S'identifier - S'inscrire - Ecrire un article - Contact

Annonce

NOUVEAU Bord à Bord - FLUVIAL Changement d'Administrateur
Objectif : Articles appronfondis et argumentés sur la Batellerie tels devoirs de mémoire (histoire) ou Actualités
Souhait : Complémentarité avec les bonnes informations, mais succintes sur les groupes batellerie de Facebook, et celles pointues des sites incontournables spécialisés.

Continuons notre petit tour de la toile...

Par Nico • Infos • Mercredi 13/01/2010 • 0 commentaires  • Lu 2167 fois • Version imprimable

  • Currently 0/5

Note : 0/5 (0 note)

Sait-on que la navigation en Basse-, entre Conflans et Rouen était extrêmement difficile au début du XIXe siècle ? Le sens normal du mouvement des marchandises, qui venaient de la Manche vers Paris, obligeait les bateaux à remonter le courant chargés. La navigation était interrompue six mois par an à cause des basses eaux. Elle se faisait à l'époque par . Si six à huit chevaux suffisaient en général pour un bateau, dans certains " pertuis ", notamment au de Poissy, à Bougival, il en fallait une quarantaine.
Source et article complet ---> "La batellerie à fin d'Oise", paru sur http://membres.multimania.fr/andresy/

Identification

Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

Identifiez les nouveaux articles et commentaires, signez les, et plus !

S'inscrire

Dernières publications en images

QUAND LES PETROLIERS SILLONNAIENT LA LOIRE

DRAGAGE AU CANAL DU MIDI

L'ALTAIR DANS LES CIEUX

MIDI : SIMULATION DE TRANSPORT FLUVIAL

L'hiver 1929 a été froid (4e partie)

TEMPETE DANS LE LAURAGAIS

ALTAIR en route vers la pente d'eau de Montech

La messe des mariniers de Béthune

En 1966 - SURSIS pour les BATARDS et BERRICHONS

Ordre de couler L'EMPEREUR DE LA MEUSE

GENS DE L'EAU A SAINT FERREOL

INONDATIONS DE VILLENEUVE-LES-BEZIERS LE 23-10-2019

Remorqueur et Chalands

MISE AU SEC DE LA MARIE-THERESE

BEN D'OR à Béthune

HOMMAGE A MONSIEUR MICHEL SERRES


Sites Incontournables

    
 






Rubrique courante


Recherche