S'identifier - S'inscrire - Ecrire un article - Contact

Annonce

NOUVEAU Bord à Bord - FLUVIAL Changement d'Administrateur
Objectif : Articles appronfondis et argumentés sur la Batellerie tels devoirs de mémoire (histoire) ou Actualités
Souhait : Complémentarité avec les bonnes informations, mais succintes sur les groupes batellerie de Facebook, et celles pointues des sites incontournables spécialisés.

Devinette : à quoi ça sert?

une croix dans le bajoyer

Par kikicmr • BaB NordEst.fr • Samedi 20/11/2010 • 38 commentaires  • Lu 6005 fois • Version imprimable

  • Currently 5/5

Note : 5/5 (2 notes)

Je vous propose aujourd'hui de deviner l'utilité d'un petit équipement spécifique aux écluses du de la au , branche Est, versant Meurthe. Il s'agit de petites croix métalliques incrustées dans les bajoyers, aussi bien à gauche qu'à droite. J'en ai vu jusqu'à deux par mur.

On les retrouve encore aujourd'hui sur toutes les écluses de ce morceau de voie d'eau qui ont gardé leur parement de bajoyer datant de la construction du (1838-1853) ; par contre, elles ont disparu des parements de bajoyers en maçonnerie ou en béton plus récents, résultant de de réfection ; c'est vous dire qu'elles n'étaient pas indispensables, et aujourd'hui totalement inutilisées.

Les voici en :

- à la 24 :


 
- à la 22 :
 
  
 
- à la 21 :

 
- à la 20 :
 
 

 
- à la 19 :

 
- à la 18 :

 
Attention à ne pas confondre avec d'autres "incrustations" dans les bajoyers, comme celles que l'on peut voir à la 18, et qui ont toujours une fonction beaucoup plus importante, que je vous laisse découvrir également :
 
 
à droite sur la photo de gauche ; à gauche sur la photo de droite
 
Bien que la plupart des aient été prises pendant des chômages, les petites croix sont bien émergées quand le niveau du bief aval est normal (voir par exemple à la 19).
 

Vue en marchant dans le fond de
l' 20 pendant un .
 
Un indice pour vous éviter de partir dans la mauvaise direction : quand j'étais petit, je pensais que les croix marquaient les endroits où un marinier ou un éclusier s'était noyé... Mais il y a certainement beaucoup plus de croix que de noyés, donc heureusement ce n'est pas ça...

Commentaires

par cayor le Samedi 20/11/2010 à 18:06

cayor Bonsoir,

Je ne me souviens même pas de ces croix sur ce canal pour la bonne raison qu'on ne s'en servait pas. Peut-être à l'époque de l'ouverture du canal, ces croix servaient à l'amarrage vu que les bateaux étaient bas sur l'eau, contrairement au 38m qui accuse facile 1m au dessus du niveau d'eau avec les coques Freycinet...??? D'ailleurs, on les retrouve sur certains canaux comme le canal du Nord entre autre.

J.Claude


Re: par kikicmr le Samedi 20/11/2010 à 18:31

kikicmr Pour l'amarrage! ça semble logique, et c'est ce que je croyais aussi, avant de découvrir la vraie raison de leur existence dans un livre sur la construction du canal...

Ce n'est pas ça!


par mati le Samedi 20/11/2010 à 18:13

Guillaume,

tres pratique pour un bateau de plaisance, bas par définition, pour s'amarrer..

sur la croix , le bout de la branche du haut n'est pas joint au mur, je crois? on passe l'amarre la!et

au fur et à mesure de la montée, on n'oublie pas de s'amarrer à la croix supérieure, il y a en a normalement plusieurs sur la hauteur.

C'est mieux des fois d'utiliser l'échelle pour s'amarrer, mais pas toujours atteinte et normalement interdit...

Et l'interet d'une croix n'est il pas de limiterr le trou à faire dans les bajoyers?
Certaines ecluses ont des bollards encastrés dans un trou, mais c'est plus compliqué à faire...

Guy BaB IdF

 


Re: par kikicmr le Samedi 20/11/2010 à 18:34

kikicmr non, non, non, ce n'est pas pour l'amarrage, mais c'est aussi ce à quoi je pensais avant...

Précision : ici, les croix sont au même niveau. Et puis ces écluses font 2,60m de chute en moyenne, vraiment pas énorme. Et puis les croix sont là depuis l'origine du canal, époque où la plaisance était fort rare !!!


Re: par nicola le Samedi 20/11/2010 à 19:05

nicola A tout hasard : marquage d'une sorte de "clé de voûte" de l'écluse ?


Re: par kikicmr le Samedi 20/11/2010 à 20:59

kikicmr Je ne comprends pas très bien ce que tu veux dire par là, mais je vais y répondre quand même : ces croix ne marquent pas un point particulier du bajoyer et ne jouent aucun rôle dans la stabilité de la construction.


CROIX par LAMIRAAL le Samedi 20/11/2010 à 20:22

Bizarre bizarre vous avez dit bizarre ?

Ont dirait qu'elles sont à chaque fois sous certains pieux ou juste un peu avant, nous en avons dans certaines écluses belges également.

A l'écluse d'Auvelais ce sont des barres horizontales bien distinctes des taquets d'amarrages qui sont intégrés dans le bajoyer.


Re: CROIX par kikicmr le Samedi 20/11/2010 à 20:57

kikicmr Attends... tu veux dire qu'en plus de taquets d'amarrage dans le mur, il y a ces barres horizontales, ou bien il n'y a que ces barres horizontales?

J'ai bien compris le principe des points d'amarrage intermédiaires dans les murs, utiles sur les écluses de grande chute comme les écluses du canal du Nord et que l'on retrouve par exemple sur cette photo d'une écluse de Moselle, à Blénod-les-Pont-à-Mousson :


Mais dans les "croix" que je continue à qualifier de "spécifiques" au canal de la Marne au Rhin, branche Est, versant Meurthe, c'est la barre verticale qui a le plus d'importance (=nouvel indice).

Le fait que les extrémités de la barre horizontale ne soient pas scellées dans le mur, comme l'a si bien remarqué Mati, n'a pas grande importance. De même, elles ne sont pas particulièrement alignées avec les boulards.
 


Re: CROIX par blanchemin le Samedi 20/11/2010 à 21:30

si ca ne sert pas a faire parler les bavards que nous pouvont etre,je dirais que peut etre ca doit servir a consolider les murs a l image de certaines maisons qui en sont pourvues et qui sert a maintenir l ecart entre les murs paralelles,ou bien comme nous le connaissons en seine des tirants ancrés pour maintenir l ouvrage aux ecluses de mericourt ou la garenne,encore que ceux la ont des gros ecrous bien visibles alors que dans la devinette il n y en a pas,pour ce qui me concerne je ne vois que cette hypothese,et j en donne ma langue au chat .j ai l impression qu on va apprendre quelque chose!!!!!!!


Re: CROIX par kikicmr le Samedi 20/11/2010 à 22:19

kikicmr Des tirants! Et bien ça, c'est la réponse à la deuxième partie de la devinette, celle qui correspond aux deux photos de l'écluse 18. En effet, ce sont bien des tirants pour maintenir le mur :


 
Mais toujours pas de bonne réponse pour les croix... je le répète, elles n'ont pas de rôle dans la solidité de l'édifice.


Re: CROIX par LAMIRAAL le Samedi 20/11/2010 à 21:49

Oui , il y a les deux, les points d'amarrages sont peints et flechés en jaune sur ma photo, les "barres" fléchées en rouge.

 


Re: CROIX par kikicmr le Samedi 20/11/2010 à 22:20

kikicmr Merci de la précision...


par p boum le Samedi 20/11/2010 à 21:48

l" Histoire" avec un grand  H :::serait-ce lié avec le patrimoine  ... Croix de Lorraine , les Personnes de cette région "laissaient" cette trace sur les chantiers.....réalises par eux et/ou avec terrains concédés par Eux (Commune).


Re: par kikicmr le Samedi 20/11/2010 à 22:14

kikicmr Bien tenté! ça se rapproche un peu de ce dont j'avais parlé dans l'article, une croix pour chaque mort noyé...

Mais non, ce ne sont pas des traces laissées par les ouvriers comme seuls souvenirs de leur passage...


par kikicmr le Samedi 20/11/2010 à 22:22

kikicmr Indice important : elles n'ont pas de rôle dans la bonne tenue de l'ouvrage, ça vous l'avez compris, elles sont là pour aider les bateaux... MAIS PAS A S'AMARRER! à quoi d'autre, alors?


Re: croix par LAMIRAAL le Samedi 20/11/2010 à 22:26

Signaler qu'il y a un bollard au dessus ?


Re: croix par kikicmr le Samedi 20/11/2010 à 22:33

kikicmr Non, non, non... Elles ne sont pas alignées avec les boulards!


Re: croix par nicola le Dimanche 21/11/2010 à 08:03

nicola La limite optimale par amarrer où il faut son bateau en fonction de sa taille ?


Re: croix par kikicmr le Dimanche 21/11/2010 à 11:58

kikicmr non, pas ça non plus...


par p boum le Dimanche 21/11/2010 à 08:39

Passionnant, vues pendant des décénnies et ne pas "savoir": encore une tentation/essai

ex:  bases d'écartement des bajoyers, les barres verticales étant les appuis d'un gabarit ( ex: 5mêtres 20) , les 2 oreilles horizontales servant d'accroche pour le maintien dudit gabarit............


Re: par kikicmr le Dimanche 21/11/2010 à 11:57

kikicmr non, c'est pas ça non plus

C'est pour une aide beaucoup plus directe pour les bateaux... enfin, pour ceux de l'époque!


Re: par semper-spera le Dimanche 21/11/2010 à 13:08

par rapport au halage ou transport de bois cela ce faisait à l'époque


Re: par kikicmr le Dimanche 21/11/2010 à 13:58

kikicmr Ah! on s'approche, on s'approche... "par rapport au halage"... oui, ça à un rapport. Mais à quel moment de la manoeuvre?

Il y a bien eu quelques trains de bois qui descendaient des Vosges alsaciennes pour rejoindre Nancy aux premières années du canal, et dans l'explication que j'ai elles sont clairement citées comme utilisatrices potentielles de ces équipements.


par semper-spera le Dimanche 21/11/2010 à 12:52

si on les trouve que du coté moselle et bas rhin pourrai t'il y avoir un signe religieux?


Re: par kikicmr le Dimanche 21/11/2010 à 13:49

kikicmr Que du côté Meurthe! et sans rapport avec la religion...


par thothos le Dimanche 21/11/2010 à 13:32

ca ne servirait pas à attacher l'arrière du bateau pour dégager l'hélice et la nettoyer en se servant de la sassée ?
soit en passant des bouts sous le bateau, soit en s'attachant aux boulards arrière mais avec le bateau vide ...


Re: par kikicmr le Dimanche 21/11/2010 à 13:50

kikicmr Et bien! Il y a de la recherche! Jamais je n'aurais pensé à ça! Mais ce n'est pas encore la bonne réponse...


par munster le Dimanche 21/11/2010 à 13:55

pour haler les bateaux (non motorisé) a la main pour finir de les rentrer dans l'ecluse?


Re: par kikicmr le Dimanche 21/11/2010 à 14:00

kikicmr Ah! Ah! on touche au but!

Mais d'après les explications que j'ai, ça serait plutôt pour les avalants... (gros indice, là!)


Re: par munster le Dimanche 21/11/2010 à 14:13

ou alors , pour commencer a les sortir (avalant) de l'écluse manuellement avant de pouvoir passer le tirage apres le pont ou la passerelle qui se trouver en surplomb des masses d'écluses aval?


Re: par kikicmr le Dimanche 21/11/2010 à 14:38

kikicmr Bravo, Patrice!


Re: par munster le Dimanche 21/11/2010 à 14:41

merci GUILLAUME, fort ces gars de l'est....


par kikicmr le Dimanche 21/11/2010 à 15:11

kikicmr Merci à tous d'avoir participé! Bravo à "munster" pour avoir trouvé la solution, et aussi à "blanchemin" qui a trouvé les tirants de l'écluse 18. Mention spéciale à "semper-spera" pour avoir fait avancer le Schmilblick de façon décisive.

Vous pensez bien que s'il s'agissait seulement de points d'amarrage intermédiaires, comme on en connaît tant, je n'aurais jamais eu l'idée d'en faire tout un article! C'est pour ça que je n'en avais jamais parlé avant de connaître leur vraie nature, et surtout leur spécifité à "mon" canal de la Marne au Rhin, branche Est, versant Meurthe, comme j'aime à l'appeler.

J'ai appris ce à quoi ces petites croix servaient en lisant un livre paru en 1861, soit 8 ans après la mise en service de cette branche du canal. Le titre exact est "Construction des canaux et des chemins de fer - Histoire critique des travaux exécutés dans les Vosges au chemin de fer de Paris à Strasbourg et au canal de la Marne au Rhin - Analyse détaillée et classement méthodique des dépenses faites pour ces travaux" ; il a été écrit par M. GRAEFF, Ingénieur en Chef des Ponts-et-Chaussées, qui a participé aux études et à la construction de l'amont du versant Rhin du canal de la Marne au Rhin, ainsi qu'au tronçon équivalent de la voie ferrée Paris-Strasbourg. C'est vous dire si cest du sérieux! Publié par la Librairie scientifique, industrielle et agricole de E. Lacroix.

C'est dans le chapitre qui traite de la construction des écluses du versant Rhin, quand il parle de la constitution des bajoyers. Il compare les murs des écluses du versant Rhin et ceux du versant Meurthe :

"Dans les écluses de la Meurthe (le département d'avant 1870), les parements des bajoyers sont consolidés par deux rangs de lancis ou grandes boutisses en pierre de taille ; le rang inférieur est au niveau de la ligne d'eau du bief d'aval ; le rang supérieur, qui est à 1,40m au-dessus de la ligne d'eau, porte des croisillons en fer, sur lesquels les bateliers peuvent s'appuyer pour faire démarrer le bateau de l'écluse. Jusqu'à présent, nous n'avons pas vu qu'ils s'en servissent souvent, et nous les regardons comme peu utiles ; lorsque le bateau est chargé, il ne reste pas assez de place pour qu'un batelier puisse se mettre entre le chargement et le parement de l'écluse. Ils ne servent donc que pour des bateaux vides qui, en général, n'ont pas grande peine à sortir des écluses, et pour les flottes."

Petite précision : M. GRAEFF indique que les croisillons se trouvent à 1,40m au-dessus de la ligne d'eau du bief aval. Quand on regarde mes photos où le bief aval est à sa cote normal, on voit qu'en fait ils sont beaucoup moins haut. Pourquoi? Et bien, comme je vous l'ai dit, cette description se rapporte au canal dans son état original, avec un mouillage de 1,60m. Celui-ci a été progressivement augmenté (lors des travaux de la mise au gabarit Freycinet, passage à 1,80m, puis en 1895, 2,20m et enfin dans au cours des années 1960, 2,60m), essentiellement par élévation du plan d'eau. Le plan d'eau s'élevant, il se rapproche des croix de fer!


Re: par cayor le Dimanche 21/11/2010 à 16:23

cayor .......mais c'est bien sûr!! Tout de même il est  fort "Munster" car vu que ce canal est mis en service en 1853, à l'époque, pas de traction électrique, que des chevaux ou la bricole ce qui expliquerait ces croisillons pour aider la sortie de l'écluse. Fallait savoir où se documenter vu que les pères et arrières n'y sont plus pour raconter. Sans doute les mariniers de l'Est ont de quoi. Bravo encore!

J.Claude


Re: par semper-spera le Dimanche 21/11/2010 à 20:56

Merci pour la "mention décisive".Au vu des infos données au début, il est vrai que apres pour l'histoire de religions cela ne pouvais pas tenir puisque nous somme en département 54.il ne restait que le halage et le flottage.
j'avais meme pensé au cassage de glaces à un moment mais peu plausible; il y en aurai eu sur tout le tronçon et surtout du coté de arzviller ; c'est quand meme assez élevé.
En tout cas ceci était tres passionnant.Vivement la prochaine...


Re: par kikicmr le Dimanche 21/11/2010 à 21:22

kikicmr La prochaine? Ben... je vais retourner faire le tour des écluses afin de trouver quelque chose d'insolite, alors...


par blanchemin le Dimanche 21/11/2010 à 15:53

whaouh!!!!autant de reactions sur une simple devinette!!!pour une fois tu nous a oblige a reflechir avec notre tete mais la prochaine fois previens nous pour qu on prepare les bacs a glace avant que nos cheveux blancs ne prennent feu.c est du bien vu pour un week end tristounet d automne.merci.


par kikicmr le Dimanche 26/12/2010 à 20:19

kikicmr Pour éliminer définitivement l'hypothèse d'un équipement servant à l'amarrge, voici un extrait du récit d'un voyage en août-septembre 1905, à bord d'un canot à vapeur, sur le canal de la Marne au Rhin, de P.V. Stock : "Il y a seulement, de chaque côté, au milieu de l'écluse, encastrée dans le mur, une croix de fer placée à mi-hauteur entre le niveau de l'eau le plus bas et la partie supérieure de l'écluse. C'est insuffisant, car nous montons et nous ne pouvons, du bateau, grimper à terre pour aller nous amarrer. Les différences de niveau sont grandes, et la croix de fer, après laquelle on peut se tenir tout d'abord, ne tarde pas à être submergée ; y passer une corde qui sera bientôt à un mètre ou deux au-dessous de l'eau, et dont on n'aura plus la commande, serait extrêmement scabreux." En canot automobile de Paris à Paris, par la Marne, le canal de la Marne au Rhin, le Rhin, la Meuse, la Sambre, l'Oise et la Seine - écrit par P.V. Stck - éditions P.V. Stock, 1906



Identification

Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

Identifiez les nouveaux articles et commentaires, signez les, et plus !

S'inscrire

Achat/Vente


Dernières publications en images

15 OCTOBRE 2018 : INONDATIONS DANS L'AUDE (3 et fin)

Toujours l'écluse de Neuilly-sur-Marne

15 OCTOBRE 2018 : INONDATIONS DANS L'AUDE (2)

15 OCTOBRE 2018 : INONDATIONS DANS L'AUDE (1)

Sur la passerelle des écluses de JANVILLE

REPAS GUINGUETTE le DIMANCHE 18 NOVEMBRE 2018

BRIARE : Un berrichon prend la route pour Vierzon

RENTREE DES CLASSES

Les VENELLES de SAINT-MAMMES

Incident au chantier de Sète

Croisement à l'écluse de garde de FROMONVILLE

Mes 2 Dernières TOILES

LES 3 ECLUSES DE CASTETS-EN-DORTHE

Barrage de Champagne-sur-Seine

Recherche historique Ecluse n° 53 entre canal latéral et Garonne

LE LIBRON BLOQUE LE CANAL !


Sites Transports Fluviaux


CNBA
 

Recherche par tableau


Sites Incontournables

    
 






Rubrique courante