S'identifier - S'inscrire - Ecrire un article - Contact

Annonce

NOUVEAU Bord à Bord - FLUVIAL Changement d'Administrateur
Objectif : Articles appronfondis et argumentés sur la Batellerie tels devoirs de mémoire (histoire) ou Actualités
Souhait : Complémentarité avec les bonnes informations, mais succintes sur les groupes batellerie de Facebook, et celles pointues des sites incontournables spécialisés.

grand gabarit... l'abandon

Par marc debeer • Infos • Mardi 01/04/2008 • 11 commentaires  • Lu 5475 fois • Version imprimable

  • Currently 0/5

Note : 0/5 (0 note)



L'abandon du Grand Gabarit a été annoncé hier par le ministre des transport... en effet faute de bateau en quantité suffisante il sera impossible de faire face au trafic en pleine explosion et essor...
l'utilité de ce est donc totalement compromise, il ressort également que ce n'aurait pas été praticable dans sa totalité sauf par quelques 38m rescapés du déchirage, en effet faute d'entreprise ayant suffisamment de main d'oeuvre qualifié, le creusement de ce ne serait possible que par étape et non dans sa globalité.
Une solution pour combler les vides dans la flotte de bateau existante, serait aussi de réquisitionner des bateaux logement pour re transformation en bateau de commerce, une étude très sérieuse montre que nombre de ces bateaux disposent encore d'une capacité de transport de marchandise et aussi de passager, évidement cela provoque la grogne des propriétaires mais démontre qu'avec quelques idées et peu de moyen (chose auquel nous sommes hélas habitués) il est possible de faire bouger les choses...
A Paris les premières réquisition ont été notifiées hier par le préfet maritime de la , au grand dam de quelques VIP en mal d'exotisme, bien que le fait de leur accorder le droit de rester à bord leur ai été octroyé avec de l'uniforme et galon attenant à la noble fonction.
Tous ensemble pour le creusement du nord trait d'union indispensable entre le PSG et les chtis...
Ferdinand delessep - cie suez des eaux 

Articles qui contiennent des mots-clés similaires


Commentaires

disparition programmèe de la batellerie francaise par hospalette le Mardi 01/04/2008 à 13:15

salut les gones


Cela ne me surprend pas ,il faut voir la rèalitè en face , plus de 200 kms de voie navigable ,sans de veritables entreprises hormis le cèrèale sur le CANAL DU NORD ,quelques ports pour charger du GRAVIER et du SABLE ,apres cela plus rien ,le trafic augmente sur la SEINE grace aux CONTAINERS et la construction immobiliere ,le RHONE son activite est liè aux containers ,le transport chimique inexistant ,le charbon fonctionne selon le climat ,ou sont les transports d'antan  PYRITE ENGRAIS FARINE CACAHUETE SUCRE FER à BETON etc ,produit blanc longtemp transportè par les bateaux tel que ESSENCE  SUPER  GAS OIL  FUEL OIL ,ou sont passèe tous les dèpots qui pullulaient sur la SEINE , l'EST et le NORD .
Les entreprises moyennes ou grandes ont disparues le long de l' OISE ainsi que la SEINE ,plus de la moitie des bateaux etrangers venant vidès dans le NORD repartent à vide ,des villes comme COMPIEGNE CREIL n'ont plus d'acces à la rivière ,le constat est la la politique en france est pour la SNCF et la ROUTE ,sur LYON le tunnel de FOURVIERE est definitivement fermè aux camions ,la totalitè du trafic est passè sur le contournement est lyonnais creant une zone de non droit pour les voitures ,que font les maires des communes rien ,ils se lamentent ,cela me fait rire pendant ce temps sur le RHONE ,il y passe un ou deux bateaux par jour ,n'oubliant pas que LYON est la 2 e et marseille 3e apres PARIS par sa densitè de POPULATION,
Arretons la  en FRANCE la batellerie se contente de racheter des bateaux  alors que les hollandais s'octroient des nouveaux bateaux ,les arrivages sont quotidiens ,VN....   alloue l'argent pour faire des quais pour la plaisance ,les canaux sont dèlabrès, par contre le plan inclinè d ARZVILLER rapporte gros avec le tourisme ,le halage etant grillagè pour empecher son acces

FLUVIALEMENT ET CORDIALEMENT jean paul

PS Un brin de pessimiste ,encore plus flagrant 
l'age moyen des batelliers est tres nettement entre 50 et 60 ans et la releve quasi inexistant 
les 38.50 faute de repreneur partent en bateau logement , cela sauve certains mariniers qui ont trimès pendant 30 ou 40 et ne peuvent pas vendre en tant que commerce leur outil de travail


En 73 mon oncle etait dans le barrage en face de l'assemblèe nationale employant des coups de corne à tout rompre pour la fameuse LOI ROYER il faisait partie du sybdicat CIDUNATI,
les mariniers devraient bloquès la SEINE à PARIS pour empecher le trafic passager à la hauteur du pont de l'alma ou NOTRE DAME quelques heures par jour pour faire connaitre leur situation


Re: disparition programmèe de la batellerie francaise par JeanClaude le Mardi 01/04/2008 à 17:50

   Bonjour Hospalette,

Que sont-ils devenus ces fervents adhérents avec qui j'ai participé à barrer la Seine à cet endroit avec pas moins de 35 Automoteurs dont quelques uns me reviennent à l'esprit.Quel bateau avait cet oncle?La veille,on avait tenu un conseil de guerre quai de Grenelle avant de lancer l'opération au petit matin.C'est tellement loin déjà que j'ai du mal à me souvenir de tous ces braves qui n'avaient pas hésités à répondre à l'appel dont entre autres Paumier,Lafleur,Delesalle,Hochard,Poulain.........et d'autres. Nous étions une poignée qui avions pris conscience à l'époque du danger qui guettait la profession avec l'ouverture des frontières et la libérisation de l'affrétement en restant sans structure et en refusant de s'adapter. Trop tôt,trop d'avant-garde sans doute,on n'a pas été pris au sérieux et aujourd'hui, 34 ans après,on constate le résultat.C'est un effectif en peau de chagrin qui ne réprésente plus grand chose hélas.Pas de relève et un avenir qui risque fort d'appartenir aux Pays d'Europe dont la France ne sera pas très représentative. 7400 cotisants aux caisses sociales en 1974,environ 700 aujourd'hui. C'est tout dire! Il aura fallu plus de 50ans pour voir la création d'une Chambre de la Batellerie pourtant décidée avant la guerre 39/40.....cette institution,à l'instar  des Chambres des Métiers,est la seule repésentative des Bateliers auprès des Pouvoirs Publics qui restent cependant bien frileux pour faire avancer les choses et combler ce retard qui, à mon avis, ne le sera jamais pour être à l'heure au rendez-vous.

A suivre donc et tant mieux si je me trompe!

J.Claude





 


Re: disparition programmèe de la batellerie francaise par hospalette le Mardi 01/04/2008 à 22:39

bonsoir

C'etait le SAINTE THERESE à DUBRULLE bateau tout peint à l'huile de lin avec des plaques au rouge ,il est reste plus de dix ans dans la gare d'eau de DORIGNIES avant qu'il parte au decoupage  il y a 5 ans environs

fluvialement et cordialement JEAN PAUL


Re: disparition programmèe de la batellerie francaise par JeanClaude le Mercredi 02/04/2008 à 05:40

Bonjour,

OK. Cela me dit quelque chose.Je vois une construction de l'Est (Luisental?) mais il y avait plusieurs bateaux portant ce nom et là ma mémoire est floue. J'en connaissais un avec une cabine au milieu......

Cordialement,

J.Claude


Re abandon par obbe le Mardi 01/04/2008 à 19:15

Au cas ou les requisitions seraient insuffisantes, ils prevoient l'utilisation de dirigeables pour le transport des containers entre les ports de la mer du Nord et notamment Gennevilliers.

Obbe


par kikicmr le Mardi 01/04/2008 à 21:41

kikicmr d'accord avec toi Obbe
Marc, ça sent le poisson...
Bravo, j'ai eu un peu peur au début... On allait abandonner tout le grand gabarti! Et non juste le canal Seine Nord... Et pi j'ai un petit peu réfléchit (un petit peu...). Quel jour on est???? Ah oui, ouf.


Re: par obbe le Mardi 01/04/2008 à 22:24

Non, tu crois que Marc aurait ose nous faire ca? C'est pas son style pourtant...

Hiii, je me marre.


ca sent la morue par marc debeer le Mercredi 02/04/2008 à 08:28

Effectivement publier un article pareil un premier avril c'est sûr que c'est une sacré morue et certain ont mordus à l'hameçon en plein....a Lyon il sont pas futé pour un hareng....
bon cela dépasse mes espérances ...Merçi a tous

marc
 
Ps : le texte à été écrit en 5 min hier en improvisation totale


Re: ca sent la morue par kikicmr le Mercredi 02/04/2008 à 20:58

kikicmr il faut dire à leur décharge que c'est une décision qui serait bien dans l'air du temps ça... après l'abandon d'un projet de canal à grand gabarit pour des raisons pseudo-écologiques, voici l'abandon d'un grand projet pour raissons économiques...


Re: ca sent la morue par hospalette le Jeudi 03/04/2008 à 08:56

salut le CHTI



ho le CHTI....................................

pour le canal OK  ,mais toute de meme pas les requisitions

Salut à toi au GRAND MAITRE de l'intox 

fluvialement et cordialement jean paul


Re: ca sent la morue par marc debeer le Jeudi 03/04/2008 à 09:02

Info ou intox....ok
merçi pour les camemberts....mais ici c'est le Marroil....
ceci dit revoir l'ILE DE FRANCE cela fait plaisir ce paquebot ex BREMEN fut surnommé le st bernard de l'atlantique car il participât à de très nombreux sauvetage - entre autre celui des passager de l'ANDREA DORIA .....
c'était un magnifique paquebot....adoré de ses passagers et de son équipage, il fut remplacé par le FRANCE (celui-ci est en cour de découpage en Inde) ---> http://www.meretmarine.com/article.cfm?id=107288



Identification

Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

Identifiez les nouveaux articles et commentaires, signez les, et plus !

S'inscrire

Dernières publications en images

QUAND LES PETROLIERS SILLONNAIENT LA LOIRE

DRAGAGE AU CANAL DU MIDI

L'ALTAIR DANS LES CIEUX

MIDI : SIMULATION DE TRANSPORT FLUVIAL

L'hiver 1929 a été froid (4e partie)

TEMPETE DANS LE LAURAGAIS

ALTAIR en route vers la pente d'eau de Montech

La messe des mariniers de Béthune

En 1966 - SURSIS pour les BATARDS et BERRICHONS

Ordre de couler L'EMPEREUR DE LA MEUSE

GENS DE L'EAU A SAINT FERREOL

INONDATIONS DE VILLENEUVE-LES-BEZIERS LE 23-10-2019

Remorqueur et Chalands

MISE AU SEC DE LA MARIE-THERESE

BEN D'OR à Béthune

HOMMAGE A MONSIEUR MICHEL SERRES


Sites Incontournables

    
 






Rubrique courante


Recherche