S'identifier - S'inscrire - Ecrire un article - Contact

Annonce

NOUVEAU Bord à Bord - FLUVIAL Changement d'Administrateur
Objectif : Articles appronfondis et argumentés sur la Batellerie tels devoirs de mémoire (histoire) ou Actualités
Souhait : Complémentarité avec les bonnes informations, mais succintes sur les groupes batellerie de Facebook, et celles pointues des sites incontournables spécialisés.

de l'Ariège à l'Occitania

Par Alain Marie • BaB 2 mers • Jeudi 10/07/2008 • 0 commentaires  • Lu 4692 fois • Version imprimable

  • Currently 0/5

Note : 0/5 (0 note)

Bonjour,

Ci-joint un article paru dans la quotidien régional ‘’ La Dépêche du ‘’
Il est un peu folklorique mais il est l’occasion de nous souvenir de Paul dit Popol (1938/1996) marinier du du , décédé dans les eaux de la région parisienne en novembre 96.

Il avait pris la succession de son Père Louis à la barre du bateau en bois le TIGRE. Puis il a acheté un petit bateau belge (il ne mesurait pas 30 m) le MAART. Enfin il a fait construire un Vandeville du   baptisé ARIEGE, département dont sa mère était originaire.

A la fin de l’activité commerciale dans le il est parti dans les Canaux du Nord.

Nous avons eu l’occasion de voir l’ARIEGE plusieurs fois sur le site de BAB.

**********************************************

Extrait de La Dépêche du , version informatique:

Fluvial. Elle est née sur l'eau, à l' Bayard. Laurence Pourquier est la première femme à piloter sur le du un bateau de commerce : « une fierté et une grande responsabilité. »

Péniche l'Occitania : une femme à la barre

Chez les Pourquier, on est batelier de père… en fille. Avec Laurence à la barre, c'est désormais la 5e génération qui va naviguer sur le du . À 33 ans, Laurence Pourquier, vient de décrocher son certificat de conduite des bateaux de commerce et ses 3 galons de capitaine pour piloter l'emblématique bateau-restaurant-croisière toulousain, l'Occitania.

En France, les femmes pilotes se comptent sur les doigts des deux mains. Et une femme pilote sur le du , transportant des passagers… hum ! À moins que Paul Riquet ne s'en souvienne…

Née sur un bateau

« Je suis née sur un bateau. A l' Bayard, sur le à Toulouse. J'ai vraiment grandi sur l'automoteur de mon père. Il avait fait construire en 1968 ce bateau en acier long de 30 mètres sur le chantier Vandeville à Bouchain et l'avait baptisé « L'Ariège ». Mon père transportait des céréales, du vin. Comme le transport de marchandise devenait plus marginal dans le sud ouest, mes parents ont rallongé l'Ariège de 10 mètres et sont partis travailler sur les canaux du Nord, en Belgique et au Pays Basque ».

Du à la marine

Amoureuse du milieu fluvial qui a bercé sa jeunesse et révélé sa passion pour la navigation, Laurence s'aventure dans un autre univers en 1996 : la mer. Elle s'embarque dans la Marine et goûte six ans durant au grand bleu, « à l'eau salée « comme elle dit et « par la petite porte », d'abord travaillant au service des transmissions puis comme navigateur timonier. Elle navigue sur les bâtiments gris, sur le bateau de guerre « Le Foudre »… «Ma rencontre récente avec Serge Grenouilloux, le capitaine titulaire de l'Occitania, a été un tournant. Serge et Christina Moutous, propriétaire de la péniche restaurant, ont soutenu Laurence durant toute une année de formation, passage obligé pour obtenir son certificat de pilote. « Quand on est né sur les fleuves, on a envie de piloter ce type de bateau de plaisance ou de transport de passagers. C'est une fierté et une grande responsabilité. Surtout que le du est étroit et lorsqu'on croise d’autre bateau faut être très prudent. Le moindre écart, c'est la berge ».

Laurence sera à la barre de l'Occitania à compter du 21 juillet, en alternance avec Serge Grenouilloux. « J'ai piloté 4 heures dimanche dernier, ma première croisière, 51 passagers. C'était très symbolique et j'ai vraiment eu une pensée forte pour mon père dont c'était la ce jour-là. » Chemisette blanche, pantalon noir, sa casquette de capitaine en moins, Laurence Pourquier navigue actuellement pour le plaisir, en pleine Méditerranée. Sa vie est un long fleuve…

Publié le 02 Juillet 2008 à 10h25 | Auteur : V.Sitnikow


*     *     *






Pour info il est existe un site internet sur ce bateau-croisière.

Alain Marie


 

Articles qui contiennent des mots-clés similaires


Identification

Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

Identifiez les nouveaux articles et commentaires, signez les, et plus !

S'inscrire

Dernières publications en images

HOMMAGE A MONSIEUR MICHEL SERRES

L'histoire du bâtard ASTER

Un nouveau livre : Photos de Charles Fiquet dit "radar"

L'hiver 1929 a été froid (3e partie)

L'hiver 1929 a été froid (2e partie)

L'hiver 1929 a été froid (1re partie)

Barragiste sur la Petite-Saône, dans les années 30

RENOVATION DU PONT-CANAL DU CACOR

Mystère à bord

Un lundi de janvier 2019 à Varennes-sur-Seine

REPARATION DU PONT CANAL DE L'ORBIEL A TREBES

SEINE ET YONNE

MEMORIAL DES MARINIERS DU MIDI DE GARDOUCH (31)

LE CANAL DU MIDI ET L'AEROPOSTALE

LA BELLE DE CHAMPAGNE, nouvelle arrivée au port de Mareuil-sur-Ay

15 OCTOBRE 2018 : INONDATIONS DANS L'AUDE (3 et fin)


Sites Incontournables

    
 






Rubrique courante


Recherche