'Administrateur
Objectif : Articles appronfondis et argumentés sur la Batellerie tels devoirs de mémoire (histoire) ou Actualités
Souhait : Complémentarité avec les bonnes informations, mais succintes sur les groupes batellerie de Facebook, et celles pointues des sites incontournables spécialisés.

LE SANCTANOX TRAVERSE TOULOUSE (II et fin)

Suite : du pont Riquet aux Ponts Jumeaux

Par Lougabier • BaB 2 mers • Mardi 31/12/2013 • 3 commentaires  • Lu 2603 fois • Version imprimable

  • Currently 5/5

Note : 5/5 (2 notes)

 
Sur la banquette du Riquet, les amis de la Maison Nougaro complètent l' avec le ravitaillement. Ce sera insuffisant pour lester l'avant, aussi Serge s'occupe-t-il de la motopompe pour ballaster. Pendant ce temps, une rapide collation s'organise : 2 tréteaux et  un plateau dans la cale en cours d'aménagement feront l'affaire.
 

Les discussions filent bon train pour le passage du Riquet. Pas d'inquiétude, il est passé à l'aller, il repassera au retour, inutile de faire appel aux "Maçons du coeur" pour démonter le !
 

Rapidement l' se remet à la manoeuvre. Le but est de positionner le bateau, tribord  contre la banquette du pour que la partie la plus haute du SANCTANOX, soit au plus haut de la voûte. Pas évident pour Bernard, l'homme de barre, qui doit remettre sans cesse le bateau dans l'axe du à cause du vent qui le pousse sur la berge bâbord.
  


ça passe ! C'est même juste pour l'arrière !
 

Le bateau ainsi libéré peut poursuivre sa route et rentrer dans l' Bayard. Il passe à bâbord, devant l'ancien Schell, le VULCAIN qui a troqué sa forge et ses feux pour la Violette de Toulouse et ses dérivés. En vérifiant par tribord, on peut juger de l'étroitesse, bravo Patron !!
 

La descente est toujours un moment privilégié pour une petite discussion. Par tradition, un petit coup d'oeil à l'horloge de la gare...
Le bateau descend sous le regard attentif de Serge.
      

C'est une borne flottante qui remplace la borne en forme de champignon. Elle peut rester coincée dans son logement par des embâcles et à l'occasion doucher, quand elle retombe, le préposé à l'amarre.
 
 
 Le "bassin" (sas) est particulièrement haut. Pour la mise au gabarit Freycinet, le choix s'est porté sur la suppression des deux sas de l' Bayard et du sas de l' Matabiau située à quelques centaines de mètres en dessous.
Un bateau qui "" attire toujours autant l'attention des passants et de leur appareils ou téléphones portables.
Les "pertes" des portes amont, produisent une petite cascade le long de "l'éperon" que les anciens appelés parfois la 'pierre". Attention de ne pas y laisser le gouvernail en descendant ! c'est pour celà qu'il est "mis à la bande", (plié à 90°).
 

Les 2 anciens sas sont passés, d'abord le grand recouvert de poutrelles puis le petit caché sous le .
 

La traversée de Toulouse se poursuit par l'ancien bief maintenant "en tranchée", Bayard-Matabiau.
  


Puis c'est l'ancienne Matabiau qui est franchie "en direct ". A bâbord, on note la présence d"un "guid'eau" alors qu'à tribord le bajoyer subsiste.
 
 
L' des Minimes est rapidement atteinte, mais stop ! feu rouge !! Les porte "d'en bas" sont ouvertes pour "une montée". Le vent pousse vers bâbord, c'est donc sur la droite que se fait le croisement avec la MIDINET, le bateau de nettoyage en surface de la traversée de Toulouse sous le pavillon de VNF et de la Ville de Toulouse." Salut à bord !"...
 


Le SANCTANOX "descend" l' des Minimes sans encombre. Ici, les 2 sas ont été remplacés par un seul plus profond.
 

Ensuite, l' du Béarnais clôture les écluses.
Un coup d'oeil à bâbord côté déversoir, un autre à tribord, re-bravo l'artiste, pas de vaisselle cassée !!
 

Maintenant, cette fait office de tour de contrôle. Les écrans, PC, claviers et téléphone remplacent les manivelles.  
Ensuite, c'est la sortie du bassin.
  

Dernière ligne droite, les Ponts Jumeaux sont en vue, dernière manoeuvre, un accostage en douceur.
  

Mission accomplie ! Voilà le SANCTANOX "à poste". La partie navigation est terminée il reste maintenant à aménager l'intérieur.
Bonne route au nouvel "La Maison Nougaro"....
 





Commentaires

SANCTANOX (LE RETOUR !) par BO le Mercredi 01/01/2014 à 23:47

BO Bonjour Lucien, merci pour ton reportage photo,merci d'avoir été des notres ce jour là a bord du "Sanctanox" pour braver avec nous le vent froid de cette traversée de toulouse, sans ton article, peut-être même que ce déplacement serait passé inaperçu tant notre canal du midi est devenu un désert liquide en hiver, alors, chapeau Lougabier !!. Et pour joindre l'agréable à l'agréable, Bonne Année à toi. Et bonne Année à tous ceux et celles qui regarderont ton article,et qui liront ce commentaire.
 Bernard


Re: SANCTANOX (LE RETOUR !) par mati le Jeudi 02/01/2014 à 11:34

 Merci à vous , en effet pour garder un témoignage de ce déplacement....

MEILLEURS VOEUX ...

Guy BaB IdF

















Re: SANCTANOX (LE RETOUR !) par Lougabier le Lundi 06/01/2014 à 10:34

Des nouvelles par la presse locale....
Ci joint l'article de La Dépêche du Midi.



Identification

Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

Identifiez les nouveaux articles et commentaires, signez les, et plus !

S'inscrire

Achat/Vente


Dernières publications en images

350 ans du CANAL du MIDI : pose 1ère pierre

Départ du VERCORS de Sète

Photographies fluviales à Bainville-aux-Miroirs

PK0 - ce JEUDI 16 NOVEMBRE 2017

Le Gamin du PICARDIE (5)

Le remorqueur PREVOYANCE

DECHARGEMENT D'UN TRANSFORMATEUR (2)

DECES D'AIME MIR

DECHARGEMENT D'UN TRANSFORMATEUR (1)

SAUVONS LE CANAL de ROANNE - Déjà en 1978

REPAS APRES MIDI GUINGUETTE (avec les Anciens et Amis de la Batellerie de Poses)

"LE PATRIMOINE" SPECIAL CANAL DU MIDI

IRENE S'EN EST ALLEE

CONVOI EXCEPTIONNEL POUR LE MIDI


Sites Transports Fluviaux


CNBA
 

Recherche par tableau


Sites Incontournables

    
 




Rubrique courante