S'identifier - S'inscrire - Ecrire un article

Annonce

NOUVEAU Bord à Bord - FLUVIAL Changement d'Administrateur
Objectif : Articles approfondis et argumentés sur la Batellerie tels devoirs de mémoire (histoire) ou Actualités (textes explicatifs et photos avec indication des sources)
Souhait : Articles complémentaires aux autres sites sur la batellerie, tels les groupes batellerie de Facebook (trop succints et difficilement retrouvables), et les sites incontournables spécialisés(très précis).

Reunion des mariniers avec VNF

Par mazzel • Infos • Mardi 03/11/2009 • 3 commentaires  • Lu 4597 fois • Version imprimable

  • Currently 5/5

Note : 5/5 (1 note)

Bonjour, apres toutes problemes depuis cet ete quand on avait reduit les Vosges jusq'a 1.60 on a proteste beaucoup et enfin on pouvait parler avec la direction de la vnf pour demander ce qu'ils vont faire pour ameliorer la situation.
Ci dessous un rapport de cet rendez vous.



entretient avec la direction de VNF, le 26 Octobre à Paris, a été selon nous
positif.
La directrice des infrastructures, Isabelle Andrivon ainsi que le directeur
du développement  Philip Maugé nous on accordé une entrevue à Anja Buijsman
(M.S. Mazzel), Annemarie van Oers (M.S. Picaro) ainsi qu’à moi même.  Après
les avoirs informés sur les craintes des mariniers au sujet des difficultés
rencontrés sur le réseau fluvial, ces différends points on été abordés.
• Les craintes au sujet de la navigabilité (voir même parfois la
fermeture) des canaux Freycinet. Selon Madame Andrivon, il n’y à aucun
projet au sujet d’une ou de plusieurs fermetures ou d’abandon de ces canaux.
Au contraire, les ambitions de VNF pour ces prochaines années sont axés sur
le rattrapage du retard de l’entretient acquis à ce jour, et demande dans ce
but un budget plus important (bien entendu, ce financement n’est pas encore
accordé par le gouvernement).
• Le rapport du ministère des finances, où 27  voies navigables sont
proposé à la fermeture, est selon la VNF « une proposition du ministère des
finance, dont le gouvernement peut faire ce que bon lui semble » et que cela
ne reflète en aucun cas la volonté de VNF.
• Les explication de Anja au sujet du recule de l’entretient des voies
navigables à été écouté attentivement, notamment en ce qui concerne
l’importance du des voies navigables. La priorité doit être axés sur
l’entretient des canaux, des écluses et des réservoir de rétention d’eau (et
cela doit être prioritaire au budget accordé aux œuvres d’art, à
l’entretient des monuments historiques et autres investissements qui n’ont
aucune valeur si les voies navigables sont fermés).
• Le doigt à été pointé sur les efforts possibles concernant le
gaspillage de l’eau. Comme par exemple les écluses auto-videuses présente
dans les Vosges ( qui nécessite deux fois plus d’eau), les fuites présentes
dans les parois ainsi que le manque de personnel qualifié et motivé pour
surveillé l’évolution du niveau d’eau.
• Du coté de VNF, Mme Andrivon explique que même avec la bonne volonté
de leurs part de répondre le mieux possible au plaintes des mariniers, il
subsiste des contraintes techniques dont ils doivent tenir comptes :
l’automatisation à des effets néfaste (manque de personnel, et donc délais
de dépannage accrue) en ce qui concerne le , le problème ce situe au
niveau du manque d’entrepôts et de la vulnérabilité du lit des canaux.
• La volonté d’accroître la communication avec les des
voies navigables à été énoncé. Il est possible de communiquer via internet
et email ce qui est un moyen rapide et efficace d’échange d’informations.
VNF stipule la possibilité d’obtenir directement une copie des questions
présente sur les forums ainsi que des problèmes concernant les prix. VNF
souhaite également publier sur internet l’état des voies navigables
(notamment en périodes de sécheresse), les rapports au sujet de la «
régénération des voies navigables » et également les procès-verbaux des
comités nationaux et locaux.

Le déroulement de la rencontre ainsi que la volonté évidente d’écoute des
problèmes rencontrés par les marinier nous à surpris. Il a été convenue que
les questions future des la part des mariniers et plaisanciers seront
traduite en français puis envoyé à VNF-infrastructure. VNF nous tiendra
également au courant au sujet de l’évolution du dossier concernant la
demande de budget, la poursuite du planning concernant l’entretient, des
prévisions de chômages et de la coordinations entre ceux-ci. Annemarie
publiera un résumé de l’entretient dans la spécialisé, ainsi qu’une
copie à toute personnes le désirant.

Il nous reste plus qu’a espérer une nette amélioration (et que les budget
demandés seront accordés).

Sincères salutations

Hans Kouwenberg


Commentaires

VNF par LAMIRAAL le Mercredi 04/11/2009 à 20:28

Bonjour,

Malheureusement je viens de lire le magazine fluvial de novembre ou l'on parle d'un rapport d'audit de VNF qui préconise la fermeture de 27
voies navigables dont le canal des Ardennes.

J'espère donc que les (belles) promesses de VNF ne soient pas un "pétard mouillé" ou  destinées à noyer le poisson !

pour le rapport >>>> www.fluvialnet.com >>>rubrique "murmures"

Jipé


Re: VNF par andré le Mercredi 02/12/2009 à 03:10

andré bonjour à tous et bravo pour les mariniers qui ce sont déplacés, je pense qu'il faut faire esperer que ce ne sont pas des paroles
en l'air .......la période est difficile pour beaucoup d'artisans. Mais c'est le moment de faire de la maintenance sur les voies navigables
et peut être remplacer les gens de VNF qui partent à la retraite.
Restant optimistes......
cordialement.
André.


par jean-claude le Mercredi 02/12/2009 à 05:34

jean-claude

Bonjour,

Ce qui m'interpelle dans cette lettre c'est que ce soit des mariniers étrangers qui s'intéressent et soient reçus par VNF qui semble découvrir ce qu'un sujet débordant faisait déjà partie des revendications prioritaires depuis des décennies et même au-delà. Faudrait qu'ils fouillent dans leurs archives car en 1973, au cours des grandes grèves qui paralysèrent  les voies d'eau, c'était déja l'objet de notre mécontentement. L'automatisation était mal perçue car on savait bien que le manque de personnel allait être préjudiciable aux maintenances d'entretien. Cette année encore aura été semée d'arrêt de navigation et de chômage prolongé dans toutes les Régions. Il faut avoir une bonne dose d'optimisme pour croire aux volontés d'écoute de VNF. Ils écoutent peut-être........mais n'entendent pas! Combien de fois certaines réalisations ont été exécutées en dépit du bon sens sans avoir consulté ou enregistré les doléances des usagers plaisanciers ou professionnels.
Ce fameux rapport qui projette l'abandon des voies Freycinet non rentables en dit long sur l'avenir de nos canaux et sur la volonté du Pouvoir........et puis cette Pub de la SNCF qui passe régulièrement en TV mérite de se poser la question: Pourquoi n'en fait-on pas autant pour la voie d'eau?
Ah il est bien temps de se mettre à l'écoute, je crois hélas, devant la réduction des effectifs, que la présence des mariniers Artisans ne soient réduites à une portion congrue mais ceci est un autre débat.

J.Claude

 



Identification

Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

Identifiez les nouveaux articles et commentaires, signez les, et plus !

S'inscrire

Dernières publications en images

Les "MAROCAINS" de l'HPLM -le catalogue - 1/2

Quelques bateaux en attente dans le bassin de St Usage

2ème participation journée internationale des photographes

LE PONT DES MARCHANDS COUPE LA ROBINE

Nouvelles du SOLVAY 121

Une vie sur l'eau

ADIEU A ROBERT MORNET DE LA BARQUE DE POSTE

Les BATEAUX du CONFLUENT à ANDRESY

CAPITAINERIE DU PORT ST SAUVEUR TOULOUSE

Le chaland REIMS à 3 époques

L'ARIEGE à Paris

L'histoire de la devise LA BELLE PAULE

L'histoire de la devise ESCAUT - 3ème partie et FIN

L'histoire de la devise ESCAUT - 2ème partie

L'histoire de la devise ESCAUT - 1ère partie

EXPOSITION à CAZERES


Sites Incontournables

    
 



Rubrique courante