S'identifier - S'inscrire - Ecrire un article - Contact

Annonce






Vocabulaires...

Par Le mécanicien • Infos • Samedi 04/03/2006 • 46 commentaires  • Lu 10880 fois • Version imprimable

  • Currently 0/5

Note : 0/5 (0 note)

A vous de compléter en proposant de nouveaux mots et leurs définitions.




  • Accostage : S'approcher, se ranger bord à bord d'un bateau, d'un navire, d'un mur de quai.

  • Accouplement : Bateau faisant route solidement amarrés l'un à l'autre soit bord à bord soit en fléche (l'un à la suite de l'autre ; convoi poussé).

  • Affluent : Cours d'eau qui se jette dans un autre.

  • Affourcher : Mouiller 2 ancres de façon que les chaînes fassent entre elles un angle de 60 à 120 degrés , afin de diminuer le champ d'évitage sur babord ou tribord.

  • Affrètement : Location d'un bateau. Contre une rétribution (fret).

  • Affréteur : Celui qui loue un bateau.

  • Agrès : Ensemble de ce qui concerne la mâture d'un navire : poulies, manoeuvres, voiles, vergues, cordages, etc.

  • Aiguilles : Chevrons de bois, de section carrée, que l’on place les uns à côté des autres pour former la bouchure d'un barrage mobile à aiguilles. Hautes de trois à cinq mètres et larges de dix à douze centimètres, elles se manipulent à la force des bras, les unes après les autres. Relever ou abattre toutes les aiguilles d’un barrage exige un travail difficile de plusieurs heures, pour une équipe entraînée. Technique ancienne, datant du XIX' siècle, elle n'a pas encore disparu de nos rivières.

  • Allège : Embarcation employée pour le chargement ou le déchargement des navires.

  • Alternat : Régle le passage successif des montants puis des avalants.

  • Amarrage : Fixation, au moyen d'amarres, de cordes, de câbles, d'un bâtiment à une structure fixe.

  • Amarreur : Personne qui s'occupe des amarres.(voir Amarrage)

  • Ame : Partie relativement mince et généralement verticale d’une poutre ou d’un caisson.

  • Amer : Point de répère fixe sur la rive

  • Amont : Partie d'un cours d'eau en direction de sa source. Côté d'où vient le courant.

  • Ancre : Pièce en acier à deux ou plusieurs becs, suspendue à un câble ou à une chaîne, pour fixer un navire. Jeter l'ancre, arrêter le navire. Lever l'ancre, appareiller.
  • Aqueduc : Ouvrage à ciel ouvert permettant le transport de l’eau.

  • Aqueduc-siphon : Conduite permettant l’écoulement des eaux d’un cours d’eau ou d’un aqueduc au croisement avec un canal en passant sous celui-ci.

  • Armement : Action de munir un navire de tout ce qui lui est nécessaire pour un voyage. Phase de la construction d'un navire suivant le lancement, et au cours de laquelle on place à bord les appareils moteurs et auxiliaires.

  • Automoteur : Péniche motorisée. Préférez ce mot à péniche tout court, qui n'est plus qu'un abus de langage.

  • Aval : Partie d'un cours d'eau vers laquelle descend le courant. En aval, en descendant vers l'embouchure.

  • Avitaillement : Tout ce qui constitue l'approvisionnement d'un bateau.

  • Babillage : Agitation à la surface de l’eau , provoquée par le vent ou le passage des bateaux , provoque la dégradation des berges.

  • Bâbord : Coté gauche d'un bateau en regardant vers l'avant.

  • Bac : Embarcation servant à traverser un cours d'eau.

  • Bachot : Petite barque de rivière ( barque du batelier ).

  • Bajoyer : Paroi latérale d’une chambre d’écluse. Mur qui consolide les berges d’une rivière. Par extension : paroi verticale du tablier d’un pont-canal.

  • Balisage : Ensemble de signaux Fixes ou Flottants servant à délimiter le chenal.

  • Balises : Signaux fixes placés dans le lit de la rivière, berges ou hauts fonds indique le chenal.

  • Ballast : Compartiment remplis d'eau servant de lest.

  • Bande : Prendre de la gîte , inclinaison sur un bord du à une mauvaise répartition de la marchandise, envahissement de la cale par l’eau suite à une avarie.

  • Baquet : Ou sabot (ex: sabot de Charleroi). Bateau d'une largeur de 2,60 m et d'une longueur de 19 m avec un enfoncement de 1,80 m (charge=70 tonneaux), développé par J.B. Vifquain.

  • Barbotin : Couronne en fonte moulée , munie d'empreinte dans lesquelles s'engagent les mailles de la chaîne d' ancre.

  • Baromètre : Instruments servant à mesurer la pression atmosphérique.

  • Barrage : Ouvrage permettant de maintenir le niveau des eaux dans les biefs.

  • Barre : Commande du gouvernail , barre franche directement placée sur la mèche du gouvernail.

  • Barrot : Profilé reliant un bord à l’autre.

  • Bassin d'épargne : Bassin récupérant accolé aux écluses de forte hauteur.

  • Bassinée : Synonyme d'éclusée , sassée.

  • Bassin de virage ou de giration : Partie élargie du cours d’eau permettant de faire demi - tour.

  • Bassin versant : Zone géographique correspondant à l’aire de capture et de drainage des pluies. C’est le bassin hydrographique d’un cours d’eau.

  • Batardeau : Barrage mobile fait de grosses poutres de bois prévues pour être glissées dans des rainures aménagées dans les piles et/ou culées d'un ouvrage hydraulique.

  • Batelier : Conducteur de bateau fluvial.

  • Batellerie : Ensemble des bateaux de navigation intérieure.

  • Bâtiment : Bateau ou engin flottant.

  • Battre en arrière : Inverser la rotation de l’hélice pour arrêter le bateau.

  • Berge : Bord d'un cours d'eau.

  • Berme : Voir risberme : partie horizontale d’un talus.

  • Bief : Section d'un canal ou d'un cours d'eau comprise entre deux écluses ou entre deux barrages.

  • Bief de partage : Partie d'une voie navigable reliant deux bassins hydrauliques. Ce bief est le bief le plus élevé du canal.

  • Bigue : Ponton muni d'engin de levage.

  • Bitte d'amarrage ou borne d’amarrage : Sur la digue ou écluse, sert a fixer le bateau.

  • Bordaille ou borde : Côté du bateau.

  • Bouchain : Partie de la coque entre le fond et le bordé.

  • Bouchure : Partie d’un barrage mobile.

  • Bouée : Corps flottant maintenu par un filin ou une chaîne ancrée sur le fond . Sert a délimiter le chenal .

  • Bouge d'un bateau : Convexité transversale et vers le haut du pont.

  • Boullard ou bollard : Apparaux servant à l'amarrage des bateaux.

  • Bouteur : Gouvernail d’étrave, ancêtre du l’hélice d’étrave.

  • Bricole : Partie du harnais qui s'attache au poitrail et avec lequel les femmes et hommes tiraient une péniche. Expression : " Allez à la bricole", allez doucement.

  • Brise lames : Cornière placée sur le dennebord empêchant les vagues de rentrer dans la cale , sert aussi a fixer les bâches.

  • Busc : Butoir au fond d'une écluse , sur lequel les portes viennent s'immobiliser.

  • Calicot : Chiffon collé avec du goudron pour étancher une petite voie d'eau.
  • Cambier Léandre : Né en 1891, il exerce le métier de pontier au pont levis de Bracquegnies de 1920 à 1953. Il est connu pour les nombreuses notes qu'il a consigné dans un cahier et qui relatent son travail de pontier.
  • Canadien : Type de chaland automoteur de grand gabarit. Le canadien se reconnaît à son arrière effilé qui évoque un canoë. Le nom de ce type de bateau vient, non pas de cet arrière en canoë, mais du fait que les premiers ont été construits au Canada et livrés à la France dans le cadre du "Plan Marshall". Le canadien porte mille tonnes. (définition originale)
  • Casquette : Bateau à hublot.
  • Chenal : Passage navigable entre un port et la mer, ou entre un ouvrage d’art et un fleuve, un canal.

  • Chevêtre : Poutre horizontale de répartition reliant entre elles les colonnes d’une pile de pont.

  • Combles : surélèvement des denbords avec les écoutilles ou planches pour augmenter la capacité de chargement.
  • Culminant : Partie la plus élevée d'une chose : le sommet.

  • Cunette : Caniveau. Lit d’une voie d’eau artificielle ; les parois mouillées d’un pont-canal.

  • Déblai : Enlèvement de terres pour niveler ou abaisser le sol.

  • Dénivellation : Différence de niveau entre deux points rapprochés d'un même ensemble physique.

  • Ecluse : Ouvrage aménagé entre deux plans d'eau de niveau différent pour permettre aux embarcations de passer de l'un à l'autre grâce à la manoeuvre d'éléments mobiles (portes et vannes).

  • Escaut : Né dans l'Aisne en France, l'Escaut traverse la Belgique et les Pays-Bas pour rejoindre la mer du Nord. Long de 430km, il est une importante voie navigable.

  • Etiage : Le plus bas niveau d'un cours d'eau s'appelle étiage. On mesure ce niveau en utilisant des échelles graduées que l'on plante le long des rives. On repère aussi le niveau maximal atteint en période de crue.

  • Flottant : Se dit d’un ouvrage rigide de transition s’appuyant partiellement sur un remblai compressible: dalle ou culée flottante.

  • Fret : Rémunération due par l'affréteur, ou expéditeur de marchandises, pour le transport de marchandises.

  • Funiculaire : Se dit d'un procédé (ancrage) ou d'un appareil (chemin de fer) qui fait usage de cordes ou de câbles.

  • Gabion : Cage en treillis métallique remplie de blocs de pierre. Empilés, les gabions forment un dispositif de protection ou de soutènement.

  • Haine : Rivière de Belgique et de France, affluent de l'Escaut; 72km. Elle donne son nom au Hainaut qu'elle traverse d'Est en Ouest.

  • Halage (chemin de) : Chemin qui longe le canal et sur lequel divers modes de traction tirent les bateaux.

  • Haler : Remorquer un bateau à l'aide d'un câble à partir de la berge.

  • Houillère : Industrie houillère, industrie qui exploite la houille.

  • Houille: Combustible minéral fossile solide, provenant de végétaux ayant subi au cours des temps géologiques une transformation lui conférant un grand pouvoir calorifique.

  • Hydraulique : Mécanique des fluides : Energie hydraulique, énergie fournie par les cours d'eau.

  • Intrados : Surface inférieure d’une voûte; par extension, surface inférieure d’un tablier de pont.

  • Lisse : Barre horizontale d’un garde-corps, d’une barrière, d’un dispositif de guidage des bateaux.

  • Marquise : Les bateliers utilisent ce terme pour désigner la structure de la cabine de pilotage.

  • Meuse : Fleuve de France, Belgique et des Pays-Bas long de 950 km. Voie navigable accessible aux bateaux de gros tonnage, en fonction de leur gabarit.

  • Ouverture : Distance libre entre les parements de deux appuis successifs d’un pont.

  • Ouvrage d'art : Ouvrage de génie civil situé ponctuellement le long d’une voie de transport terrestre, fluvial ou maritime, ou d’une adduction d’eau.

  • Patrimoine : Bien commun d'un groupe humain, considéré comme un héritage transmis par les ancêtres.

  • Perré : Revêtement de berges généralement constitué de moellons ou de blocs en béton. Plus récemment, il est constitué de dalles de béton, de pierres hydrocarbonées, ou de gabions.

  • Piedroit : (ou pied-droit) Partie verticale de la section transversale d’une voûte, d’un tunnel.

  • Pieu : Longue pièce de bois, métal ou béton que l’on enfonce ou moule dans le sol pour transmettre les efforts d’un ouvrage en profondeur.

  • Pile : Appui intermédiaire d’un tablier de pont.

  • Pile-culée : Pile ayant à supporter une force très inclinée.

  • Plafond : Fond plat et horizontal d’un canal.

  • Platelage : Dalle de couverture d’un tablier de pont destinée à supporter les efforts des surcharges d’exploitation et à les transmettre à l’ossature.

  • Pont : Ouvrage d’art permettant à une voie de circulation de franchir un obstacle naturel ou une autre voie de circulation. Suivant la nature de la voie portée, on distingue : pont-route, pont-rail, pont-canal.
    Par extension on dit également pont-aqueduc.

  • Pont-canal : Voir pont. Accessoirement, pont permettant à un canal de relier la partie amont d’un ouvrage d’art hydraulique à la partie de canal en remblai.

  • Portée : Distance entre les axes d’appuis successifs d’un pont.

  • Porte de garde : Ensemble de deux portes semblables aux portes d'écluses et qui permettent lorsqu'elles sont fermées d'isoler une section du canal.

  • Radier : Dalle en béton ou maçonnerie posée sur le sol et formant la fondation superficielle d’un bâtiment, écluse, barrage.

  • Remblai : Masse de terre repportée pour élever un terrain ou combler un creux.

  • Ronquières : Localité de la commune de Braine-le-Conte, en Belgique (Hainaut). Plan incliné, long de 1432 m, pour faciliter le passage des péniches sur le canal de Bruxelles à Charleroi, dont il supprime 28 écluses.

  • Rupel : Rivière de Belgique, affluent de l'Escaut, qu'elle rejoint au S. d'Anvers ; 12 km. Il est formé par la réunion de la Dyle, de la Nèthe et du Démer.

  • Sauterelle : (mât de charge) mât servant à embarquer et à débarquer les marchandises.

  • Sémaque : Voile hissée lorsque le vent était favorable pour alléger le travail de halage.

  • Semelle : Dalle en béton répartissant et reportant au sol de fondation ou aux pieux les efforts transmis par les appuis du pont.

  • Tinette : Petit seau muni d'un bout qui sert à remonter l'eau du canal pour laver le pont.

  • Tirant d'air : Le tirant d'air d'un pont est la distance entre le pont et le niveau de l'eau.

  • Travée : Partie d’un ouvrage comprise entre deux appuis successifs.

  • Vantail : Partie mobile d'une porte d'écluse (ou de garde) pivotant sur l'un de ses bords (chardonnet, crapaudine).

  • Ventelle : Vanne de petites dimensions pratiquée dans une porte d'écluse ou de garde pour permettre de vidanger le bief ou de le remplir lorsque la porte est fermée.

  • Viaduc : Pont de grande longueur, ou dont les travées enjambent plusieurs obstacles.


Commentaires

par Anonyme le Vendredi 04/03/2005 à 16:56

il y a ancre!! non?


Re: par BaB le Vendredi 04/03/2005 à 18:26

BaB
vivi en effet, aspirant inconnu ! le mot est rajouté !


par Anonyme le Vendredi 11/03/2005 à 19:11

tinette?


Re: par BaB le Lundi 14/03/2005 à 22:43

BaB tinette rajoutée ;)


par Mothscoff le Dimanche 13/03/2005 à 12:22

heu...j'aimerai bien savoir comment est nomé la sangle qui reliait le bateau aux femmes et homme qui tiraient la péniche? merci d'avance...


Re: par discovery le Lundi 14/03/2005 à 22:17

 la sangle qui reliait le bateau aux femmes et homme qui tiraient la péniche?

s appelle bricolle de la vient l expretion" allez a la bricolle "qui veut dire allez doucement


Re: Re: par BaB le Lundi 14/03/2005 à 22:39

BaB bricole a été rajouté ;)


Re: par ROLAND Pierre le Mercredi 16/03/2005 à 11:19

une bricolle


Re: Re: par Mothscoff le Jeudi 17/03/2005 à 20:13

après vérification dans un dico... bricole prend un L, mais dans le language courant celui-ci peut avoir changé pour disparaitre dans un batement d'LL...


Re: Re: par ROLAND Pierre le Jeudi 17/03/2005 à 22:28

c'est exacte "BRICOLE"  avec un  l .  l' on peut aussi  dire  "TIRE" une aide en plus au moyen d 'ine  SEMAQUE (voile)


Re: Re: Re: par BaB le Dimanche 20/03/2005 à 09:58

BaB Sémaque rajoutée...


par Mothscoff le Jeudi 17/03/2005 à 20:17

hello...encore des questions pour les pros... et merci d'avance...sur un bateau il y a des "sauterelles" est ce terme exacte? les dirives qui servent de "nageoires" aux bateaux Hollandais ont elles encore une utilité? ou est ce décoratif? car certains ont on perdu leur attribut.... 


Re: par discovery le Vendredi 08/04/2005 à 21:45

"sauterelles "je pense que sais le terme exacte se dit aussi couramment" mat de charge "


Re: Re: par BaB le Samedi 09/04/2005 à 10:43

BaB "sauterelle" ajouté.


par mothscoff le Dimanche 20/03/2005 à 23:00

mothscoff encore une question... cette fois c'est :la Batte... je sais vaguement que cela a un rapport avec la batellerie...


par ROLAND Pierre le Samedi 09/04/2005 à 15:13

AGRES : ensemble de matériels qui est necessaire  pour manoeuvrer un bateau.

AFFOURCHER :mouiller 2 ancres de façon que les chaines fassent entre elles un angle de 60 à 120 degrés , afin de diminuer le champ d ' évitage sur baord ou tribord.

AFFRETEMENT : location d 'un bateau. contre une rétribution   " fret"

AFFRETEUR : celui qui loue un bateau.

AIGUILLE ; piece  en bois , placée verticalement et jointive pour effectuer une retenue d 'eau.

ALTERNAT : régle le passage successif des montants  puis des avalants.

ALLEGE : bateau de navigation intérieure.

AMER: point de repère sur la rive , pouvant servir a observer si le bateau à

l 'ancre ne dérive pas.

ARMEMENT socièté qui exploite plusiers baeaux ( a parir de trois bateaux)

AUTOMOTEUR : bateau à moteur en navigation intérieure

AVITAILLEMENT : tout ce qui constitue l ' approvisionnement d 'un bateau

ACCOUPLEMENT bateau faisant route solidement amarrés l 'un à l'autre soit bord à bord soit en fléche (l'un à la suite de l 'autre ;convoi poussé)


Re: par ROLAND Pierre le Samedi 09/04/2005 à 18:36

                                                            B.

 

BABILLAGE : agitation à la surface de l’eau , provoquée par le vent ou le passage des bateaux , provoque la dégradation des berges.

BABORD : coté gauche d'un bateau en regardant vers l'avant.

BAC: embarcation servant à traverser un cours d'eau.

BACHOT :petite barque de rivière.( barque du batelier )

BAJOYER : mur latéral d'une écluse.

BALISAGE : ensemble de signaux Fixes ou Flottants servant à

délimiter le chenal.

BALISES :signaux fixes placés dans le lit de la rivière, berges

ou hauts fonds indique le chenal.

BALLAST : compartiment remplis d'eau servant de lest.

BANDE : prendre de la gîte , inclinaison sur un bord du à une mauvaise répartition de la marchandise , envahissement de la cale par l’eau suite à une avarie.   

BARBOTIN : couronne en fonte moulée , munie d'empreinte dans

lesquelles s'engagent les mailles de la chaîne d' ancre.

BAROMETRE : instruments servant à mesurer la pression

atmosphérique.

BARRAGE : ouvrage permettant de maintenir le niveau des eaux

dans les biefs.

BARRE : commande du gouvernail , barre franche directement

placée sur la mèche du gouvernail.

BARROT : profilé reliant un bord à l’autre.

BASSIN d’EPARGNE : bassin récupérant accolé aux écluses de forte hauteur.

BASSINEE : synonyme :éclusée , sassée.

BASSIN DE VIRAGE OU DE GIRATION : partie élargie du cours d’eau permettant de faire demi - tour.

BATARDEAU : moyen d’aveugler une voie d’eau  / digue provisoire.

BATELIER : conducteur de bateau.

BATELLERIE : ensemble des bateaux de navigation intérieure

BATIMENT : bateau ou engin flottant.

BERGE :talus bordant le lit d’une rivière ou canal.

BATTRE EN ARRIERE : inverser la rotation de l’hélice pour arrêter le bateau.

BASSIN VERSANT : zone géographique correspondant à l’aire de capture et de drainage des pluies. C’est le bassin hydrographique d’un cours d’eau.

BERME : voir risberme : partie horizontale d’un talus.

BIEF : partie d'un cours d'eau entre deux écluses et ou barrage.

BIEF DE PARTAGE : bief le plus élevé d'un canal reliant deux

BIGUE :  ponton muni d'engin de levage.

BITTE D’AMARRAGE ou borne d’amarrage : sur la digue ou écluse, sert a fixer le bateau

BORDAILLE OU BORDE : cote du bateau.

BOUCHAIN : partie de la coque entre le fond et le bordé.

BOUCHURE : partie d’un barrage mobile.

BOUEE : corps flottant maintenu par un filin ou nue chaîne ancrée sur le fond . Sert a délimiter le chenal .

BOUGE D’UN BATEAU : convexité transversale et vers le haut du pont.

BOULLARD OU BOLLARD : apparaux servant à l'amarrage des bateaux.

BOUTEUR : gouvernail d’étrave, ancêtre du l’hélice d’étrave.

BRISE LAMES : cornière placée sur le dennebord empêchant les vagues de rentrer dans la cale , sert aussi a fixer les bâches.

BUSC : butoir au fond d'une écluse , sur lequel les portes viennent s'immobiliser.


Re: Re: par BaB le Lundi 02/05/2005 à 22:41

BaB voilà enfin cette longue liste ajoutée ;))


Re: par BaB le Samedi 09/04/2005 à 18:36

BaB Armement, Agrès, Affourcher, Affrètement, Affréteur, Aiguilles , Alternat, Allège, Amer, Automoteur, Avitaillement et Accouplement ajoutés. Merci M'sieur Roland ;))

Ayant parfois trouvé différentes définitions pour un même mots, le dictionnaire fera foi.


Re: par HORUS le Jeudi 19/01/2006 à 18:32

HORUS avaterre :rive du côté du chemin de halage


par mothscoff le Mercredi 18/05/2005 à 00:14

mothscoff hello, je viens d'apprendre que l'histoire des accordéons est très lié à celle de la batellerie... et pour revenir à la batte, ce quai est un haut lieu historique pour l'accordéon... avant d'en dire plus j'attends des infos suplémentaires et un historique sur la fabrication de ce bel instrument...
de coeur je l'avais déja perçu... "chaussez vous de péniches" à commencé avec une ambiance de Guinguette et finira par une rencontre internationale d'accordéonniste...et oui...


Re: concertina par HORUS le Samedi 07/01/2006 à 20:19

HORUS

Mon grand père,marin chauffeur sur un torpilleur jouait du concertina, moins encombrant qu'un accordéon. Pour d'amples renseignements http://www.boite-accordeon.com/accordeon.html

Pierre


par bergeric le Mercredi 18/05/2005 à 08:42

bergeric

Bonjour , je ne voi pas bien se qu'est une "cumulée".

Merci Eric


cumulée par BaB le Mercredi 18/05/2005 à 12:56

BaB c'est un peu comme les bornes kilométriques au bord des autoroutes...


Lien croisé par Anonyme le Vendredi 12/08/2005 à 08:16

dictionnaire navigation fluviale, vocabulaire fluvial, bateau : " collaboration spontanée autant qu'involontaire ! Nous avons aussi un peu pillé un site belge sympa. Saluons enfin les apports de gens comme Michel Desfayes ou encore Jean-Claude Verrier, un pro et une mémoire vivante. "


vocabulaire marinier par jean paul le Samedi 20/08/2005 à 17:13

calicot ....  chiffon colle avec du goudron pour etancher une petite voie d'eau

canadien.....bateau du rhone ou du rhin construit par les americains apres la seconde guerre

casquette ...bateau à hublot

comblè.....sureleve le dank bords avec les ecoutilles ou planche pour augmenter le chargement le chargement


Re: vocabulaire marinier par BaB le Samedi 20/08/2005 à 19:02

BaB Vocabulaire ajouté...


par Anonyme le Jeudi 22/12/2005 à 15:13

comment se nome un fleuve qui coule dans les deux sens (a cause des marees) 


Re: par Anonyme le Jeudi 22/12/2005 à 22:14

il y a aussi une dame de nage


Re: par HORUS le Jeudi 19/01/2006 à 18:11

HORUS Sous l'effet de grandes marées (équinoxe)il ya le phénomène du mascaret appelé aussi barre ou flot (Gironde)


re vocabulaire par LAMIRAAL le Vendredi 23/12/2005 à 22:27

Moi j'aime bien "macaron" , nom donné par les bateliers à la barre à roue.

"tiens, prend donc le macaron, je vais m'en rouler une " dixit  Msieur Joseph Durtol.


Re: re vocabulaire par Anonyme le Samedi 24/12/2005 à 12:12

il ya aussi une godille du verbe godiller


Re: Re: re vocabulaire par HORUS le Dimanche 08/01/2006 à 11:28

HORUS lamaneur: ouvrier chargé dans un port d'amarrer, lamanage: concession d'amarrage


dictionnaire par chti le Dimanche 08/01/2006 à 11:59

Il existe sur internet un dictionnaire du vocabulaire de la navigation fluvial

Babel.lexilogos.com

après une rapide lecture je trouve ce dico vraiment pratique et bien conçu...


par lionel le Dimanche 05/02/2006 à 19:40

que veulent direles expressions suivantes: -bouffer le lune

                                                               -brûler son matelas

merci d'avance

lionel

 


Re: par HORUS le Dimanche 05/02/2006 à 20:37

HORUS

je n'y connais rien mais je me demande si:

bouffer la lune: replier un partie du safran rabattable (lunette) ??????

brûler son matelas? entamer ses économies, son bas de laine ?????


Re: Re: par reylina le Mercredi 08/02/2006 à 11:41

Il semblerait que ces deux expressions signifieraient la même chose. Qui le saura-t-il ? 


Re: Re: Re: par Anonyme le Samedi 11/02/2006 à 10:55

cela veu dire travailler toute la nuit


Question ? par HORUS le Mardi 26/12/2006 à 11:50

HORUS Dans le vocabulaire batelier, que veut dire aussi "immatriculer" ?
Pierre


Re: Question ? par LAMIRAAL le Mardi 26/12/2006 à 13:06

Bonjour, il me semble déja l'avoir entendu :  " faire un tout droit dans la berge ? "

Jipé


Re: Re: Question ? par HORUS le Jeudi 28/12/2006 à 17:55

HORUS Dans le livre que j'ai reçu pour mes étrennes, la définition de " immatriculer" est la suivante:percuter un autre bateau par maladresse. Lamiraal va dans le même sens :-)

L'auteur, André Papazian, est un rusé renard. Il utilise sur la couverture du livre le mot "péniches" au grand dam de certains afin d'attirer les lecteurs ignorant du juste vocable. Mais il sait qu'il faut dire automoteur, terme qu'il utilise une fois le livre ouvert. :-) . Livre de vulgarisation très actuel faisant la promotion de la batellerie comme moyen de transport.
Pierre


par BaB le Vendredi 15/06/2007 à 08:41

BaB Mais c'est qu'il existe toujours ce fil !!?
:-)


Re: par citedesbateliers le Dimanche 27/12/2009 à 12:44

Bonne nouvelle !

Pour sa réouverture en février 2010, La Cité des Bateliers propose une exposition sur le vocabulaire batelier !

Plus de 250 mots et expressions familières des gens de l'eau seront dévoilés, avec tout l'humour et la poésie qui les caractérisent.

L'exposition s'intitule CARAPATA est aura lieu du 6 au 28 février 2010 dans la cale de la péniche Freycinet de LONGUEIL-ANNEL.



Venez nombreux !

La Cité des Bateliers
59, Avenue de la Canonnière
60150 Longueil-Annel
tel : 03.44.96.05.55
fax : 03.44.96.10.38.
www.citedesbateliers.com


Re: par BaB le Dimanche 27/12/2009 à 12:59

BaB Bonjour,

Merci d'exhumer ce billet ! Décidément, ce site ne finira de m'étonner 
Pour la pertinence de votre message, ne serait il pas également intéressant d'en faire un article à part entière ?
Vous savez comment cela fonctionne ^^
Et si vous souhaitez une plus grande place sur ce site, un espace dédié pour vous être adressé avec les avantages à la publication qui lui sont attribués ---> http://bordabord.org/texts/assocs

Plus d'infos ?



Re: par citedesbateliers le Dimanche 27/12/2009 à 14:53

Merci !
L'article est parti...et j'ai même ajouté un petit jeu pour les "BaB-onautes" ;o)
Merci également pour le lien, j'en fais la demande.

Bon réveillon.

Rémy - Cité des Bateliers


Re: par BaB le Mercredi 30/12/2009 à 08:10

BaB Le courriel est parti pour votre boîte de réception.
Si vous ne le voyez pas merci de consulter votre dossier "spam" sur votre client de messagerie et/ou sur votre webmail...


Bonnes fêtes de fin d'année !



Identification

Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

Identifiez les nouveaux articles et commentaires, signez les, et plus !

S'inscrire

Achat/Vente


Dernières publications en images

CONSOLIDATION DES BERGES DU CANAL DU MIDI

LA VIE BATELIERE N° 182 est parue

S A P I N "fluvial"

Noël au comité des fêtes du plan d'eau de Dunkerque

Freycinet à vendre

Repas Saint Nicolas de Béthune Fluvial

Bonnes fêtes de fin d'année

Parution d'un ouvrage consacré au Rhône

ANCRE de Sureté

st nicolas le 04 12 2014

convoyeur de bateaux

CRUE de L'AUDE du 30-11-2014

OU ?

Halage en préparation


Annonceurs











Votre logo sur cette page ?
Contactez-nous...

Recherche par tableau


Rubrique courante


Recherche

Recherche sur bordabord.org


Étendre votre recherche sur les Sites Fluviaux Incontournables

Élargissez votre investigation via le MEGAMOTEUR FLUVIAL de "Bord à Bord"


Articles aléatoires


Petites Annonces



www.batellerie.org

RETOUR À L'ACCUEIL