S'identifier - S'inscrire - Ecrire un article - Contact

Annonce

NOUVEAU Bord à Bord - FLUVIAL Changement d'Administrateur
Objectif : Articles appronfondis et argumentés sur la Batellerie tels devoirs de mémoire (histoire) ou Actualités
Souhait : Complémentarité avec les bonnes informations, mais succintes sur les groupes batellerie de Facebook, et celles pointues des sites incontournables spécialisés.

TEXTE / REALITES - EVOLUTIONS

Par p boum • Infos • Jeudi 13/10/2011 • 7 commentaires  • Lu 2182 fois • Version imprimable

  • Currently 0/5

Note : 0/5 (0 note)

http://www.verkehrsrundschau.de/niederlaendische-binnenschifffahrt-bis-zu-130-schiffsruempfe-liegen-auf-halde-1066559.html

Une traduction rapide permet d'etre informé que le transport est au même niveau que toutes les activités affecté par la situation économique.  Près de 130 coques neuves( chine) DEJA sur place/stock en sont invendues. Les commandes sont arretees.

Des sources informent que le trafic est en recession de - 15/20 %:  temps futurs pas réjouissants.


Commentaires

par Batelier18 le Vendredi 14/10/2011 à 11:31

Enfin une bonne nouvelle! Je me demandais quand est ce qu'ils arrêterais de construire des coques neuves si c'est pour les voir s'entasser dans les ports hollandais.
De plus ces nouveaux bateaux de 3200T en moyenne massacrent les prix et prennent le travail aux plus modeste comme nous qui n'avons pas les moyens et le soutiens nécessaire de notre état pour ce payer un rafiot a 5millions !

Quand est ce qu'on aura droit a un juste rééquilibre du marche ?


Re: par Anonyme le Vendredi 14/10/2011 à 12:34

Quand les mariniers auront compris qu'i faut s'unir et se regrouper plutot que d'agir en individuel et de se bouffer le nez!........A mon avis ce n'est pas demain la veille.


Re: par plaquet76780 le Vendredi 14/10/2011 à 19:25

a qui le pus beau bateau bienteau 24  m de large é 135 m


par Anonyme le Samedi 15/10/2011 à 01:01

on s'est reunni au sein d'une cooperative (eubo) et d'un syndicat (la glissoire) ,  Eubo c'est fais descendre par les banques et affreteurs et la glissoire n'a aucune influence! 
alors que voulez vous de plus ?! quand les bateliers tentent de ce reunir les autorités et affreteurs font tout ce qui est en leur pouvoir (et ils en ont de trop du pouvoir!) pour nous briser et nous rendre suspicieux les uns des autres !

de plus la nous parlons de navires hollandais financé par des banques hollandaises soutenues a 100% par leur état contrairement a nous bateliers francais completement seul face a nos soit disant bienfaiteurs ministres!  meme le ministre des transport nous chie ouvertement dans la gueule !

ralbol de ce pays!


Re: par Anonyme le Samedi 15/10/2011 à 06:59

Combien ont résisté aux offres des courtiers? Combien d'adhérents au syndicat? Le problème est là, il faut une majorité car sans unité, rien ne peut se faire. La Glissoire non plus puisque c'est un sujet Hollandais. Il suffit de revoir la destinée du CIS pour comprendre que ce n'est pas le gouvernement qui est en cause mais bel et bien les mariniers eux mêmes qui ont contribué à sa disparition. Sans doute est-ce dû à ce que le mileu des travailleurs indépendants est animé d'un état d'esprit trop étroit pour comprendre qu'en agissant seul, on est plus vulnérable, plus facilement manoeuvrable par les courtiers qui excercent leurs pratiques avec succès depuis des lustres. Il sera évidemment plus difficile d'en changer aujourd'hui avec le peu de mariniers qui restent et le chacun pour soi qui les dirige.


POSITIF et/ou NEGATIF les 2 en question....... par p boum le Mercredi 26/10/2011 à 13:48

Dans une réaction premiere ce coup d'arret semble une "consolation" pour des navigants vu la situation.

A la réflexion ceci dénote une prise de "conscience" quant aux réalités économiques dont les transport "vecteur" liés supportent les conséquences.

Les transports ont comme frets en majorité des produits "finis"  en transit, les transports d'approvissionnement pour fabrication ont diminués de l'ordre de 60/80 %:  ex: un produit venant de Chine a l'état "fini" n'engendre QUE le transport Port/maritime vers le client final et ce en fluvial avec un bateau "même pas construit sur place" :  Donner des leçons pose problême au moins.


Pour retourner dans l'article "hollandais" les informations sont significatives: Ce sont les BANQUES qui sont a l'origine du HOLLA d'arret, les précisions apportées/publiées sont nuancées quant au "stock" de coques sur place qui seraient de 40 env. (invendues) et de 110 en cdes fermes avec acompte de 20 % versés soit: 3 300 00 (unité)  X  110 = 363 000 000  / 20% = 72 000 000 Eu (perdus si annulation/voir le texte  ci-avant: > spécifié <) auquel il y lieu de rajouter les 40 coques en stock "payés" 3,3 M = 132 M soit un encours "banquaire" de  132 millions en "découvert". Les BANQUES  " couvrent " toute la procédure en financement....inclus les acomptes.

Le texte de l'article ci-devant malgré  que c'est en NL "produit" ( écrit en toutes lettres ) les mêmes solutions qu'en France par nos "penseurs" officiels .

Une  REDUCTION de la CALE >>>>  comme si cette "opération" avait déja produit des solutions.


par Anonyme le Mercredi 26/10/2011 à 20:56

 des fois je me dit que j ai de la chance d etre en retraite de salarié,parce qu a voir comment les choses ont tourné en une dizaine d années,oui vraiment j ai de la chance d avoir echappé au massacre.les banques qui financent de pareils projets alors que les PME francaise se plaignent de n etre pas soutenues meme pas pour un petit decouvert....GRAVE,ca s apelle de l assassinat.les banques ont ete refinancées par l etat,elles ont rembourse en deux temps trois mouvements,l etat a eu ses interets,ils sont contents.ils vont etre encore refinancés avec l impots des francais,qui paye ?toujours les memes,qui va subir ?encore les memes.la baisse d activité aura pour consequence des restrictions a tous les niveaux,mais les niches fiscales aidant c est encore le pauvre couillon qui va payer.il nous manque un COLUCHE pour nous faire rire quand on a plutot les larmes aux yeux.au vu des evenements je crains qu il n y ai plus rien a esperer ni aujourd hui ni demain.la crise a surtout un effet nefaste en ce sens qu il prepare les conscience a subir encore et encore.ce billet pourrait etre signé FURAX.



Identification

Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

Identifiez les nouveaux articles et commentaires, signez les, et plus !

S'inscrire

Dernières publications en images

HOMMAGE A MONSIEUR MICHEL SERRES

L'histoire du bâtard ASTER

Un nouveau livre : Photos de Charles Fiquet dit "radar"

L'hiver 1929 a été froid (3e partie)

L'hiver 1929 a été froid (2e partie)

L'hiver 1929 a été froid (1re partie)

Barragiste sur la Petite-Saône, dans les années 30

RENOVATION DU PONT-CANAL DU CACOR

Mystère à bord

Un lundi de janvier 2019 à Varennes-sur-Seine

REPARATION DU PONT CANAL DE L'ORBIEL A TREBES

SEINE ET YONNE

MEMORIAL DES MARINIERS DU MIDI DE GARDOUCH (31)

LE CANAL DU MIDI ET L'AEROPOSTALE

LA BELLE DE CHAMPAGNE, nouvelle arrivée au port de Mareuil-sur-Ay

15 OCTOBRE 2018 : INONDATIONS DANS L'AUDE (3 et fin)


Sites Transports Fluviaux


CNBA
 

Rubrique courante


Recherche