S'identifier - S'inscrire - Contact

Annonce


RENOVATION DU PONT CANAL D'AGEN (3)

Quatrième tranche de travaux

Par Lougabier • BaB 2 mers • Vendredi 15/01/2016 • 1 commentaire  • Lu 1788 fois • Version imprimable

  • Currently 5/5

Note : 5/5 (2 notes)

 
La rénovation du mythique d'Agen commencée en 2013, suit son cours. Cela constitue un évènement bien repris par la locale. 

Petits rappels des articles consacrés aux 3 premières tranches :
Pour 2016, c'est maintenant au tour de la rive droite de faire peau neuve.
Les commencent toujours par la pose d'un batardeau au St Georges ou Piketty, que nous appelions "Rouquet" !

L'étanchéité et l'éclairage du chemin de du vont être entrepris ainsi que la rénovation de la banquette rive droite.



Comme toujours, ça commence par de la "déconstruction"...
A l'entrée, il faut casser l'ancien chemin et récupérer la ligne d'alimentation électrique. Sur le , le béton "antivol de câbles électriques" et les bornes d'éclairage en saillie doivent disparaître comme cela a été fait à la rive gauche.

 
 
A remarquer, sur la photo de gauche, le 1/2 rond en acier qui protégeait l'angle du parapet de l'usure de la maillette de tirage, lors du des bateaux par les chevaux ou mulets.

Comme tout ouvrage remarquable, le début de la construction du fut inauguré en grandes pompes. 
Le 25 août 1839, c'est le Duc d'Orléans qui procède à l'inauguration. Il est indiqué alors :"... dans la pile du fut scellée une boîte en bois de cèdre contenant des pièces d'or et d'argent, frappées dans l'année ainsi que 3 médailles à l'effigie de Louis-Philippe".

Le contenant un certain nombre de piles, il n'est pas aisé  de retrouver le magot ! Sauf si l'on considère que la pile en question est la première "pile de terre", côté Agen...mais ça reste à démontrer...


Remarque : le jour choisi, le 25 août, n'est pas un hasard puisque c'est le jour de la St Louis !  C'est une date "royale" que l'on retrouve souvent dans le royaume de France et de Navarre. Pour nous, l'exemple le plus marquant est celui de la ville de Sète.

Un ouvrage comme ça, ne peut pas rester sans légende ! 
Le a été construit par les "Compagnons du Devoir" et les "Compagnons du Devoir et de la Liberté". Pour éviter les problèmes de promiscuité, les confréries n'étaient pas logées sur la même rive de la Garonne....

En aval du , la pose de la dernière pierre a posé problème, elle était trop longue. Il y avait donc, dans la lignée de pierres, une unité légèrement plus longue que la normale...
Les 2 confréries s'accusant mutuellement d'avoir fait une erreur, sacrilège des Compagnons, le différent  se serait réglé "fraternellement" à coups de cannes !!! N'oublions pas que nous sommes aux pays des pruneaux !!

Depuis que l'affaire a été ébruitée, de temps en temps, il y a un "mesureur de pierres" improvisé qui essaie de vérifier cette légende. Pour part, quand on "couchait" entre le Rouquet et le début du , à la fin de la journée, on avait d'autres préoccupations ! 

A noter, qu'il était interdit de stationner dans le et dans l'espace compris entre la fin du et "l'éclusette" d'Agen.


Tant que nous sommes sur la rive droite, entre le  Rouquet et le , il y a en contrebas, la sortie "Bordeaux" de la voie ferrée qui passe sous le Latéral à la Garonne.

La construction de la ligne de chemin de fer "Océan-Méditerranée" ayant dépassé le creusement du Latéral, et ces deux ouvrages appartenant à la même société, il fut envisagé un moment, de transformer le en -rail et de faire déboucher le dans la Garonne en amont du ...





Entre la voie ferrée et la Garonne, toujours en contrebas, il y avait "l'usine à eau" d'Agen. C'était une station de pompage d'eau potable pour les habitants de la ville d'Agen. L'eau était puisée dans la Garonne ou dans des puits et était refoulée par 2 grosses pompes  dans les châteaux d'eau du coteau de l'Ermitage  tout proche. Ces pompes étaient actionnées par des turbines alimentées par Latéral. Le problème était que pendant le du de Garonne, les Agenais étaient privés d'eau....

Vers 1955, l'énergie électrique remplace totalement l'énergie du . Ce beau bâtiment a été abandonné au milieu des années 1980-90 et il actuellement en projet d'aménagement en "halte-vélos".


Les de l'année prochaine, concerneront l'aspect du tablier du , mais ne nécessiteront pas la vidange de cette partie du bief.

Espérons que le temps restera clément afin d'amener à bien cette quatrième tranche de la rénovation du d'Agen.










Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :


Commentaires

Les travaux du pont canal en 2017 par Lougabier le Lundi 16/01/2017 à 00:43


Un article du quotidien La Dépêche du Midi évoque le chômage du Canal Latéral à la Garonne de 2017.

Pour le Pont-Canal les travaux sont minimes, le canal sera tout de même vidé afin de contrôler l'étanchéité. 


Dans l'article, petite erreur, quand on est à Agen, on descend à Bordeaux et on monte à Toulouse...


 



Identification

Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

Identifiez les nouveaux articles et commentaires, signez les, et plus !

S'inscrire

Achat/Vente


Dernières publications en images

GOUACHE D YVES DELFO

VIDANGE DU LAC DE SAINT FERREOL

MAINTENANCE DE L'ECLUSE DE VALLABREGUES

Péniche loft de luxe naviguant TBE A VENDRE

La Pénichette RONFLEUR est à VENDRE

jeudi 23 février 2017 à 20h : " PK 0, Les rendez-vous du Fleuve "

Décès du Père Gosselet

HENRIETTE

OCCITANIA

La Vie Batelière n° 193 est parue

Santa Maria

Les ARDENNAIS de WARCQ

Les ARDENNAIS de CHARLEVILLE-MEZIERES


Annonceurs


Recherche par tableau


batellerie.org


Rubrique courante


Recherche

Recherche sur bordabord.org


Étendre votre recherche sur les Sites Fluviaux Incontournables

Élargissez votre investigation via le MEGAMOTEUR FLUVIAL de "Bord à Bord"


Articles aléatoires


Petites Annonces



www.batellerie.org

RETOUR À L'ACCUEIL