S'identifier - S'inscrire - Ecrire un article - Contact

Annonce

NOUVEAU Bord à Bord - FLUVIAL Changement d'Administrateur
Objectif : Articles appronfondis et argumentés sur la Batellerie tels devoirs de mémoire (histoire) ou Actualités
Souhait : Complémentarité avec les bonnes informations, mais succintes sur les groupes batellerie de Facebook, et celles pointues des sites incontournables spécialisés.

de Viviers à Bollene

Par marite • Les archives • Mercredi 21/12/2011 • 11 commentaires  • Lu 5244 fois • Version imprimable

  • Currently 5/5

Note : 5/5 (2 notes)


un des plus grand sur le


                                       

je reviens sur l de l ARELATE dans cette   et des que  j avais miseS sur se site
j ai été choque que l on me dise que je manquais de respect, je connaissais cette jeune marinière
j avais travaille avec elle et son mari à Lafarge et cela ma fais beaucoup de peine

                                       
 

   
les ponts double pendant les  
en 1960 dans ses ponts deux bateaux son entrée en collision il y a eut un mort  

 


                         


l    

                                        
                                                      le défile de donzere avant les





                            l 
                                  les portes de garde pendant les





 

Commentaires

Comme faire une omelette sans oeufs ? par Arrow le Mercredi 21/12/2011 à 20:47

Arrow Delicat et sensible certes mais comment faire une omelette sans casser d'oeufs ? je penses qu'il faut voir le cote positif des communications et en tirer le meilleur meme si quelque fois douloureux mais sans malice ou mauvaises intentions de la part de l'auteur du blog , sans avoir lu cet article je n'aurais jamais connu cet accident ou soupconne que les portes de cette ecluse a la con pouvaient flancher , jais aussi vu le blog de la fin du Rescator qui est vraiment tragique et terrifiante aussi , la vie n'est pas une mise en scene et tout est vrai , partageons le les rires et les larmes , la vie est la . De meme que le sas Francois 1er au Havre la construction de cet ensemble est de tres grande envergure et vaut le detour au point de vue de l'ampleur des travaux et projet de taille , tres bon reportage , a ne pas eviter .

Vive l'eau d'un peu partout , attention aux bosquets du cote de Versailles

Patrick L


Re: Comme faire une omelette sans oeufs ? par benoit le Mercredi 08/02/2012 à 16:15

 

Moi aussi, j'ai une coupure de presse mais je n'ose pas la déposer ici par respect pour Monsieur Martin.

Ce qu'on peut y lire ne cesse de me tourmenter depuis 1998, quand la commission d'enquête nommée par le Conseil Général des Ponts et Chaussées a rendu public son rapport.

 

Tout en affirmant que son rôle n'est pas de définir les responsabilités, cette commission aligne froidement une liste de dysfonctionnements et de circonstances qui selon les termes exacts de l'un des experts : « ont transformé en drame ce qui aurait pu ne rester qu'un incident ». On y trouve côte à côte et sans distinction :

  • une porte d'écluse (de 30 mètres) qui peut s'ouvrir en charge parce que des petits tubes n'ont pas été nettoyés comme il se doit...

  • un couple de marinier qui ne porte pas de gilets de sauvetage et dont le bateau serait « trop avancé »...

 

Je me demande encore de quoi sont faits ces hommes qui osent tenir de tels propos et de plus devant la presse avec par dessus le marché leur tête en photo insérée dans l'article.

 

Dans une installation technique qui fait l'orgueil des ingénieurs français, vous prenez sur la tête une vague de plusieurs milliers de tonnes d'eau puis vous voyez dans le journal qu'on insiste sur le fait que vous ne portiez pas de gilet de sécurité... Comment survivre à cette infamie si l'on a miraculeusement survécu à la noyade?

Pour moi Monsieur Martin vous êtes un héros. Ces technocrates mériteraient d'être poursuivis pour leur désinvolture. Si je souhaite de toutes mes forces que vous puissiez oublier un jour cet accident que l'on vous a infligé par insouciance, j'espère que nous en garderons tous la mémoire. Car nos enfants doivent savoir de quoi sont capables certains de nos concitoyens qui, gonflés d'orgueil de leurs savoirs technologiques, mettent en péril la population mais sont incapables de prononcer la moindre demande de pardon en cas d'accident.

 

 

Cet article de presse mériterait d'être décortiqué ligne par ligne afin de comprendre comment chacun d'entre nous pourra, un jour, être rendu co-responsable de la prochaine catastrophe industrielle de l'usine d'à côté, dernier fleuron, cocorico, de la prouesse de nos ingénieurs. Usines au sujet desquelles on n'a d'ailleurs pas coutume de s'embarrasser de l'avis des citoyens.

 

J'espère ne pas avoir trop remué le couteau dans la plaie des victimes. Si pourtant tel était le cas je leur demande de bien vouloir m'excuser et je leur renouvelle humblement toute ma sincère considération.

 

Voilà, si vous pensez que cet article mérite de figurer ici, dites-le. Sachez qu'il risque de nuire aux connivences administrativo-industrielles mais aussi de peiner un homme (et sa famille), marinier de son métier, qui n'a rien demandé. Le débat est lancé.

 

Pour ma part, je ne sais pas du tout quelles ont été les suites données par la justice, et je n'ai pas encore vu à ce jour d'excuses publiées dans la presse. Si quelqu'un en sait plus que moi, je suis preneur d'informations.

Parfois j'imagine à Bollène une cérémonie officielle de baptême de l'écluse Josiane Martin avec tous les mariniers et travailleurs du fleuve qui sont là parce que c'est une journée exceptionnellement chômée (mais payée) en reconnaissance du lourd tribut payé par la famille Martin... Mais voilà, je rêve beaucoup!

Je repense à ce lundi 2 février à chaque fois que je vois des gilets de sécurité portés dans les écluses. Et je prie pour qu'à ce moment là aucune sorte de petits tubes n'aient encore fait l'objet de négligences.

Benoit

 

 

 

 


par marite le Mercredi 08/02/2012 à 16:57

marite









par marite le Lundi 26/12/2011 à 18:02

marite   
nous quittons le defile de donzere ,arrivons a  viviers
si nous prenons le rhône ( ancien passage),
nous arrivons a la cimenterie du teil
ensuite au teil petit port connu des anciens
maintenant nous prenons le canal
et l ecluse de chateauneuf
la deuxieme construite apres bollene


Re: par marite le Dimanche 01/01/2012 à 16:09

marite
quand nous descendions a vide avec le rescator(  plus de 70 m)
et que l'eclusier avais prépare la demie écluse
si le mistral soufflait,nous étions obliges de rentrer vite dans l'ecluse
et comme nous avions un moteur réversible ( c est a dire remettre le moteur au point mort
et le balancer sur l'arrière)
de voir le vide devant impressionnant, et toujours se demander si nous
allions nous arrêter
je met une photo de la demie ecluse
source livre
voyageurs aux longs jours
marianne et bernard henry
preface michel rocard
c est un livre superbe 


Accident au pont double PK 174,5 par Hild le Dimanche 01/01/2012 à 11:11

 Les deux bateaux en question sont : le Marseille et le Frédéric Mistral.
 Voici quelques autres épisodes dans ce secteur.
  A une date malheureusement non mentionnée, le Citerna 1( capitaine Zénon) s'est mis en travers de la porte de garde. Femme, enfant et équipage ont été hissés. Après la remontée d'eau provoquée, le bateau est parti à la dérive, récupéré en aval par le Vercors (capitaine Testard).
 Le 26 janvier 1963, en amont de l'écluse de Bollène, le citerna 12 est rentré dans l'arrière du citerna 4 qui avait été bloqué par la glace. Le 4, le 10, le 18 et le 20 ont été bloqués à Rochemaure (cf photo page 80, Le Rhône ou les accents d'un fleuve, de Raymond Grégoire et Pierre Veyrenc) jusqu'au 13 février, Le 12 avait pu atteindre le quai de Viviers pour décharger son fuel domestique dans des camions.
 L'accident de l'Arelate est arrivé le 1° février 1998. 
 Certaines de ces informations sont extraites des agendas de mon père, tenus de 1947 à 1979.


Re: Accident au pont double PK 174,5 par marite le Dimanche 01/01/2012 à 16:30

marite merci pour ces renseignements
je sais qu a partir de l accident dans les ponts 
ils onts changes le mode de circulation
au lieu de droite droite
c est passe gauche gauche
le rhône est un fleuve tres dangereux
maintenant canalise ils onts resolus le probleme des eaux basses,
mais pas celui par temps de crue
passez a la voulte ou a donzere
vous pouvez sortir les chevaux
pour le livre allez sur certains sites
ebay ,priceminister,
bonne annee
peut etre que votre papa a des photos
merci


Re: Accident au pont double PK 174,5 par Anonyme le Mardi 03/01/2012 à 10:01

 Merci pour vos informations sur les éditeurs. J'ai également reçu un livre pour Noël qui me reste à lire, "Le Rhône ou les accents d'un fleuve" de Raymond Grégoire et Pierre Veyrenc, deux baixois. Il peut être commandé chez Pierre Veyrinc, 21 bis allée de la guinguette 07200 Aubenas au prix de 25 euros. A la page 80, pris dans les glaces en janvier 1963, on peut y voir trois des quatre bateaux que mon père a conduit. Le quatrième, citerna 12, était alors au quai de Viviers pour livrer son fuel domestique.
 Je ne sais où vous habitez mais à toutes fins utiles, ce livre sera présenté à Soyons le 24 avril 2012 à 20h30, et à Cruas, le 12 et 13 mai dans le cadre d'une exposition sur le Rhône, je suppose
 Alphonse surnommé Raphaël (le peintre), par feu son ami Bébert Malle, capitaine du Massilia,  nous a quitté le 21 juin 2008 à Port Saint Louis du Rhône.
 J'ai effectivement beaucoup de photos personnelles ou professionnelles, mais pas de scanner pour l'instant.
 Bonne route.
 


rhône ou les accents d un fleuve par marite le Jeudi 12/01/2012 à 19:30

marite
bonjour
merci pour le titre de ce livre
et l adresse
il est très beau,
bonne soiree


le massilia a l amont de l ecluse de bollene par marite le Lundi 25/06/2012 à 19:07

marite
le massilia sortant de l ecluse de bollene
du temps des remorqueurs, ils perdaient beaucoup de temps pour écluser
il y avais un petit remorqueur qui rentrait et sortait les barques
car les remorqueurs étaient trop large pour l'ecluse
a part le massilia ,et le frederic mistral
justement en regardant la photo quand il y a des petites vaguelettes c est que le mistral souffle

cp coll md


Re: le massilia a l amont de l ecluse de bollene par ledoux le Mardi 26/06/2012 à 08:35

Et le Frédéric Mistral Avalant avec ces deux Barques 
sur la même Photo  c'est rare
  Ledoux



Identification

Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

Identifiez les nouveaux articles et commentaires, signez les, et plus !

S'inscrire

Achat/Vente


Dernières publications en images

15 OCTOBRE 2018 : INONDATIONS DANS L'AUDE (3 et fin)

Toujours l'écluse de Neuilly-sur-Marne

15 OCTOBRE 2018 : INONDATIONS DANS L'AUDE (2)

15 OCTOBRE 2018 : INONDATIONS DANS L'AUDE (1)

Sur la passerelle des écluses de JANVILLE

REPAS GUINGUETTE le DIMANCHE 18 NOVEMBRE 2018

BRIARE : Un berrichon prend la route pour Vierzon

RENTREE DES CLASSES

Les VENELLES de SAINT-MAMMES

Incident au chantier de Sète

Croisement à l'écluse de garde de FROMONVILLE

Mes 2 Dernières TOILES

LES 3 ECLUSES DE CASTETS-EN-DORTHE

Barrage de Champagne-sur-Seine

Recherche historique Ecluse n° 53 entre canal latéral et Garonne

LE LIBRON BLOQUE LE CANAL !


Sites Transports Fluviaux


CNBA
 

Recherche par tableau


Sites Incontournables

    
 






Rubrique courante