S'identifier - S'inscrire - Ecrire un article - Contact

Annonce

NOUVEAU Bord à Bord - FLUVIAL Changement d'Administrateur
Objectif : Articles appronfondis et argumentés sur la Batellerie tels devoirs de mémoire (histoire) ou Actualités
Souhait : Complémentarité avec les bonnes informations, mais succintes sur les groupes batellerie de Facebook, et celles pointues des sites incontournables spécialisés.

modele reduit peniche type canadien

canadien A. DAUDET

Par Canaux-thier • Modélisme • Jeudi 04/08/2011 • 32 commentaires  • Lu 10254 fois • Version imprimable

CANADIEN  Echouage d'attente
  • Currently 5/5

Note : 5/5 (1 note)

bonjour à tous

je suis passionné du monde navigant et je suis modéliste, ma passion m'amène ces temps ci à revisiter a flotte rhodanienne que j’ai connu dans d'autres temps ayant habité Ports st louis du dans mon enfance.

je connais assez le monde de la batelerie pour y avoir été professionnellement impliqué, plus particulièrement dans les voies navigables et les ouvrages associés.

J’ai construit un modèle réduit de type à l'échelle 1:50 soit environ 1.50m de long cette ce modèle est Radiocommandé

Ce site ma permis de retrouver par les et les commentaires, le devenu de ces bateaux si typiques des années après guerre, qui ont illustrés le trafic rhodanien.

J’ai essayé au mieux de respecter la ligne de ce type d’automoteur avec sa en bois. Etant du sud et je l’ai baptisé Alphonse Daudet


C'est cette réalisation que je fais découvrir avec quelques jointes à ce message
à tous à bientôt

Thierry A.



 


Commentaires

par kikicmr le Samedi 06/08/2011 à 10:39

kikicmr Vraiment très joli... bravo !


par st-louis le Mardi 09/08/2011 à 22:56

st-louis magnifique rien a Re dire vraiment un très  beau travail très ressemblant


par Eric le Mardi 29/11/2011 à 22:40

Bravo,
Félicitation ,très joli modele ,beau travail j'adord ce type "canadien" de péniche ,faire de la radiocommande  avec un 
bateau comme celui-ci ,ça doit etre que du plaisir
*Cordialement *
Eric*


Félictations par ppib357081 le Lundi 16/04/2012 à 00:52

A tous les maquettistes présents sur le site
Vous avez de l'or dans les mains et vos œuvres sont des trésors.
MAGNIFIQUE.


Re: Félictations par labrise le Lundi 16/04/2012 à 08:24

Félcitations pour votre maquette.
Mais je vous em prie n'appelez plus les Canadiens des péniches, ce sont des automoteurs, c'est comme ci on nommait une 2C.V. un camion.
Les péniches étaient en bois, mais surtout étaient tractionnée.
La Brise5


Re: Félictations par ppib357081 le Lundi 16/04/2012 à 10:23

Monsieur LABRISE
Merci de vérifier à qui vous répondez.
Dans mon message "Felicitations", je n'emploie ni le terme de Canadien ni celui de péniche uniquement celui de maquette.
C'est dans le message du dessus que sont utilisés ces termes.
A bon entendeur. Salut


par Anonyme le Lundi 16/04/2012 à 11:23

Bonjour

C'est Eric qui utilise le mot péniche. Combien de fois ne voit-on pas ce mot galvaudé quand ce n'est pas navire pour désigner un bateau fluvial et ce par des journalistes qui publient des articles dans des revues spécialisées! C'est tout de même aberrant de ne ne pas se renseigner plus avant que d'écrire ces sottises. La "Péniche" est à l'origine un bateau en bois, puis en fer au gabarit Freycinet. Dès que l'on motorise, c'est un Automoteur. L'habitude a étté prise par des journalistes qui n'ont pas de connaissance suffisante pour en parler comme les passionnés ou les puristes respectueux des traditions. Un petit effort de chacun serait profitable pour tous.


Re: par labrise le Lundi 16/04/2012 à 15:51



Je n'ai pas voulu vous blesser.

Voici mon convoi formé 2 38,50 et chargés  de charbon. 
L'ensemble fait 2,50 et pèse près de 25 Kg., je brèle l'emsemble à l'eau.
La Brise5


Mise au point par ppib357081 le Mardi 17/04/2012 à 08:12

Bonjour,
Je suis moi-même issu d'une famille de mariniers ou de bateliers (au choix). J'ai fait ce métier également et j'ai arrêter lorsque j'ai vu que les compagnies tombaient au fur et à mesure et que cette noble profession disparaissait petit à petit.
Peu m'importe qu'un néophyte utilise péniche au lieu d'automoteur, un pousseur au lieu d'un remorqueur. Je ne suis pas de l'Académie Française. Ce qui m'importe, c'est de voir nos fleuves, nos rivières, nos canaux vivrent avec des bateaux dessus (j'admets avoir une préférence pour le transport que pour le tourisme) mais ça flotte.
J'ai du sang dans les veines mais j'ai aussi de la Seine, de l'Oise, de l'Escaut, du Rhin et divers canaux qui y coulent. Un regret cependant : celui de ne pas avoir quelques gouttes de la Saône, de la Garonne et du Rhône.
J'ai un ami qui à une vraie et grande photo originale d'un Rhodanien, quand je vois cette photo, je bave. Quand je vois des rhénans ou des mosellans, je bave. Idem pour un Boche, un Tamsa, un Scar, un Synthe, un Tamise, une Flûte ou un Berrichon. Quand je pense aux merveilles qui sont parties au déchirage, (j'ai connu le bassin où les remorqueurs de l'Union Normande attendaient leur fin mais j'étais trop petit pour comprendre), j'ai encore mal au ventre et j'aurais voulus avoir 10 ans de plus pour garder un souvenir photographique. J'ai connu le Courlis (un des plus beaux bateaux de Seine), l'Electre de Shell (avant qu'il ne devienne une épave), les pousseurs Okapi, Silex et d'autres. Souvenez vous de leur forme, de leur galbe. Et je ne parle pas des moteurs, du son (et je dis "son" pas "bruit") des régimes lents, des Sulzer, des Duvant, des Bolinder, des Man, des Deutz.
J'ai connu l'époque où le soir, moteur éteint sous l'écluse, les mariniers s'asseyaient autour d'un canon et parlaient d'untel qui avaient pris les glaces, de machin qui étaient à Rotterdam, et de bidule qui avait failli couler en Zélande.
Il y avait les figures chez les mariniers, les anciens que j'écoutais, quel bonheur.
Ce n'est pas de la nostalgie, c'est de l'amour pour ce métier et pour les personnes qui l'ont fait.
Tout ce que je demande, c'est que ce métier perdure et que l'on ait toujours des bateaux à voir sur nos cours d'eau. Que les pouvoirs publics ouvrent les yeux et fassent le nécessaire pour relancer ce superbe métier. 350 t c'est un Freycinet, 350 t c'est 10 camions sur les routes et les morts que cela engendre. A l'heure où l'on parle d'économie et d'écologie, il n'y a que le transport fluvial qui réponde à ces deux conditions.
Vous pouvez me demander : Alors pourquoi l'avoir quitter ? Je répondrai que dans la vie on fait ce que l'on peut et pas toujours ce que l'on veut.
Me femme n'étant pas du métier, je ne pouvais lui imposer cette vie qui parfois est une vie dure. L'été cela peut être très agréable mais l'hiver en Hollande ou au Havre, ce n'est pas la même musique. Cela peut-être jour et nuit, été comme hiver et toutes les épouses qui ne sont pas du métier ne peuvent pas toujours comprendre.
Il n'empêche que j'aime toujours la batellerie et qu'il en sera ainsi jusqu'à la fin de mes jours et que si je vais dans un coin où il y a une rivière ou un canal, j'irais jeter un coup d'œil, on ne sait jamais dès fois qu'il y ait un beateau dessus.
Avec tout mon profond respect à ceux qui font ou qui ont fait ce métier et en souhaitant que d'autres le feront.

Patrick PIBAULT (ex EFFORT - MCA - Cyclone, Sirocco, Citerna 61, Citerna 86 et enfin Citerna 82)


Re: Mise au point par labrise le Mardi 17/04/2012 à 11:07

Je ne suis pas de famille batelière, mais je passais mes vacances à Méricourt (aval le barrage), chez mes grands-parents et c'est que m'est venu ma passion pour les bateaux; les remorqueurs à vappeur et leur convoi ensuite l'arrivée du poussage. Les beaux SASSA, JANANDRE et autres, SABINE.
J'ai été à Strasbourg (CETNR) pour apprendre le métier et suis revenu sur la Seine pour travailler à l'UNION NORMANDE sur le COULOMMES en double bordée, sur le Rudel et chez MORILLON CORVOL sur l'ATLAS. J'ai débarqué aussi car ma femme n'est pas du monde de la batellerie. 
La Brise


Re: Mise au point par ppib357081 le Mardi 17/04/2012 à 11:40

Une petite explication et tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes.
Je vois que, vous aussi, avez la passion de ce fabuleux métier et de la liberté qu'il représente. J'ai aussi connu le SASSA et le JANANDRE. Cest vrai qu'ils était superbes mais il y en avait tellement des beaux.
Le Rudel ne faisait-il pas partie de la série des Antarès, Cassiopée de l'UN. A tout hasard, c'étaient des Sermaize, non ? Mais je me trompe peut-être complétement.
Si je me plante, toutes mes excuses.


Re: Mise au point par labrise le Mardi 17/04/2012 à 18:34

Le RUDEL faisait partie de 3 38 m. construits aux CHANTIERS DE LA HAUTE SEINE, avec le MARRIAS et MELISSINDE  avec des moteurs BEAUDOUIN.
Une autre série qui avait la même ligne : AELYS, AGAYETTE, NICHOLOSE, rallongés à 52m. AZRIEL, BISTAGNE, JOETA, MATABRUNE, TROBALDO, SQUARCIAFICO 38M.et avec des moteurs MANN.
L'ANTARES et le CASSIOPE étaient des SCAR.
Bonne soirée.
La Brise


Re: Mise au point par ppib357081 le Mardi 17/04/2012 à 18:55

Merci pour tous ces précieux renseignements.
Je suis preneur pour toutes les infos concernant l'Union Normande, aussi bien les automoteurs que les pousseurs ou remorqueurs.
Le KIRKOUK ET LE KIRTA, c'etait des quoi ? Si vous connaissez les noms des bateaux par chantiers. Je suis également interessé mais il ne faut pas que cela vous prenne trop de temps. Enfin, c'est vous qui décidez.
Bonne soirée
Cordialement
Patrick

Heureusement que vous êtes là car en vous lisant, je m'aperçois que j'avais oublié pas mal de noms (Marrias, Melissinde, Azriel, Matabrune) par contre je n'ai aucun souvenir des Trobaldo et Squarciafico, je n'ai pas dû les connaître. Mais je me souviens d'une série qui portait des noms de muse : EUTERPE, TERPSICHORE


Re: Mise au point par labrise le Mercredi 18/04/2012 à 08:51

BAHREIN, KIRKOUK, KIRTA, KOWEIT, LACQ, sont des bateaux construits aux FRANCO-BELGES de Villeneuve-la-Garenne, ESSO avait une série pratiquement identique mais consrtuite en partie par le SCAR et FRANCO-BELGES de Chalons/S/ Saône.
Pour les ANDANTINO, ALLEGRETTO, EUTERPE et PROFIT sont des TAMSA.
La Brise


demande d'information par Lécluse le Mercredi 18/04/2012 à 18:07

Bonsoir, vous parlez de l'Euterpe et en indiquez le type  il y avait aussi le Jean-Pierre ; ils mesuraient 42 ou 43 mètres et ils remontaient l'Aisne jusqu'à la distilerie de  Bucy le Long. C'étaient des "pinardiers"   Il y avait aussi le Françoise mais je pense qu'l mesurait 38m. Sa maquette était dans les bureau de l'Union Normande 0 Bercy Pouvez-vous m'indiquer leur année de costruction et le chantier où ils ont été construit. Mon grand-père, un de mes oncle et mon père ont été sur ces automoteurs.mon oncle. Merci pour votre article et votre style d'expression.


Re: demande d'information par labrise le Mercredi 18/04/2012 à 22:58

Pour l'EUTERPE et le JEAN-PIERRE je n'ai aucun renseignement sur ces 2 bateaux.
La Brise 


Re: demande d'information par mati le Jeudi 19/04/2012 à 12:05

L'EUTERPE n'est pas un Tamsa, mais un Haute-Seine de Villeneuve le Roi de 1934, 42,75m de long


et le JEAN-PIERRE aussi , même date, même longueur! 

moteurs SULZER de 90cv

Guy


Re: demande d'information par Lécluse le Jeudi 19/04/2012 à 20:36

Bonsoir, merci pour ces réponses, ensuite le "Sulzer" fut remplacé par un" Beaudouin"


Re: Mise au point par FOREZ le Mercredi 18/04/2012 à 00:33

BONSOIR LE BISTAGNE SI C EST BIEN CELUI CI EST DANS LE PORT DE BELLEGARDE DANS LE GARD SUR LE CANAL DU RHONE A SETE MAIS N A PAS L AIR DU TOUT ENTRETENU.


Re: Mise au point par labrise le Mercredi 18/04/2012 à 08:37

Les TROBALDO et SQUARCIAFICO ontété transformés en barge et poussé par le SAINT OUEN.
Pour le BISTAGNEc'est bien celui qui est dans le Gard.
Il y en a un qui est à l'entrée de Besançon mais sans devise et immatriculation, impossible de lui donner un nom.
La Brise


Re: Mise au point par ppib357081 le Mercredi 18/04/2012 à 20:44

Merci pour toutes vos informations.
Du plus je vois que cela lance les discussions. Le site vit.
Super.
Je remercie aussi les divers participants car leurs questions et leurs réponses sont des mines d'informations
Cordialement
Patrick


par ledoux le Samedi 21/04/2012 à 18:42

Il y avait aussi le Clio en Pinardier
Et le Nevada avec deux moteurs  Baudoin  D K 4


Re: par labrise le Samedi 21/04/2012 à 20:42

Il y avait aussi les TRINIDADE MOSSOUL et autres de la même sériedit "gros cul".
La Brise


par ledoux le Dimanche 22/04/2012 à 09:12

Ahelys  dans la série terpsichore et Antoinette en  Pinardier 
jusqu'à l'indépendance de l'Algerie ensuite passé au pétrole


Re: par labrise le Dimanche 22/04/2012 à 10:05

L'AELYS était un TOULON de1952 rallongé à 52,22m.X5,06m X2,70m. N° immatriculation P13 323 F


Re: par blanchemin le Dimanche 22/04/2012 à 18:54

 il y en avait 3 AELYS AGAYETTE NICHOLOSE dans cette serie.


par ledoux le Dimanche 22/04/2012 à 09:30

  Et voila le Bistagne


par Anonyme le Dimanche 22/04/2012 à 09:42

L'Agayette  également en pinardier


Re: par ledoux le Dimanche 22/04/2012 à 09:51

Non ..Pas Anonyme..
  mais Ledoux


et le laurence par Anonyme le Lundi 23/04/2012 à 10:02

et oui j'ai été un cout moment sur le laurence:on avait fait un voyage pour vider a venizel :le capitaine etait petit et ensuite  etait associé chef de marine je croie :


Re: et le laurence par trinidad le Lundi 23/04/2012 à 10:02

non pas anonyme mais trinidad


Re: et le laurence par ledoux le Lundi 23/04/2012 à 18:40

Ne pas oublier le Laure..a Riton  et le Fernande... n'est ce pas monsieur Plaquet
également en  pinardier
Bonjour Trinidad 
Ledoux



Identification

Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

Identifiez les nouveaux articles et commentaires, signez les, et plus !

S'inscrire

Achat/Vente


Dernières publications en images

15 OCTOBRE 2018 : INONDATIONS DANS L'AUDE (3 et fin)

Toujours l'écluse de Neuilly-sur-Marne

15 OCTOBRE 2018 : INONDATIONS DANS L'AUDE (2)

15 OCTOBRE 2018 : INONDATIONS DANS L'AUDE (1)

Sur la passerelle des écluses de JANVILLE

REPAS GUINGUETTE le DIMANCHE 18 NOVEMBRE 2018

BRIARE : Un berrichon prend la route pour Vierzon

RENTREE DES CLASSES

Les VENELLES de SAINT-MAMMES

Incident au chantier de Sète

Croisement à l'écluse de garde de FROMONVILLE

Mes 2 Dernières TOILES

LES 3 ECLUSES DE CASTETS-EN-DORTHE

Barrage de Champagne-sur-Seine

Recherche historique Ecluse n° 53 entre canal latéral et Garonne

LE LIBRON BLOQUE LE CANAL !


Sites Transports Fluviaux


CNBA
 

Recherche par tableau


Sites Incontournables

    
 






Rubrique courante