S'identifier - S'inscrire - Ecrire un article - Contact

Annonce

NOUVEAU Bord à Bord - FLUVIAL Changement d'Administrateur
Objectif : Articles appronfondis et argumentés sur la Batellerie tels devoirs de mémoire (histoire) ou Actualités
Souhait : Complémentarité avec les bonnes informations, mais succintes sur les groupes batellerie de Facebook, et celles pointues des sites incontournables spécialisés.

LE RHÔNE EN CRUE (2/2)

Gros plan sur le site de Gervans et l’automatisation des écluses du Rhône

Par Bat07 • BaB Val.Rhône • Mercredi 10/09/2008 • 3 commentaires  • Lu 7098 fois • Version imprimable

  • Currently 0/5

Note : 0/5 (0 note)

Le barrage d’Arras dont il a largement été question dans l’article précédent (bordabord.org/news/le-rhone-en-crue-1-2) est l’élément le plus en amont de l’aménagement du réalisé à Saint-Vallier par la C.N.R (Compagnie Nationale du ). Il est situé sur la commune d’Arras (rive droite) juste après la séparation entre le « vieux » et le de dérivation sur lequel s’effectue la navigation.

  
Le barrage (amont) et le village d'Arras avec sa tour      La séparation entre le Vieux (au premier plan) et le de dérivation
                                 

Sur cet aménagement, le de dérivation mesure 4,5 Kms. Il passe par l’ de Gervans dont la chute est de 11,80 mètres. L’ est associée à l’usine hydroélectrique qui produit, en moyenne, 700 Millions de Kwh par an. L’ensemble a été achevé en 1971.

 
Le de dérivation où le courant reste fort          Le et l'entrée de l' en amont                    
                               
                                
et usine hydroélectrique (vue aval)

Juste en aval de l’, le rejoint le « vieux ». Sur les deux suivantes, on distingue nettement les eaux venues du fleuve (côté rive droite) dont le courant apparaît beaucoup plus fort que celui des eaux venues de la partie canalisée.


Voir photo aérienne de l’ensemble sur : gervans.free.fr/rhone/amenage1.htm

Habituellement les éclusiers du se tiennent dans le poste de commande de l’, sorte de mirador qui domine tout l’ouvrage et permet à l’éclusier de voir loin, aussi bien en amont qu’en aval.


Le "mirador" de l' de Gervans

Les suivantes montrent ce que l'on peut voir à l'intérieur d'un poste de commande d'une du . Ici, il ne s'agit pas de l' de Gervans, mais de celle de Sablons, la précédente située à 27 Kms en amont de Gervans:


L'amont vu du "mirador"                    Plongée sur la sortie aval           Le poste de commande      

Ce jour là, la rendant le trafic beaucoup plus rare, j’ai eu la chance de rencontrer, au pied de son « mirador », ALEX, l’un des quatre éclusiers en fonction à Gervans. Au cours de la conversation très chaleureuse, j’appris que la navigation n’avait pas été interrompue pour les bateaux de commerce même au plus fort de la (par contre, les plaisanciers n’étaient pas autorisés à passer les écluses).

Alex m’apprit également qu’à la C.N.R., tous les éclusiers ont une formation et une qualification d’électricien ou de mécanicien. J’ai, ensuite, interrogé Alex sur la question épineuse de l’ Automatisation des écluses du (question qui préoccupe beaucoup les travaillant sur le ). Il me confirma qu’une automatisation partielle sera mise en place dès 2011 et que l’année suivante, en 2012, l’automatisation totale sera réalisée. La gestion centralisée des écluses se situera au niveau de l’ de Châteauneuf-du-

Élément important qui sera, peut-être, de nature à rassurer les inquiets : Il y aura une équipe d’astreinte sur le site de chaque ; cette équipe pourra donc intervenir très rapidement en cas de problème.

 
               
Après avoir quitté Alex, je remonte vers Andance où je rencontre le seul bateau aperçu en trois heures passées au bord du en , ATLAS, un avec deux barges dont j’ai eu l’occasion de montrer  des images dans de précédents articles. La voie ferrée qui suit le sur la rive droite sert exclusivement au transport de fret.


                            
                 

Merci à Alex, sympathique éclusier de la C.N.R.

: Jean Louis VEY (sauf les images de l’ de Sablons qui sont extraites du film Les Chemins De Traverse, réalisé par la MJC d’Annonay en 200 5 (www.mjcannonay.org/)



Jean Louis VEY

Articles qui contiennent des mots-clés similaires


Commentaires

Le Rhône en crue par labrise le Mardi 30/09/2008 à 09:33

Bonjour

Je crois que le pousseur pris sur le Rhône ne doit pas être l'ATLAS car celui-ci était l'ancien BP PARIS qui navigait sur la Seine. Ce pousseur a plutôt un air de pousseur du Rhin ex CNFR. 
Labrise.


Bien vu! par Bat07 le Mardi 30/09/2008 à 11:25

Bat07 Bravo pour ton regard avisé ....... Effectivement, il ne s'agit pas de l'ATLAS dont la devise est peinte sur les côtés:

 

Pour le pousseur en question, voici une autre photo où l'on aperçoit vaguement une devise (ATOLE, ATOLA ?????)



Je ne sais pas si ça te dit quelque chose ........

Jean Louis


Re: Bien vu! par renimelo le Jeudi 09/02/2012 à 12:42

se pousseur travallait sur le Rhin et la Moselle dans les années 80 ils portaient des n° 
la societé qui les exploitaient s'appelait "HARPEN SCHOUB"
saluts



Identification

Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

Identifiez les nouveaux articles et commentaires, signez les, et plus !

S'inscrire

Dernières publications en images

HOMMAGE A MONSIEUR MICHEL SERRES

L'histoire du bâtard ASTER

Un nouveau livre : Photos de Charles Fiquet dit "radar"

L'hiver 1929 a été froid (3e partie)

L'hiver 1929 a été froid (2e partie)

L'hiver 1929 a été froid (1re partie)

Barragiste sur la Petite-Saône, dans les années 30

RENOVATION DU PONT-CANAL DU CACOR

Mystère à bord

Un lundi de janvier 2019 à Varennes-sur-Seine

REPARATION DU PONT CANAL DE L'ORBIEL A TREBES

SEINE ET YONNE

MEMORIAL DES MARINIERS DU MIDI DE GARDOUCH (31)

LE CANAL DU MIDI ET L'AEROPOSTALE

LA BELLE DE CHAMPAGNE, nouvelle arrivée au port de Mareuil-sur-Ay

15 OCTOBRE 2018 : INONDATIONS DANS L'AUDE (3 et fin)


Sites Transports Fluviaux


CNBA
 

Rubrique courante


Recherche