S'identifier - S'inscrire - Contact

Annonce


A CASTETS, LE CANAL LATERAL S'EXPOSE

Visitez l'exposition à la Capitainerie de Castets-en-Dorthe

Par Lougabier • BaB 2 mers • Vendredi 01/05/2015 • 16 commentaires  • Lu 3639 fois • Version imprimable

  • Currently 5/5

Note : 5/5 (2 notes)

 
Du 1er au 31 mai 2015, la capitainerie de Castets-en-Dorthe, présente une exposition sur le " de Garonne", appelé auparavant " Latéral à la Garonne".
L'affiche de l'expo résume parfaitement l'évènement, tout y est écrit !


Pour réaliser ce travail d'orfèvre, Capitain' BRUNO, s'est entouré d'anciens mariniers qui se sont retirés dans ce à la cessation du transport de marchandises. Ci dessous, un petit clin d'oeil à l'un d'eux :

 

Alimenté par la Garonne, via le de Brienne, ce débute à Toulouse au de l'Embouchure et se termine à Castets-en-Dorthe où il rejoint le fleuve nourricier. Il termine l'oeuvre de RIQUET : "relier la mer Océane à la Méditerranée".


 

53 écluses rachètent sur 193 km, une dénivellation de près de 140m. La largeur est d'environ 20 m au miroir et 12 m en plafond, pour un enfoncement autorisé de 1 m 80, mais creusé à 2 m 20.
Le du a eu Pierre-Paul RIQUET (1609-1680) et l'ingénieur François ANDREOSSY (1633-1688) comme pères, le de Garonne, aura Jean-Baptiste de BAUDRE (1773-1850) et Jean-Gratien de JOB  (1802-1875).



Outre sa valeur économique, le Latéral à la Garonne a réuni les Hommes. En effet, la navigation de la Méditerranée  à Toulouse se faisait par le du et celle de Toulouse à Bordeaux par la Garonne. Le type de navigation était si différente, qu'un bateau méditerranéen ne pouvait atteindre Bordeaux, ainsi naquirent  2 communautés différentes en beaucoup de points : les "Barquiers" et les "Gascons". La mise en service du de Garonne, rassembla tous ces "gens de l'eau", après quelques générations, en une seule et unique communauté forte et solidaire.


Prendre ce était "un peu des vacances", on sentait bien la différence de presque 2 siècles entre le Royal et le Latéral. Son seul bémol est sa fragilité. Depuis sa création, il a reçu quelques fois , la visite du Tarn et surtout de la Garonne qui en se retirant emportèrent les berges à plusieurs endroits différents. Il faut dire qu'il tutoie ces fleuves de près à plusieurs reprises, comme ici  la Garonne à Meilhan.



A partir de la fin des années 1960, il a été mis au gabarit "Freycinet ++" car ses écluses font 40 m de long sur 6 m de large. Du fait de la facilité de la mise en oeuvre de son allongement, le raccordement des Canaux du au réseau national a commencé par ce . La liaison Bordeaux-Toulouse ( et même 20 km au-delà)  s'est terminée en 1974 par la mise en service d'une pente d'eau à Montech (82).


Côté du , l'allongement  en 38m50, de la Méditerranée (Sète et -la-Nouvelle)  fut réalisé jusqu'à une cinquantaine de Km après Béziers, et puis les ont été arrêtés, laissant un verrou de 120 km environ en 30m et semant la consternation des mariniers engagés dans un coûteux renouvellement du parc fluvial...

Le Latéral est ainsi privé de sa connexion au réseau Freycinet national et international.

La photo du CASTETS s'imposait ici ! Le voilà à Bordeaux grâce à ami B-O !


Quelques articles sur BaB-2 mers, traitent du de Garonne et des bateaux qui l'ont emprunté.

Seuls quelques points ont été abordés dans cet article, pour en savoir plus d'une manière ludique :

Visitez l'exposition "Le Latéral à la Garonne en 80 et documents" !

Le Capitaine BRUNO vous y attend !









Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :


Commentaires

par mati le Vendredi 03/04/2015 à 09:42

Bravo Lougabier pour NE pas seulement annoncer l'expo. mais aussi donner envie de la visiter par la présentation imagée de l'article,
et félicitations au captain' BRUNO, que je salue ici.

Guy BaB IdF


" VERROU" de 120 kms par p boum le Vendredi 03/04/2015 à 11:45

 Delcampe
Chomage ou Imprévu.
Sambre:  devise   DECLIN  ( déclin ) 

Très interressant (toujours) mais ignorait l'arret de mise aux normes Freycinet  (pourquoi > financier ?) ou Concurrence.

Est-ce un Arret  OU "pas-prévu" pour toute la liaison: 

D'après les Textes c'était 2 tronçons de "juridiction / gestion"  séparée: Canal du Midi  ET Canal Latérale-Garonne.

Même Aujourd'hui ce "raté" peut se produire:  Seine - Nord > rajout : OISE  Convoi 4 400 ts pas "réel" sur Amont sans aménagements.

Conséquence: Dossier dde Subvention Europe 40%  > départ 4,5 milliards > maintenant = 5,5 M.

Désormais les Equipements Portuaires a Charge des Communautés: Chiffrage en cours.

nota: Canal  Rhein-Main-Danube /  budget: fois 4,2 entre Projet (sur Papier) et Mise en Service.

nota: Port - LE HAVRE pas pro-Canal.

Grand-Gabarit: Hte-Seine: Tronçon en Voie-UNIQUE ( mono-rail / sic) déja envisagée.

slts  p  boum


Re: " VERROU" de 120 kms par Lougabier le Vendredi 03/04/2015 à 22:55

Chacun dit la sienne sur l'arrêt des canaux du midi, voilà ce que j'en pense avec un peu de recul, mais à ce jour, il n'y a pas de réponse officielle. Des spécialistes ont fait des études quelques années plus tard...

L'arrêt de la modernisation du canal du Midi a surpris à l'époque tous les acteurs de la voie d'eau : mariniers mais aussi CCI, Citerna, clients, etc.
La mise au gabarit Freycinet était à l'ordre du jour depuis 1898, date où l'Etat a repris la concession du Canal à la Cie du Chemin de fer du Midi, mais beaucoup n'y croyaient pas.

A partir du début des années 1960, quand le travail a permi d'investir, tous ceux qui ont acheté des 38m ont gardé leur tronçon de 8m pour le futur allongement. Ceux qui ont acheté des bateaux neufs en 30m avaient l'idée de les allonger et certains l'ont fait.

 Quand on a vu l'allongement du Latéral, même les mariniers sceptiques  y ont vraiment crû. Les anciens ont pu faire du déchirage ou vendre leur bateau pour faire le gravier assez haut dans les fleuves et rivières trop étroits pour un 38m.
Dès les années 1972, certains ont allongé même avant que Toulouse soit accessible. D'autres ont acheté des Freycinet et sont restés "dans le Nord" en attendant que les travaux soient finis... 

Pour le tronçon , Bordeaux - Toulouse, la région Aquitaine a poussé pour la réalisation, mais on pense maintenant que déjà "ça traînait les pieds au Ministère". Chaban Delmas était alors intervenu ...

Dans les années 1980, Chaban n'avait plus d'influence, l'Autoroute des 2 mers A61-A62 commençait à se réaliser et les autorités avaient peur qu'elle soit déficitaire, surtout le Toulouse-BX. 
Si l'allongement du Latéral n'a pas changé le paysage, l'allongement du Midi avec les écluses à plusieurs sas et de forme ovoïde dénaturait un peu plus l'environnement, donc protestations virulentes d'assos...

En plus des écluses à allonger, il fallait draguer ou creuser pour atteindre le 1m80 d'enfoncement au lieu des 1m60, redresser des courbes et hausser ou refaire des ponts. Mais ça devait être prévu au budget, car ce n'était pas une surprise...

Le choix de la pente d'eau pour Montech (Latéral)  et Béziers (canal du midi) a été catastrophique. Les organismes de défense des mariniers avec la Coopé a sa tête, avait fait des démarches contre cette solution qui paraissait bien fragile à leurs yeux, trop sophistiqué et surtout à l'entretien onéreux et incertain... Le pire a été celle de Béziers, un gouffre financier et en + pratiquement inutilisable...

Les acteurs du Tourisme qui avaient débuté chez nous au tout début des années 1960, ont vu que la navigation de commerce ne faisait pas forcément bon ménage avec leur développement... 

Peut-être qu'une étude avait été faite sur le réseau Freycinet "du Nord" et que les résultats n'étaient pas bons pour ce réseau...
Une étude sur les besoins de transport régional, basée sur les chiffres de l'INSEE rail-route-canal a peut-être été faite aussi ???

On ajoute à cela les difficultés financières du pays consécutives au premier choc pétrolier et l'économie immédiate de frais que ça pouvait faire...

On pense donc qu'en haut lieu, tout ça a dû être mis sur le tapis sans tenir compte de l'engagement de l'Etat et que le couperet est tombé sans qu'on le dise ouvertement et sans tenir compte de la centaine de personnes engagées dans le projet... Bref on a laissé pourrir la situation et chacun s'est débrouillé comme il a pu au fur et à mesure que sa situation financière ne permettait plus de continuer...

En gros, voilà comment nous l'avons vécu de l'intérieur avec un peu de recul.



Re: " VERROU" de 120 kms par Anonyme le Jeudi 30/04/2015 à 08:15

 Bonjour Lougabier,

Voilà un témoignage fort de ce que vous avez vécu de l'intérieur comme tu dis, au moment de l'abandon de l'allongement des écluses. Depuis que je m'intéresse au canal et au transport fluvial, je me pose aussi la question de la chute de ce mode de transport. Il faut voir que partout en France et en Europe le transport fluvial s'est écroulé, les chiffres sont clairs: la part modale du transport fluvial est passée de 12 % en 1970 à moins de 3 % aujourd'hui. La part du routier est, elle, passée à plus de 80 %. Pour moi, la cause de l'arrêt des travaux a été que le réseau autoroutier s'étant développé, les camions devenant de plus en plus gros, la quasi disparition du secteur industriel en France, le changement de fonctionnement des entreprises, maintenant avec zéro stock, font que le fluvial a perdu la plupart de ses marchés. Et à mon avis (mais ce n'est que le mien) même en allongeant les écluses le canal n'aurait pas résisté à la concurrence. Il n'y a qu'à voir les autres canaux qui sont fermés ou quasi abandonnés ailleurs en France ou en Europe. Mais ça ne m'empêche pas d'avoir un relatif optimiste, car l'Histoire peut quelquefois réserver des surprises: en 1970 il n'y avait plus un tramway en France, aujourd'hui il est revenu en force dans pas mal de villes. Mais on en retrouvera jamais l'activité qu'on a connu à votre époque. Si au moins quelques bateaux naviguent, ce sera une belle revanche pour tous ceux qui croient au transport fluvial. A bientôt Lougabier. 


Re: " VERROU" de 120 kms par Jean-Marc le Jeudi 30/04/2015 à 16:12

 Pour info je viens de me réinscrire à Bord à Bord, plus d'anonymat !
Et une photo du Tourmente au ponton commerce de Castets avant qu'il ne soit privaitisé. Bruno, tu n'es pas responsable, mais c'est grave ce qu'on fait ainsi tout le long du canal.


Re: " VERROU" de 120 kms par cayor le Lundi 04/05/2015 à 14:17

cayor Bonne analyse que je partage. J'ajouterai que la France a perdu ses industries du charbon et de l'acier qui étaient les gros pourvoyeurs du fluvial après la guerre  jusque les années 1970 et que le nucléaire, le gaz ont depuis alimenté les centrales. Ne reste que les céréales et le sable sur certains secteur d'où le nombre des transporteurs en baisse (800 actuellement contre 7400 en 1974) La politique du tout routier a fait le reste mais aussi à l'époque, la mésentente des syndicats et leur volonté irréductible de ne pas vouloir se préparer à l'ouverture des frontières et du marché libre en conservant les acquis du bureau de tour tels quels, sans vouloir l'aménager. Ce système avait ce rôle protecteur de maintenir des tarifs réglementés qui étaient calculés en fonction du prix de la traction mais aussi d'avoir le regard sur l'ensemble des offres qui étaient obligatoirement affichées dans les bureaux d'affrètement. Le marché libre n'a plus ces garanties et si les prix ont chuté de 20 à 30% voir plus, c'est aussi à cause de l'augmentation du port en lourd des bateaux. Augmenter les tonnages pour baisser le coût du transport, cela n'est supportable que si l'on respecte le seuil de rentabilité de l'entreprise ce qui est loin d'être le cas pour certains qui livrés à eux-mêmes, à la merci des courtiers, se trouvent donc obligés d'en accepter leurs prix et d'enchainer les rotations, espérant compenser la perte engendrée ce qui à mon avis ne doit pas être facile car qui dit rotation = plus de consommation de carburant, d'usure du matériel, d'heures de travail et de perte de qualité de vie. Les nouvelles normes Européennes ont aussi apporté de nouvelles contraintes financières, conduisant quelque fois à des situations difficiles. L'orientation choisie du grand gabarit comme le futur Seine-Nord me parait complétement disproportionnée, d'un coût astronomique, d'une conception irréaliste (4000T) pour diverses raisons, ne servira  l'avenir des industriels de la voie d'eau conjointement avec les grands groupes d'industrie et leur profit. Il est clair que la Batellerie Artisanale, celle de l'homme du Picardie, a vécue et risque fort de disparaître...


Re: " VERROU" de 120 kms par p boum le Lundi 04/05/2015 à 17:59

 Exposé tout-a-fait pour le "cheminement" du Vécu dans le déroulement avec des "réalités"  des responsabilités des Navigants Eux-Mêmes. En effet dire:  c'est la faute des Autres n'est pas la seule-cause. Toutes Activités rentables sont pérennes. Le Bureau d'Affrêtement constituait un "Ecran" entre Donneurs d'Ordres et Naviguants dont le lien était assumé par les Affrêteurs. L'Arret des Cies assumant toute la logistique-terrestre: Ports, Post - Pré acheminement a été la cause-principale. Les Naviguants n'ont "disposé" d'une Structure-exploitation-commerciale "PROPRE" et toujours dépendants de Tiers  QUI dans l'évolution décrites par Cayor se sont reconvertis dans d'autres Vecteurs du Transport.
La Modernisation - matérielle a modifié les besoins en Personnels (toutes activités) * le Canadien:  Couple Capitaine + Couple Second + Matelot 1950 - 60  ? ! faut être réaliste.
Un 2 500 ts avec un Couple   est-ce réaliste:  Ex-Rhin   Dame le Jour  Monsieur la Nuit   au macaron.

Un Réseau: Chacun son Avis  

slts   p  boum




Re: " VERROU" de 120 kms par Anonyme le Vendredi 08/05/2015 à 17:58

 plusieurs pousseurs de désarmés sur la seine simplement parce que la cft ne connait pas ce fleuve vu qu il vienne de maritime alors les barges sont perdues à droite à gauche les pousseurs se promennent à blanc les convois sont perdus alors pour régler le probleme on fait naviguer... des gros bateaux de 110 m ce métier est déja en difficulté alors rajoutons en encore un peu pourvu qu il ne perde pas la ciboule... derriere cela évidemment on licencie tout métier doit ètrè dirigé par des gens de savoir...


Re: " VERROU" de 120 kms par michel le Dimanche 02/04/2017 à 18:37

bonjour je repend a votre question concernant cft les gent ne vienne pas du maritime le directeur et le fils du fondateur de la sogestrant Mr Girardet et Mr bandbalaguen et concernant les bateau de 110 ou 130 mètres set par se que il nie a plus l'utilisation de tous les pousseur a cause de la fermeture des centrale E D F charbon et fioul ? je connais tré bien c f t pour avoir travailler des années comme salarié et ensuite en tant q,artisant je veux bien reconnaitre qu'il y a hue quelle que erreur mai la reconversion du poussage au gros bateau cet uniquement la demande des client pour le conteneur et il connaisse tré bien leur travaille


L'expo, ça démarre !! par Lougabier le Samedi 02/05/2015 à 12:40


Et ça y est ! Nous y sommes ! Cap'tain BRUNO annonce le vernissage  à partir de 18h30, le mardi 5 mai 2015.

Cette exposition du 01 au 31 mai 2015, rassemble plus de 80 photos anciennes et documents autour du Canal Latéral à la Garonne, appelé aujourd'hui Canal de Garonne.


 Ces clichés, photos et cartes postales, rassemblés par des collectionneurs et des anciens mariniers, évoquent le temps, pas si lointain, où le Canal était utilisé aux transports de marchandises diverses et variées. 

Le bulletin d'information de l'Amicale des Anciens des Canaux du Midi en parle dans son dernier N° 04 d'avril 2015.
Savoir et faire savoir  et venez nombreux !!!


L'expo : la presse en parle ! par Lougabier le Dimanche 10/05/2015 à 14:55

Ci joint un article paru le 6 mai 2015 sur le journal Sud-Ouest concernant l'exposition de Castets :


Le vernissage a eu lieu le mardi 05 mai 2015 en présence des autorités municipales, de responsables d'associations et de "gens de l'eau", nés à bord.
Venez signer le livre d'or !!


Péniche Jeune Marie par Louis le Mardi 21/03/2017 à 07:54

Bonjour,
Je découvre "bord à bord", super pour retrouver de très beaux souvenirs!
Mon père a travaillé en 1945 sur la Jeune Marie. Cette péniche transportait des ailes d'avion de Bordeaux à Toulouse. Le propriétaire s'appelait (je crois) Roger Lanarie. J'aimerais lui retrouver des photos de cette péniche parce qu'il garde un bon souvenir de cette époque.
Si vous en avez...
Merci par avance!
LL


Re: Péniche Jeune Marie par Alain Marie le Mardi 21/03/2017 à 13:38

Bonjour,
On peut voir une photo de la JEUNE MARIE de Roger Lanari en suivant ce lien.

bordabord.org/news/pour-les-bateliers-du-midi-3

Louis


Re: Péniche Jeune Marie par Louis le Mercredi 22/03/2017 à 10:13

Bonjour,
Un grand merci pour m'avoir permis de retrouver cette magnifique photo. Mon père va certainement reconnaitre bien du monde! Je dois le voir dans 3 semaines, là, je ne résiste pas: Je lui fais partir par courrier!
Si quelqu'un peut me retrouver une photo de la péniche, ce serait parfait!
En ce moment, je lui refais tout le canal latéral de la Garonne et le canal du midi. Ecluses, ponts canaux,... ça donne envie de partir et de laisser derrière le RER, le métro et les énervés!
Mille mercis encore!


Re: Péniche Jeune Marie par Anonyme le Jeudi 23/03/2017 à 08:25

                                              Bonjour
      En toute discrétion,est ce que je pourrais savoir qui vous ètes!!!Merci d'avance.
Si votre père a continuer dans le fluvial(midi),Il se pourrait que je l'ai connu.
Bonne journée                  JOSYAN


Re: Péniche Jeune Marie par Louis le Jeudi 23/03/2017 à 09:33

Bonjour,

Je suis la fille d'André Beynard qui a été marinier sur La Jeune Marie après la seconde guerre mondiale.



Identification

Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

Identifiez les nouveaux articles et commentaires, signez les, et plus !

S'inscrire

Achat/Vente


Dernières publications en images

IRENE S'EN EST ALLEE

CONVOI EXCEPTIONNEL POUR LE MIDI

GOUACHE D YVES DELFO

VIDANGE DU LAC DE SAINT FERREOL

MAINTENANCE DE L'ECLUSE DE VALLABREGUES

Péniche loft de luxe naviguant TBE A VENDRE

La Pénichette RONFLEUR est à VENDRE

jeudi 23 février 2017 à 20h : " PK 0, Les rendez-vous du Fleuve "

Décès du Père Gosselet

HENRIETTE

OCCITANIA

La Vie Batelière n° 193 est parue

Santa Maria


Annonceurs


Recherche par tableau


batellerie.org


Rubrique courante


Recherche

Recherche sur bordabord.org


Étendre votre recherche sur les Sites Fluviaux Incontournables

Élargissez votre investigation via le MEGAMOTEUR FLUVIAL de "Bord à Bord"


Articles aléatoires


Petites Annonces



www.batellerie.org

RETOUR À L'ACCUEIL