S'identifier - S'inscrire - Ecrire un article - Contact

Annonce

NOUVEAU Bord à Bord - FLUVIAL Changement d'Administrateur
Objectif : Articles appronfondis et argumentés sur la Batellerie tels devoirs de mémoire (histoire) ou Actualités
Souhait : Complémentarité avec les bonnes informations, mais succintes sur les groupes batellerie de Facebook, et celles pointues des sites incontournables spécialisés.

Midi: dragage du bassin des Ponts-Jumeaux

Par Alain Marie • BaB 2 mers • Lundi 29/07/2013 • 8 commentaires  • Lu 4170 fois • Version imprimable

  • Currently 5/5

Note : 5/5 (3 notes)

Bonjour,

Toulouse les Ponts-Jumeaux:


Quelques images de l'opération commencée ce matin.



Des caissons étanches et des barges réservoirs clavetés ..avec la pelle.





Poste de débarquement sur l' de Lalande:


Alain Marie


Commentaires

dragage toulouse par andré le Mardi 30/07/2013 à 02:31

andré Bonjour, une belle décision ...... cela démontre que lorsque l'on veut on peut et certains gérants de nos canaux pourraient en faire de même. Cela prendra du temps mais c'est réalisable ...... et pour une fois on ne parle pas d'argent ....... et les boues des canaux ne sont pas polluées aux extrèmes, les poissons y vivent normalements ! un exemple ....bravo au département et à la ville .....!


dragage Toulouse par Alain Marie le Mardi 30/07/2013 à 05:38

Annonce par le quotidien régional:
*************************************


Un grand chantier pour déboucher l'Embouchure
La Dépêche du Midi: publié le 20/07/2013


Voies navigables de France fait appel à une entreprise spécialisée pour un grand chantier de désenvasement des canaux, notamment du port de l’Embouchure. Les gros engins arrivent.
La nuit de jeudi à vendredi a été chaude au port de l’embouchure à Toulouse. Des barges, des pelles, des pontons… Le grand débarquement sur le parking et les espaces verts qui entourent ce lieu emblématique, à la croisée des canaux Atlantique et Méditerranée symbolisés, au point de départ des trois canaux, le latéral à la Garonne, le canal du Midi, le canal de Brienne.
La première partie des impressionnants engins qui serviront au grand chantier de désenvasement de plusieurs sites est en effet arrivée sur place, tête de pont des importants moyens mis en œuvre par l’entreprise Curages Dragages et systèmes (CDES). Une entreprise spécialisée dans les travaux fluviaux, mandatée par Voies navigables de France (VNF) pour mener à bien les travaux de curage du Port de l’Embouchure ainsi que le site en amont de l’écluse de Lalande et celui du Béarnais.
«Une grande première», estime Pierre Cardinale, délégué régional du bureau d’études Euromapping Toulouse qui accompagne «une opération attendue avec impatience par tous les usagers du canal, professionnels du transport fluvial, bateaux à passagers et plaisanciers».
On est là dans l’entretien nécessaire, voire impératif compte tenu des enjeux, car VNF prépare également l’avenir : «Les canaux se bouchent et l’envasement limite le tirant d’eau des bateaux», explique Jacques Noisette, porte-parole de Voies navigables de France. Le site carrefour du port de l’Embouchure est sensible car c’est le canal de Brienne qui alimente en eau le canal latéral». Un nœud fluvial qui mérite toutes les attentions.
Au-delà, l’entretien régulier qui permet de désengorger les lits des fleuves et des canaux, prend toute son importance dans la prévention des crues et des inondations. Il faut également rappeler que «le site de Lalande n’avait jamais été nettoyé», ajoute Pierre Cardinale qui relève tout l’intérêt de faire appel à une entreprise «vraiment spécialisée» comme CDES (lire ci-contre).
Enfin, avec ce grand toilettage d’été, VNF prépare également le Congrès mondial des canaux qui se déroulera à Toulouse du 16 au 19 septembre. Certes le «village fluvial» s’installera sur les deux berges du Port Saint-Sauveur mais le port de l’Embouchure doit se préparer «à une arrivée massive de bateaux», relève Jacques Noisette. Tout est donc mis en œuvre pour assurer la fluidité du trafic pour cette manifestation historique. Précision d‘importance, durant le chantier de désenvasement engagé la semaine prochaine pour une vingtaine de jours, la navigation continuera d’être assurée sur les canaux toulousains et leur carrefour emblématique de l’Embouchure.
Gros moyens engagés
Le chantier de curage des canaux doit débuter le lundi 29 juillet et devrait durer une vingtaine de jours. L’entreprise Curages dragages et systèmes (CDES), spécialisée dans les travaux fluviaux, déploie des moyens importants pour mener à bien ce chantier de désenvasement. Environ un tiers du matériel est déjà sur place. Au total, les équipements prévus sont :
- 1 pelle 17 tonnes à l’extraction
- 1 pelle 25 tonnes au déchargement
- 1 plateforme flottante
- 1 pousseur
- 6 barges 25 m3
- 2 barges 60 m3



****************************************
Alain Marie
 


Re: dragage Toulouse par Harry Conoir le Vendredi 09/08/2013 à 19:07

 QUEL BEAU COUP DE COM. !
pour un travail minuscule qui aurait dû être fait depuis très, très très ....longtemps
est ce pour faire oublier les 240 KM du midi laissé pratiquement à l'abandon quant aux dragages, fauchages, élagages ?
je vous trouve bien " béats "  sur  ce coup là,
je viens de descendre à Agde , croyez moi c'est impressionnant de tristesse question entretien, et pour travailler en navigant avec un 30 m, de plus en plus improbable.
C'est sûr que les congressistes vont nous trouver "la" solution pour arranger tout ça! 
cordialement
H-N
 




Re: dragage Toulouse par Anonyme le Samedi 10/08/2013 à 11:45

                                                           Bonjour harry
Je suis d'accord avec vous au sujet du draguage des ponts jumeaux
mais il faut reconnaitre que cela fait travailler du monde,car par les temps
qui courent le travail se fait rare--------
Ont entend des rumeurs qu' il y aurait un nouveau trafic sur le canal( avec quelles cales)!!
Vu l'etat du canal,quel tonnage pourrait porter un 30m?
Bonne journée à tous et bon courage pour ceux qui y croit!!!!
                                                                                                JOSYAN


Re: dragage Toulouse par thothos le Dimanche 11/08/2013 à 12:17

bonjour
à ce jour, certains endroits ne permettent même pas de passer à allure normale avec 1.40 de tirant d'eau.
alors tout dépend du chantier, mais un Sermaize devrait pouvoir passer avec 80 tonnes, et encore, je n'en suis pas sûr.
il lui faudrait au moins 5 jours avec toutes les bonnes volontés possibles.

Serge


Travaux aux Ponts-Jumeaux (suite) par Lougabier le Mardi 27/08/2013 à 14:18

Un article de La Dépêche du 26 juillet 2013 et un autre du 23 août 2013 signalent la rénovation du bas-relief en marbre de Carrare des Ponts Jumeaux sculpté par l'artiste Toulousain François LUCAS entre 1773 et 1775.


Re: dragage Toulouse par Anonyme le Mercredi 01/01/2014 à 22:53

Bonjour,
Je suis passé avec le Tosca, 52m en deux morceaux calant 1,40m, fin Septembre à Lalande.
Je peux donc rassurer M. Cardinale que cet endroit n'a toujours jamais été nettoyé.
Quel fanfaranage pour rien.


Re: dragage Toulouse par thothos le Jeudi 02/01/2014 à 00:07

Bonjour,
Je suis passé avec le Tosca, 52m en deux morceaux calant 1,40m, fin Septembre à Lalande.
Je peux donc rassurer M. Cardinale que cet endroit n'a toujours jamais été nettoyé.
Quel fanfaranage pour rien.
 
le bief de Lalande est surement le moins envasé de la "portion" Toulousaine, il n'y a là aucune leçon à en retenir.
en effet, avec ces 7m3 / seconde, la captation d'eau de Garonne empêche le dépôt des vases.
sur d'autres biefs en amont, la situation est de plus en plus préocuppante.
Avec Zambezi par exemple, il est impossible de passer les 1100 tours sur le bief de Bayard, particulièrement aux abords des Herbettes ou de Rangueil, sous peine de voir le bateau tirer toute l'eau qui lui reste et glisser sur le coté.
on fais donc le bief au ralenti, sur l'ère.
Plusieurs "gros" bateaux se sont plaints d'avoir "perdu" une journée sur le trajet Carcassonne/Toulouse et retour. La faute principale à l'envasement qui remonte les "tocs" et aussi, il faut bien le dire, au temps perdu grâce à la modernisation.
il n'est pas rare d'attendre l'agent de service pendant 1h ou 2 pour "réinitialiser" une sassée (en gros, appuyer sur un bouton).
enfin, tout cela est une autre histoire.

Serge
(ps: anonyme, la flemme de créer un compte ?)

 



Identification

Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

Identifiez les nouveaux articles et commentaires, signez les, et plus !

S'inscrire

Achat/Vente


Dernières publications en images

15 OCTOBRE 2018 : INONDATIONS DANS L'AUDE (3 et fin)

Toujours l'écluse de Neuilly-sur-Marne

15 OCTOBRE 2018 : INONDATIONS DANS L'AUDE (2)

15 OCTOBRE 2018 : INONDATIONS DANS L'AUDE (1)

Sur la passerelle des écluses de JANVILLE

REPAS GUINGUETTE le DIMANCHE 18 NOVEMBRE 2018

BRIARE : Un berrichon prend la route pour Vierzon

RENTREE DES CLASSES

Les VENELLES de SAINT-MAMMES

Incident au chantier de Sète

Croisement à l'écluse de garde de FROMONVILLE

Mes 2 Dernières TOILES

LES 3 ECLUSES DE CASTETS-EN-DORTHE

Barrage de Champagne-sur-Seine

Recherche historique Ecluse n° 53 entre canal latéral et Garonne

LE LIBRON BLOQUE LE CANAL !


Sites Transports Fluviaux


CNBA
 

Recherche par tableau


Sites Incontournables

    
 






Rubrique courante