S'identifier - S'inscrire - Ecrire un article - Contact

Annonce

NOUVEAU Bord à Bord - FLUVIAL Changement d'Administrateur
Objectif : Articles appronfondis et argumentés sur la Batellerie tels devoirs de mémoire (histoire) ou Actualités
Souhait : Complémentarité avec les bonnes informations, mais succintes sur les groupes batellerie de Facebook, et celles pointues des sites incontournables spécialisés.

Les bateaux en bois du Midi

Sapines et coutrillons

Par Miette • BaB 2 mers • Vendredi 18/09/2009 • 16 commentaires  • Lu 14628 fois • Version imprimable

  • Currently 5/5

Note : 5/5 (3 notes)


Construits jusqu’en 1940 ces bateaux étaient plus porteurs et aussi plus rapides que les barques.

On voit bien là la différence d'étrave entre la barque et la sapine (St Jean 2frères)
 
Beaucoup ont été construits à Cazères en haute Garonne et notamment pendant la première guerre mondiale, (en 1916 le Paul Adèle devenu Marie Hélène) la guerre ayant créé des besoins de transports divers ; d’ailleurs de nombreux soldats mariniers ont été démobilisés pour piloter ces bateaux notamment sur la Garonne à Bordeaux.
 
Ci contre 3 spécimens parmi tant d'autres
 
 Des bateaux ont été construits à Cazères jusqu’en 1927, (le dernier étant le Dixmude), mais les difficultés de navigation sur la Garonne pour les ramener sur le à Toulouse ont incité les charpentiers de Cazères à venir les construire à Toulouse
1931 l’Atlantic
1934  l’Arc en ciel et le Paule Marie qui deviendra le Pacific
Le dernier construit à Castelnaudary étant le Cygne en 1940
 
Bien sûr d’autres chantiers de construction ont réalisé ce type de bateaux : La Marie-Suzanne (ex Clémenceau) a été construit à Lyon en 1920.
 
 Le clémenceau - carte de Louis Miquel
 Ils n’avaient pas de cabine puisque pilotés à la barre franche
 
Les coutrillons étaient à l’origine, à  ; beaucoup ont été transformés par une étrave du même type que celle des sapines. C’est le cas du Gabier, à , devenu Dany ( à étrave).
 
A la fin des années 50 il y avait encore environ 80 bateaux de bois sur le du remplacés petit à petit par des bateaux de fer venus de Belgique ou de , souvent de gabarit Freycinet et raccourcis à 30 m pour la navigation sur le du .
A ce moment là les bateaux de bois ont été amarrés ici et là, ont souvent coulés, certains ont été démolis en cale de radoub ; d’autres ont eu une seconde vie en étant vendus pour faire des restaurants et autres boites de nuit, souvent loin de leur natal, mais ils ont manqué d’entretien et ont donc eu une fin de vie rapide.
 
Les années 60 ont vu un essor du transport fluvial sur le avec de nombreux bateaux en activité (bois et fer)

 
Le Gaulois a été  probablement un des derniers, visible il y a encore quelques années, en au Bourdigoux
 
 

Commentaires

par mati le Vendredi 18/09/2009 à 12:18

Belle suite du premier article de Miette ICI

N'oubliez pas que les articles du midi sont répertoriés LA

La fonction RECHERCHE est aussi recommandée!


Guy BaB IdF ...


les Bateaux en bois par Alain Marie le Samedi 19/09/2009 à 06:25

Merci pour ces photos,

C' est toujours avec émotion que nous nous les regardons, pourquoi ??
parce que derrière le côté matériel, il y a les Hommes et cela fait ressurgir dans notre tête leurs visages , leurs paroles, tous les instants que nous avons partagés ensemble.

Un article du quotidien La Dépêche du Midi avec le bateau d'Alain et Suzy .



Ces bateaux en bois avaient généralement les logements des Patrons à l'avant à l'exception de :
logement au milieu avec dôme: le Réné-François ( devenu Lampy ) et le Clerville.
logement à l'arrière avec dôme ; le Marius, la Bonne-Mère-Marie et l'Alcyon.
(merci de me corriger si ma mémoire flanche !!! ).

Une carte avec le Clerville.


Lorsque le logement à l'avant devenait trop petit pour loger tous les enfants ainsi que pour loger les matelots , il était aménagé
dans le centre du bateau sous le pont une petite chambre avec pour descendre un escalier qui ressemblait davantage à une échelle et souvent pas de  claire-voie !!!.

Une autre photo extraite du livre '' Requiem pour une Garonne défunte '' de Pierre Vital édition Wallada 1984.



Miette: merci encore et on attend avec impatience la suite...

Alain Marie


Re: les Bateaux en bois par thothos le Samedi 19/09/2009 à 13:41

bonjour
Mr Corre m'a parlé d'un nom pour le logement au milieu du bateau qui s'appelait "la centaine"
A cause des cent coups d'écope que le matelot devait aller donner chaque soir

Serge


Re: les Bateaux en bois par josyan le Dimanche 20/09/2009 à 11:49

Bonjour

Je ne sais pas si JC Corre en a vu,ecoper quelques uns, ayant à peu près le meme 
age que lui,moi en ce qui me concerne,je n'en ai vu qu'un,c' etait Cyprien Camboulive
du bateau Ville d'Agde----
Vive le moteur pompe!!!!

JOSYAN


Re: les Bateaux en bois par thothos le Dimanche 20/09/2009 à 18:46

le fait qu'il lui ai été compliqué de par son age d'y assister lui même ne signifie pas qu'il se trompe :)
j'aime bien le nom "centaine" en tous cas.
Serge


Re: les Bateaux en bois par josyan le Lundi 21/09/2009 à 08:37

Bonjour Serge

Qu' il soit bien clair,Je n' ai jamais dit que JC se tromper au sujet de la (centaine).
 Je me demande seulement, s' il en a vu beaucoup se servir de l' ecope?

@+ josyan


Re: les Bateaux en bois par Anonyme le Dimanche 05/06/2011 à 11:49

                                                               Bonjour Louis
                       Cette photo ,date des années 62 en arrière plan on aoerçoit la barque
                        Ville de Trèbe, en couple du Jos qui par la suite s' est appeler le Jackie
                        En premier plan, l' arriere du Rene germaine qui vidait du vin.Cliché
                         pris au bassin à flot dans les docks.
                                                                                     JOSYAN


Re: les Bateaux en bois par BO le Mardi 19/02/2013 à 23:40

BO  Bonjour à tous,dans cet article, Miette nous parle du "CYGNE" construit à Castenaudary en 1940, et Alain Marie cite " L'ALCYON" pour son logement à l'arriere, voici une carte postale de ces deux bateaux, prise à Bordeaux au temps ou c'était encore le bon temps!!! A noter le trés beau tableau arriere du "Cygne" ( un clin d'oeil à Yanick) et bienvenu à Brigitte sur bordabord ! Salut à tous. Bernard


par josyan le Samedi 19/09/2009 à 09:19


Bonjour

 Photo prise en 63, à toulouse.On voit la Bienvenue---Pallarès-- Atlantic--Kléber--Germinal
 construit à cazère en 1913 bx 663 démolli en 70 à Sallèles d' Aude.
 Au fond on aperçoit l' ecluse du Bearnais.
 PS: C'est là que j' étais  en pension avec mon copain Jean- Louis Laheurte.

Le dernier bateau en bois avec le logement arrière, C' était le Jeune -Camille

JOSYAN


Re: Jean Louis Laheurte par ledoux le Samedi 19/09/2009 à 18:53

Bonjour Josyan
Jean Louis  Laheurte est t'il le Fils de Louis Laheurte
qui était sur le Président Marchal a L'hplm si oui qu'est
t-il devenu C'était un copain d'enfance
francde@orange .fr
Merci
Voila le President Marchal


Re: Logement arrière des bateaux en bois par Lougabier le Lundi 06/06/2011 à 10:18

Salut Josyan, toujours en éveil !!!
Le dernier bateau "de bois" ou avant dernier à avoir placé un dôme était le Caprice. Achille l'a fait mettre chez Hurmic à Langoiran.
Dans son article "Transport du vin dans le Midi", Miette a placé une carte postale (ou photo ?) prise dans le grand bassin de Castelnaudary où l'on voit le Caprice.
 Sur le treuil du Germinal, est-ce bien toi ?


par thothos le Samedi 19/09/2009 à 14:24


Famille Maris à Port-La-Nouvelle en 72
ce même Serge Gérard échoué en garonne quelques années plut tôt
et le Stella, acheté "Louise" et maintenant "Calanel"

Serge


"le gaulois" par BO le Lundi 16/01/2012 à 23:06

BO

Bonjour Miette, et bonjour à tous.
J'avais pris une photo du "gaulois" à Aigues-mortes, en 1989, je pense que à ce jour il n'en reste plus rien!? A+. Bernard


Re: "le gaulois" par Anonyme le Jeudi 04/07/2013 à 08:31

                                                        Bonjour de Sète
              Le Gaulois a eu une triste fin, comme pas mal de bateaux à cette
epoque. Car ont étaient pas trop regardant,question ecologie,
     Cliché pris par Serge Maris, le Gers dans la rivière Aude.JOSYAN


coutrillon "la Fernande" par BO le Lundi 16/01/2012 à 23:34

BO

                                                        
Le coutrillon "la fernande" à bordeaux en 1935, c'est mon père qui a écrit au dos de cette carte.
A+ Bernard


Re: coutrillon "la Fernande" par Lougabier le Jeudi 04/07/2013 à 15:48

Merci B-O pour cette vue magnifique de la sapine à presse "La Fernande".
Effectivement c'est le 1er bateau qui a fait Marseille-Bordeaux en 1935.
D'après Georges Larrose, il aurait été fait à Couthures en 1910. "Pierrot l'ancien" détermine sa fin en Garonne pendant la guerre avec un voyage de gravier.
Ce qui est remarquable c'est la peinture de la ceinture et de la sous-ceinture tout au long du bateau, bonjour l'entretien !
A noter le cruchon d'eau à côté du panneau de descente dans le logement, pareil que quand nous étions à bord !
Ce type de carte est un peu l'ancêtre du SMS !!!



Identification

Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

Identifiez les nouveaux articles et commentaires, signez les, et plus !

S'inscrire

Dernières publications en images

Remorqueur et Chalands

MISE AU SEC DE LA MARIE-THERESE

BEN D'OR à Béthune

HOMMAGE A MONSIEUR MICHEL SERRES

L'histoire du bâtard ASTER

Un nouveau livre : Photos de Charles Fiquet dit "radar"

L'hiver 1929 a été froid (3e partie)

L'hiver 1929 a été froid (2e partie)

L'hiver 1929 a été froid (1re partie)

Barragiste sur la Petite-Saône, dans les années 30

RENOVATION DU PONT-CANAL DU CACOR

Mystère à bord

Un lundi de janvier 2019 à Varennes-sur-Seine

REPARATION DU PONT CANAL DE L'ORBIEL A TREBES

SEINE ET YONNE

MEMORIAL DES MARINIERS DU MIDI DE GARDOUCH (31)


Sites Incontournables

    
 






Rubrique courante


Recherche