S'identifier - S'inscrire - Ecrire un article - Contact

Annonce

NOUVEAU Bord à Bord - FLUVIAL Changement d'Administrateur
Objectif : Articles appronfondis et argumentés sur la Batellerie tels devoirs de mémoire (histoire) ou Actualités
Souhait : Complémentarité avec les bonnes informations, mais succintes sur les groupes batellerie de Facebook, et celles pointues des sites incontournables spécialisés.

En équilibre sous le pont de l'écluse

Par mati • BaB Centre • Jeudi 03/07/2014 • 2 commentaires  • Lu 3073 fois • Version imprimable

  • Currently 0/5

Note : 0/5 (0 note)

 Un témoignage lors d'une heure passée à l' de à Moret sur Loing.

Les 2 premieres écluses du du loing situées à Moret sur Loing, sont en cours de réhabilitation de leurs automatismes de fonctionnement. Notons qu'elles étaient déjà automatisées depuis plus de 10 ans, mais la elles seront remises avec le m^me systeme que les autres écluses en amont qui viennent d'être automatisées;

Donc j'arrive au moment de la sortie du JEAROL :

 


et bizarrement une ombre humaine est sous le :
                                       


C'est un "ouvrier-alpiniste" d'une entreprise spécialisée pour spéciaux en général le long de grandes tours de bureaux..
Son collèque le photographie aussi, on voit son appareillage:
                                        
                                             

Quand le JEAROL est sorti , un "location" attend :

                                          



et passe aussi sous l'ouvrier.

                                        


Le patron du JEAROL qui a l'oeil m'indique qu'une tortue est à l'eau, la voici qui traverse le :

                                       


En résumé pas d'interruption de la navigation pour les sous le , mais si un bateau vide montant arrive, l'équilibriste ne pourra rester! et il va en arriver un pour charger à Montargis:
                                         
C'est le CRIPAYO ex CLOCHOUZI qui est dans le bief entre les 2 écluses....

Guy BaB-Centre












Commentaires

par Citerna 12 le Jeudi 03/07/2014 à 13:41

 Surprenant !... Mais encore plus étonnant, avec un tel tirant d'air, comment les bateaux à vide passent-ils ?


Re: par mati le Jeudi 03/07/2014 à 18:57

 Deux moyens :

-démontage de la marquise
-ballast avec de l'eau (eau dans la cale par ex.)

Exemple, même écluse que l'article, le ANCILLA n'a même pas demonté la marquise :

                                               
Guy BaB





Identification

Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

Identifiez les nouveaux articles et commentaires, signez les, et plus !

S'inscrire

Dernières publications en images

MIDI : SIMULATION DE TRANSPORT FLUVIAL

L'hiver 1929 a été froid (4e partie)

TEMPETE DANS LE LAURAGAIS

ALTAIR en route vers la pente d'eau de Montech

La messe des mariniers de Béthune

En 1966 - SURSIS pour les BATARDS et BERRICHONS

Ordre de couler L'EMPEREUR DE LA MEUSE

GENS DE L'EAU A SAINT FERREOL

INONDATIONS DE VILLENEUVE-LES-BEZIERS LE 23-10-2019

Remorqueur et Chalands

MISE AU SEC DE LA MARIE-THERESE

BEN D'OR à Béthune

HOMMAGE A MONSIEUR MICHEL SERRES

L'histoire du bâtard ASTER

Un nouveau livre : Photos de Charles Fiquet dit "radar"

L'hiver 1929 a été froid (3e partie)


Sites Incontournables

    
 






Rubrique courante


Recherche