S'identifier - S'inscrire - Ecrire un article - Contact

Annonce

NOUVEAU Bord à Bord - FLUVIAL Changement d'Administrateur
Objectif : Articles appronfondis et argumentés sur la Batellerie tels devoirs de mémoire (histoire) ou Actualités
Souhait : Complémentarité avec les bonnes informations, mais succintes sur les groupes batellerie de Facebook, et celles pointues des sites incontournables spécialisés.

Les dernières infos au 14/04/11

Par Nico • Infos • Jeudi 14/04/2011 • 4 commentaires  • Lu 1788 fois • Version imprimable

  • Currently 0/5

Note : 0/5 (0 note)


www.rtbf.be
SOURCE et article complet

www.ladepeche.fr
SOURCE et article complet

www.infos-chalon.com
SOURCE et article complet

www.lecourrierdelarchitecte.com
SOURCE et article complet

Les nouvelles mise à jour des disponibilités de la cale fluviale :
1020 T - ANKARA : Disponible le 19/04 - zone Antoing (B)
1105 T - TORA-ZO : Disponible le 23/04 - zone Wanze (B)
1203 T - KON-TIKI : Disponible le 18/04 - zone Gand (B)
1351 T - CURSOR : Disponible le 29/04 - zone Antwerpen (B)
1370 T - ODRA : Disponible le 26/04 - zone Arques (Fr)
1600 T - RUBICON : Disponible le 22/04 - zone Kallo (B)
2303 T - CUPIDON : Disponible le 18/04 - zone Antwerpen (B)


Les derniers articles et mises à jour sur le web fluvial francophone






Commentaires

par cayor le Jeudi 14/04/2011 à 17:48

cayor http://www.n-pi.fr/pub/mailing/archives/infolettre-npi-du-14-avril-2011/

Le dernier paragraphe de l'éditorial fait bien entrevoir la nécessité de réorganiser et d'agir collectivement. Encore faut-il que ce soit compris ce qui est moins sûr!

J.Claude


Re: par Batelier18 le Jeudi 14/04/2011 à 19:10

Il faut ,il faut il faut , il faut plein de chose que personne n'entre prend de faire !
nous avons des organismes ,des associations des regroupements de bateliers mais personne de tout cela ne bouge pour justement "organiser ,regrouper,solidariser " 

que des beaux discours de part et d'autres sans jamais voir aucun progres si ce n'est le progres de la regression sociale

excusez mon pessimisme cronique mais quel recours avons nous aujourd'hui pour faire valoir nos droit ? RIEN DU TOUT


Re: par cayor le Vendredi 15/04/2011 à 11:26

cayor Bonjour,

La première des choses à faire c'est l'adhésion au Syndicat. Ensuite participer aux assemblées pour mettre en oeuvre un plan de défense et les moyens de pression pour obtenir des résultats. C'est la base du syndicalisme mais le drame c'est que plus personne ne croit à grand chose et que devant l'inertie des mariniers, les responsables syndicaux s'épuisent. L'itinérance de la profession n'arrange rien car comment assister à une réunion lorsque l'on se trouve à l'étranger entrain d'effectuer un transport? Il ne suffit pas de dire ou d'attendre qu'on fasse quelque chose, encore faut-il que la base soit mobilisée, motivée ce qui est loin d'être le cas il me semble et devant le nombre décroissant des actifs, je me demande vraiment si ce n'est pas une utopie  d'espérer encore que l'unité puisse se faire dans le monde actuel où prévaut le chacun pour soi. Nos anciens qui ont vévu des périodes autrement difficile pourrait nous en donner des leçons et s'ils sont arrivés à s'organiser c'est surtout parcequ'ils étaient beaucoup plus nombreux et que les crises duraient plusieurs mois. La faim aidant et la misère s'installant les a poussés à s'entendre et se serrer les coudes. C'est bien connu, seule la misère réunit les hommes et la facilité les sépare. Les plus aisés n'ont pas envie de partager et chacun se bat pour défendre son bifteck c'est humain mais cela ne sauvegarde pas la profession. Seule une volonté de se regrouper pour agir et travailler ensemble collectivement pourrait changer la donne, retrouver l'espoir de vivre décemment de son travail et  pérenniser ainsi  l'Artisanat Batelier. Faut-il croire que la situation n'est pas aussi critique et que le moment n'est pas encore venu malgré les cris d'alarme de certains? A suivre donc.........

J.Claude


par BOA le Vendredi 15/04/2011 à 13:27

BOA  Nos anciens qui ont vécu des périodes autrement difficile pourrait nous en donner des leçons (.......). La faim aidant et la misère s'installant les a poussés à s'entendre et se serrer les coudes. C'est bien connu, seule la misère réunit les hommes et la facilité les sépare. Les plus aisés n'ont pas envie de partager et chacun se bat pour défendre son bifteck c'est humain (....). Seule une volonté de se regrouper pour agir et travailler ensemble collectivement pourrait changer la donne, retrouver l'espoir de vivre décemment de son travail (.....). Faut-il croire que la situation n'est pas aussi critique et que le moment n'est pas encore venu malgré les cris d'alarme de certains?


Voilà une belle leçon de bon sens qui peut s'appliquer à bon nombre de domaines de la société actuelle française, minée par l'individualisme grandissant.

Bien que je déplore cet état de fait qui pénalise ( où pénalisera) la plupart d'entre-nous un jour où l'autre, je suis entièrement de votre avis "cayor".

BOA



Identification

Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

Identifiez les nouveaux articles et commentaires, signez les, et plus !

S'inscrire

Achat/Vente


Dernières publications en images

LA BELLE DE CHAMPAGNE, nouvelle arrivée au port de Mareuil-sur-Ay

15 OCTOBRE 2018 : INONDATIONS DANS L'AUDE (3 et fin)

Toujours l'écluse de Neuilly-sur-Marne

15 OCTOBRE 2018 : INONDATIONS DANS L'AUDE (2)

15 OCTOBRE 2018 : INONDATIONS DANS L'AUDE (1)

Sur la passerelle des écluses de JANVILLE

REPAS GUINGUETTE le DIMANCHE 18 NOVEMBRE 2018

BRIARE : Un berrichon prend la route pour Vierzon

RENTREE DES CLASSES

Les VENELLES de SAINT-MAMMES

Incident au chantier de Sète

Croisement à l'écluse de garde de FROMONVILLE

Mes 2 Dernières TOILES

LES 3 ECLUSES DE CASTETS-EN-DORTHE

Barrage de Champagne-sur-Seine

Recherche historique Ecluse n° 53 entre canal latéral et Garonne


Sites Transports Fluviaux


CNBA
 

Recherche par tableau


Sites Incontournables

    
 






Rubrique courante