S'identifier - S'inscrire - Contact

Annonce

NOUVEAU Bord à Bord - FLUVIAL Changement d'Administrateur
Objectif : Articles appronfondis et argumentés sur la Batellerie tels devoirs de mémoire (histoire) ou Actualités
Souhait : Complémentarité avec les bonnes informations, mais succintes sur les groupes batellerie de Facebook, et celles pointues des sites incontournables spécialisés.

Le Gamin du PICARDIE (3)

VOYAGE EN SEINE PAR TEMPS DE CRUE

Par MME • Les archives • Dimanche 17/11/2013 • 3 commentaires  • Lu 2030 fois • Version imprimable

  • Currently 0/5

Note : 0/5 (0 note)

BONJOUR
Quand j'avais une douzaine d'années je naviguais avec mes parents sur le Picardie. Durant la journée, je séjournais pendant des heures debout sur un banc de quart et je regardais le paysage. Mon père, au macaron, me racontait des histoires de pêche : son plus gros brochet pris sur l'Oise, 14 livres, sa plus grosse anguille, 6 livres...
Les jours n'étaient pas toujours aussi calmes. Je me souviens de la saison des inondations. J'étais étonné de voir la deux fois plus large à certains endroits. Avalant, propulsé par un courant plus rapide, nous passions sur les " couchés".
Par contre, montant, vitesse était réduite et à certains endroits, les passages de certains ponts étaient réputés "lourds".
Leurs franchissements exigeaient  beaucoup d' attention. En aval de ces ponts étaient amarrés les bateaux qui avaient fait " cul" ou qui n'avaient pas tenté le passage.  Ils attendaient un remorqueur qui les prendraient en remorque pour effectuer le passage.
Mon père était un intrépide. Le Picardie était profilé comme un vrai cigare et de plus, petit porteur. Le moteur, un Beaudoin DB4 de 48 cv, avait une réserve de puissance qui se commandait par une pédale que mon père sollicitait dans ces passages difficiles.
Je me souviens, juste après la guerre, il y avait le de Bezons réputé très lourd. Sur mon banc de quart, je n'en menais pas large.
Une fois engagé sous l'arche, mon père bloquait la pédale avec un bâton. Ma mère, inquiète en pareille situation, était très attentive. Mon père surveillait attentivement le passage et prenait soin que le bateau restat bien perpendiculaire au . vitesse se réduisait au fur et à mesure de la pénétration sous l'arche. Il y avait un moment où la vitesse devenait presque nulle. Mon angoise d'enfant était maximale pendant quelques secondes. Je fixai un repère sur la pile et d'un seul coup, le repère était dépassé. Selon l'expression, nous n'avions pas fait " cul " et nous en retirions une certaine fierté.
C'était souvent l'arrière du bateau qui bloquait, d'où le mot " cul " utilisé dans l'expression.

A propos, où séjourne actuellement le Picardie ? Est-il toujours à Sèvres, rive gauche.


Commentaires

par Citerna 12 le Lundi 18/11/2013 à 08:57

" L'Homme du Picardie" se dévoile.
Bravo, ce récit est passionnant, et vous avez une belle écriture.
N'avez-vous jamais songé à rédiger vos mémoires ?
C'est un(texte) sans faute, à part Baudoin et le "restat".
Nous espérons une suite : navigation à l'étiage, par exemple , ou panne dans le Pont Neuf.


par gaetan le Lundi 18/11/2013 à 12:06

très joli récit, qui raconte bien le vécu de ma jeunesse mais que je suis incapable d'écrire avec une telle l'limpidité. cette vie de bohème si agréable et quelques fois si dure a quelque peu bousculé ma scolarité. a quand le prochain épisode ?  


par mati le Lundi 18/11/2013 à 14:13

 Pour répondre à la question, on peut le voir toujourts au mËme endroit; à Sevres RG,

et toujours sur BaB:  http://bab.viabloga.com/news/le-picardie-un-ancien-porteur-de-l-hplm

Guiy BaB IdF



Identification

Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

Identifiez les nouveaux articles et commentaires, signez les, et plus !

S'inscrire

Achat/Vente


Dernières publications en images

Le Bassin des Magasins Généraux de Pantin en 2017

350 ans du CANAL du MIDI : pose 1ère pierre

Départ du VERCORS de Sète

Photographies fluviales à Bainville-aux-Miroirs

PK0 - ce JEUDI 16 NOVEMBRE 2017

Le Gamin du PICARDIE (5)

Le remorqueur PREVOYANCE

DECHARGEMENT D'UN TRANSFORMATEUR (2)

DECES D'AIME MIR

DECHARGEMENT D'UN TRANSFORMATEUR (1)

SAUVONS LE CANAL de ROANNE - Déjà en 1978

REPAS APRES MIDI GUINGUETTE (avec les Anciens et Amis de la Batellerie de Poses)

"LE PATRIMOINE" SPECIAL CANAL DU MIDI

IRENE S'EN EST ALLEE

CONVOI EXCEPTIONNEL POUR LE MIDI


Sites Transports Fluviaux


CNBA
 

Recherche par tableau


Sites Incontournables

    
 




Rubrique courante