S'identifier - S'inscrire - Ecrire un article - Contact

Annonce

NOUVEAU Bord à Bord - FLUVIAL Changement d'Administrateur
Objectif : Articles appronfondis et argumentés sur la Batellerie tels devoirs de mémoire (histoire) ou Actualités
Souhait : Complémentarité avec les bonnes informations, mais succintes sur les groupes batellerie de Facebook, et celles pointues des sites incontournables spécialisés.

Chômage 2009 sur le CMR : écluse 10 VM (1sur3)

Par kikicmr • BaB NordEst.fr • Lundi 10/05/2010 • 1 commentaire  • Lu 3937 fois • Version imprimable

  • Currently 5/5

Note : 5/5 (2 notes)

      Bon, avec tout ça, j'allais presque oublier de vous présenter les dernières du 2009 du versant Meurthe du de la au ... La navigation a repris depuis longtemps déjà, mais les sont éternelles... Nous voilà donc à la dernière de périple, Maizières-les-Vic, en , °10. Dernières , mais pas des moindres, vous en conviendrez, car il s'agit ni plus ni moins que du changement des quatre portes!

31 octobre : l'adieu aux anciennes portes

 
Le bief amont est bien baissé.


"Sur la Terre des Hommes, rien, non, rien n'est plus beau qu'un en octobre."
Vous aurez reconnu la dernière phrase du célèbre roman de R. SEMET, Le temps des canalous.
Je trouve qu'elle colle bien à la photo, même si le est vide, on est le 31 octobre, les couleurs automnales sont jolies...

Fini la poésie... Passons maintenant aux :


Les anciennes portes sont déjà démontées et les de maçonnerie sont en cours.



Même le petit est vide. C'est par là que passe l'eau des pompes
(le bâtiment en brique face au photographe sur la photo de gauche) pour rejoindre le bief amont.

 
A nouveau, un peu de poésie dans ce monde de brutes :
 

"Sur la Terre des Hommes, rien, non, rien n'est plus beau qu'un en octobre."
Vous aurez reconnu la dernière phrase du célèbre roman de R. SEMET, Le temps des canalous.
Je trouve qu'elle colle aussi bien au bief
aval qu'au bief amont.
Avec, en prime, le reflet parfait du ciel dans l'eau...

Et des images très dures :
 

Les portes aval, vouées à la ferraille...
 

...et les portes amont, même destin prévisible.

07 novembre : une photo qui ressemble à la première de l'article, et pourtant une semaine s'est écoulée :
 



Si j'avais l'esprit mal placé, je trouverais quelque chose à dire
au sujet de la position de ces vantaux...
 

En amont, les nouveaux chardonnets (chardonnerets?) sont en place et étayés, reste plus qu'à couler le béton.
 
 
 
En aval, pareil.
 

Une passerelle permet de ne pas faire
le détour par le sur tête aval.
(Et oui, ils ont tout prévu pour ne pas trop me fatiguer!)
 

La tête amont...


...et vue d'ensemble du .
 
La suite suivra.
 


Commentaires

par nicola le Lundi 10/05/2010 à 07:49

nicola Bravo !
Une fois de plus tu nous gratifie d'un très bon article



Identification

Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

Identifiez les nouveaux articles et commentaires, signez les, et plus !

S'inscrire

Dernières publications en images

QUAND LES PETROLIERS SILLONNAIENT LA LOIRE

DRAGAGE AU CANAL DU MIDI

L'ALTAIR DANS LES CIEUX

MIDI : SIMULATION DE TRANSPORT FLUVIAL

L'hiver 1929 a été froid (4e partie)

TEMPETE DANS LE LAURAGAIS

ALTAIR en route vers la pente d'eau de Montech

La messe des mariniers de Béthune

En 1966 - SURSIS pour les BATARDS et BERRICHONS

Ordre de couler L'EMPEREUR DE LA MEUSE

GENS DE L'EAU A SAINT FERREOL

INONDATIONS DE VILLENEUVE-LES-BEZIERS LE 23-10-2019

Remorqueur et Chalands

MISE AU SEC DE LA MARIE-THERESE

BEN D'OR à Béthune

HOMMAGE A MONSIEUR MICHEL SERRES


Sites Incontournables

    
 






Rubrique courante


Recherche